Social

L’ADI pourrait disparaître, son personnel manifeste ce matin

Nassimah Dindar a accordé un entretien improvisé dès hier aux représentants syndicaux de l’Agence départementale d’insertion. La discussion a tourné court. “Le Conseil général n’a pas d’argent”, a dit la présidente du palais de La Source. Et l’institution n’a pas non plus de lisibilité sur le devenir de l’ADI.


L’ADI pourrait disparaître, son personnel manifeste ce matin
L’intersyndicale de l’ADI a donné rendez-vous ce matin à ses 200 salariés devant le jardin de l’Etat à 8h30. “Nous n’avons aucune information sur l’évolution de notre structure alors que la mise en place du RSA a été signée depuis décembre 2008”.
“Et aujourd’hui, les bruits de couloir indiquent que le personnel de l’ADI sera absorbé par les autres services du Conseil général. Si l’on ajoute le départ annoncé de notre directeur et la lutte entre les élus de la majorité composite pour savoir qui va occuper ce poste très politique, notre inquiétude est tout à fait légitime”.
Le préavis de grève pour ce matin sera donc respecté. Les employés de l’ADI accompagneront les représentants du Syndicat autonome de la fonction publique territoriale (SAFPT), de la Confédération française démocratique des travailleurs (CFDT), et de la Confédération française des travailleurs chrétiens au Conseil général pour y déposer une motion.
Ce document a été rédigé hier soir. Il tient en trois points.
1.    “Que les missions du RSA soient confiées à l’ADI dans la continuité de service au bénéfice du public relevant des minima sociaux”.
2.    “La définition d’un calendrier pour préparer notre établissement… à une évolution et à un élargissement de ses compétences et de ses champs de missions”.
3.    “L’amendement les textes en vigueur afin de conforter et de rendre effective l’autonomie de l’ADI dans ses missions d’insertion sociale et professionnelle…, et de stabiliser l’établissement en tant qu’opérateur gestionnaire central…”
Cette motion sera également déposée à la préfecture dans la journée.
Mercredi 4 Mars 2009 - 07:36
Jismy Ramoudou
Lu 1163 fois




1.Posté par darkalliance le 04/03/2009 08:20
Par contre pour les voyages, les soirée 'petits fours' et l'aménagement de certaines résidences : ils savent où trouver les sous ...

2.Posté par Michel Gangaye le 04/03/2009 09:10
Les juisseurs de l'Adi dans la rue. Mais qu'ont-il fait de la créance de proratisation du Rmi ? Voilà un exemple de ceux qui profitent pleinement du système.

3.Posté par Hugo le 04/03/2009 10:17
Il suffit de se promener rue Bertin à st Denis pour constater les travaux engagés récemment dans la villa que s'est autoritairement attribuée la présidente...alors que cette demeure était loin de tomber en ruines...Pendant ce temps la Réunion est un des départements les plus mal classés en nombre de places pour les malades d'Alzheimer...

4.Posté par ASSENJEE.M le 04/03/2009 10:18
Combien coutent au conseil général ses banquets de bonne année à toute les communautés de l'ile? madame DINDAR sait ou trouver l'argent!

5.Posté par Assendjee.I le 04/03/2009 11:06
Est ce que du pain et beurre pour les receptions ou autres seraient une solution pour les multiples problemes de la Réunion.
Soyons serieux.
Trouvons des solutions le chomage par exemple, il fraudrait peut etre plus travaillé avec les pays de la zone Océan Indien,c'est dommage qu'un réunionnais diplomé soit obligé d'aller en métropole pour travailler.Nous pouvons transmettre notre savoir faire aux pays voisins.Nous sommes et de loin meilleur que la plupart des pays de la zone.
Pour ma part le Conseil Général n'a jamais autant été accessibles que depuis qu"elle est la présidente

6.Posté par terive le 04/03/2009 11:05
Que l'on fasse un point sur l'utilisation des contrats CUI avant les élections. Que l'on évalue qui a eu les CUI et les CAV à l'époque et sur quelle région voire canton. Je pense que l'on aurait des surprises.
Au passage, combien est payé le Directeur de l'ADI?
Il semblerait que ce soit 7500 euros par mois, avec avantages, vous vous en doutez.
Comment la belle fille de Madame DINDAR ( femme de Abdul Hack) a t'elle été embauché à l'ADI?Je pense aussi à toutes les autres embauches qu'il y a eu depuis la mandature de cette Présidente actuelle.
Je trouve dommage que ce soit seulement maintenant que le personnel bouge.
Dans tout cela, les allocataires du RMI on s'en fout.

7.Posté par pascal-eric le 04/03/2009 12:00
Comme qoui il y a une différence entre les dents blanches, les beaux discours et la réalité des choses!
Le social n'est vraisemblablement pas la priorité de certaines...

8.Posté par David le 04/03/2009 12:14
Dans la majorité gauche-droite-devant-derrière de Madame Dindar se trouvent des élus qui vont défiler demain. Des élus qui ont la larme à l'oeil quand il s'agit de dénoncer les licenciements dans les entreprises privées qui font des bénéfices. Des élus complices de 200 futurs drames sociaux.

Ces élus vont-ils défiler demain, main dans la main, avec ceux qu'ils vont envoyer au chômage après demain ?


9.Posté par Cambronne le 04/03/2009 12:20

4. Posté par ASSENJEE.M le 04/03/2009 10:18
Combien coutent au conseil général ses banquets de bonne année à toute les communautés de l'ile? madame DINDAR sait ou trouver l'argent!


Oui monsieur Assenjee elle a tout simplement divisé pour mieux régner , comme elle a divisé par 3 le budget des associations sportives en 5 ans faut croire qu'elle n'aime pas le sport , pourtant le sport c'est la jeunesse cela empêche l'oisiveté , comment expliquer que plus de 280000 réunionnais n'ont pas accès à la Natation faisant que 70% des jeunes arrivent en 6ème sans connaitre les bases rudimentaires des 4 nages pourtant activité figurant au Baccalauréat, et matière éliminatoire pour accéder aux professions de Pompiers Gendarmes Médecins et même enseignants voir d'autres professions ...comment ne rien faire surtout lorsque l'on connait qu'il y a encore 6 communes dans ile ne disposant pas d'un centre nautique digne de ce nom , certains élus diront mais nous avons le Lagon comme une fois un élu m'a rétorqué , sauf que pour un palmiplainois voir Saint Phillipois ou encore Trois bassinois cela risque d'être une problématique avec les liaisons cars Jaunes je ne parlerais pas des cas de Saint Leu et de la Petite Ile bref six communes ne disposant pas de piscine soit 280000 personnes écarté de cette discipline sportive , il est vrai que la natation c'est moins populaire que le foot , sauf que l'on dénombre combien de noyade par an à la réunion ?

10.Posté par looping974 le 04/03/2009 12:20
et le week end à Maurice how many ??

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales