Politique

Krishna Damour veut améliorer la vie à St-Pierre

Le collectif "Force de propositions pour Saint-Pierre" a des idées pour sa ville. Cinq points ont été développés ce matin lors d'une conférence de presse de Krishna Damour, son responsable. En voici un tour d'horizon :


Krishna Damour, responsable du collectif
Krishna Damour, responsable du collectif
L’achat du terrain Albany par la mairie (parking du front de mer où devait se construire un multiplexe) :

"Il nous est parvenu l’information que la commune de Saint-Pierre s’apprête à acquérir le terrain Albany qui appartient à la SIDR. Ce terrain qui fait actuellement office de parking recevant chaque jour des centaines d’usagers sera en effet acheté pour environ 4 millions d’€. Cela est donc une bonne nouvelle pour ceux qui s’y garent quotidiennement. Et cela d’autant plus que le multiplexe qui était prévu se déplacera à Pierrefonds. Nous nous félicitons de cette décision car pendant 6 ans j’en avais fait l'un des combats, allant jusqu’à dire que le lieu était inapproprié pour l’installation d’un multiplexe que je qualifiais d’hérésie urbanistique. Sa construction aurait pu aggraver la circulation des automobilistes sur le front de mer et il était préférable que le multiplexe soit construit en périphérie pour des raisons d’accessibilité et de viabilité économique du projet.

Et, j’ai toujours dit que sur ce terrain devrait être édifié un bâtiment qui soit la vitrine  architecturale de Saint-Pierre. C’est pourquoi nous demandons à la majorité municipale de ne pas se précipiter dans les futurs projets maintenant que la mairie va acquérir cette surface. Il est donc plus sage au préalable de réunir un consortium financier dans lequel la municipalité aurait sa place afin de conduire un ambitieux et innovant projet d’aménagement.

Et pourquoi pas élever à cet endroit, un complexe immobilier sous forme de mât de navire dans lequel pourraient s’y établir des bureaux d’affaires et administratifs, des galeries commerciales, des restaurants, un bowling,  des centres de sport et un parking en silo…"

Le projet du multiplexe à Pierrefonds conduit par Mauréfilm :

"Le deuxième point dont nous nous réjouissons, c’est le déplacement à Pierrefonds du projet du multiplexe porté par le groupe Mauréfilm d'Yves Ethèves, prévu initialement sur le terrain Albany. Nous nous réjouissons de cette décision car comme vous le savez, j’ai toujours dit qu’il était plus judicieux que ce multiplexe se fasse en périphérie de la ville.

Nous avons appris du porteur du projet que le multiplexe sera plus important avec une implantation sur deux hectares pour accueillir dix salles près du domaine de café pour une meilleure visibilité. Ce pole d’attractivité apportera une offre de loisirs supplémentaire au Sud. Je peux donc me féliciter que mon combat ait porté ses fruits et que la majorité municipale ait pris la meilleure décision."

La sécurité  des biens et des personnes sur le front de mer :

"Ce qui nous conduit à réagir, c’est le fait qu’un opposant profite de cette situation pour se faire valoir. A notre avis, bien sûr, il faut dénoncer les actes de violences qui sont commis ; mais il ne s’agit pas opportunément d’attaquer la municipalité pour s’opposer machinalement.

Au contraire, parce que la protection des biens et des personnes relève d’une compétence régalienne, il faut s’inscrire dans un comportement transcendant. C’est l’attitude que j’avais adoptée en tant que conseiller municipal de l’opposition en proposant une motion demandant au ministère de l’Intérieur, le renforcement des effectifs de la police nationale qui accomplit déjà un travail remarquable.

Alors quand j’entends des arguments et des attaques non objectifs, cela me fait dire que ce n’est pas une attitude responsable car sur la thématique de la sécurité, il n’y a pas à se faire valoir mais à se rassembler car il s’agit de l’intérêt général.

La protection des biens et des personnes relève de la responsabilité de l’Etat, donc du ministère de l’Intérieur, mais il faut tout de même agir pour la protection des citoyens.

Actuellement, chaque week-end, il y a la compagnie départementale d’intervention (CDI) qui vient prêter main forte aux patrouilles de la police nationale. Mais manifestement, cela ne suffit pas, c’est pourquoi une nouvelle patrouille de la BAC en plus de celle qui existe, s’installera à l’hôtel de police de la ville. Et cette nouvelle équipe de la BAC se consacrera aux week-ends. Aussi, une patrouille de policiers viendra s’ajouter aux trois patrouilles actuelles. C’est ce que nous avons appris de source officielle.

Egalement, 15 policiers supplémentaires viendront s’ajouter aux 125 existants. Mais dans le même temps, nous savons que 11 policiers sont sur le départ pour la retraite. La question qu’on peut alors se poser : est-ce que les renforts annoncés compenseront les départs ?

Par ailleurs, au niveau de la municipalité, l’effectif  de la police municipale qui a doublé sera porté à 30. Ceci est complété par un renforcement des agents de sûreté sur la voie publique (ASVP) qui se chiffre à 10. Cela entraînera davantage d’uniformes visibles dans le cadre de la présence préventive.

En plus de cela, nous savons que la mairie de Saint-Pierre a commandé 18 caméras de surveillance supplémentaires dont le positionnement sera guidé par la police nationale. Ainsi, la vidéo surveillance sera assurée par la police municipale et le déport d’image chez la police nationale.

En ce qui nous concerne, nous renouvelons notre demande du renforcement de l’effectif de la police nationale malgré ce qui est annoncé car cela reste encore insuffisant. Il serait convenable que l’effectif total de la police nationale de Saint-Pierre soit porté à 150. Nous proposons également que des opérations conjointes entre la police nationale et celle de la municipalité soient développées.

Aussi, il serait mieux que la CDI arrive plus tard à Saint-Pierre pour un départ vers 3h du matin car bien souvent les actes de violences apparaissent à partir de 2h du matin. Par ailleurs, un éclairage des points névralgiques du front de mer peut aussi contribuer à la diminution des violences.

Il est donc plus sérieux et responsable d’être consensuel sur la thématique de la sécurité plutôt que donner l’impression de s’en réjouir en prédisant que cela va s’aggraver comme j’ai pu le lire de la part des opposants actuels. Pour finir sur ce sujet, il faut savoir que d’après les statistiques, les actes de délinquance ont diminué comparé au premier semestre."

Le Programme ANRU à Bois d’Olives :

"Il est important de s’attacher au développement harmonieux de l’ensemble de la commune. Les écarts doivent faire l’objet d’une attention particulière dans la conduite de l’action municipale. Et là, nous pensons à Bois d’Olives qui fait partie des quartiers les plus pauvres de La Réunion selon une étude de l’INSEE. En effet, ce quartier cumule des handicaps. Il est à la fois précaire et vulnérable. Les critères sociaux sont alarmants.

Ce quartier doit donc bénéficier des programmes de la politique de la ville. C’est pourquoi la municipalité ambitionne la mise en place à Bois d’Olives d’une programmation ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine) qui faisait d’ailleurs partie du projet de la majorité municipale. Ce plan ANRU doit donc  être mis en œuvre à l’image de ce qui a été réalisé avec brio à la Ravine Blanche. Nous soutenons entièrement ce projet pour Bois d’Olives.

A l’heure actuelle, le dossier est en consultation à Paris puisque la décision de la programmation ANRU est gouvernementale. Nous exhortons ainsi de toutes nos forces le député de la circonscription à soutenir ce dossier qui est urgent pour la population car elle espère beaucoup de cette rénovation urbaine."
Vendredi 5 Septembre 2014 - 17:08
Lu 1282 fois




1.Posté par non le 05/09/2014 18:43
Aré krisha !

2.Posté par opportuniste le 05/09/2014 19:09
voilà la politique dans tout son opportunisme.

cette personne n'a pas bougé au début et lorsqu'elle constate que les choses évoluent, elle tente de se mettre en avant tout en faisant attention de ne pas vexer le maire de st pierre (apparemment son nouvel ami ??? ) et rejeter encore et toujours la faute sur l'état.

Tous les mêmes ces politiciens !!!! A mettre tous dans le même sac. arêt roule anou comme dirait l'autre

3.Posté par Paradis le 06/09/2014 00:52
AH MDR! ou lé vraiment un comique!! non un vrai feuille VACOA!! alé pousse bèf dans la pente bel air!! un imposteur dans toute sa grandeur!!!

4.Posté par pierre le 06/09/2014 01:38 (depuis mobile)
Un vrai rasoir ce boug.lu les en permanence avec le parti du maire le soir et lu mentir à nous. respecte à nous et respecte à ou su la violence après nou va parler.

5.Posté par Antipode le 06/09/2014 08:59
Non politiques sont pathétique, vivement que les citoyens reprennent les rênes ; des projets à objectifs cupides, rien qu'ils ne sachent proposer d'autres !

6.Posté par Borlo le 06/09/2014 14:24
Commentaires un peu hard tout de meme, c'est bien le role des associations citoyennes de faire force de proposition, celle-ci ne me semble ni une attaque ni une validation de la politique de la ville mais la communication normale d'une association... pensez-vous le magazine municipale plus objectif?
A St Pierre la democratie fonctionne... et c'est tres bien ainsi.

7.Posté par Antipode le 06/09/2014 16:35
Organisez des Conseils de Citoyens tirés au sort, qui siègent aux-côtés des élus dans les conseils Municipaux de toutes les villes avec les même dispositions ; 1 voie=1 votes, contrôle des résultats, révocation et comptes à rendre ;) c'est certains les orientations et actions politiques changeraient du tout au tout et pour le meilleur de tous !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales