Culture

Kaloo Bang 2011 s'offre Alpha Blondy et Magic System

Kaloo Bang deuxième. Les 7, 8 et 9 octobre, les murs de la Nordev de Saint-Denis vibreront aux sons de la centaine d'artistes internationaux qui vienda présenter leurs créations au public réunionnais.


 
Chanteurs, musiciens, DJs, VJs, plasticiens, le tout dans différents styles musicaux : reggae, raggae, dancehall, slam, hip-hop, électro en passant par la Pop, le Rock... le Kaloo Bang festival n'a pas peur de la diversité. Pour cette deuxième édition, plus de 100 artistes internationaux venus pêle-mêle de Côte d’Ivoire, du Brésil, du Mexique, du Japon ou du Portugal donneront la réplique aux 85 artistes locaux.

2010, année de naissance du Kaloo Bang, avait été l'année de toutes les expérimentations. Par sa programmation éclectique et sa politique tarifaire volontariste, le paysage culturel local s'en trouvait par la même bouleversé : le Nord avait (enfin) son festival en réponse au Sakifo.

Mais pour Philippe Capponi, directeur du festival, les deux événements sont différents. Les fondations mêmes du Kaloo Bang expliquent en partie son positionnement plus "social" comme il le dit lui-même. "Le Kaloo Bang est porté par un financement mixte public-privé, respectivement de 30% et de 70%" ,commente-t-il. Voilà pourquoi le festival permet d'offrir des billets à des prix très compétitifs au vu de la qualité des artistes présents.

En parlant artistes, attardons-nous d'ailleurs sur les deux têtes d'affiches qui ne manqueront pas de ramener du monde : Alpha Blondy et Magic System pour les amateurs.

Kaloo Bang 2011 s'offre Alpha Blondy et Magic System
En marge du star système, les connaisseurs auront loisir de faire confiance à une programmation sur mesure, dénichée aux quatre coins du monde. "Il y a des artistes qui sont très connus dans leurs pays respectifs et que nous découvrirons", s'enthousiasme René Louis Pestel, élu délégué à la Culture à Saint-Denis, qui ne tarit pas d'éloge sur la "diversité" scénique du festival.

Un festival à forte implication sociale

Comme la première année avait valeur de test, Francis Carbonnel, le président de l'association 21° Sud, qui organise le festival, compte bien transformer l'essai. "J'espère que le Kaloo Bang s'ouvrira à la Réunion et pas qu'à Saint-Denis", même si de par ses partenaires institutionnels (mairie, Cinor), le festival peut en effet faire penser à un événement uniquement axé vers "les gens du nord".

Il est un point sur lequel le directeur du festival n'est pas peu fier : c'est l'implication sociale de l'événement, qui permettra au spectacle "Ti’pas, Ti’pas" du Centre d’Education Motrice de Sainte-Suzanne de s'exprimer. Sur site enfin, le festival s’impliquera pour la mise en oeuvre d’actions de prévention sur les conduites à risque (drogues, alcool, MST, prévention routière) par la mise à disposition d’espaces dédiés sur le site offrant une visibilité auprès des festivaliers.
Mardi 30 Août 2011 - 15:11
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2158 fois




1.Posté par falcucci pascal le 30/08/2011 16:22

SUPER ON SERA PRÉSENT AVEC LES FILLES!!!

PACAL FALCUCCI

2.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 30/08/2011 22:20
qui permettra au spectacle "Ti’pas, Ti’pas" du Centre d’Education Motrice de Sainte-Suzanne de s'exprimer.

en tout cas une bonne initiative....c'est ça l'insertion des handicapés...et non des journées "handicap" ou c'est toujours la même chose...entre handicapés !!!

3.Posté par 97400 le 31/08/2011 00:13
ALPHA BONDY OUI CHANTEUR RENOMME MAIS LO MAGIK SYSTEM NULLE A CHIER C EST UN GROUPE CREER POUR BOITE DE NUIT AVEC UN TEMPO DISCO MI YINM PAS ZOT

4.Posté par lo kaf ! le 31/08/2011 08:18
Positive vibration pour Mr.Alpha blondy ! jah guidance and protect you all ! rastafari ! trés bne initiative de la municipalité. Mais à quand des artistes comme Jah cure ?! Pressure ?! Luciano ou jah mason ? bref ! ti lamp ti lamp va arriver mi ésper y tiembo largue pas ! peace.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales