Politique

Julie Bouaziz, nouveau bras droit du préfet

Julie Bouaziz, a été officiellement nommée directrice du cabinet du préfet de La Réunion, à l'âge de 28 ans. C'est la première fois qu'elle séjourne sur l'île mais ce n'est pas sa première expérience à ce poste. Diplômée de L'ENA (École nationale d'administration) en 2012, elle espère s'enrichir professionnellement dans un contexte à risque comme La Réunion.


Julie Bouaziz, nouveau bras droit du préfet
Née à Nantes le 28 février 1986, elle passe son enfance à la Rochelle à l'île de Ré avant de débuter des études politiques en IEP à Bordeaux en 2009 où elle se spécialisera en 4ème année dans la filière affaires publiques. Elle passera différents concours avant de rentrer à L'ENA (E au 1er Janvier 2010 pour préparer le métier de haut fonctionnaire en 2 ans.

Se décrivant comme "une provinciale dans l'âme", elle découvre l'ENA (École nationale d'administration) comme "un sas nécessaire pour exercer sa fonction".

C'est durant une expérience de 5 mois à Toulouse, en préfecture, qu'elle se dirigera vers le poste de directrice de cabinet. Après certaines "rencontres", elle a découvert un métier "qu'elle ne connaissait pas", des missions importantes qui ont "beaucoup résonné" en elle, lui permettant d'acquérir "un savoir être".

Première fois sur l'île

Officiellement directrice du cabinet du préfet depuis ce matin, elle est arrivée à la Réunion pas plus tard que samedi dans la matinée. Pour le moment, elle n'a pas encore pu rencontrer la totalité des 46 agents de services mais assure qu'elle "prendra le temps de le faire".

À son arrivée elle a pu s'entretenir avec son prédécesseur, Loïc Obled, pour faire le point sur l'actualité, l’ensemble des missions auxquelles elle sera confrontée ainsi que sur les points essentiels des dossiers à traiter. Elle certifie qu'après voir découvert les dossiers, ceux qui étaient déjà en cours seront "bien évidemment, toujours traités".

C'est la première fois que Julie Bouaziz pose le pied sur l'île mais se sent déjà chez elle. "J'ai été surprise par la gentillesse du corps préfectoral et de leur accueil. J'ai plus l'impression de faire partie d'une équipe", affirme-t-elle. Pour la jeune femme, c'est "une chance d'être dans une équipe préfectorale et de cabinet" car elle sera "conseillée et bien entourée".
 
La Réunion, une zone à risques

En essayant d'avoir le "moins possible de préjugés" selon elle, et dans l'espoir de "découvrir toutes les facettes de la Réunion", elle ne s'était pas faite d'idée fixe de la situation de l'île. Plutôt dans un but professionnel, elle appréhende la Réunion avec une image de zone à risques majeurs, à risque de catastrophes naturelles et avec des problèmes plus contemporains comme l’alcoolémie ou les requins.

Autant de problématiques "plus intéressantes" pour elle qui attend de ce poste "un enrichissement" personnel et professionnel puisque certains problèmes lui tiennent "à cœur". Au côté du préfet de la Réunion, qui est un préfet de zone, elle aura plus de missions, spécifiquement liées à l'île, à découvrir. Au niveau de l'administration, des ressources humaines, des finances et de la police.­

Mais la nouvelle directrice du cabinet est une habituée des sujets sensibles, notamment par son expérience en tant que sous préfète, directrice de cabinet du préfet du Gard en août 2012. Poste exercé dans une région sujette aux risques d'inondations, d'incendies et des risques techniques.

Julie Bouaziz, nouveau bras droit du préfet
Mardi 6 Mai 2014 - 07:33
Lu 4492 fois




1.Posté par noe le 06/05/2014 08:37
Bienvenue chère Madame !
Vous mettrez du renouveau dans notre préfecture !
Vous épaulerez bien notre Préfet !
La Réunion sera sur de bonne voie du développement !

2.Posté par 3 générations et déjà " pas un pas sans Bata " le 06/05/2014 09:34
A la Réunion , sûrement moins , mais en Métropole ce constat est une évidence . Qu'adviendra-t-il avec une ou deux générations de plus , en tenant compte de la prolifération exponentielle ?

3.Posté par philippo le 06/05/2014 09:44
bienvenue sur notre ile et félicitation pour votre nomination,nous vous souhaitons un beau séjours.

4.Posté par Valls le 06/05/2014 10:15
L'Enarquie a deja sélectionnée sa futur remplacente...a l'échographie...

5.Posté par david Vincent le 06/05/2014 12:34
P 3 Je sais bien que bien des gens pensent que l'ENA déborde de fils de politicards , de financiers , d'élites en tout genre ...et souvent de mafieux assommés de diplômes sans jamais ouvrir un seul bouquin . Mais il faut pas croire , ces diplômés sont très intelligents , il y en a même certains qui savent écrire leur nom ...et si ça se trouve , même leur prénom !

6.Posté par pfff le 06/05/2014 13:38
Ah ben ça y est, les réunionnais sont déjà catalogués comme des ivrognes dans sa tête, ça promet.....Et comme sujet crucial, les requins...Pour "le moins possible de préjugés", c'est pas gagné, les créoles ont une sacrée réputation apparemment, et notre "tribu" dans un environnement climatique apocalyptique va être un vrai défi pour elle....Pfff

7.Posté par social democrate le 06/05/2014 15:29
Dire qu'elle est une habituée des "zones à risques" avec, à 28 ans, une expérience en tout et pour tout de 6 mois dans le Gard, c'est se foutre de la gueule du monde.
La valeur n'attend pas le nombre des années dit-on. Espérons le ! Surtout qu'elle ne soit pas formatée comme 99% des énarques, les mêmes aux hautes fonctions, déconnectés de la réalité.
Car la Réunion est tout sauf facile.
Heureusement que le Préfet est lui expérimenté et surtout à la hauteur.
Quant à son prédécesseur, pour l'avoir pratiqué à maintes reprises, hormis sa suffisance et sa condescendance aucun regret. En plus d'être énarque il avait pourtant aussi la jeunesse.

8.Posté par DAN RUN le 06/05/2014 17:23
Un p'tit tour et puis s'en va dans qq mois d'ici là peut être une dissolution de l'assemblée nationale .

Comme tant d'autres de passage dans l'administration d' état pèi avec une sur rémunération alléchante .

9.Posté par david Vincent le 07/05/2014 00:43
Noé , moi aussi je cherche un directeur de cabinet ... est-ce que le poste te conviendrait ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales