Faits-divers

L'Australien soupçonné de trafic d'héroïne libéré sous contrôle judiciaire


L'Australien soupçonné de trafic d'héroïne libéré sous contrôle judiciaire
 
Extradé la semaine dernière à la Réunion et entendu dans une affaire de trafic de drogue entre Madagascar et Maurice, le Germano-Australien Norbert Gilewski a été libéré hier par le juge des libertés, avec interdiction de quitter l'île.

Le sexagénaire, arrêté à Tamatave en juin alors qu'il était sous le coup d'un mandat d'arrêt international, a été placé sous contrôle judiciaire à la Réunion, après trois mois passés dans une prison malgache.

La justice soupçonne un lien entre Norbert Gilewski et Kenneth Hopkins, ressortissant australien, dans une affaire de trafic de drogue. Kenneth Hopkins avait été arrêté en 2008 à la Réunion, en possession d'un kilo d'héroïne, au cours d'une traversée en navire Madagascar-Maurice. Il avait alors nié avoir connaissance du contenu illicite qu'il véhiculait et, avait été libéré sous contrôle judiciaire.

Le juge des libertés en a décidé de même pour Norbert Gilewski qui aura malgré tout l'obligation de rester sur le territoire réunionnais jusqu'à nouvel ordre.
Mardi 13 Septembre 2011 - 09:28
.
Lu 3160 fois




1.Posté par nrj le 13/09/2011 11:50
Une drogue dure , à ne pas mettre entre toutes les mains ....

Notre jeunesse semble en perdition et expérimente des produits dangereux qui risquent de les tuer ...
Réveillez-vous !

2.Posté par Papangue le 13/09/2011 12:42
C'est marrant et très révélateur que l'article mentionne le "juge des libertés". En fait, il s'agit du juge "des libertés et de la détention".

Mais l'erreur est très excusable étant donné qu'ils remettent en liberté la quasi-totalité des malfaiteurs ... même eux semblent avoir oublié la seconde partie de leur fonction ... z'ont du se gourer de concours, z'auraient du passer celui d'assistante sociale ...


3.Posté par jeremy le 13/09/2011 21:39
té arrêt déconné! encore un en liberté, vendeur de coke en boite : libéré. un qui se fait chopé à Gillot avec du chit plein la ceinture: libéré! et celui la libéré.ET le ti créol en cabane. La honte .

4.Posté par Gajik le 13/09/2011 22:04
La quasi totalité des malfaiteurs, çà doit donc avoisiner les 99%, rapporté aux mille détenus actuels qui seraient donc les 1% maintenus en détention, les juges ont donc relâché d'après le "papangue" au moins cent mille malfaiteurs, c'est une île bien dangereuse donc ou un habitant sur 7 est un malfaiteur remis en liberté ...

Ce genre de propos est intéressant, çà montre au moins que la démocratie c'est la liberté de dire toutes les conneries qu'on veut et diffamer les Juges sans rien risquer. C'est beau la démocratie ! je préfèrerais de loin une démocratie contrôlée où tous les propos diffamatoires seraient au moins constatés et dénoncés ou au moins l'objet de rendre des comptes. Cà assainirait un peu le paysage médiatique.
C'est pas çà une vraie liberté mature. C'est d'assumer ce qu'on dit au moins en apportant des preuves.

Moi quand je dis que la bande à Sarkozy, surtout dans sa politique étrangère est une mafia, je m'appuie sur des faits précis qui constituent le crime d'association de malfaiteurs. Car le mandat d'élu n'autorise pas à commettre n'importe quel acte criminel au nom des Français. Je l'assume et je suis prêt à en répondre. Il ne s'agit pas de diffamation mais de faits prouvables. En Chine je serais déjà fusillé une balle dans la nuque pour çà. Mais en France on peut dire ce qu'on veut et accuser sans preuves, diffamer, bof ... les forum c'est pour rigoler ... La banalisation de la diffamation est devenu une plaie de ces prétendues démocraties où on peut tout dire, même les choses les plus abjectes (sauf sur les Juifs, sujet tabou) à condition surtout de ne pas agir. La démocratie est en panne depuis des années. Elle a beaucoup régressé au lieu de se bonifier car avec le développement des moyens d'expression, chacun pianote dans son coin et touche quelques personnes. Juste de quoi amuser la galerie et distraire, SANS AUCUNE CONSEQUENCE un tout petit nombre de lecteurs.

Et après, on est bien avancés quand on a dit, écrit et que dix personnes ont lu, répondu en vous insultant les trois quarts du temps ... On a l'impression de la liberté mais tout çà c'est du vent. même ce que j'écris à la seconde n'est que du vent.

Alors diffamons les Juges de façon globale et totale, sans nuance, sans étayer çà par des preuves, si çà peut défouler ... L'enjeu c'est surtout le défoulement à bon compte et sans aucun risque.

5.Posté par Papangue le 14/09/2011 12:27
@ Gajik : qui a parlé de 99% ? Certainement pas moi en tout cas ...

Lorsque je parle de "quasi-totalité", il s'agit d'IRONIE (vous voyez à quoi je fais allusion ?) Ce n'est bien sûr pas à prendre au pied de la lettre, n'importe quelle personne dotée d'un minimum de jugeote le comprendrait ... mais il semble que votre "combat politique" haineux vous aveugle au-delà du sens commun ...! Que diable vient faire Sarkozy dans ce post ?!!!

Et pour travailler dans le judiciaire depuis une bonne dizaine d'années, pour avoir connu de très près la création de ces "juges des libertés et de la détention" et leurs décisions aberrantes dans nombre de cas très graves, et pas seulement sur ce département, en contradiction souvent flagrante avec les décisions qui étaient prises auparavant dans des cas similaires par le parquet ou les juges d'instruction (vous voyez, tous les juges n'étaient pas visés dans mon propos), je m'estime assez informé et concerné pour m'autoriser à critiquer (sur un mode ironique) certaines de leurs décisions ...

Allez, sur ce, bonne continuation pour votre "combat d'une vie", vous avez raison, unissons-nous contre cet Etat tyrannique et ces despotes sans scrupules ! (Euh, ça aussi c'était de l'ironie ... je précise, juste au cas où ...)

6.Posté par Gajik le 14/09/2011 22:24
moi çà fait 21 ans que je suis dans la sphère judiciaire, et en plein coeur du sujet que vous abordez sans maitriser votre langage ... Vos propos étant outranciers, je devais vous replacer face à vos exagérations. Dire que la majorité des malfaiteurs est maintenue en liberté est absolument faux. J'ai voulu vous démontrer que vous vous défouliez gratis sur une corporation en me mettant au niveau où vous espérez maintenir le débat : café du commerce ou discussions de commissariats.

7.Posté par Papangue le 14/09/2011 23:13
Oh oh nous sommes confrontés ici à un anti-flic primaire, presque une carricature ! Ca existe encore de tels clichés ?!

Effectivement, si vous êtes dans la "sphère judiciaire" depuis 21 ans, et moi seulement depuis 11, vous devez avoir raison alors ... pitoyable !

8.Posté par Gajik le 14/09/2011 23:53
ze dirais même plus ... lamentable !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales