Social

L'AAMAR appelle à la solidarité des travailleurs réunionnais envers les Portugais

Le collectif "Agir pour l’abolition des monopoles abusifs à La Réunion (AAMAR) prend position sur le délicat sujet des travailleurs portugais venus travailler sur l'installation d'une ferme photovoltaïque à la Réunion. Pour le collectif, ils sont avant tout victimes de la mondialisation capitaliste qui les fait travailler loin de chez eux. Pour exprimer son soutien à ces travailleurs, le collectif a même prévu la traduction en portugais de son appel à l'amitié des travailleurs.


L'AAMAR appelle à la solidarité des travailleurs réunionnais envers les Portugais
"Le collectif « Agir pour l’abolition des monopoles abusifs à La Réunion » (AAMAR) milite non seulement pour l’éradication des cartels, monopoles et oligopoles qui étouffent l’économie et la société réunionnaises, mais aussi pour l’instauration de rapports fraternels entre les Réunionnais et les peuples du monde.


Prenant position dans le débat provoqué par la présence de travailleurs portugais sur le site d’une ferme photovoltaïque en construction à la Plaine des Cafres, AAMAR rappelle la nécessité absolue de favoriser l’emploi des Réunionnais à La Réunion.


Attaché à la tradition internationaliste, AAMAR combat toutes les manipulations qui visent à opposer les travailleurs entre eux sur le fondement de leurs origines. En conséquence, AAMAR lance un appel, traduit en portugais à la solidarité entre les travailleurs :

Travailleurs du Portugal,

Le peuple réunionnais est issu d’origines multiples, et de nombreux Réunionnais ont, de près ou de loin, des origines portugaises. En témoigne l’un des noms les plus courants ici : Técher, qui vient du Portugais Texeira.

Le peuple réunionnais est un peuple de travailleurs, et La Réunion est un pays où les ouvriers du monde entier doivent trouver solidarité et fraternité.
Nous savons que les conditions dans lesquelles vous travaillez dans l’Est de notre île sont dictées par la mondialisation capitaliste.

La volonté de faire du profit vous fait vous déplacer dans le monde entier, sans aucune stabilité ni sécurité de votre emploi.

Dans notre île, c’est cette même mondialisation capitaliste qui empêche le travailleur créole de trouver un emploi. Souvent, le travailleur réunionnais doit quitter son île pour l’ancienne métropole coloniale, où il n’est pas bien reçu. C’est pourquoi nous vous lançons un appel à la solidarité entre les travailleurs de nos deux pays."
Samedi 12 Mai 2012 - 17:33
.
Lu 1947 fois




1.Posté par Choupette le 12/05/2012 18:33
C'est tout bête mais fallait y penser : prendre le problème dans l'autre sens.

Pas mal.

2.Posté par Oui, je suis un patron "voyou", et alors ? le 12/05/2012 19:30
Oui, j'avoue, je vais chercher la main d’œuvre où elle est la moins chère et la moins contraignante, dans les pays de l'Est, en Chine, en Inde, et alors ? Ce n'est pas moi qui fait les lois...

3.Posté par Thierry le 12/05/2012 19:47
L'avant dernière phrase est tandencieuse .... l'AAMAR qui se veut rapprocher deux catégories de travailleurs y accuse une autre catégorie ... dans le fond soit c'est volontaire et dirigé donc malsaint et pas mieux, soit c'est un lapsus ... le résultat reste le même .... à moins que je n'y comprend rien ????

Je résume ce qui j'y comprend : solidarité des travailleurs de nos 2 pays .....contre ceux de l’ancienne métropole coloniale ...... qui seraient ??????? c'n'est pas ça ????? dans ce cas mes plus plates excuses !!!!! sincèrement !!!!!

4.Posté par noe2012 le 12/05/2012 19:50
Si on pouvait effacer les frontières entre tous les êtres vivants .... on vivrait peut-être mieux ... comme dans le Jardin d'Eden ...

5.Posté par shalimar le 12/05/2012 20:07
De quoi je me mêle !

6.Posté par mazenbron le 12/05/2012 20:21
Si Noe met une feuille de vigne, vivement l'automne...!

7.Posté par Ah les pôv kons de menteurs !!! le 12/05/2012 20:41
Le peuple réunionnais est un peuple de travailleurs

Mort de rire !!!

8.Posté par Y'en AAMAR des pôv kons !!! le 12/05/2012 20:50
Quand les portos* liront la feuille de chou ils éclateront de rire !!!
Si ça se trouve ils se sont entretués pour pouvoir venir à La Réunion.

* merci de ne pas censurer puisque je suis un originaire portos. Comme le signale justement cet allumé de l'AAMAR les Techer sont des Teixera della Motta.

9.Posté par GGrun le 12/05/2012 21:05
Très bon appel internationaliste de l'AAMAR.
Ceci dit il faudra une intervention syndicale pour vérifier que les droits et la PAYE de ces travailleurs portugais, les contrats de travail (existence ? et normes européennes) soient respectés. Zorey de St Nazaire, j'ai vu l'organisation par la direction des Chantiers de l'Atlantique pour la constructon du plus grand paquebot du monde, le Queen Mary II, de la "main d'oeuvre exotique". C'était l'importation de travailleurs "exotiques" (roumains, polonais, indiens) auquel ont retiraient leurs papiers et que l'on payait à 400 € /mois, 60h/semaines, moins la nourriture...
Par contre j'ai un problème avec la surémunération de cadres des entreprises privées arrivant de zoreyie pour les grands chantiers (route des tamarins, ex-future route du littorale) payé par nos impôts.

Solidarité et résistance au système colonial.

10.Posté par Tantine le 12/05/2012 22:06
Quand arrivera le grand jour où les entreprises mondiales viendront chercher les ouvriers qualifiés réunionnais pour travailler pendant quelques semaines sur des grands chantiers internationaux.
"I have a dream".

11.Posté par Sansblague le 12/05/2012 22:21
post 8
"Técher de la motte"
----------------------
C'est une expression de noctambule....

12.Posté par cassepapaye le 12/05/2012 22:30
C'est dommage que "dans la même charrette" ils n'aient pas fait venir des maçons et des carreleurs portugais ... Là, on aurait crié à la concurrence déloyale !

13.Posté par Mi marche ec Melenchon le 13/05/2012 07:10
voila le point d’achoppement qui explique les dizaines de milliers de personnes aux meetings du front de gauche et les bides historiques des neuneu du NPA et LO.

14.Posté par KOZEMAN974 le 13/05/2012 08:44
@ 9... Je suis d'accord avec toi... Mais se sont nos élus* qui valident les grands chantiers divers et variés et la réunion est comme un gâteau qu'ils partagent entre potes...

* de père en fils ou filles :))

15.Posté par Léa le 13/05/2012 11:04
"les conditions dans lesquelles vous travaillez dans l’Est de notre île sont dictées par la mondialisation capitaliste" non mais c'est quoi ces réflexions de bolcheviques ?!?

16.Posté par Léa le 13/05/2012 11:06
"Dans notre île, c’est cette même mondialisation capitaliste qui empêche le travailleur créole de trouver un emploi." Non c'est parce que, les pauvres, on leur demande de travailler le samedi, trop dur !


"Souvent, le travailleur réunionnais doit quitter son île pour l’ancienne métropole coloniale, où il n’est pas bien reçu. " Normal , essayer d'imposer son rythme de travail (ou plutôt de repos) en métropole c'est loin d'être gagné, il n'y a qu'ici qu'on tolère ce genre de comportement.

17.Posté par Léa le 13/05/2012 11:08
"Solidarité et résistance au système colonial." @9 tu t'es trompé d'époque, c'est fini l'esclavagisme réveille-toi

18.Posté par Y''en AAMAR des profiteurs !!! le 13/05/2012 11:52
12.Posté par cassepapaye le 12/05/2012 22:30
C'est dommage que "dans la même charrette" ils n'aient pas fait venir des maçons et des carreleurs portugais ... Là, on aurait crié à la concurrence déloyale !

En effet, il faudrait faire venir régulièrement (...) pour proposer des tarifs décents aux clients. Au tarifs des artisans carreleurs, électriciens, menuisiers, etc qui ont des niveaux de vie de cadres supérieurs, il serait bien de renouveler cette opération jusqu'à ce que les locaux pratiquent des tarifs normaux.
Les opérations pourraient être organisées par l'AAMAR puisque sa raison d'être est de lutter contre ce qui est abusif.

19.Posté par réunionnais de gauche le 13/05/2012 13:30
Je suis d'accord!
Je suis ravi de voir enfin des gens qui ne font pas dans le racisme quand ils parlent de préférence régionale!
Les travailleurs doivent avoir les mêmes droits dans tous les pays!
Je me souviens de la honte pour les réunionnais quand toute la bande allait crier sur les travailleurs immigrés avec mégaphone!

20.Posté par AAMAR le 13/05/2012 15:16
Bonjour à toutes et à tous,
ci-après, le texte en portugais qu'adresse notre collectif aux travailleurs de la Plaine des Cafres. Pour nous, travailleurs étrangers et Réunionnais, qu'ils soient employés ou à la recherche d'un emploi, ont les mêmes intérêts.

Pour AAMAR,
G. Géraud Legros
---------------------------------------------------------------------------

Trabalhadores de Portugal,

O povo reunionês é oriundo de diversas origens, o que faz com que muitos reunioneses têm, en várias proporções, origens portuguesas. Uma prova disto é um dos apelidos mais frequentes na ilha : Técher, que provem do indo-português Teixeira.
O povo reunionês é um povo de trabalhadores, e La Réunion um país onde os trabalhadores do mundo inteiro devem encontrar solidariedade e fraternidade.
Bem sabemos que as condições de trabalho que vos são dadas na nossa ilha são impostas pela mundialisação capitalista. A ância dos ganânciosos pelo aproveitamento dos outros e pela mais valia assim proporcionada obriga-vos a deslocações pelo mundo fora, sem a menor estabilidade nem segurança no vosso emprego.

Na nossa ilha, é a própria mundialisação capitalista que impede ao trabalhador creoulo encontrar um emprego. Muitos vezes, o trabalhador reunionês tem que abandonar a ilha para ir trabalhar na antiga metrópole colonial, onde não é nada bem recebido.
Por isso apelamos / para a solidariedade entre os trabalhadores de ambos os países.

21.Posté par So what ? le 13/05/2012 16:00
Une formation de 80.000 euros par personne via Pôle Emploi a été accordé pour former des personnels spécifiquement pour cette activité en 2012. Où sont ces personnels ? S'ils travaillent en ce moment, on ferme le banc, sinon pourquoi ne se manifestent-ils pas, pas intéressés ? En pleine bataille des législatives, aucun politicien de premier niveau ne semble considéré cette affaire suffisamment porteuse pour s'en emparer, c'est dire l'investissement de nos raclures de politicards locaux : Vlody, Lebreton, TAK rien à dire , le Sud c'est pas votre terrain de jeu ? L'ancienne momie Elie Hoarau de retour, non pas intéressé ? Quand dans 2 mois la ferveur politicarde sera retombée et les quelques pitances distribuées, le réveil sera difficile pour beaucoup !!!

22.Posté par J.Claude Barret du MAR le 13/05/2012 20:57
Sé pa ke mwin lé pa konserné, mé pou nou, lo konba lé dabor in konba antikoloniyalis.konte lokipan Kelke swa l'avi lo réniyoné va doné i sanze arpa lo problinm, puiske nou i yekziste pa an tan ke peuple. Venir nous parler de " l’instauration de rapports fraternels entre les Réunionnais et les peuples du monde." alor ke nou la pwin dèkzistanss an tan ke pèp, i reste une aberasiyon. La dékolonizasiyon de noute péi reste pour nous et nos enfants une priorité nationale. Ceux qui crient et manifestent contre la venu de travailleurs Portugais à la Réniyon, ils n'ont jamais contester leur qualité de français, et même d'européen, qu'ils s'assument, kan zot i pran kou de piyé dann Q Leurs criaillements lé konm lo kri pintade dann park volaye. Zordi, avèk létikète fransé dosi noute Q, nou na in sèl drwa ferme noute gèl - puiske okin parti tradisiyonèl la désidé angaze in konba contre le koloniyalis-profitèr -pour inn mobilizasiyon zénérale, konm i fé an Guadeloupe konte le sistinm du koloniyalis profitèr. Toute i vé ète député franSSé pou ranpli zot poss en rackettant les vote d’une population abusée, et une fois élu, ils vont considéré ces électeurs konm des proscrits les évitant autant que faire se peut, en s'enfermant dans leur bureau, ou sinon déambuler sur les trottoirs parisien de leur maîtropole qui les engraisse, comme le sont les mercenaires.... ou les cochons…
Pour être contre les travailleurs portugais, il aurait fallu que nous ayons les commandes politiques et économiques dans nos mains, ce qui n'est pas pas le cas puis ce que nous avons été négocié avec le colonialisme français en 1946. AAMAR, kisa ilé sa, anfin bref, lé inpé konm si oute vw

23.Posté par franck le 13/05/2012 20:59
comme le post 7 je ris
et en outre, ce communiqué de cette association est du n'importe quoi. il n'apporte aucune information et ne sert qu'à faire la publicité de cette association .

24.Posté par Bayoune le 13/05/2012 21:06
Pour AAMAR,
G. Géraud Legros- mi konpran miyé le tiktak, Raton membre Comité Central pcr, i sar guelé konte bann travyèr portos la Plaine des Cafres et son dalon, journaliste à Témoignages organe central du pcr i domann la fraternizasiyon èk lé zinnemi de Raton, la comédie lé biyin zoué. Mé zot i ridikile azot inpé pliss sake zour kréé par bondiyé.

25.Posté par J.Claude Barret du MAR le 14/05/2012 07:36
Vous avez sans doute remarqué que ma phrase a été accidentellement coupé, à partir de AAMAR kisa ilé ... zordi ni koné kisa lé deriyèr, konm Ratenon, in ote soumarin (du reste) de pcr , G. Géraud Legros - donc je reprend la suite dans son intégralité ci-dessous
- Pour être contre les travailleurs portugais, il aurait fallu que nous ayons les commandes politiques et économiques dans nos mains, ce qui n'est pas pas le cas, puis ce que nous avons été négocié par le fondateur de Témoignages avec le colonialisme français en 1946. AAMAR, kisa ilé sa, anfin bref, lé inpé konm si oute vwazin i larg son siyin dann oute park volaye, é domann aou de konprann lo siyin osi na lo drwa manzé, é ke lé volaye i dwa ète solidère et fraternisé. Sa i mars pa konmsa.
Lo réniyoné lé konm bèf bankar, li rale lo sarète ète sate le koloniyalis la mèt dodan é li bware lo pisa sate lé dovan, sate lé an lèr i kontinu koke ali kou de sabouk, li di mersi, kan li sar plèré pa gran sasin dosi lo radio koméraz de lonm blan an blan.

26.Posté par chomeur le 18/05/2012 21:16
pou certain sa lé normal boug dehors i vien ridiculise a nous chomeur surtout le travail les pas sorcier
celle corniere pou pose le bande paneau voltaique comment sot i rabesse reunionais don toute ancien l usine nena la reunion sa noute ancetre la fait sa et nena reunionais les plus courageux que zote i crois
mais le bon contunu comme sa en attendant cabris i mange salade mi espere sote les bon pou caler
le jour creol va lever

27.Posté par LADY MALOYA le 05/06/2012 15:50
Je croyais que La Réunion souffrait de 45% de chômage?!
Pourquoi ne pas former nos réunionnais et profiter de ces quelques expertises portugaises dans l'île...On économiserait des billets d'avion, des déchirements familiaux, du profilage racial dès qu'on voit un basané en Europe!!!... Car LA VALEUR FAMILLE existe quoi qu'en disent ses réfractaires. Mais on préfère leur vendre des bouteilles de rhum pas cher pour mieux noyer leur conscience...

Que veut-on nous faire gober encore?.. Les portugais ont conquis beaucoup d'espace dans le passé.(Retournez donc aux livres d'histoire, aux journaux des navires).. Parlons-en de leur départ de l'Angola, riche terre africaine...

L'AFRIQUE n'est pas pauvre...On s'organise à l'appauvrir (MINES D'OR, LITHIUM, URANIUM (CONGO)...L'Europe en crise fuit pour le SUD!!! Le rêve du SUD... sauvage ou pas, ON En RÊVE PAREIL...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales