Société

L'AJFER veut un pacte "pour l’emploi aux Réunionnais" en 2014

AJFER "Nou lé kapab" (Alliance des jeunes pour la formation et l'emploi à La Réunion) a annoncé ses objectifs pour l’année 2014, ce mardi à Saint-Denis. Parmi les critiques émises, l’inefficacité du rapport du député-maire de Saint-Joseph, Patrick Lebreton, sur l’emploi, et l’inégalité face à l’emploi pour les jeunes Réunionnais.


L'AJFER veut un pacte "pour l’emploi aux Réunionnais" en 2014
L'emploi en priorité aux jeunes Réunionnais, un pacte qui mutualiserait tous les services d'emplois, une prévision des types d'offres d'emplois dans les années à venir pour les jeunes puissent se former... Voila ce que compte mettre en place l'AJFER (Alliance des jeunes pour la formation et l'emploi à La Réunion) cette année et ce qui a été annoncé ce mardi à Saint-Denis.

"Cette année on va aller plus loin dans nos propositions, renforcer notre mobilisation et continuer par exemple à soutenir la Sermat et les fonctionnaires policiers qui veulent rentrer à La Réunion, annonce Gilles Leperlier, président de l’AJFER, qui compte à présent 300 adhérents. Car malgré les efforts du gouvernement depuis 30 ans, le chômage chez les jeunes à La Réunion ne cesse d’augmenter et la situation est critique".

Patrick Lebreton a remis un rapport sur la régionalisation de l’emploi en Outre-mer à Victorin Lurel, ministres les Outre-Mer en décembre dernier. "Un rapport qui ne change rien", selon Gilles Leperlier. "Dans ce rapport, il y a un manque d’ambition et de volonté politique. Les propositions indiquent qu’il n’y a pas assez de jeunes formés, ce qui est faux, et évoquent les mutations des fonctionnaires de police en métropole qui souhaitent rentrer au pays sans aucune solution concrète".

Un pacte "pour l’emploi aux Réunionnais"

L’AJFER compte booster la priorité à l’emploi pour les Réunionnais en proposant deux moyens: un pacte "pour l’emploi aux Réunionnais" et une anticipation à plus long terme des types d’offres d’emplois sur le marché du travail.  Selon l’association, il y a suffisamment de jeunes Réunionnais formés, mais les postes ne leur sont pas proposés.

"On veut tout d’abord un pacte "pour l’emploi aux Réunionnais", dont le but serait de créer un service unique et de mutualiser les moyens, plutôt que d’avoir Pôle emploi, la mission locale, la maison de l’emploi, CAP emploi, etc. Le demandeur d’emploi n’aura pas à choisir où aller et les choses seront plus claires, explique Gilles Leperlier. Avec seulement 50% des emplois qui passent par Pôle emploi, le reste étant du piston et autres, cette institution n’arrive pas à faire face, seule, au chômage". Le pacte devrait être présenté dans moins de trois mois.

Une meilleure prévision de l’emploi est aussi nécessaire selon lui. "Pôle emploi et d’autres services publics doivent prévoir quels emplois sont demandés au long de plusieurs années et non pas sur une seule année comme ça se fait aujourd’hui. Les jeunes auront donc le temps de se former de façon plus adéquate".  

Gilles Leperlier ajoute que "le chômage à La Réunion est suffisamment exceptionnel pour avoir des mesures exceptionnelles."
Mardi 21 Janvier 2014 - 14:53
SH
Lu 851 fois




1.Posté par noe le 21/01/2014 15:51
Les réunionnais dans leur majorité ne veulent pas bosser , il fait si chaud dehors ...
Ils veulent des aides pour ne rien faire de leurs 11 doigts !

Cette demande n'impacte pas sur la recherche d'un emploi .... trop de paresse accumulée chez beaucoup surtout avec le zamal aidant !

2.Posté par Titi or not Titi le 21/01/2014 15:55
"Avec seulement 50% des emplois qui passent par Pôle emploi, le reste étant du piston..."

Gilles leperlier a la Cinor : Piston + 50% de ... !!

Sans Diplomes , Sans Expériences Pro ....

😃😃😃

3.Posté par JORI le 21/01/2014 16:18
"Avec seulement 50% des emplois qui passent par Pôle emploi, le reste étant du piston et autres, cette institution n’arrive pas à faire face, seule, au chômage", Leperlier est bien placé pour parler "piston", lui qui a su en profiter pour entrer à la CINOR. Je souhaiterai que ce même Leperlier m'explique comment il compte donner du travail à tous les réunionnais avec la démographie galopante que connaît notre île?. Mais qui dit emploi, dit logement, nouvelles infrastructures, services et où compte t il trouver le foncier pour réaliser son utopie, lui qui fait partie de ceux qui pensent que notre île est extensible. Et je ne parle même pas du retour souhaité par Leperlier de tous ceux qui sont hors département et qui viendraient grossir encore notre population. Je me demande même pourquoi des entreprises qui n’embauchent pas aujourd’hui des réunionnais, pour des raisons qui leurs sont propres, le feraient demain parce Leperlier ek l’AJFER l’aurait décrété. Tout comme pourquoi des réunionnais qui ne créent pas leurs propres entreprises aujourd’hui le feraient demain avec du personnel réunionnais. Au juste quelle est l’expérience de notre Leperlier ek l’AJFER dans le monde de l’entreprise car ce sont toujours ceux qui n’ont jamais aucune compétence dans un domaine qui prétendent toujours avoir les meilleurs idées ???.

4.Posté par vive la rentrée le 21/01/2014 18:04
Ah tiens c'est la rentrée et avec elle le retour de Mr Leperlier. Manifestement pas très inspiré ou carrément désoeuvré pour nous ressortir sa vieille rengaine sur le rapport Lebreton et blablabla.... Bon a part ca? quoi de neuf dans la vraie vie, a quand de vrais propositions? "la critique est facile, l'art est difficile"...

5.Posté par ti kaf le 21/01/2014 18:07
De bonnes intiatives mais peu d'impact. Au faites noe nous la besoin 2ou 3 metro po kas la pier dit a zot postulé.

6.Posté par SIMPLE REUNIONNAIS LAMBDA le 21/01/2014 18:32
Je regrette de le le dire, mais depuis que je lis ses grandes déclarations "révolutionnaires" dans les journaux , Monsieur Gilles Leperlier ne serait-il pas complètement ignare sur des questions économiques , sociales ,sociétales et politiques??? Il se contente d’ânonner les mêmes discours ,les mêmes slogans débiles ( "nou lé capabl ' ", " nou lé pa moin"...).. ."Tous les policiers réunionnais en exercice en Métropole devraient revenir au pays"!! Est-ce que TOUS le souhaitent :je sais que non ! Connait-il exactement le nombre de ces compatriotes qui veulent retourner dans l''île et le nombre TOTAL ACTUEL de policiers à la Réunion ? Je suis d'accord ,en revanche, que de jeunes Réunionnais admis à l'examen d'entrée dans l’Éducation Nationale soient affectés dans l'île, avant de faire venir des professeurs ( d’école ou de collège )de de" l'Hexagone" . Monsieur Leperlier connaît-il le nombre de Réunionnais installés dans l'hexagone ( pas de leur plein gré quelquefois) plus ceux installés à Madagascar , en Nouvelle- Calédonie ,sans compter au Canada (qui attire de nombreux compatriotes ) et dans d'autres régions du monde comme l'Afrique du Sud ou des pays d'Europe ... Un Président d'un " État réunionnais ,démocratique et populaire " surpeuplé sur un petit caillou de 2.500Km carrés ,disposant de peu de ressources, pourrait-il rapatrier tous ces compatriotes , actuellement installés en dehors de l'île (soit environ prés de 500 mille personnes à mon avis ) qui s'ajouteraient aux 850mille (environ) habitants de notre département ?? La Réunion est surpeuplée , nos terres agricoles diminuent , l'entassement des populations dans des logements sociaux (et des bidonvilles ) dans des immeubles qui ne sont séparés (les uns des(autres) que de quelque 6 à 8 mètres et même moins , crée une promiscuité inquiétante générant" les" ladilafés" ,les violences,l'insécurité et des drames malheureusement ......Les routes ,les centres-villes sont saturés de voitures -qui continuent d'entre dans l'île sans arrêt . VOILA QUELQUES PROBLÈMES QUE NOUS CONNAISSONS .QUELLES SOLUTIONS EFFICACES "VOTRE FUTUR PRÉSIDENT" (OU" VOTRE PRÉSIDENT VIRTUEL" ) dispose -t-il ,pour permettre à notre population ,aux plus démunis surtout , de connaître ,enfin ,ce" BONHEUR COMMUNISTE PARFAIT " QUE VOUS ET TOUS LES DINOSAURES DU PARTI NOUS PROMETTENT DEPUIS PLUS DE 60 ANS ( vous n’étiez pas encore né ) ???

7.Posté par mick le 21/01/2014 18:39 (depuis mobile)
Ôté zot lé serieux seulement...marmaille la i fé des années que lu bataille pou La Réunion, lu travaille zordi et tant mieux pou li et il continue à mener la lutte...tant mieux et merci de continuer bataille pou l'emploi des créole

8.Posté par Fiston le 21/01/2014 20:44
Il faudrait aussi demander aux gouvernements canadien, allemand, anglais et autres qui accueillent de nombreux réunionnais volontaires, qu'ils facilitent un retour de ces "exilés" dans les plus brefs délais!
"a vec seulement 50% des emplois qui passent par Pôle emploi, le reste étant du piston" c'est vrai que dans les communautés de communes par exemple le piston n'est absolument pas pratiqué, mais de qui se moque t-on.

9.Posté par artisan anti-branleurs le 21/01/2014 20:55
Qu'en est-ce que ce plouc ignare va se mettre à bosser pour créer des vrais emplois non aidés afin qu'il sache de quoi il parle quand il l'ouvre ???

10.Posté par ndldlp le 21/01/2014 22:13
intéresse toi à l'économie d'abord, avant de vouloir de l'Etat des emplois...

11.Posté par Raymond la science le 22/01/2014 07:38
les admirateurs de Marx veulent leur plan quinquennal et la planification de l'économie, je suis surpris qu'ils ne soient pas réfugiés à l'est vivre leur idéal lorsque le mur de Berlin est tombé.

12.Posté par Bayoune le 22/01/2014 08:37
""On veut tout d’abord un pacte "pour l’emploi aux Réunionnais", ..." dont le but serait de créer un service unique et de mutualiser les moyens.."
Té kamarade zot la pa ankor konpri ke le but la politik a la Réniyon sé rédwire lo réniyoné à lasistanss-siouplé. Fé in serviss inik lé biyin, bé si lantreprize i ferme sinon i fé rante dé blanvenu pou vole travy kréol, ousa zot sava. Zot la romarké dopi la départemantalizasiyon 46 de oute bann kamarade, konbiyin sankoulèr lé venu la pran travay noute zanfan, konpri o pcr minm. Zot lé ankor zinn, zot i dovré poze la kesttiyon zot bann kamarade du pcr, zéritiyé du CRADS ke la vann la Réniyon o koloniyaliss en 1946, makiyan la coloni an départeman, alor ke sé 2 député navé pwin manda pou sà, inn départementalizasiyon ki rste ilégal o ziyé de l’ONU. Solman, dann in konplisité kolèktive, toute bann zélu i fé silanss dos iso lwa la permètt azot anrisi azot, i konpri sé zot bann kamarade, èk sertin dirizan du pcr i pèye linpo dosi zot fortune – ousa i sorte larzan, pa foto Paul, ni viniyète vandu la pi fé gonff zot portefèy konmsa. Leur loi voté était tellement acquise dans la population que les deux négoçiants ont été remercié 88 jours après leur traite vote à l’Assemblée Nationale Constiyuante, dissoute elle même quelque temps après ce vote…

13.Posté par VILETAN le 22/01/2014 09:12
Un petit mot à l'attention de "Noé" avant toute chose : votre critique est lamentable et lâche. Faute de comparaison avec les autres régions françaises (pour le nombre de personnes au chômage refusant un emploi, par exemple), nous ne pouvons la contrer, hélas. Mais nous pouvons aisément l'expliquer : 72 ans de départementalisation et surtout, de politique néo-colonialiste, n'ont pas fait de bien à notre pays, c'est clair. La France n'a jamais vraiment cherché à faire de nous des citoyens à part entière : elle avait trop peur que l'ile demande et obtienne son indépendance (cf l'ère Debré et ses nombreuses dérives). Elle a préféré nous maintenir dans l'oisiveté rémunérée ; car qui veut rompre le cordon qui le nourrit ? Après, les différents partis politiques locaux (de droite ou de gauche) n'ont jamais rien fait pour inverser la tendance : ils y ont trouvé le moyen de se créer des réservoirs de voix gratuitement, sans effort... Cher Noé, par vos propos, vous faites ce que vous critiquez certainement chez les Leperlier et autres PCR : vous montez les groupes les uns contre les autres...

Concernant le sieur Leperlier, il ferait bien de demander à ses amis du PCR, et en particulier au sieur Vergès, ce qu'ils ont fait pour favoriser l'emploi des réunionnais dans les collectivités qu'ils ont dirigées : les sous-fifres étaient tous des petits créoles, mais les cadres dans leur quasi-totalité étaient soit zoreils, soit des membres de leurs familles respectives. Ah oui, le népotisme a bien marché, il n'y a qu'à voir la situation de Pierre Vergès, qui émarge à plusieurs endroits et est grassement payé pour un travail dont l'effectivité et l'efficacité restent à prouver... Alors, que l'on arrête de nous faire rire, et de monter les différents groupes les uns contre les autres pour des raisons purement électoralistes.

14.Posté par hugo le 22/01/2014 12:00
la prudence créole i vient donne enkor lexemple pour l'emploi réunioné !

15.Posté par Pôle emploi le 22/01/2014 14:29
Le mec te parle de travail à longueur de journée alors qu'il en porte pas un gramme sur lui. Va te coucher dont !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales