Politique

L’Etat met 40 millions d’€ dans un plan de relance

Cette annonce a été faite par les représentants de l’Unostra, du collectif des terrassiers et de l’Aveca à leurs adhérents, hier à l’issue de leur rencontre avec Yves Jégo. Le secrétaire d’État chargé de l’Outre-mer a indiqué que cette autre enveloppe monte à 150 millions d’€, la commande publique pour cette année.


Le concert de klaxon donné par les chefs d’entreprise adhérents du collectif des terrassiers, de l’Aveca et de l’Unostra, sur le parking de la préfecture, a quelque peu agacé le secrétaire d’État chargé de l’Outre-mer qui à cet instant, faisait le point sur les États généraux à La Réunion, dans la salle Mahé de La Bourdonnais.

C’est lorsque Paul Girod de Langlade, préfet organisateur de la manifestation, et les huit chefs d’ateliers ont conclu ce bilan intermédiaire que le secrétaire d’État a rencontré les représentants des trois organisations syndicales.

L’entretien a duré une vingtaine de minutes. Souraya Gangama, président du collectif des terrassiers, Johny Arnachellum, président de l’Unostra et Laurent Boyer, président de l’Aveca, sont ressortis avec un tableau de bord des opérations subventionnées.

La liste énumère sur trois pages les chantiers de la relance financés par l’État pour cette année. Ainsi, l’État met 6,5 millions d'€ pour l’amélioration des services centraux du Crous et les logements étudiants ; 1,5 million dans une maison de retraite dont une section Alzheimer, à l’Entre-Deux et à Saint-Pierre…

Si l’on ajoute ces 40 millions d’€ aux sommes déjà votées, le montant de la commande publique s’élève à 150 millions d’€ cette année.

Sur la vidéo, Johny Arnachellum, président de l’Unostra, Souraya Gangama, président du collectif des terrassiers, et Laurent Boyer, président de l’Aveca, détaillent les avancées obtenues pour leur profession.
Sur la seconde vidéo, Yves Jégo, le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, évoque la rencontre avec les terrassiers.

Mardi 19 Mai 2009 - 08:21
Jismy Ramoudou
Lu 462 fois




1.Posté par thierry le 19/05/2009 09:02
facilités, subventions..ça ressemble à de l'acharnement thérapeutique les soins du bon dr jego.

2.Posté par Jubilation 57 le 19/05/2009 14:04
Mais, ils vont le chercher où, ce pognon, que la FRANCE n'aurait pas?
A MADA, aux COMORES, en AFRIQUE......
Ah oui, dans les poches des petites gens et des classes moyennes!!!
Heureusement que le peuple des travailleurs est là, pourtant, lui, il ne reçoit rien en retour.
TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER PLUS devenu TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER MOINS ET PAYER PLUS. C'est ça la Politique.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales