Economie

L'Agence de développement de la Réunion cessera son activité le 30 juin

Cet après-midi, l'Agence de développement de la Réunion (AD) a présenté son bilan d'activité pour l'année 2012. Un bilan teinté d'amertume, l'Agence de développement étant vouée à cesser son activité le 30 juin 2013 en raison de l'arrêt du versement des subventions régionales, décidée fin janvier 2013, par le président de Région, Didier Robert, au profit de Nexa, ex SR21.


L'Agence de développement de la Réunion cessera son activité le 30 juin
L'arrêt des subventions de la Région versées à Gerri et l'Agence de développement, au profit de Nexa (ex SR21), aura pour conséquence la disparition des deux structures. Début avril, Gerri annoncé sa dissolution faute de subvention régionale. L'Agence de développement va faire de même dès la fin juin 2013. En effet, la condition d'une continuité de financement par l'Etat et l'Europe est soumise à une subvention d'une collectivité locale. Or fin janvier, Didier Robert a annoncé, au cours de ses voeux à la presse, de redistribuer les sommes allouées à Gerri et à l'AD à la SPL Maraïana et à Nexa. Une annonce "officialisée" le 28 février dernier par courrier de la Région, précise Jean-François Moser, président de l'AD.

Au cours de l'assemblée générale de cet après-midi, l'Agence de développement a présenté son bilan d'activité pour l'année 2012. En introduction, Jean-François Moser a rappelé que l'AD avait assuré sa "mission" l'année dernière en accompagnant près de 148 projets, malgré un contexte économique difficile marqué par une "récession" de la croissance au niveau local. "C'est dans ce contexte que le président du Conseil régional a décidé de mettre un terme au financement de l'Agence de développement au 30 juin 2013", explique Jean-François Moser. "L'exemplarité des résultats atteints contre vents et marées mérite un coup de chapeau au professionnalisme que mettent en oeuvre chaque jour des collaborateurs de l'Agence de développement", ajoute-t-il.

"On va réduire la voilure avec l'objectif d'une cessation d'activité au 30 juin 2013"

L'Agence de développement a présenté un bilan plutôt "flatteur" pour cette année 2012. Avec un résultat net bénéficiaire de 135.445 euros pour un budget global de 1,153 million d'euros, l'Agence de développement avait décidé d'amplifier le suivi des projets pour l'année 2013. Mais l'annonce de stopper le versement des subventions régionales a marqué un coup d'arrêt définitif à la structure. Cet après-midi, Jean-François Moser s'est contenté de présenter un budget prévisionnel 2013 modifié par rapport à celui acté lors de l'assemblée générale novembre dernier. "On va réduire la voilure avec l'objectif d'une cessation d'activité au 30 juin 2013", lâche-t-il. Malgré cette annonce, l'AD a décidé de poursuivre l'accompagnement des porteurs de projets pendant tout le 1er semestre 2013.

Mais après cette date, quid des projets accompagnés par l'Agence de développement ? C'est la question qui est revenue régulièrement durant l'assemblé générale de cet après-midi. Dans la salle, Maurice Cérisola, président de la Réunion Economique, tance la Région à s'exprimer clairement sur ses "volontés". De son côté, Guy Dupont, président d'honneur de l'AD et ex-président du défunt Gerri, souhaite que la Région ne tombe pas dans le "syndrome de l'éléphant blanc" au lieu de travailler sur des sujets importants.

Dans un premier temps, Jean-François Moser a tenu à répondre avec une certaine forme de poésie en espérant voir "la graine semée" continuer à "prospérer". Mais plus sérieusement, le président de l'Agence de développement espère voir la Région "reprendre le flambeau" en accompagnant les porteurs de projet et en assurant le transfert vers Nexa. Une logique appliquée également au personnel de l'Agence de développement. "La Région a pris cette décision et doit en assumer les conséquences dans le transfert des projets et des collaborateurs", précise Jean-François Moser.

Mais la réalité est là. Après 25 ans d'existence, l'agence de développement fermera définitivement ses portes le 30 juin prochain
Jeudi 18 Avril 2013 - 17:27
Lu 2060 fois




1.Posté par Allélluhia mon frère le 18/04/2013 18:00
25 années de salaires pour des incompétents !!

2.Posté par noe le 19/04/2013 07:01
A quoi a pu servir cette "agence" ? Il n'y a pas eu de développement à la Réunion ...

On la ferme au plus vite !

3.Posté par Réunionnaise curieuse le 19/04/2013 08:59
Quel est le véritable bilan financier de ce gouffre d'argent public depuis sa création ???

Quel résultat minable et scandaleux en terme de créations d'emplois ???

4.Posté par ELFORDY Expedit le 19/04/2013 09:33
Enfin , toutes ces assos qui vivent de subventions publiques, qui se cassent la gueule pour moi , c'est avec un plaisir mélé d'ivresse .

Je suis depuis pas mal de temps de ce secteur 30 ou 40 ans et j'ai vu défilé des assos bidons sous perfusion constantes et j'ai été ecoeurés .

Quand on monte une assos tous les associés participent, ceux qui ne veulent pas, ils se cassent, d'autres y verront leur interêt et viendront.

Ici ils y a toujours eu des associations, le probleme il y a une équipe soudée qui travaille, qui se défonce et des consommateurs, des rats, des insectes, qui sont là comme des mouches a merde et qui attendent les autres afin d'en profiter.

Autre problème associatifs ce sont les associations "copinage" politiques pour les subventions seulement mais qui en réalité ne foutent rien, de la poudre aux yeux pour justifier une ou deux actions ponctuelles pour pomper le fric d'imbéciles qui n'ont rien compris.

Et il y a les autres celles qui comme la mienne reunionplus fuient la politique et les subventions, et surtout qui n'ont de compte a rendre qu'a ses membres qui sont en fait une famille ou chacun est responsable d'une activité et qui s'y accroche personnellement, jusqu'à son aboutissement en se faisant aidé par les autres membres de la famille que s'il en a vraiment besoin, jamais de demande de subvention a la limite convention pour une action ciblée (formation ou autres services)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales