Société

Kafyab: "Il y a un réel malaise sur l'île à propos de l'esclavage"

A l'occasion de la journée nationale pour la mémoire de l'esclavage et de la traite, Kafyab et une cinquantaine de personnes se sont réunis ce 10 mai pour mener une action symbolique. Le collectif anti-esclavagiste avait posé un bâillon sur le visage de la statue représentant Mahé de Labourdonnais. Nous avons recueilli ses réactions au lendemain de cet acte militant.


Kafyab: "Il y a un réel malaise sur l'île à propos de l'esclavage"
Christophe Barret alias "Kafyab" revient sur son action militante. L'anti esclavagiste est globalement satisfait.
"On a bénéficié du soutien d'adjoints municipaux" explique t-il. Son combat, faire retirer de l'espace public les noms d'esclavagistes comme celui de Mahé de Labourdonnais.

"Les autorités n'ont pas pris leur responsabilité face à ça"
. Il explique qu'un de ses militants a lui-même escaladé la statue pour la bâillonner avec son t-shirt. Le bâillon a été retiré dans l'après-midi par le militant.

"Kafyab" n'en n'est pas à sa première action symbolique. L'année dernière, dans la nuit du 22 août 2015, Christophe Barret débaptise certaines rues de Saint-Paul : rue Colbert, rue Jacob de la Haye... et "tant d'autres" rappelle-t-il.

"Il est anormal qu'à la Réunion on laisse des rues porter le nom d'esclavagistes alors qu'en France, on a jamais vu de rue Pétain !" se désole-t-il. L'acte militant dans la commune de Saint-Paul n'a débouché sur "aucune condamnation à mon encontre, ce qui prouve bien le réel malaise existant sur l'île à propos de l'esclavage". déclare t-il.
Mercredi 11 Mai 2016 - 18:43
Julie Ribeyra
Lu 4699 fois




1.Posté par graton le 11/05/2016 20:19
Heu y avait le couple Hayot prés de Hollandouille le 10 mai à Paris.... juste pour dire.... et ici monsieur cafyab, ce sont les elus qui choisissent le nom des rues je crois non ? Alors il ne faut pas s'etonner, le creole lambda est tjrs considere comme esclave de la feuille tole et vous savez, la culture et eux.... c'est une grande histoire. Cf feu la mediatheque de saint.paul

2.Posté par Grangaga le 11/05/2016 21:36 (depuis mobile)
Lo 10 mé, la pa Chirac la dékrètt'' sa gratwit''man, ès''ke nana in raporr'', in évènn''man, in datt'' èk'' l''ès''klavaz'' la Réunion ....mi koné pa........

3.Posté par Descendant de malouin le 11/05/2016 22:10 (depuis mobile)
Vive Mahé de la Bourdonnais!
Vive nos illustrés malouins qui ont su développer les îles du royaume de France avec les ressources qui leur furent octroyés.

Et vive encore plus l abolition de l esclavage.

4.Posté par Tir Malol le 11/05/2016 22:10
Source WIKI
Bertrand François Mahé, comte de La Bourdonnais, né à Saint-Malo le 11 février 1699 (baptisé le 16 février dans cette même ville) et mort à Paris le 10 novembre 1753, est un officier de marine français

ET ou doumoun vous vous ? kafyab ? ha ah ah
ou la point rien pou fé ? prends deux ti boi hi hi hi au faite ou gagne lire alors un peu lecture pou ou hi hi hi

il prit soin, en bon père, des intérêts matériels des colons. Le premier, il dota les îles de France et de Bourbon de leurs plantations de cannes à sucre, et il établit des raffineries qui produisirent presque immédiatement à la Compagnie des Indes des sommes considérables. Il fonda aussi des fabriques de coton et d'indigo, fit cultiver le riz et le blé pour la nourriture des Européens, et naturalisa aux îles orientales de l'Afrique, pour la subsistance des esclaves, le manioc, qu'il avait apporté du Brésil. Manquant d'ingénieurs et d'architectes, La Bourdonnais se fit l'un et l'autre, et bientôt des maisons, des hôpitaux, des magasins, des arsenaux même, s'élevèrent à la place des cabanes, avec de bonnes fortifications pour protéger le tout; des communications furent ouvertes, des canaux creusés, des ponts, des aqueducs, un port et des quais construits connue par enchantement.

5.Posté par Theliberator le 11/05/2016 22:30
Juste pour faire parler de lui... Ça changera quoi au quotidien des réunionnais si on décide de changer les noms de rue ou pas.. Allee rode in travay pou mett ds ta main ta fé mieux.

6.Posté par Tir Malol le 11/05/2016 22:32
OU la pas si bien dire Post 1 justement on prive nos enfants de me la médiathèque pour les rendre esclave d'un coup sec et d'une feuille de tôle ...et un drapeau hi hi hi

7.Posté par Didier NAZE le 11/05/2016 22:32
A voir les propos de ce personnage, il est évident que c est le désir de revanche qui prévaut sur sa soi disante commémoration.....et donc le devoir de mémoire. Je voudrais rappeler à cet....individu, que le développement de la traite négrière, et les profits qu elle a générer, ont fait que un très grand nombre de Noirs, seront pourchassés, vendus et réduits en esclavage et que ces actions étaient menées par.....LEURS PROPRES FRERES DE RACE......je sais que je peux choquer certaines personnes, mais je pense, qu il est fort probable que ce commerce aurait été beaucoup moins évident sans cette.....collaboration.....D autre part.....BARRET, pour votre kiltir,je rappelle aussi, mème s il a toujours été difficile d aller à contre courant des idées de son temps, et bien qu il y a eu des personnes courageuses, des voix illustres qui se sont opposées avec force contre cette ignominie. Je veux citer Eugène Dayot,Leconte de Lisle.....deux blancs......Lacaussade....un métis....., je cite aussi Lamartine, et je vais m arreter à là, la liste serait trop longue.....cher BARRET toujours pour votre kiltir,il faut savoir que l église était l alliée du pouvoir colonial et a cautionné cette pratique honteuse et à mème participé au système en étant propriétaire d esclaves !.....mais il est aussi important de préciser qu une minorité de religieux avait pris conscience de cette incompatibilité qu il y avait entre l idéal chrétien et l esclavage et a courageusement refusé d y participer en prenant la défense des esclaves.....je pense au père Monnet, Frédéric Levavasseur, et bien d autres....Ceci pour dire, que l esclavage était loin d ètre un isolat au sein de la société coloniale.....

8.Posté par Zozossi le 12/05/2016 00:15
Le drame d'un Français blanc qui hait sa couleur trop blanche, son nom trop français, sa nationalité française.
Qui broie du noir parce qu'il n'est pas noir, malgré le bronzage, le surnom guignol et le poil fou.

Assez typique du raté à qui la Déséducation antinationale n'a rien appris, sinon la haine de soi et de son pays, et qui passe son temps, après être allé se faire du blé en Polynésie française, à se cracher dessus en croyant que ça intéresse les autres.
A traîner une vie stérile au crochet de la société en baratinant sur son dada-raison-de-vivre-paie-moi-un-coup-de-repentance: lesklaaavaj-pour-les-nuls.

Et dire qu'on manque de coupeurs de canne à la Réunion!

9.Posté par Mike le 12/05/2016 06:40 (depuis mobile)
Ns le z ''esclave de cette constitution qui ne veut pas mettre des loi pour qu il arréte de dilapider l argent not zimpo mais foutaise a chaque qu on en parle l état y fait silence radio et 2017 alé gauche droit (seigneurie )

10.Posté par th le 12/05/2016 07:02 (depuis mobile)
Néna in question que mwin na toujours en tête oussa i lé enterré toute z esclaves que té i mort sous les coups zot maitre?pas dans cimetière li té considéré comme un meuble même après baptème catholique i faut fouille un peu su la terre gros blanc

11.Posté par babar run le 12/05/2016 07:32
peut être le moment de regarder vers l'avenir......et vers d'autres horizons ....non???
vu le niveau culturel....ça urge....

12.Posté par JANUS le 12/05/2016 08:16
Eh les mecs ... L'esclavage a été aboli à La REUNION il y 176 ans !!!

Si nous comptons environ 20 ans pour une génération, cela fait 8 générations qui n'ont jamais connu l'esclavage ...

A quoi cela sert de parler de quelque chose que nous n'avons pas connue ... Et que nous ne connaîtrons jamais ...

Il faut arrêter de s'auto flageller ... Encore plus lorsqu'il s'agit d'un "kafyab" (je ne vois pas trop bien de quoi il s'agit) qui est allé vivre dans un TOM pour se faire un maximum d'argent, en profitant des peuples autochtones ... Et qui revient pour se retraite à La REUNION, en se faisant passer pour un poète victime de l'esclavagisme ...

Il faut arrêter de nous prendre pour des cons ...

13.Posté par Sortons de la France le 12/05/2016 08:43
Il est évident qu'il y a un malaise par rapport à l'esclavage et l'engagisme à la réunion.
Ce malaise est très simple nous sommes un peuple qui a accepté d être commandé contre des euros par un peuple les zorey de france alors que ce peuple zorey avait maltraité nos ancêtres.

Récemment encore la France a été capable de déporté le kreol sans qu'aucune réaction ne se fasse de la part des élus kreol et du peuple kreol. (affaire des enfants de la creuse). Cette triste affaire des enfants de la creuse démontrant la possibilité qu'a la France de faire ce qu'elle veut de nout peuple.

bref nou lé soumi
Nou néna aucune dignité.

14.Posté par titi974 le 12/05/2016 09:25
y 'en a marre de cette autoflagellation de gens qui ne sont tournés que vers le passé l ' esclavage a été aboli il y a près de deux siècles ce fut une très bonne chose mais il faut savoir tourné la page et avancer vers l ' avenir.....car le vrai malaise vient de ces gens qui heureusement n'ont pas connus l 'esclavage mais qui se croit investi d 'une mission alors que 99 %de la population réunionnaise n 'en a strictement rien à faire pour être poli !!!!!

15.Posté par calaya le 12/05/2016 10:27
à post 8
Bien parlé ! j'adhère pleinement ,je rajoute que le nom BARRET est issu d'une grande famille de "blancs" européens.
à post 13
Vous incitez les autres à sortir de la France mais vous vous gardez bien d'en faire autant....c'est vrai que cracher dans la soupe ne vous dérange pas ...vous la boirez quand même; et à propos de dignité : regardez vous !

16.Posté par Badaboum le 12/05/2016 10:42 (depuis mobile)
Anti esclavagiste pour les petits chinois qui fabriquent ceux que les reunionnais consomme? Anti esclavagiste pour les mineurs malgache qui assouvissent les gros pervers du 974? La réunion pense être le nombril du monde vousvetes a gerber

17.Posté par Dimitri le 12/05/2016 11:30 (depuis mobile)
Li ve juste en parler oussa i lé le mal la dedans....i fé quand méme parti de l''histoire la Réunion aussi non?comment nous peu fermé les yeux sur cette partie de l''histoir créole Réunionnais et a la fois traite a nous de français sur papier....

18.Posté par ah les cons! le 12/05/2016 11:37
Quand on n'a rien fait de bon dans sa vie , quand on rêve de gloire ( ou au moins d'une petite célébrité locale faut pas rêver non plus!), on enfourche l'éternel cheval de bataille de l'esclavage...

Oui des blancs on été esclavagistes c'est évident , prouvé et même pour certains nostalgiques revendiqué mais n'oublions jamais que les africains ont été trahis et vendus par leurs "frères" ( et ça vous trouerait le cul de l'avouer?) , que les marchands arabes ont fait ( et font encore) de l'esclavage des noirs une source non négligeable de leurs revenus, qu'à la Réunion , nombreux sont les blancs dont les ancêtres ont eu ne serait-ce qu'un seul esclave ( et Barret c'est africain comme nom?) que même certains affranchis , dès qu'ils le furent , devinrent eux aussi propriétaires d'esclaves tellement c'était "la norme " à l'époque...
L'église , toujours complice du pouvoir a cautionné l'esclavage et a sanctionné les rares prêtres qui étaient choqués et qui ont tenté de faire quelque chose ( Lafosse et Monnet ont été renvoyés en France par leur évêque à l'époque à la demande des grandes familles), l'église qui ne considérait pas les esclaves come des humains tant qu'ils n'étaient pas baptisés et même lorsqu'ils l'étaient , elle trouvait normal qu'ils fussent esclaves!
Et aujourd'hui , le Barret qui se promène en tong fabriquées par des petits chinois exploités ( mais ça il s'en tamponne , après tout ce ne sont que des Chinois!) et en short venant du même pays , ça lui en touche une sans faire bouger l'autre au fond...

il a trouvé son fond de commerce le mec , il est content , il passe à la télé ( au fait de quoi vit-il, travaille-t-il ou bien touche-t-il sans honte les subsides de l'état!

19.Posté par LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE le 12/05/2016 12:30
8.Posté par Zozossi le 12/05/2016 00:15 | Alerter

Tout a fait d'accord avec vous !!!

Pour ce qui est de l'absence de coupeurs des fameuses cannes, archi subventionnées par nos impôts et par l'Europe, n'oubliez pas de préciser que notre département bat les records du chômage mais que les demandeurs d'emplois nons qualifiés, préfèrent pour certains bosser au black ou pour la majorité, rester chez eux à déguster le coquetèle - dodo-zamal, encouragés qu'ils sont par la collectivité généreuse qui paye les indemnités de chômedû !!!

Elle est pas belle la vie sous les tropiques quand on est Français ???

20.Posté par Antoine le 12/05/2016 12:48
L'oisiveté est mère de tous les vices, à force de gratter le ki tous les jours, il faut bien s'occuper!
L'esclavage aujourd'hui, c'est ceux qui bossent, et sont sucés par les charges et impôts, pour alimenter tous les parasites sociaux, qui ne se lèvent pas tous les matins pour aller bosser, ni même chercher du travail. Kafyab, est tu sûr de ne pas avoir du sang de gros colon dans tes veines?
Vas te mettre le tee-shirt sur la figure, tu nous feras des vacances, et change ton short fabriqué en Chine par des petits enfants esclaves pour de vrai!

21.Posté par vizitman le 12/05/2016 15:03
Bravo mr!!! fo pa oublié les kuré kato la beni zesklav!!! les sois dizan proprietaires desclaves les mis en avant! intel lavait tan esklaves!lotre tel navé tant golet la terre!!! et ki lété c es esklaves???kombien ???y met le gros en lair et sak la subi son istouar les pa ekrits!!!! presk tout chemin y met lo nom bane propriétairs esklavajistes!! juska lheur na esklav mé un ta y di rien!!!!! bravo mr continu pask les importan nout zistoir mal fagoté tronké inioré du pov kréol ke nous les!!! nout listouar la pa nou y rakonte mé les jens dailleurs!!!! bref!!! bavo mr continu out komba!!!!

22.Posté par lesseps le 12/05/2016 15:59
zozossi radote de plus en plus :) Parlez-nous encore de la haine, vous le faites si bien !!

23.Posté par Oui le 12/05/2016 16:11
Lorsque l'on s'aperçoit qu'ils existent encore des citoyens de cet accabit, on sait que la route sera longue pour sortir de la crise !!!

24.Posté par Tir Malol le 12/05/2016 19:50
Bien vu post 20 "change ton short fabriqué en Chine par des petits enfants esclaves pour de vrai!" Hi hi hi sans doute le drapeau aussi RE hi hi hi et hi

25.Posté par li le 12/05/2016 20:48
Diantre!
Beaucoup de especialist de couleur de peau et de nom.
La preuve ke tou sa i viv "reynion".
Pourtant pas besoin d être à la réunion pour savoir cela!

Mais oui mais oui le blanc ça vient toujours du blanc hein ? Et les nuances de couleur dans une famille c est pas normal hein ? Et si tu portes ce nom tu es blanc mais blanc ouh là tu n'sais pas à quel point. ..

Oui @th, sous les pavés ou près de la mer des cimetières
Partout ailleurs archéologues historiens chercheurs etc s en donneraient à coeur joie : retranscrire les faits, retracer l histoire d une vie d une époque
Mais ici en france faut plein de papiers, de preuves, de sollicitations, de petits billets, d intérêts majeurs, d autorisations, bla bla bla..
Et puis avec des archives détruites...lé pa donné comme diraient certains.

26.Posté par li le 12/05/2016 20:52
L esclavage, l esclave : combien de paragraphes dans un livre scolaire ?

27.Posté par li le 12/05/2016 21:19
Oui @naze @ah les cons on ne nous dit pas tout ou on ne va pas savoir ou il est interdit de savoir.
Et il est également là le problème
Des pages et des pages d enseignement sur l histoire de France et d autres pays mais si peu sur l esclavagisme l esclave. Et pour nous , l histoire la Réunion en version large . L histoire de chaque région devrait être inculquée à sa jeunesse. Un minimum.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales