Politique

L'Atelier cogite sur la déontologie de l'élu(e)

L'association l'Atelier regroupe depuis deux ans des jeunes ayant une vingtaine d'années, envieux d'apporter leur pierre au monde politique en soumettant leurs idées sur des thèmes variés. Cette fois-ci, ils se rassemblaient autour du thème de la déontologie de l'élu, qui selon eux gagnerait à être remaniée.


Cumul des mandats et obligation de travail, voilà les deux points abordés par les jeunes de l'Atelier hier. Amenés par leur doyen, Emmanuel Lemagnen, conseiller régional de l'Alliance, ils ont réfléchi à des propositions nouvelles qui amélioreraient l'image qu'ont les jeunes de la politique.

Yoann Chane-To, président de l'association, et Vanessa Bertholier, membre de l'association, expliquaient : "Aujourd'hui les jeunes ne s'intéressent pas à la politique parce qu'ils en ont une image salie, à cause de l'aspect financier, de l'argent en jeu lors des mandats".

Le but de ces jeunes en situation de réussite est donc avoué : redorer cette image. Les douze membres de l'association, se réunissant régulièrement lors de débats, ont donc réfléchi sur le cumul des mandats, qu'ils estiment trop souvent lié à l'argent, au cumul des indemnités.

Pour changer cela, ils proposaient hier qu'on ne verse à un élu dont le second mandat découle du premier, que les indemnités de son premier mandat. L'élu serait alors investi dans son rôle plus par engagement que pour des raisons financières.

En cas d'absentéisme prononcé, une destitution des fonctions


 Le second sujet abordé était l'obligation de travail pour les élus. Après réflexion, les membres de l'association ont conclu qu'il ne fallait, là aussi, pas qu'un élu ne touche à ses indemnités sans remplir toutes ses fonctions en bonne et due forme, assistant à toutes les réunions liées à son poste.

Pour eux, la sanction qui existe aujourd'hui, à savoir la rétention partielle d'indemnités - chaque réunion ou assemblée manquée ôte un pourcentage des indemnités versées - est trop "minime" et persiste à être encore une fois purement financière. D'où leur proposition de faire prendre place à l'élu dans une commission, pour accentuer son engagement.

Autre proposition, plus radicale certes, qui est celle d'enlever à l'élu absentéiste son mandat. "Cette destitution relayée par la presse par exemple, la réputation de l'élu ne serait plus à faire quant à la qualité de son travail", déclarait Yoann Chane-To.
Samedi 23 Janvier 2010 - 12:35
Johanne Chung To Sang
Lu 1755 fois




1.Posté par JOULIA Nicole le 23/01/2010 17:54
Pourquoi l'Atelier, qui semble une cabine téléphonique de plus autour de Lemagnen qui doit s'inquiéter pour sa place sur la future liste de l'Alliance, ne s'exprime-t-elle avec de belles idées qu'à la veille des élections ? Ces belles constatations n'auraient-elles pas déplu au grand timonier qui dirige la région et à ses alliés alimentaires qui cumulent les mandats et les indemnités depuis 1998 ?

Le pharaon de la pyramide inversée aurait fait chèrement payer à Lemagnen ses "suggestions" comme il a toujours fait payer très anti-démocratiquement leur opposition à ses opposants et fait payer aux syndicalistes qui osent le défier dans son royaume.

Les places doivent être chères pour rester à la région n'est-ce pas M. Lemagnen ? Est-ce parce que vous allez en être remercié que vous sortez aujourd'hui les propositions de l' Atelier dont j'imagine que Paul Vergès et la clique de son cabinet n'ont que faire .... des jeunes ? Quelle imposture que de vouloir faire croire que la démocratie existe à la région Réunion M. Chane To ou, pire encore, qu'elle pourrait exister avec la famille Vergès et son cabinet ?

2.Posté par pimanzoizo le 23/01/2010 18:06
Avec un doyen pareil,le changement ressemblera à une course de tortues .

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/01/2010 19:14
que tout cela est bien ennuyeux..

4.Posté par Ariane le 23/01/2010 19:31
Vaste fumisterie

5.Posté par bertel le 23/01/2010 20:00
"L'Atelier cogite sur la déontologie de l'élu(e) "

Allez, je vais faire semblant de ne pas comprendre pourquoi le nom de ce "club" commence encore par un "A" ...

Je vais donc apporter ma contribution à ce débat qui m'intéresse au plus haut point, pour un assainissement des moeurs politiques de ce pays, et pour le plus grand bien de ce DOM !

Je fais donc part de ma modeste contribution en quelques points, que je sais ne pas être seul à partager... j'écris au masculin mais cela vaut pour le féminin aussi... Félicie... (c)

1. Un élu condamné par la justice de notre pays ne devrait plus jamais avoir le droit de se présenter à aucun scrutin.

2. Dieu n'existe pas sur Terre... on le saurait... - ailleurs, c'est un autre problème ... lol - et donc, Un Homme ne doit pas avoir en charge plus d' Un mandat, renouvelable Une fois.

3. Tout citoyen est en droit de réclamer, de la part du plus petit élu municipal jusqu'au premier des français élu, une Déclaration de Patrimoine Avant et Après mandat politique.

Bertel de Vacoa

PS : On pourrait aussi parler de la déontologie de l'électeur... qui confond trop souvent son intérêt personnel à court terme ( in ti somin bétoné ) avec l'intérêt de La Nation... mais c'est un autre débat.

6.Posté par Ulysse le 23/01/2010 20:48
les jeunes ... en vieux ils pourraient dans certains cas cogiter aussi
sur des hontes au logis de l'élu ...

7.Posté par claude le 23/01/2010 21:00
lemagnen la pou rode un place si la liste de l"alliance li la pou utilise bande jeune là pou arive a son fin. y fo pas di n'importe koi, regarde bien la liste de l'alliance ou va voir qui cumul des mandats. parti casse social.

8.Posté par thierry le 23/01/2010 21:32
Avec un doyen pareil,le changement ressemblera à une course de tortues .


€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€

tu crois pas si bien dire, Lemagnen est un grand éleveur de tortues et pdt du club pei d'éleveurs de tortues...

Il devrait passer plus de temps avec ses animaux, c'est plus intéressant que les beauferies de post ados.

9.Posté par largue la sauce le 23/01/2010 23:12
Ah bon! cet Atelier existe depuis 2 ans. C'est bien la première fois que j'en entends parler.
Bizarre qu'il se manifeste en ce moment. Y aurait-il un évènement bientôt ?
C'est qui M. Lemagnen?

10.Posté par jina le 24/01/2010 07:46
l'atelier est dirigé par mr bricolage

11.Posté par Jeff le 24/01/2010 07:48
L'intention serait bonne si cela ne camouflait de la manipulation. Lemaignen est là pour écouter ce que les jeunes disent pour mieux "ajuster" le discours de l'Alliance. Le but ne semble pas d'écrire une charte d'éthique. Il est le seul à savoir que c'est de la poudre aux yeux.

Bertel traçe les thèmes qui devraient être débattu, mais là, il n'y aurait plus grand monde d'éligible" à la Réunion.

12.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 24/01/2010 08:56
Le Chef d'Atelier qui prend "Alliance", avec autant de risques de "divorses", ne peut plus ignorer que les Machines Outils qui produisent de l'Incohésion Sociale Invendable, le conduiront a ne plus travailler, que pour elles... Oh Oh, chef d'atelier, réveillez vous !...

Vous n'avez jamais rien entendu en ce sens, n'est ce pas ? n'avez rien vu, n'étiez pas là, ne saviez pas, n'y êtes pour rien, c'est personne, comprend pas, ne voit pas....

Vous avez tous quelqu'un de séparé autours de vous, un de vos amis ou frére qui en a pris plein la gueule avec ses enfants au Tribunal pour sa Nature, genre Masculin (90% sur 50% séparation), vous restez compatissant, silencieux et désolé,
MAIS EN SILENCE ?... Vous débattez de quoi a part de "reproduction des tortues ?

Le fait que des "Elus" s'appuient sur des "conflits" d'Intérets contraires aux Lois Votées intervient-il dans vos Débats ? Le Bien Fondé des Lois Votées bafoué par des Magistrats a 90% sous le silence COMPLICE D'ELUS, vous convient il ?

Le déontologie de L'ELU ne veut plus rien dire depuis "Responsable, mais Pas Coupable", les Enfants de la Creuse VOUS FERONS TEMOIGNAGES...

13.Posté par Cambronne le 24/01/2010 09:10
C'est qui M. Lemagnen?

Une tortue Qui Voulait Voir Sa Queue Mais qui ne la trouvait pas ...


Rien de libérale dans la démarche je rejoins l'intervention N°1 la cabine téléphonique c'est plutôt un placard à serpillères

Pas besoin de sortir de science po pour souhaiter qu'un jour ce pays qui revendique être une démocratie dispose d'un corps électoral un homme un mandat et sous certaines conditions ne devant pas excéder deux réélections

14.Posté par piment vert le 24/01/2010 09:56
L'Atelier, annexe de l'Alliance de Paul Verges donne des leçons de déontologie de l'élu.
Ils n'ont pas peur du ridicule, eux qui ont instauré en pratiques constantes les violations de la loi, le gaspillage, la reconversion des élus condamnés à des postes administratifs, voire même vers d'autres mandats.

15.Posté par moipacomprendre le 24/01/2010 11:33
Poste 12, je dois être bête, mais moipacomprendrecequetoidire ?

16.Posté par kaf rebelle le 24/01/2010 16:46
mes chers jeunes, il ne suffit pas d'organiser des conférences de presse (pour ne rien dire) pour pouvoir vous octroyer le titre de "jeune en situation de réussite"... marchandise vantée par soi même n'a point de valeur. une vaste comédie tortuesque ! (beaucoup de ressemblance d'ailleurs...) lol

17.Posté par ketty scarlett le 25/01/2010 15:04
d'accord sur certains points avec bertel: interdiction de mandat à vie pour toute personne condamnée par la justice, limite d'âge à 70 ans pour les candidats plutôt que non renouvellement des mandats (certains nécessitent beaucoup d'expérience) la déclaration de patrimoine est déjà obligatoire pour les parlementaires et les présidents de collectivités. Pas de tricherie sur le non cumul des mandats et des responsabilités.
allez un peu de courage citoyens!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales