Société

L'Aquarium de Saint-Gilles change de propriétaires


Pascale Bocchiardo (à g.) devient la nouvelle directrice de l'Aquarium
Pascale Bocchiardo (à g.) devient la nouvelle directrice de l'Aquarium
Les fondateurs historiques de l'Aquarium de Saint-Gilles passent la main. La nouvelle équipe dirigeante souhaite y apporter sa touche technologique pour offrir un nouveau départ à la structure.

Pascale Bocchiardo et Christian Blaise deviennent les nouveaux co-gérants de l'Aquarium de Saint-Gilles. Avec leur arrivée, c'est une page importante qui se tourne pour la structure inaugurée en 2000.

Sophie et Patrick Durville et Thierry Mulochau, les trois associés fondateurs, rendent leur tablier avec le sentiment du devoir accompli. "Durant ces 14 années, nous avons mis en place des animations pour les plus jeunes avec des ateliers scientifiques, des conférences, des expéditions, le tournage de films ou encore une production d'ouvrages et de plaquettes".

L'équipe sortante se dit également fière des recherches scientifiques locales qui ont pu déboucher sur l'expérimentation des premiers élevages de poissons clowns ou l'utilisation d'essence de girofle pour anesthésier les poissons.

Le binôme de la nouvelle direction connaît assurément moins la mer. Pascale Bocchiardo, par exemple, occupait la fonction de cadre au sein de la Fnac de Bordeaux. Avec cette transaction, elle s'engage dans son premier projet de reprise. Son associé, Christian Blaise, connaît beaucoup plus la Réunion pour y faire escale au moins quatre fois dans l'année.

Appel à l'artisanat local

Ce qui n'empêche pas la nouvelle direction de tracer les axes de travail pour un lifting de l'Aquarium. C'est d'abord l'installation d'un parcours numérique au sein de la structure qui devra répondre à la curiosité des visiteurs, histoire d'enrichir les panneaux informatifs. "Il s'agit de faire passer l'Aquarium à l'ère du numérique, et nous travaillerons avec des entreprises locales", assume Pascale Bocchiardo. Un Wifi haut débit fera son apparition. Le merchandising n'est pas en reste, mais pas question de verser dans le Disneyland, explique la nouvelle directrice qui en profite pour faire appel aux artisans locaux pour étoffer la boutique de l'Aquarium.

Les fondateurs de l'Aquarium laissent leur bébé avec un "chiffre d'affaires d'un million d'euros, un chiffre stable depuis des années sauf en 2006 et le chik", signale Sophie Durville qui, comme ses acolytes, ne restera pas bien longtemps sans de nouveaux projets dans le giron du "développement touristique et de la culture muséale dans l'Est et le Sud de l'île".
Vendredi 29 Novembre 2013 - 16:06
LG
Lu 1879 fois




1.Posté par sauvons les requins guitares et les autres le 29/11/2013 17:50
bonne idée. Il faut mettte des attraction numeriques et cesser le commerce d'animaux en cage.

2.Posté par justedubonsens le 29/11/2013 18:30
En tous les cas, bravo à cette équipe sortante d'avoir rendu ce lieu très agréable permettant des moments zen assis devant ce grand écran animé. Il s'agit d'un bel endroit. Félicitations aux nouveaux gérants de se lancer dans ce challenge en espérant qu'ils sauront conserver l'attrait scientifique à cette atmosphère de grande quiétude.

3.Posté par n'y le 30/11/2013 03:06
Et la préférence régionale...ah non!!!! nous sommes à Saint-Gilles c'est vrai!!!!!

4.Posté par hélas le 30/11/2013 14:08
3.Posté par n'y

Compétence régionale ??? ah oui ... nous sommes à La Réunion c'est vrai !!!

5.Posté par fred le 30/11/2013 16:08
A 4: ah c'est vrai, il n'y a que des assistés ici, par contre beaucoup débarquent pour le climat , la gentillesse de cette peuplade locale, et les postes gratifiants. Allez rale un billet l'avion dont !

6.Posté par Done a moin le 30/11/2013 16:13
3....personne n’empêche un local de briser sa tirelire et d'acheter le business pour créer de l'emploi et de la richesse ici, l'argent a bien des défauts mais il n'est pas raciste ou maladivement préférencieux... vous devriez prendre exemple sur lui.

7.Posté par fredo le 30/11/2013 17:50
c'est vrai, le local n'a pas de tirelire , on spolie son emploi, on lui fait payer le prix fort, on le taxe bien (on est soi-disant français) et au final ,il se retrouve une main devant , une main derrière par rapport à certains qui débarquent et s'engraissent bien ici. kréol bouge un peu !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales