Politique

L'ARAST n'est pas morte

Le débat d'orientation budgétaire de ce matin au Conseil général a donné lieu à la traditionnelle opposition entre la majorité plurielle et les élus d'Objectif Réunion ou du Nouveau centre. Hormis les griefs de l'opposition sur les orientations budgétaires, celle-ci a abordé un sujet que l'actuelle majorité peine à faire oublier, celui des ex-employés de l'ARAST.


En début d'assemblée plénière, ce matin dans les murs du Palais de la Source, le groupe Objectif Réunion et apparentés a remis au goût du jour un dossier délicat pour l'actuelle majorité plurielle, celui de l'intégration des anciens employés de l'Association d'aide aux personnes âgées, plus connue sous le sigle d'ARAST.

Très concrètement, au 1er janvier prochain prendra place le futur groupement d'intérêt public SAP Réunion, censé reprendre le triste flambeau de l'ancien organisme apportant aide et soutien à domicile aux personnes âgées de l'île.

L'intégration des ex-ARAST remis sur la sellette


En ce sens, une motion demandant la réintégration des employés de l'ex-ARAST dans cette future structure a été déposée par le groupe Objectif Réunion et apparentés. Pour Stéphane Fouassin, du Nouveau centre, "le personnel de l'ARAST resté sur le carreau peut très facilement rallier les besoins du futur GIP".

L'ARAST n'est pas morte
Une motion que la présidente, Nassimah Dindar, a promis de rouvrir au cours d'une prochaine commission permanente.

Après cette formalité, le débat sur l'ordre du jour, à savoir les orientations budgétaires à proprement parlé, a pu débuter. Sur ce volet, qui n'a finalement pas passionné les débats, l'opposition a eu une attitude presque attendue puisque la présentation des orientations budgétaires d'aujourd'hui n'était pas soumise à un vote.

Décembre sera plus chaud

Malgré cette ambiance finalement bon enfant, Stéphane Fouassin s'est montré le plus déterminé dans ses attaques au cours de la séance et dans les couloirs : "Nous nous sommes abstenus sur ces obligations budgétaires car nous considérons qu'il n'est pas à la hauteur de la détresse sociale des Réunionnais actuellement. Nous attendons beaucoup plus de moyens financiers dédiés aux familles et notamment sur le secteur de l'aide à la personne", annonce l'élu de Salazie, une allusion à peine voilée à l'échec de l'ARAST.

Bref, une séance plénière qui n'a pas donné lieu à de vives contradictions. Cependant, le climat risque d'être tout autre au mois de décembre où le budget primitif de la collectivité sera cette fois-ci soumis au vote.
Mardi 16 Novembre 2010 - 18:17
Ludovic Grondin
Lu 1913 fois




1.Posté par didier le 16/11/2010 19:21
Voilà le retour du SuperFouassin, on voit que les élections sont proches!!
Maintenant il se soucis de ces pauvres agents de l'ARAST.
Qu'ont-ils fait pour éviter cette casse sociale.

2.Posté par justice le 16/11/2010 19:36
le GIP avec à sa direction un ex-directeur arast, cet organisme inféodé à certains élus de gôche du C.G qui ont fait embaucher par dizaines des salariés qui leur collaient des affiches lors de périodes électorale. D'ailleurs hormis l'ancien directeur venu de Métropole et qu'on a fait venir avec des milliers d'euros pour bien s'installer à la Reunion on enregistre un certain nombre , toujours pistonnés , qui règnent dans les couloirs de cette collectivité actuellement. Et on trouve anormal que le conseil général n'ait pas porté plainte , mais c'est qu'on ne peut faire condamner ses chers petits amis avec qui on prenait son thé les samedis et qui les ont tant aidés pour sièger dans cette collectivité . Félicitations , M fouassin pour cette démarche mais il y a une plus radicale qui est entamée; c'est la justice qui va servir des plats qui se mangent froids à ces salopards qui ont expédié des familles dans la détresse et la misère. Il y a même une mère de famille d'un gamin de 5 ans décédée dans cette détresse. Nous ferons en sorte que cette auteure de la grande démagogie politicienne qui n'avait qu'une ambition: se servir; soit bien servie ...)

3.Posté par bouboul974 le 16/11/2010 20:55
FOUASSIN est Conseiller Général depuis pas mal d'année et ce n'est qu'aujourd'hui qu'il se soucis des gens e l'ARAST

4.Posté par Zébulon le 17/11/2010 06:33
Fouassin n' est pas dans la majorité au Conseil Général, c'est Nassimah Dindar, et ça sa bande de rigolo qui a coulé l ' ARAST,. Le changement doit se faire au conseil général. Rouve zot zieu....

5.Posté par ben voyons le 17/11/2010 07:34
C'est le hasard du calendrier si à chaque fois qu'une élection approche, "l'opposition" (celle là même qui a fait l'Arast et l'a engraissé pendant des années) revient toujours sur ce sujet comme s'il n'avait pas d'autres nonoss à ronger pour exister, au niveau social ou politique... Sauf que le disque est rayé, celui là a beaucoup tourné, et la chanteuses principale, Mme Bénard est aujourd'hui trop occupée pour gérer le service après vente de son opération politique !

6.Posté par Michel le 17/11/2010 08:35
y a qu'a faut qu'on: trop facile la critique stérile et la démagogie: de quels cocktails parle t'il? celui qui a couté plusieurs dizaines de millers d'euros à la région pour l'investiture de Robert, Fouassin y etait surement pour englutiner les samoussas que l'on trouvait à la pelle?
Ce qui est le plus repugnant c'est la recuperation politicienne de la detresse humaine: les personnes que vous manipulez sont des peres et meres de familles au chomage et en les agitant contre le conseil general vous leur reduisez les chances de retrouver un emploi: quelle entreprise reprendra celle ou celui qu'il a vu à la TV marcher dans votre jeu de manip politicienne? vous faites de la politique de bas étage sur le dos de la detresse sociale et humaine! c'est pas très glorieux j'avais une meilleure image de Fouassin!

7.Posté par ex-arast en colère le 17/11/2010 09:16
Il faut vraiment arrêter de faire ce genre d'annonce, et le titre de l'article n'arrange pas les choses. De plus, il n'y a rien de concret dans cette annonce. Le juge a prononcé la liquidation judiciaire donc l'ARAST est morte !! L'effet de ce genre d'annonce c'est tendre une perche aux AGS qui vont trouver une raison de plus pour ne pas nous payer nos indemnités de licenciement. Les ex-arast souffrent d'être au chômage et vu les liquidations en masse ces derniers temps, on ne risque pas de trouver du boulot d'ici peu. Ces indemnités permettraient à beaucoup de payer leur loyer et de donner à manger à leur famille ... Alors ça suffit, il faut que justice se fasse.

8.Posté par avatar le 17/11/2010 09:21
LE gip sap etait prevu pour reprendre les ex employer de l arast ces la presidente en personne qui la dite coupure de presse en preuve ; ensuite la pauvre dame es devenue amnesique elle a toute oublié mais les preuve de ses erreurs et ces conneries sont partout auncun elus de l opposition reagit pourquoi? les emploi fictif aucune reaction pourquoi,? L harcelement de son collaborateur sur des employers du cg ou plainte a été deposé a malartic pas de nouvelle pourquoi?et le 27 NOV marche blanche dindar i et madame et annette qui fais un defilé pourquoi la violence au femme ou l hipocrisie des trio soif d argent es de pouvoir; je me demande s il son conscient des degats qu il font ou il nous prend vraiment pour des abrutis que se soit les dindars les annettes leurs opposants il peuvent tous ce tué entre eux avec tous les affaires qui le relis une fois dans l opposition une fois dans la majorité; croisont les doigts pour que ca arrive un jour et priont en ce jour de fete et de partage que le sacrifice de nos encetres ne reste pas dans les mains de ces (...);

9.Posté par bouboul974 le 17/11/2010 09:21
Fouassin n' est pas dans la majorité au Conseil Général, c'est Nassimah Dindar, et ça sa bande de rigolo qui a coulé l ' ARAST,. Le changement doit se faire au conseil général. Rouve zot zieu.... Oté ZÉBULON ouvre out zié ou mêm si lé vré que FOUASSIN lé pas dans la majorité actuel, mais néna trois ans ou cà lu lété aret ,prend créol pou couillon

10.Posté par bouboul974 le 17/11/2010 09:35
BRAVO poste 7 il faudrait encore des gens de l'ex-ARATS qui témoignent por faire eclaté la V&rité!

11.Posté par ex-arast le 18/11/2010 09:34
Ah nassimah ou connait un jour poule n'aura le dent et là i pourra mange à ou toute cru sans sel ni poivre madame. Pour ma part, depuis la liquidation de l'arast aucune demande d'emploi n'a abouti et donc toujours au chomage à cause de vous... aucune indemnité de licenciement à cause de vous madame. J'ai des enfants à nourrir madame des enfants pas des animaux qui se nourrissent là ou ils peuvent...MERCI A VOUS ET A TOUTE VOTRE EQUIPE CASSE SOCIALE. DEGAGE DU CONSEIL GENERAL

12.Posté par naïve le 24/11/2010 11:16
G.I.P ?Ils ne sont plus mis en place au niveau national car obsoléte... mais nous dans le 974 on croit encore à ces F..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales