Politique

L'Entre-Deux et la Maison de l'Emploi liée par une convention


L'Entre-Deux et la Maison de l'Emploi liée par une convention
 
Ce mardi, les maires de l’Entre-Deux Bachil Valy et Olivier Rivière, président de la Maison de l’Emploi, ont signé une convention de mandatement pour le suivi des clauses d’insertion dans les marchés publics, en présence de Christian Roux, directeur du Pôle Emploi Ravine des Cabris.

L’occasion de réaffirmer le partenariat entre les différents acteurs, qui se concrétise déjà par des initiatives en matière d’insertion. "Notre réflexion en faveur de l’intégration des publics éloignés de l’emploi est un engagement de longue date, qui trouve un nouvel outil aujourd’hui dans cette clause des marchés publics", a expliqué Bachil Valy, qui a souligné que près de 800 heures d’insertion était déjà prévues sur la commune.

Le Président de la Maison de l’Emploi, Olivier Rivière, a salué l’Entre-Deux comme "une des premières communes du Sud à signer cette convention, affirmant ainsi  une politique volontariste dans le sens du progrès social".
Mercredi 3 Août 2011 - 14:01
Lu 1097 fois




1.Posté par le chevalier d''''''''''''''''éon le 03/08/2011 17:10
attention monsieur Valy est toujours en premier à signer n'importe quoi et n'importe comment, tout cela sans aucun suivi rappelez vous la langue créole à l'école;village fleurie;village famille;station verte quand on voit que tout les grands arbres disparaissent peu à peu de la ville sans raison apparente ,il ne reste plus que la jacquier devant chez lui pour être coupé,mais je crois qu'il y tient,pas vous?

2.Posté par Avis mitigé le 03/08/2011 18:01
Excusez-moi, mais je pense que beaucoup de ces labels ont été signé a l'époque de Monsieur Tholozan. Cependant, la commune n'est pas encore labellisée "village famille" me semble-t-il. Après, je pense qu'il faudrait effectivement que beaucoup de nos décideurs prennent conscience que des labels ne servent à rien s'il n'y a aucun suivi. C'est juste pour faire joli. Mais l'embellissement du village est d'abord une affaire d'habitants, si chacun fleurirait et boiserait leurs jardins, ce serait bien, après à chacun son métier, les offres de marché ne sont pas forcément attribuées aux meilleurs, mais celles qui sont les moins chères. C'est aussi au service urbanisme de mettre des restrictions paysagères dans son POS ou futur PLU, interdiction de couper les arbres fruitiers, arbres centenaires, mais comprenez que juste pour cela ce sont des voix en moins pour les élections.

3.Posté par Sylvie le 03/08/2011 20:22
merci à post 2, je vais tout à fait dans votre sens, par contre il y a partout dans le monde des gens qui défendent leur patrimoine,même en métropole à part quelque intellectuel tout le monde s’en foutaient de leur histoire aujourd'hui encore rien n'à changer ,n'est-ce pas le rôle de la municipalité de sensibilisé la population en envoyant sur le terrain des gens compétents pour faire comprendre que c'est important pour nous; et nos enfants qui seront les parents de demain que l'avenir est dans leur mains, on envoi des gens prêcher la bonne parole électorale au moment des élection,pourquoi pas pour notre patrimoine.

4.Posté par goureg le 03/08/2011 21:19
a post (2) je ne vois pas ce que monsieur Tholozan vient faire là-dedans!!!!!!

5.Posté par Avis mitigé le 04/08/2011 09:18
à post 4, la réponse vous a été donnée dans ce que j'ai écrit, le poste 1 disait que beaucoup de ces labels ont été signé par Monsieur Valy, et je pense que beaucoup l'ont été par Monsieur Tholozan, c'était simplement un constat et rien qu'un constat, ce n'était pas une critique. Cependant, nous devons quand même souligner que nous habitons une charmante commune, avec un cadre agréable même s'il y a des petits soucis, mais à l'Entre-Deux, cela n'est pas pire qu'ailleurs, loin de là. Ne restons pas sur le négatif et voyons tout le positif.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales