Faits-divers

"Juliano Verbard est un martyr chrétien"

Cet après-midi, les jurés et magistrats de la cour d'assises ont eu l'occasion de comprendre un peu mieux ce qui a amené Yves Daleton, Sonia Flore et Anissa Gens à être mêlés dans l'affaire des enlèvements d'Alexandre Thélahire. La foi et la croyance absolue en Juliano Verbard semblent être leur dénominateur commun.


"Juliano Verbard est un martyr chrétien"
  De la famille Daleton, seul le dernier, le plus jeune, Yves, n'avait pas encore fait l'objet d'un examen de la personnalité devant la Cour. L'audience a repris cet après-midi avec les conclusions des rapports de l'enquêteur de personnalité, puis celui des expert psychologue et psychiatre. Leur passage à la barre n'apportera rien de nouveau quant aux éléments biographiques puisqu'il s'inscrit dans le même schéma que ses quatre autres frères.

Le jeune homme a grandi dans un cercle familial soudé, ancré dans la religion catholique. Du groupe de prière qu'il a intégré à l'âge de treize ans, il dira: "C'est une bonne chose pour nous". Garçon effacé, "atone et même un peu vide" comme l'a décrit le psychologue Jean-Loup Roche, "il a adhéré par suivisme puisque c'est dans la logique de la famille". Faible de caractère, au moment des faits, il est présenté comme "un adolescent de dix-huit ans, immature, n'ayant pas pu s'opposer au projet parce qu'il a du mal à s'affirmer".

Diplômée d'une maîtrise en Droit

Les femmes du groupe sont quant à elles beaucoup moins réservées. Sonia Flore, considérée comme la "marraine spirituelle" de Juliano Verbard, a par exemple toujours fait savoir qu'elle refusait quelconque entretien avec les experts nommés par la cour. "Je ne dirai rien. Je ne crois plus en la justice des Hommes mais uniquement en la justice divine". Tout juste livrera-t-elle des éléments sommaires sur son vécu.

Diplômée d'une maîtrise de Droit obtenue à l'Université d'Aix-en-Provence, elle a été agent administratif au sein d'une compagnie d'assurance pendant près de 23 ans. La quinquagénaire ne s'est jamais mariée mais a recueilli sa nièce, Annelise Daleton (l'épouse de Jean-Charles) à la mort de sa soeur et l'a élevée comme sa fille.

Jean-Loup Roche remarquera néanmoins chez elle "une religiosité intransigeante""L'endoctrinement lui a fait perdre son sens critique", précisera-t-il. Le professionnel traduira son silence "par une perte d'autonomie de la pensée, et ce, en dépit de son intelligence supérieure à la moyenne".

Conclusions identiques

Même son de cloche du côté du psychiatre. "Elle n'a pas été protégée de l'embrigadement par les études puisque ses convictions religieuses se rapprochent du fanatisme". Il diagnostiquera chez l'accusée "une altération du discernement due au fait que sa foi l'ait mise en position de dépendance".

Un peu plus tôt dans la journée, le médecin avait expliqué, notamment sur le cas de John Daleton, que les adeptes étaient eux aussi "des victimes de leurs croyances, entre autre fondées sur l'obéissance".

Il a également décelé chez Anissa Gens cette altération du discernement. "Au même titre que les autres accusés, elle n'était plus en état d'apprécier avec justesse et clairvoyance la situation", à savoir l'enlèvement et son organisation. La jeune fille au physique un peu chétif a subi des carences affectives dans son enfance passée en Métropole. "Ses parents ont divorcé lorsqu'elle était petite et Anissa a souffert de l'absence de son père, rentré à la Réunion", retracera le psychologue. Elle le rejoindra ensuite à l'âge de 16 ans et fera son intégration religieuse à peu près au même moment.
Lorsqu'elle est examinée en 2007, Anissa Gens prend le parti de l'ex-leader de la communauté. Sur les faits, elle indique que ce dernier était au courant mais contre l'idée. "On l'a fait pour lui malgré tout". Consciente d'être impliquée dans des faits très graves, elle se considère comme "une incomprise" et affirmera que "le Petit Lys d'Amour est un martyr chrétien".

Les deux experts s'entendront sur le fait qu'elle a été manipulée.
Jeudi 14 Avril 2011 - 18:39
Mélodie Nourry
Lu 2681 fois




1.Posté par lili le 14/04/2011 19:12
UN MARTYR CHRETIEN!!!!!!!!!!UN GROS PERVERS QU IL FAUT VITE ENFERMER.

2.Posté par Anti cons et connes le 14/04/2011 19:14
Les Daleton, complices, et rantamplan peuvent s'estimer heureux ! Ils ne finiront pas à casser des cailloux habillés d'un pyjama jaune à rayures noires. Ils auront le droit de faire des messes entre eux dans la cour de Domenjod. S'ils peuvent planter un cocotier ils pourront même discuter avec la vierge Marie.

3.Posté par Ded le 14/04/2011 21:50
C'est affligeant et montre bien le niveau d'abrutissement de tous ces apprentis sorciers qui fréquentent les sectes qui pullulent à la Réunion , hélas...
L'obscurantisme religieux a encore de beaux jours devant lui!

4.Posté par Rhum arrangé le 14/04/2011 21:53
Un martyr chrétien ou un crétin violeur de jeunes garçons qui eux sont de vrais martyrs?

5.Posté par ndldlp le 14/04/2011 23:24
les dégats de l'endoctrinement religieux...Aussi pathétique que celui d'autres religions..

6.Posté par Surcouf le 15/04/2011 09:18
La religion, c'est comme la bière: Vous en prenez une, ça désaltère, deux , c'est pour le plaisir, trois ça saoule!
ATTENTION A L'EXCÈS

7.Posté par JEP le 15/04/2011 09:21
On ne peut vivre sans nourriture, mais on peut parfaitement vivre sans religion..., et bien vivre ! Pas besoin de religion pour comprendre que l'on a pas à truander son prochain. Par contre, les saloupiots qui pronnent une religion pour avoir plus de facilité à se taper des p'tits garçons, ce genre de personnage, l'on peut parfaitement s'en passer.

8.Posté par Pffff le 15/04/2011 10:47
Les médias y fait tout un foin de ce Juliano Verbard et cie. Y appelle à li "Le Gourou", le band' suiveurs lé dans un "secte". Pfff assez, met à li l'asile avec son band' dalons et passe à autre chose.

9.Posté par Aurore le 18/04/2011 18:47
la plus rien a voir avec la religion c'est vraiment un problème psychologique ! On peut être croyant sans devenir aussi fou ! Si vraiment c'était la religion, il faudrait se poser des questions sur tous les pratiquants n'est pas ? Je ne crois vraiment pas que la religion puisse pousser les gens à faire de tels actes. En tout cas, tout est possible dans ce monde malheureusement.
Je pense que la croyance peut aider beaucoup de gens dans le désespoir mais pour cette histoire je ne pense pas mal dire si je dis qu'ils sont perdus dans la folie !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales