Culture

L'Afrique et les îles font leur cinéma

L'édition 2011 du festival international du film d'Afrique et des îles (FIFAI) débute le 1er octobre au Port, jusqu'au dimanche 9 octobre 2011. Comme tous les ans, une centaine de films sera projetée au cinéma Casino et dans la salle de projection de l'École supérieure d'art de La Réunion. Certains titres seront présentés en avant-première mondiale. 18 films seront en compétition.


L'Afrique et les îles font leur cinéma
Moyens et longs métrages, documentaires ou de fiction, le Festival du film d'Afrique et des îles (Fifai) met en compétition 18 films répartis en quatre catégories.  L'événement est organisé par la Ville du Port, en collaboration avec Village Titan centre culturel, l'institut de l'image océan Indien (ILOI) et l'École supérieure d'art de La Réunion (ESAR).

"Les secrets" de la Tunisienne Raja Amari ouvrira le festival, en présence des productrices, Dorra Bouchoucha et Lina Chaabane, et Disgrâce, de l'Australien Steve Jacobs, est l'œuvre choisie pour la soirée de palmarès. Les lauréats seront ainsi respectivement récompensés par le Prix Jeunesses, le Prix Fé nèt océan Indien, le Prix Documentaire et, pour la première fois, le Prix du Public, fiction de long métrage.

Unique dans l’hémisphère sud, le festival international du film d’Afrique et des îles a pour objectif de faire découvrir, à la fois, de jeunes auteurs, de rappeler l'histoire des cinémas et "de montrer au public ce qui n'est jamais montré", soulignent les organisateurs.

L'occasion d'échanger avec les réalisateurs et invités du festival

Festival des diasporas, le Fifai donne la part belle aux créations de Maurice, de l'archipel des Comores, de Madagascar, des Seychelles, d'Haïti, de Cuba et à celles d'Afrique. Pour cette nouvelle édition, l'événement s'ouvre pour la première fois à l'Est et proposera une œuvre du Philippin Brillante Mendoza, "Lola", un titre du Japonais Keisuke Kinoshita, Les enfants de Nagasaki et les films du documentariste Amirul Arham du Bengladesh.

Proposant une programmation exigeante et riche d'une centaine de films, dont beaucoup inédits à La Réunion et parfois dans le monde, le Fifai est une invitation à découvrir ou à redécouvrir des films d'auteurs souvent peu ou mal distribués y compris dans leurs pays d'origine.

À noter que les différents publics – scolaires, jeunes, amoureux du cinéma, ou encore professionnels -, pourront échanger avec les réalisateurs et invités du festival à l'issue de certaines projections. Des expositions sont également programmées. Hormis les soirées d'ouverture, de palmarès et la soirée de la fondation Abbé Pierre accessibles uniquement sur invitation, toutes les séances sont publiques.
Mardi 27 Septembre 2011 - 13:32
.
Lu 715 fois




1.Posté par james le 27/09/2011 13:58
ouais, c'est toujours de la branlette les festivals à la réunion. on fait venir des gens (tant mieux) mais au final la création locale est toujours absente. Bravo d'utiliser l'argent public pour ca...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales