Santé

L'Aurar finance cinq actions de lutte contre les maladies "ODHIR"


Lancé en 2013, le fonds de dotation Philancia, soutient les actions réunionnaises de lutte contre les maladies ODHIR (Obésité, Diabète, Hypertension, Insuffisance Rénale). Cinq premiers projets ont été sélectionnés par le comité de sélection. Guy Collet, Président de Philancia, et Marie-Rose Won Fah Hin, Déléguée régionale, ont remis aujourd’hui aux associations lauréates un financement qui leur permettra de démarrer ou de continuer le développement de leur projet.

Un fonds de dotation engagé et transparent

Philancia a été créé il y a un an par l’Aurar pour répondre aux préoccupations de santé liées à la progression des maladies ODHIR, qui touchent particulièrement la population réunionnaise. Des chiffres alarmants en matière d’obésité, de diabète, d’hypertension et d’insuffisance rénale*, qui nécessitent le développement d’actions en faveur de la recherche et de la prévention mais aussi du soutien aux malades et à leurs proches.

Le fonds de dotation a ainsi été développé pour accompagner des projets locaux qui ont vocation à faire bouger les lignes en matière de santé à La Réunion, et plus particulièrement sur le champ des maladies ODHIR.

Trois axes d’interventions prioritaires font partie du programme de Philancia :
- Développer la recherche pour mieux anticiper l’arriver des complications liées aux ODHIR
- Améliorer la communication entre les patients et le personnel de santé, afin de mieux soigner
- Favoriser le mieux vivre au quotidien avec les ODHIR.

Grâce au soutien financier apporté par des mécènes réunionnais, privés et publics, des associations réunionnaises peuvent chaque année être soutenues dans le cadre d’un projet dédié.

Cette année, suite à l’appel à projets lancé en mars 2013, 15 dossiers ont été étudiés par le comité éthique et scientifique de Philancia. Ce comité, présidé par le Docteur Arnaud Bourdet, qui a dirigé le SAMU Réunion pendant de nombreuses années, a émis des avis pour chacun des projets et les a soumis au Conseil d’Administration. La somme de 100.000€ a été répartie entre les cinq projets sélectionnés par ce comité de sélection composé de membres issus du monde médical et scientifique.


Les cinq premières associations lauréates:

Les premiers projets ont été retenus pour leur lien direct avec les maladies ODHIR, qui constituent la raison d’être du fonds de dotation Philancia. Mais aussi pour leur ancrage local, car tous les projets sont portés par des associations réunionnaises et ce, sur l’ensemble du territoire.

Mini bibliothèque-ludothèque itinérante spécialisée sur le diabète
Coup de cœur du comité de sélection, ce projet porté par l’Association des Diabétiques-Réunion-Information, Action, Santé (ADRIAS) est destiné aux personnes diabétiques, à leur famille et aux personnels soignants. Il a été développé dans l’Est de l‘Île pour favoriser l’accès à l’information sur la maladie. Cet outil va notamment permettre de proposer aux diabètes analphabètes un atelier d’alphabétisation fonctionnel « Lire et écrire autour du diabète ». Le montant alloué par Philancia s’élève à 7 000€.

“Nous sommes une petite association de loi 1901 et nous ne pouvons nous fédérer à la FFD (Fédération Française du Diabète) pour des raisons de cotisations, ni nous déclarer d’intérêt public puisque nous sommes une association locale. Il est donc difficile pour nous de trouver des fonds. Philancia est donc pour nous une belle opportunité.”, précise Andria RANDRIANJOMANY de l’ADRIAS.

L’activité physique pour lutter contre l’obésité infantile
L’association REUNIR (Réseau d’Education Nutritionnelle Infantile de La Réunion) gère les CETP (Centres d’Education Thérapeutique de Proximité) du bassin sud de l’Île. Ces centres dispensent une éducation thérapeutique pluridisciplinaire aux familles d’enfants et d’adolescents en surpoids ou obèses, et/ou porteurs de diabète.

L’association REUNIR propose un double accompagnement aux angles complémentaires : une alliance éducative thérapeutique de proximité avec les familles d’enfant(s) ou d’adolescent(s) obèses à la Réunion et la mise en place de séances d’activité physique pour des enfants et adolescents diabétiques de type 1 suivis dans le cadre d’un programme d’éducation thérapeutique du patient.

Le projet vise à proposer des séances d’activité physique aux enfants et adolescents âgés de 8 à 18 ans suivis au sein du CETP Diabète. Intégrées dans leurs programmes d’éducation thérapeutique, ces séances leur permettent de pratiquer une activité physique régulière et sécurisée pour mieux gérer leur diabète et améliorer leur équilibre glycémique. Le montant alloué par Philancia s’élève à 20 000€.

“Cette reconnaissance nous honore, et ce soutien nous permettra de développer et pérenniser nos actions en faveur des familles du Sud de La Réunion. Nous pourrons poursuivre notre travail de terrain auprès de ces familles d’enfants obèses mais aussi concrétiser ce projet qui nous tient à cœur depuis plus de 3 ans et qui constitue une réponse à une demande forte émanant des familles d'enfants porteurs d'un diabète. Nous n’avons pas pu le mettre en œuvre jusqu’à présent faute de moyens financiers”, se réjouit Virginie Rivière, Directrice de l’association REUNIR.

Santé vous bien, sentez-vous sport
Porté par l’OMS de Saint-Joseph (Office Municipal des Sports), ce projet est développé en partenariat avec REUNIR et s’adresse aux enfants du CETP. Des séances d’activité physique leur sont proposées et ont pour objectif de les aider à retrouver le goût de la pratique d’une activité sportive et à renforcer leur estime de soi. Les ateliers ludiques organisés chaque semaine visent à valoriser les enfants et leurs capacités, en mettant le sport au cœur de l’amélioration de leur santé, grâce à un programme pluridisciplinaire (vélo, natation, activités de pleine nature....).

Près de cent rendez-vous par an, à raison de deux à trois séances d'activités ou sorties par semaine, sont proposées de janvier à décembre.

Ce projet à forte utilité sociale et territoriale, vient s'inscrire dans le cadre du contrat local de santé de Saint-Joseph pour répondre à la problématique du surpoids et de l'obésité chez les jeunes. Le montant alloué par Philancia s’élève à 7 000€.

“L'aide de Philancia vient a point nommé pour soutenir ce programme. Elle va permettre aux familles, qui sont acteurs du projet, de réaliser avec le soutien de l'OMS et de REUNIR notre séjour annuel - Vacances loisirs sport santé bien-être - qui vient clôturer une année riche en rencontres”, témoigne Djamil Gangate, Coordinateur Sport Santé de l’OMS de St Joseph.

Rando Santé®
La randonnée est une activité phare de La Réunion mais de nombreuses personnes n’y ont pas accès pour des raisons de santé. Le projet Rando Santé® a pour vocation de permettre aux personnes sédentaires ou ayant des problèmes de santé, de pratiquer en groupe une activité physique au moins deux fois par mois. Les randonnées sont adaptées (parcours à faibles dénivelés, deux heures de marche maximum…) et apportent des bénéfices sur le plan physique, psychique et social. Le montant alloué par Philancia s’élève à 3 000€.

L’association NOUT’ TOUT DAN’ SENTIE, labélisée depuis 2010 par la Commission médicale de la Fédération Française de Randonnées Pédestres, travaille avec cinq animateurs brevetés fédéraux bénévoles qui ont été formés à l’accompagnement spécifique des personnes connaissant des difficultés de santé. La prise en charge de chaque participant est validée par un certificat médical de non contre-indication à ce type d’activités physiques. Une centaine de personnes a été accompagnée par l’association depuis sa création.

“Le soutien de Philancia représente pour nous un partenariat important et un réel levier de développement. C’est aussi quelque part une reconnaissance de notre engagement associatif, du sérieux et du professionnalisme de toute notre équipe”, précise M. Hoareau, président de l’association.

Projet de recherche « Diabète et Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) à La Réunion »
Le diabète favorise la survenue d’accidents vasculaires cérébraux, et en cas d’AVC, les diabétiques saignent plus dans le cerveau que les patients non diabétiques.

L’objectif du projet de recherche est d’utiliser les HDL (particules de « bon cholestérol ») pour limiter ces effets de saignement, en proposant une nouvelle thérapie de protection des vaisseaux pour limiter les ruptures et les complications cliniques associées.

Ce projet sera réalisé dans le Centre de Recherche Universitaire de La Réunion en collaboration avec le CHU, le CYROI et le GEICO (Groupe d’Etude sur l’Inflammation Chronique et l’Obésité). Le montant alloué par Philancia s’élève à 60 000€.

“Nous avons déjà montré que cette nouvelle thérapie fonctionne dans un modèle d'AVC avec complications hémorragiques chez le rat non diabétique. Ce soutien financier va nous permettre de tester cette thérapie chez des souris diabétiques, pour évaluer si cet effet protecteur est aussi valide en situation de diabète. Ensuite, nous modifierons ces HDL pour les rendre plus efficaces, en y ajoutant des molécules issues de plantes médicinales de La Réunion”, précise le Docteur Olivier MEILHAC, Directeur de Recherche à l’Inserm, directeur de l’Unité Mixte de Recherche Inserm-Université de La Réunion.

L'Aurar finance cinq actions de lutte contre les maladies "ODHIR"
Lundi 10 Novembre 2014 - 14:52
Lu 1621 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales