Social

Kérosène contre centimes: Le donnant-donnant des transporteurs


Les transporteurs lâchent du lest à dose homéopathique. Face aux messages des autorités qui demandent à la FNTR de laisser passer les camions contenant du kérosène pour Gillot, ces derniers réclamaient des garanties.

Aux alentours de 19 heures, Jean-Bernard Caroupaye a rameuté les forces en présence pour une assemblée improvisée. La journée a été une nouvelle fois épuisante. Mauvaise nouvelle, relayée par Jean-Bernard Caroupaye, la prochaine réunion en haut lieu ne se tiendrait que jeudi. De nombreux élus ne sont pas à la Réunion rapporte l'intéressé. "Etes-vous prêts à tenir jusqu'à jeudi ?" demande le leader de la FNTR. Les cris de soutien brisent le silence d'une zone industrielle vidée de ses ouvriers à cette heure-ci.

Tout au long de son discours, Jean-Bernard Caroupaye évoquera la venue d'une déclaration du préfet qui se ferait dans la soirée. "Je donnerai moi-même ma position après celle du préfet" ajoute-t-il.

Mais devant une assistance d'une trentaine de transporteurs, il revient très vite aux affaires. Il semble avoir fait une croix sur les 25 centimes de baisse. "C'est pas 3, 4, 5 ou 8 centimes que nous va gagner, mais plus", à en croire Jean-Bernard Caroupaye. "Nous la pas fait tout ça pou gagne que 8 centimes". Il n'en démord pas.

Sur la suite à attendre, il en informe également sa base. Devant les insistances d'un transporteur sur le gasoil professionnel, Jean-Bernard Caroupaye dissocie les deux combats qui répondent à un calendrier différent.

Tout d'abord, sur les centimes qu'il espère gagner, ce sont des centimes en moins "sur tous les carburants". Un peu plus loin, il réitère son souhait de mettre la lumière sur les pratiques de la SRPP. "Avec un expert et un juriste, nous irons jusqu'à Singapour pour comprendre quelle est la chaîne des intermédiaires". "Des sociétés écrans" augmentent-elles artificiellement le prix de revient du précieux liquide une fois arrivé sur notre sol ? demande-t-il.

Quant au gasoil professionnel, Jean-Bernard Caroupaye recadre son interlocuteur. "Ce que nous avons obtenu c'est un gasoil professionnel sur un fonds exceptionnel. Ce que nous nous voulons, c'est un gasoil professionnel pérenne".

Les coups de téléphone se multiplient. Au bout du fil, vraisemblablement un collaborateur de la préfecture. La commande faite à la FNTR ? Laisser passer des camions-citerne pour alimenter l'aéroport. Jean-Bernard Caroupaye prend sur lui en affichant un "oui" franc, avant que des fissures fassent jour dans ses rangs. "Que bana i arrête bloque les transporteurs qui vient vers la SRPP, après nous va laisse passer le kérosène...". D'autres conditions comme le non renforcement des gendarmes mobiles sont aussi formulées.

20 heures, la pression baisse d'un ton, on y discute cuisine. Les estomacs se creusent. "Le Jumbo i ferme quelle heure ?" Une équipe est réquisitionnée pour aller acheter de la viande à griller. La nuit s'annonce à la belle étoile, ambiance barbecue. Mardi sera long.

20 heures, l'heure des grandes décisions : faut-il laisser passer ou pas les camions desservant l'aéroport ?
20 heures, l'heure des grandes décisions : faut-il laisser passer ou pas les camions desservant l'aéroport ?
Lundi 20 Février 2012 - 21:56
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2544 fois




1.Posté par Ras le bol le 20/02/2012 21:03
Dommage qu'il n'y ait pas une coupe du monde de foot en ce moment: ces gars seraient en train de boire leur biere en mattant les millionaires du foot au lieu de nous emmerder avec leurs mouvement inutile à la fin.
Et si on attaquait Bill Gates pour sa suprématie sur le monde de l'informatique?

2.Posté par Calcul le 20/02/2012 21:06
Combien les transporteurs ont perdus en ne bossant pas depuis 2 semaines??????
Pas sûr que les miettes qu'ils vont recuperer compense leurs pertes, à moins qu'ils ne fassent une nouvelle greve pour demander des compensations pour l'argent perdu !

3.Posté par tracy jordan le 20/02/2012 21:26
on devrais leur prendre leur camions et les donner à des gens qui veule vraiment travaillé.

toute facon n'importe qui sait conduire, c'est comme une grosse voiture.
super confortable en plus, il ont la clim la dedan lol!

un bon coup de lacrimo la dedan ca ferais du bien!

4.Posté par Gab974 le 20/02/2012 19:55
Homéopathique.

5.Posté par Laurent le 21/02/2012 00:05
Une cause juste, de quel droit ils n'ont pas le droit de défendre leur gagne pain ? Dans une société individualiste ou tout le monde pense à soi, mais eux savent se réunir et prendre les choses en main.
Beaucoup de Réunionais se plaignent aujourd'hui de la vie chère, mais combien travaillent ? (n'oubliez pas que nous avons le taux de chomage le plus important, plaignez-vous qu'il n'y ai pas assez de travail).
"Il vaut mieux apprendre à pécher que donner du poisson". Pour qu'il y ai plus de travail il est évident qu'il faut des consommateurs, et donc payer .. Ou bien il faut que l'Etat cesse de taxer à tout va!

6.Posté par mandy le 21/02/2012 05:01 (depuis mobile)
C'est Homéopathique avec un H, un article sur internet avec des fautes ça fait mal aux yeux...

7.Posté par noe2012 le 21/02/2012 05:09
Ils ont un bonne détermination mais le pétrole est à son plus haut niveau depuis 9 mois sur les marchés !!!!
ça va encore augmenter dans les jours à venir à cause de l'Iran !!!!

8.Posté par 14h30 toujours pas d''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''eau bande de menteur le 21/02/2012 05:49
Je cite de Jean-Bernard Caroupaye . "Ce que nous avons obtenu c'est un gasoil professionnel sur un fonds exceptionnel. Ce que nous nous voulons, c'est un gasoil professionnel pérenne"

Donc sa n'a toujours été que pour leur gueule!!!!!! merci au préfet de les avoir délogé de nos route.....

9.Posté par David Asmodee le 21/02/2012 06:05
@ Post 2
Ils emmènent chacun un vieux camion. Mais tous les autres bossent dans les secteurs où, bizarrement, il n'y a pas de blocage. Tout le monde est perdant, sauf les transporteurs.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales