Social

L’Arast attendait plus du Conseil général

Les 300 des 1.200 employés de l’Association régionale d’aides sociales territorialisées, sont repartis du palais de La Source mécontents. Ils n’ont pas obtenu la garantie du maintien de leur structure. “Le Département a juste fixé deux réunions de travail avec nos représentants”.


La journée de dupes. L’intersyndicale et les salariés de l’Arast, qui ont manifesté hier toute la journée devant les grilles du palais de La Source, étaient venus chercher une garantie concernant le devenir de leur structure et surtout de leur outil de travail.

Vers 13 heures, au sortir de près de trois heures d’entretien, l’intersyndicale ne s’est pas exprimée. “Nous attendons la signature d’un document”. Ce document qui a fait deux allers-retours : Paris (l’avocat du Département) – Saint-Denis (bureau de la présidente Nassimah Dindar), est arrivé vers 16 heures.

“Il n’y a pas les éléments que l’on attendait : un engagement fort du Conseil général à l’encontre de l’Arast. Le protocole qui nous a été remis indique juste que le Département s’engage à maintenir les services. Cela signifie que n’importe quelle structure peut reprendre nos activités”.

Mécontents, plusieurs employés ont souhaité poursuivre la manifestation hier en fin d’après-midi, avant de se résoudre finalement à rentrer chez eux. “Selon le papier qui nous a été remis, deux réunions sont prévues la semaine prochaine, lundi et mercredi”.

Ces deux rendez-vous importants permettront de peaufiner l’audience du 28 septembre, au tribunal d’Instance. Ce jour-là, se jouera le devenir de 1.200 salariés et de leur famille…
Jeudi 17 Septembre 2009 - 07:57
Jismy Ramoudou
Lu 1070 fois




1.Posté par kissassa le 17/09/2009 19:18
Madame la Présidente du Conseil Général est en train de LIQUIDER L'ACTIF DE SA COLLECTIVITÉ .... PLUS RIEN : ORPH - GIHP , ARAST .... ET J'EN PASSE C'est une CATA .... faute d'etre autre chose !

2.Posté par Un handicapé en colère! le 17/09/2009 21:28
Quan elle a foutu le Directeur de la MDPH à la porte, peu de gens se sont mobilisés!! C'est la cata maintenant pour nous!!! c'est votre tour!! et c'est pas fini!! Demain, ce sera une autre institution puis après demain une autre...

3.Posté par LA HONTE le 17/09/2009 22:26
Je dis bravo au conseil général qui pour une fois, en sa qualité de financeur, a un droit de regard sur la gestion des fonds qu'elle alloue, prérogative qui évidemment sera confortée par les réformes en cours.

Plus de 10 millions ont été donnés à la direction de l'ARAST en 3 ans et en supplément des financements annuels.

Une expertise comptable qui démontre les largesses de la direction actuelle de l'ARAST avec des embauches à tout va et les conséquences, une masse salariale qui représente plus de 95 % du chiffre d'affaire.

ARRETEZ l'hémoragie et voyez comment sauver cette structure en demandant le remplacement des dirigeants actuels par des gestionnaires diplômés et non des ploucs.

Votre avenir est entre vos mains croyez moi et ouvrez vos yeux car y peut pas dire que le créole lé aussi couillon.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales