Société

L’Ecocité de Cambaie sur les rails


L’Ecocité de Cambaie sur les rails
L’Ecocité de Cambaie s’apprête à passer un cap. Des experts de l’INTA, l’international Urban Developement Association (ou en français l’Association Internationale de Développement Urbain) sont dans l'île pour restituer leur expertise sur le projet réunionnais d'Ecocité. Leur objectif : guider les élus, de la maquette de l'Ecocité à l'opérationnel.
 
Regroupant des acteurs chevronnés dans le secteur de l’urbanisme, de l'architecture, de l'immobilier, de professeurs d’université ou d’anciens élus en charge des questions urbanistiques, l’association internationale a livré ce vendredi à la Saline une série de propositions dont pourra se saisir la collectivité du TCO pour qu’elle mène à bien son projet d’aménagement de la ville du futur. A Cambaie d’une part, sur 5.000m2, mais aussi dans un continuum sur trois communes (Saint-Paul, Le Port, Possession).
 
Habitués à plancher sur des grands enjeux d’aménagement public, le panel d'experts a livré aux élus de la Côte Ouest un scénario souhaitable pour clarifier la gouvernance de l’Ecocité. Un moindre mal lorsqu’il faut s’imaginer que ce pilotage doit traverser les chamboulements politiques. Le projet a émergé en 2003 et devrait se poursuivre sur des décennies !
 
Une SPL pour piloter

Décidément dans l’air du temps, l’INTA propose ainsi au TCO de créer une société publique locale pour piloter le portage et la mise en œuvre du projet Ecocité. "C’est l’outil le plus pertinent suite à une étude comparative que nous avons menée", indiquent les experts. Son avantage, les collectivités locales le savent déjà pour en créer à tour de bras, tient dans le fait qu’elle soit "une structure souple et spécialisée, maîtrisée par les élus et qui permet une gestion partenariale."
 
Plus dans le détail, sa présidence serait assurée logiquement par un élu du maître d’ouvrage, le TCO. Hormis cette structure ad-hoc, le panel d'experts de l'INTA propose au TCO d’y adosser un comité des partenaires associant les institutionnels indispensables tels que la Caisse des Dépôts.
 
A tour de rôle, les intervenants de l’INTA ont fait parler leur expérience sur ce type de projet au long cours. A les entendre, l’Ecocité, dont la maîtrise foncière n’est pas complètement réglée, peut malgré tout prendre forme à court terme. Comment ? En faisant adhérer la population du bassin ouest au projet. Des campagnes de communication sur l’importance du développement durable – et l’Ecocité en serait la figure de proue en matière de construction – devraient être menées. Une spécialiste en parle avec ces mots : "sensibiliser les Réunionnais, accompagner les habitants vers les nouveaux usages (de cette ville durable, ndlr)". Ou encore, "aller de la case à terre vers la case en l’air. De la voiture personnelle vers le transport collectif". Un vrai défi ici !

Les experts de l'INTA proposent des pistes pour habiller l'Ecocité en attendant sa livraison progressive
Les experts de l'INTA proposent des pistes pour habiller l'Ecocité en attendant sa livraison progressive

L’INTA prend en exemple des grands projets d’aménagement urbains dans le monde pour lesquels, bien avant le premier coup de pioche, le projet peut muter au fil de l’eau avec l’installation de jardins de ville - qui amorcent cette idée de changement vers du durable - en attendant la phase travaux.
 
Le TCO, par la voix de son vice-président délégué à l’Ecocité, Fabrice Marouvin, envisage de prime abord la création d’une maison de projet. Mais son emplacement, dans les murs du crayon au Port, ou in situ à Cambaie, reste évidemment à discuter.
 
"Un projet qui dépasse le politique"
 
Fabienne Couapel Sauret, vice-présidente de Région, qui représentait Didier Robert lors de cette restitution, affirme que la Région a déjà sollicité les futurs bailleurs de fonds (Etat, Europe).
 
D’ici ce passage à l’opérationnel, d’autres écueils attendent le programme. "Nous devons finir l’acquisition foncière", rappelle Fabrice Marouvin. Un préalable. L’idée de créer une SPL est adjugée. "Un outil interne au TCO n’aurait pas pu être envisagé, ni un établissement public administratif". Le vice-président du TCO affirme même que la collectivité pourra mettre sur pied la société publique dès 2016.
 
L’élu du TCO se réjouit de l’adhésion des trois maires concernés par ce projet. "Pour moi, les panélistes, c’est un avis. Ils nous ont dit que notre orientation est bonne depuis 2003. Ça montre bien que c’est un projet qui dépasse le politique", ajoute-t-il. Le mot de la fin est revenu au président de l’intercommunalité, Joseph Sinimalé : "arrêtons de causer, allons agir !"

Une perspective de l'Ecocité. Cambaie transformée en plaine verte...
Une perspective de l'Ecocité. Cambaie transformée en plaine verte...
Vendredi 11 Septembre 2015 - 19:59
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3737 fois




1.Posté par GIRONDIN le 11/09/2015 21:42 (depuis mobile)
Une SPL de +
La vie est belle...
Donc on a :
La mairie
Le TCO
La Région
Maraina
L'état
Le truc internachional Inta
Et la SPL PLACE UN CAMARADE DE PLUS À 6000€

C'est bien cela?

2.Posté par KLD le 11/09/2015 23:04
oui , girondin , et "ils" sont contents d'eux!

3.Posté par Koué la le 11/09/2015 23:05
Rideau là i fai pitié.
Zot la louer la salle tro bon marché ou koué ?

4.Posté par titurbo le 11/09/2015 23:55 (depuis mobile)
adiou. question :quand y marque case a terre pour finir case en l air. a mediter. PAUVRE DE NOUS.

5.Posté par Sini le magnifique le 12/09/2015 07:39
Après Gatsby, nous avons sini. En 2014, il nous avait vendu les cases a terre et maintenant c le case en l air. Bon avec lui c une habitude de ne pas tenir les engagements. J espère que la population s en souviendra. Le Maire des pauvres, un homme juste pour saint paul, un maire à temps plein, et pour finir la case a terre. Saint paul bâton fou ou sa ban ai veut râle à nous. Vivement 2020.

6.Posté par exproprie le 12/09/2015 05:53
Expropriée de la seule maison que je possède a Cambaie, j'ai été "heureuse " lorsque Sini m'a annoncé qu'il fallait penser à l'avenir des futures générations , sous-entendant presque que j'étais une égoïste.
Pour moi, lui ai-je répondu les futures générations concernent mes propres enfants et petits enfants qui luttent pour trouver de quoi se loger avant de penser aux autres. Les terrains d ' élus ne sont jamais expropries.

7.Posté par exproprie le 12/09/2015 05:54

l'ecocite de Cambaie, c'est la spoliation et le vol de terrains au centième de leur valeur pour loger des gens qui ont toujours tout gratuitement, qui font des enfants sans penser , eux , a leur avenir et ne vivent que d'aides de l'Etat.
Il faut toujours voler le seul bien que certains ont voulu acheter avec le fruit de leur travail pour leurs enfants et petits enfants pour offrir des logements gratuits a des gratteurs de culs qui s'empresseront de voter pour ces gentils élus.
Comment voulez- vous demander aux jeunes de faire des efforts quand ils voient que ceux qui ne font rien ont tout et que leurs parents qui ont bossé toute leur vie se font voler le fruit de leur travail et qu 'ils ne pourront même pas se payer une place dans une maison de retraite.
Mais c'est cela la France,
Alors chers élus, nos bulletins de vote, nous les avons déchirés , les promesses des élus , quelqu'ils soient resteront toujours des promesses non tenues.

8.Posté par jef le 12/09/2015 12:22
Et en ce moment ce sont des carrières maron qui fleurissent le long de la route forestière...

9.Posté par Domino le 12/09/2015 16:19
Les sourires narquois et rigolards de l'auditoire de SINIMALE en disent long sur le numéro du repris de justice. Comment un,individu aussi nul peut il être maire de Saint Paul ?

10.Posté par Fugulus le 12/09/2015 19:33
De la poudre aux yeux

11.Posté par Boa Bill le 12/09/2015 19:35
9.Posté par Domino le 12/09/2015 16:19
Les sourires narquois et rigolards de l'auditoire de SINIMALE en disent long


"ILS" ont trouvé un pigeon... "ILS" vont s'en servir... et c'est nous qui paierons... comme d'habitude ! ... sauf que le pigeon, lui va continuer à s'enrichir !


12.Posté par KLD le 12/09/2015 19:38
a domino , la nomenklatura locale a toujours était rigolarde et contente d'elle meme , meme avec 30 % de chomage , ils sont tellement bien entre eux , nothing news , nothing change.

13.Posté par Alphonse Técher le 12/09/2015 20:36
Couapel essait-elle de sauver sa tête ? Elle qui a fait contre Sinimalé au municipales ?

14.Posté par KLD le 12/09/2015 21:27
couapel , l'élu de la "crise requin" , on s'en souviendra.

15.Posté par DOM le 12/09/2015 21:36
Les Escrocs de la politique.
Les raisons de la crapulerie sont inhérentes dans les temps de crise, elles apparaissent en pleine lumière

16.Posté par KLD le 12/09/2015 22:03
je viens d'apprendre que le sarkosy vient de "s"exprimer" sur l'Afrique ..........combien de sarkosysyste sur la terre réunnionaise , si proche "géographiquement" de l'afriQue , pov sarkosyste , la suite des dbréiste .

17.Posté par Marylou le 12/09/2015 23:12 (depuis mobile)
Tous ces écrits restent lettres mortes..les élus n''ont donc rien à faire.. Continuent nonchalamment toutes dents dehors .. En sont-ils fiers de se voir ainsi diminuer? Un scandale peut en cacher un autre!!!

18.Posté par Choupette le 13/09/2015 09:04
3.Posté par Koué la

Je me suis fait la même remarque.

Le personnel ne sait pas raccrocher un rideau, préparer une salle ... .

7.Posté par exproprie

Bien vu. A penser aux "futures générations", on n'oublie le présent. Et ce n'est pas égoïste que de vivre sa vie présente dans les meilleures conditions possibles.

Pourquoi ne vont-ils pas inventer des éco-cités en Afrique ?

Ces nouvelles villes vont être créées pour les familles (pas n'importe lesquelles - quoiqu'il y aura bien quelques "immeubles" pour les sans-dents) qui fuient la Métropole minée, gangrenée pour se mettre à l'abri ici.

Actuellement, il y a un problème de roches pour la NRL. Où vont-ils aller chercher la terre pour créer des espaces verts ?

19.Posté par David le 13/09/2015 11:04 (depuis mobile)
La Réunion i change, y bétonne partou, mi lé nostagique de l''''Antenne Oméga avec ses 427m de haut...

20.Posté par Boa Bill le 13/09/2015 11:42
8.Posté par Choupette le 13/09/2015 09:04 | Alerter
3.Posté par Koué la...Je me suis fait la même remarque. Le personnel ne sait pas raccrocher un rideau, préparer une salle
.

Le premier prix de la vacuité est accordé à la Choupette, avec les félicitations du jury ! Pffftttttttttttt

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales