Sport

Kempo : Le retour des Samourais

Deuxième au tournoi de Russie, Alexis Ulmer, président de l'Association Nippon Kempo Réunion (A.N.K.R) des Avirons et capitaine de l'équipe de France de Kempo, montre une nouvelle fois que le Kempo réunionnais se situe à un très bon niveau. Détenteur de plusieurs titres dans ce sport de combat, cet habitant de l'Etang-Salé vient d’obtenir son cinquième niveau de ceinture noir au Japon et se bat pour développer ce sport dans l'île.


Kempo : Le retour des Samourais
Le Nippon Kempo est l'art de combat des Samourais. Pas de sabres ni de couteau, le combattant doit utiliser son corps comme une arme. Coups de poing, coups de pied, projections, luxations... sont les maîtres mots de ce sport qui se veut avant tout un modèle de développement spirituel pour canaliser son énergie.

Deuxième au Championnat de Russie

A Moscou, le 23 octobre, Alexis Ulmer et Jonathan Zougeri, deux compétiteurs français, ont été confrontés à 600 russes et cinq italiens.

"La Russie a développé le Kempo il y a 11 ans alors qu'en France, on le pratique depuis deux fois plus longtemps, rapporte Alexis Ulmer. Ceci nous donne un avantage technique sur eux". Le tournoi s'est terminé par un duel Italie/France où le représentant réunionnais a fini à la deuxième place.

Une semaine plus tard, les deux représentants français rejoignent, pour une nouvelle compétition à Tokyo, Aly Zoubiri, président du Kempo en France, ainsi que deux ceintures noires réunionnaises du club des Avirons : Jean-louis Futol et Jacky Blucker.

Passage de grade avec les maîtres japonnais

Au Japon, le Kempo est mis en pratique sept heures par jour par l'armée, ce qui lui confère un côté professionnel.

Avant la compétition du 7 novembre, les ressortissants français ont été entraînés, dans les dojos japonnais pendant une semaine, notamment par le maître Dohi, responsable de la fédération de Kempo japonaise. C’est à cette occasion qu’Alexis Ulmer validera ses connaissances et ses compétences en passant à son 5D.

"Ça a été une expérience très enrichissante pour nous tous, mais surtout pour les deux ceintures noires réunionnaises qui ont pu profiter de l’occasion pour parfaire leurs techniques", exprime le nouveau gradé.

Le tournoi du Japon a été l'occasion d'une rencontre entre les différentes délégations nationales de Nippon Kempo qui ont mis en avant leur désir de valoriser et de développer cette pratique martiale.
Le président de l'ANKR ne rêve que d’une seule chose : pouvoir accueillir les combattants du monde entier lors d’une compétition à la Réunion.
Jeudi 25 Novembre 2010 - 10:41
Florent Deveaux
Lu 1881 fois




1.Posté par noe974 le 25/11/2010 16:01
Proposition :

Ces professionnels de sports de combat devraient pouvoir entraîner les femmes à se défendre contre les machos violents qui se savent que règler leurs problèmes à coup de gifles , de bâton , de pied sur leur pauvre compagne et souvent devant leurs enfants ...

Utiliser les compétences de ces messieurs pour pouvoir se défendre , est une bonne action !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales