Société

Kass' Moustik : "Si chacun fait ce qu'il faut chez lui, les moustiques se propageront peu"


Kass' Moustik : "Si chacun fait ce qu'il faut chez lui, les moustiques se propageront peu"
La saison chaude est bien entamée et les mesures de prévention contre la prolifération des moustiques, vecteurs de maladies, sont nécessaires. Des opérations de sensibilisation s'opèrent dans les 24 communes de l'île. Objectif : éviter la reproduction en éliminant les gîtes larvaires.

"Si chacun fait ce qu'il faut chez lui, les moustiques se propageront peu".

L'association APSM (Actions de proximité Sainte-Marie), en coopération avec l'ARS, mène actuellement des visites chez les habitants afin de leur rappeler les bons gestes. "L'eau stagnante dans les coupelles du jardin ou encore les évacuations d'eau tels que les gouttières sont des endroits où un moustique femelle peut pondre six fois une centaine d'oeufs", explique Gaëtan Herrouin, de l'association APSM. Ils sont huit agents à faire du porte-à-porte dans le quartier du Verger à Sainte-Marie. "Ce sont des gestes simples auxquels on ne pense pas forcément, ajoute Gaëtan Herrouin. Si chacun fait ce qu'il faut chez lui, les moustiques se propageront peu".

"Ce n'est pas moi, c'est le voisin où la ravine"

Selon les agents sur le terrain, "ce sont surtout les maladies qui font peur aux gens". En effet, le moustique aedes albopictus est vecteur des virus du chikungunya et de la dengue. Il opère dans un rayon de 80 mètres et ne pas adopter les gestes simples expose toutes les personnes qui sont dans ce rayon. "Il y a un phénomène de déresponsabilisation. 'Ce n'est pas moi, c'est le voisin où la ravine', observe l'ARS, souvent parce qu'on est débordé par les tâches quotidiennes de la vie".

Un numéro vert existe, le 0800 110 000, gratuit depuis un poste fixe. Une équipe de techniciens de l'ARS se déplace. Ils vont faire une prospection à partir du point initial de la plainte, identifier les foyers, les éliminer et prospecter chez les voisins dans un rayon de 100 mètres. "L'utilisation des insecticides est un échec, indique l'ARS. Les insecticides perturbent le cycle naturel des choses et tuent d'autres insectes et les animaux à sang froid. Et les moustiques deviennent par la suite résistants aux produits".
Mercredi 28 Novembre 2012 - 11:54
Lu 2572 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales