Actu Ile de La Réunion

L'Autonomie Energétique : Rêve ou Réalité ?

Des étudiantes en DUT et Témergie, un cluster du secteur de l'énergie se sont réunis pour organiser un colloque à l'IUT de Saint-Pierre. Le thème : l'autonomie énergétique. Un rêve ou une réalité ?


Les panneaux photovoltaïques de l'IUT de St Pierre - Adeline Fontaine Etudiante co-organisatrice du colloque
Les panneaux photovoltaïques de l'IUT de St Pierre - Adeline Fontaine Etudiante co-organisatrice du colloque
L'IUT de Saint-Pierre organisait aujourd'hui un colloque sur le thème de l'autonomie énergétique. Sept thématiques ont été abordées dont le photovoltaïque, les énergies de la mer, la biomasse et les bioénergies mais aussi l'énergie éolienne ou encore le stockage de l'énergie.

Une vingtaine d'intervenants se sont succédés pour évoquer les enjeux de l'autonomie énergétique avec comme préoccupation majeure la question de la faisabilité.

Un projet universitaire


Ce Colloque est né d'un projet de quatre étudiantes en 2ème année de DUT Génie des Entreprises et Administrations de l'IUT de La Réunion. Outre l'initiative de l'Université de La Réunion et de l'IUT, Témergie, un cluster réunionnais du secteur de l'énergie a particulièrement participé à l'organisation de ce colloque.Tout comme les partenaires régionaux et l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie).

Pour Anthony Rosa, secrétaire général de Temergie, "l'objectif de ce colloque était de permettre aux acteurs de l'énergie de se rencontrer et d'échanger". Pour les organisateurs, il s'agissait de "mieux structurer la filière par l’innovation et tenter de contribuer à la naissance de nouveaux projets ambitieux."

Derrière l'ambition de faire de La Réunion une île autonome en énergie, la place de la recherche-développement est fondamentale.

L'efficacité énergétique des bâtiments


L'IUT de Saint-Pierre est aussi un institut expérimental pour la recherche énergétique puisqu'il contient notamment le bâtiment "énergie zéro" qui équilibre sa consommation et sa production d'électricité.

Cette performance est possible en partie grâce à la production électrique de panneaux photovoltaïques mais surtout à travers les nombreux concepts architecturaux spécifiquement conçus pour l'économie d'énergie. Ces innovations concernent notamment la luminosité et les économies "thermiques", qui évitent de recourir trop souvent à climatisation. Pour Jean-François Martin, le responsable technique de l'IUT, il reste encore beaucoup d'innovations à expérimenter. Parmi elle, la climatisation solaire, un autre moyen d'économiser, pour éventuellement parvenir à des bâtiments universitaires positifs en énergie, c'est-à-dire qui produiraient davantage qu'ils ne consommeraient. Un premier pas vers l'autonomie en somme.
Jeudi 7 Avril 2011 - 18:37
Lilian Cornu
Lu 2557 fois




1.Posté par noe974 le 07/04/2011 20:06
C'est un rêve ni plus ni moins ...du cinéma pour écolos en manque d'idée ...
Il faudrait construire une centrale nucléaire pour avoir plus d'énergie ...nous en avons besoin ... les écolos du dimanche sont ceux qui consomment le plus ...éclairage partout ...

Sors dan le fénoir , a dit le Pape !

2.Posté par Cambronne le 07/04/2011 20:12
Courageuse la gamine mais il faut rire ou , pour son sketch hilarant sur l'utopie Autonomie Energétique heureusement de le francmac Merluchon va faire son pschitt histoire de mettre tout le monde en phase , faut dire qu'avec les crétins de formateurs planqués dans cette IUT qui manipule les pauvres cerveaux des gamins plus rien d' étonnant

3.Posté par Tandiske le 07/04/2011 21:11
Maintenant que la Région a mis fin à la recherche et Géothermie et que les tests sur les énergies des mers se sont exportés vers les antilles, que l'Etat à massacré le solaire en totochant la defisc et permis à EDF de baisser son prix de rachat, on peut supposer que la route vers l'autonomie énergétique est momentanément ralentie. Un changement de gouvernance en 2012 pourrait relancer le rêve qu'il faut transformer en réalité; et cela est possible. la volonté politique y est pour beaucoup.

4.Posté par laluno le 07/04/2011 21:19
Avec sous peu 1 million d'habitants, mais ce qui ne changera jamais en moyenne 12 heures de nuit par ans, Vos moulin à vent ( qui entre autre tuent beaucoup oiseaux) le voltaïque etc. resteront un gadget non amortissable..
Mais n'importe comment,(cela qu'il faudrait enseigner) elles ne remplaceront jamais la régularité et la production d’électricité de toutes centrales à demeure au charbon,fioul,(une centrale à trois groupes nucleaires à la Reunion seraient suffisante pour l'autonomie de l'Ile.)
Quand le responsable technique de l'IUT, nous dit qu' il reste encore beaucoup d'innovations à expérimenter. Tout a fait... il reste l’alternateur à pédales entrainé par les écolos du temps libre fourbus de la petite reine, que les anciens appelaient à l'époque du joli nom durable la ....gégéne ...

5.Posté par morel rito le 07/04/2011 21:33
c'est un rêve qui nous a précipité dans un trou noir depuis la parution du décret du 09 décembre 2010.N;en déplaise à certains mais nous pouvons prétendre à l'autonomie énergétique si il y a une volonté politique.Cela a un prix c'est évident ,mais notre santé ne vaut -elle pas ce sacrifice?
A moins que:arrêter la consommation de charbon ferait trop de mal à certaines grosses sociétés pollueuses.

6.Posté par boyer le 07/04/2011 21:59
3.Posté par Tandiske

Maintenant que la Région a mis fin à la recherche et Géothermie...


faut arreter de delirer: les forages de la plaine des sables étaient un gros bluff à la geothermie facon "avion renifleurs".

et de rappeler que l'UNESCO a félicité l'etat Francais d'avoir mis fin a cette gabegie ecologique. c'est ECRIT NOIR SUR BLANC SUR LE SITE DE L'UNESCO!!!!

7.Posté par Dionysien le 07/04/2011 22:15
En attendant la fusion nucléaire qui mettra tout le monde d'accord , malheureusement cette vaine utopie est pour le moment irréalisable .
Pour le moment le fioul et charbon sont irremplaçable à la Réunion et le nucléaire pas encore nécessaire.

8.Posté par bibi le 07/04/2011 22:52
à + 53% c'est un rêve ou plutôt un cauchemar ... on la paye comment cette indépendance énergétique ?

9.Posté par Léa le 08/04/2011 07:36
@bibi
et on va payer comment, l'énergie qui va être de plus en plus chère? si le pétrole augmente, tous les produits importés (comme le charbon), vont augmenter; combien va-t-on payer le kw heure? en plus, ce sont des énergies fossiles, dont la quantité est limitée.
il est certainement plus judicieux de compter sur des énergies renouvelables et propres, même si, dans un premier temps, l'investissement est important, le retour sur investissement, lui, sera intéressant

10.Posté par @vré le 08/04/2011 08:17
cambronne taisez-vous un peu , on a un diplome à gagner !!! au lieu de critiquer ... rendez-vous plus utile que ça !!!

11.Posté par Cambronne le 08/04/2011 10:40
10.Posté par @vré le 08/04/2011 08:17

LoL vous avez raison mon cher ami ils ont un diplome pour se retrouver ensuite au chômage lorsque je reçois chaque jour en moyenne un CV d'un ingénieur sur diplômé espérant trouver un patron sympathique pouvant répondre à leur caprices idéologique écodurable lorsque ce pays en pleine soviétisation empêche tout développement s'il n'est pas auto surveillé par le monopole d'état même les éoliennes dégagent du CO2

12.Posté par le zoreille le 08/04/2011 13:35
Nous devons être les plus couillons de la terre,même en Island,ou il fait un froid polaire,ils sont arrivés à l'autonomie énergétique avec seulement la géothermie sans pour cela massacrer leurs magnifiques paysages.Alors je me pose la question,qui a intérêts à ce que nous ne soyons pas autonomes avec tous les moyens dont nous disposons?

13.Posté par Une Fin En Soie le 08/04/2011 20:14
Cela a au moins le mérite... de poser qqles bonnes questions..

Et une fois de plus.., c'est bien mieux que pas du tout. Voilà qui me parait plus recevable comme approche. "Every Little Helps"... Il n'y a pas de petite économie. Ce ne sont pas là, que des slogans de chez Tesco. Ou de chez Flunch. Et l'On ne va pas attdre les "manger bouger", ou autres "brosser vous les dents" pr se mettre à agir. De haut en bas. Ou ds le bon sens..

Des décennies de boulimie tapageuse, de gâchis invraisemblables, ..l'insoutenable, l'absurde....et puis là, ça y est c'est bon ? ..déjà oublié le bi-lan ?? Avec leur embonpoint, la surcharge pondérale avérée... ceux-là qui parlent de caprices, continuent à vouloir ..du béééveloppement..!! Et continue à le vouloir ss contraintes. Ni limites. Comme si les ressources étaient à l'image de leur bêtise... inépuisables. Du deveuleuppement disent-ils... la tronche enfarinée. Et s'agit-il d'amélioration continu, d'ajustement, de remédiation... Ou de bénéfices ? Du déééveuleppeumeuh brâment-ils tjrs, avachis derrière leur écran.. incapables de percevoir, celui là qui se déroule.., ou s'active... à portée de clics.

A croire qu'ils soient aussi bouchés, que la plus mal en point de leurs artères.

Elles est parfois délirante, l'expression numérique tiens. ..Les mots presque, y perdent leur sens !! Puisque c'est par pure et stupide, confrontation "idéologique", très justement, que çui-là se fait hyène. Et vient maugréer. ..ça se dit éminent ou ponte, et ça se pointe les bras ballants. Un rictus débile. Le déni de l'évidence, et les mains vides.

..Parce que vous la voyez comment vous, l'industrie du futur ?! Elle va nous produire quoi ?! Des poupées gonflables, des farines animales, ou de l'engrais..?! Avec la bobine du Colonel Sanders en 4 par 4 ?! L'emploi, l'activité.. c'est grâce aux miradors et autres postes-frontières alors, que nous allons y pourvoir ?!! Plus de gendarmeries..? je vois à peu près. A quel genre de lib&râle nous avons affaire. La colère, comme seule source d'imagination. La guerre, comme seul business. Un manque cuisant de créativité. Un branleur, qui se fout des utopistes. Le conflit, comme unique besogne. L'archétype du connard. Absolu.

Ce pays est foutu ? Et bien avec de tel représentant tu m'étonnes...!!

Non, bien sûr vous avez farpaitement raison : l'Ecologie est une folie. Alimentée par des intégristes. Il n'y a aucune urgence. Absolument aucune. Jusqu'ici tout va bien. Vive le mopral. Et le saucisson.

Mais comment peut-on à ce point ..s'affirmer aussi con (!!?) Et en faire littéralement, une activité quotidienne (!!) ..un p'tit peu plus chaque jour...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales