Blog de Pierrot

Jours de carence : Le manque de courage de Nicolas Sarkozy

Jeudi 24 Novembre 2011 - 17:56

Jours de carence : Le manque de courage de Nicolas Sarkozy
A l'heure du bilan, ce que je reprocherai le plus à Nicolas Sarkozy, ce ne sera pas la situation économique dans laquelle il aura mis la France. J'ai bien conscience que la plus grave crise mondiale de tous les temps -pire que celle de 1929- est passée par là et qu'on ne peut décemment pas lui demander des comptes quant à ses promesses électorales non tenues.

Non, ce que je lui reprocherai, c'est une absence de courage en politique intérieure, à l'opposé de ce qu'il a fait à l'international.

Dernier exemple en date, l'affaire des jours de carence.

En prenant la peine d'une campagne d'explication auprès de l'opinion publique, tout le monde -ou ceux qui sont encore sensibles aux explications- auraient admis qu'il n'était pas normal que les employés du secteur privé ne soient pas payés pendant les trois premiers jours de leurs congés maladie, tandis que les fonctionnaires eux, se voient indemnisés dès le premier jour.

Quelques illuminés, qui n'ont pas encore compris que l'heure des Trente glorieuses est passé, auraient crié qu'il fallait aligner tout le monde sur les fonctionnaires. Et l'immense majorité aurait compris -et même probablement souhaité- les trois jours de carence pour tout le monde.

Et à la limite, si l'objectif réel est bien la lutte contre la fraude, le non-remboursement par les plus grosses entreprises de ces trois jours de carence, histoire de jouer un réel rôle dissuasif.

Dans les faits, que fait le gouvernement de François Fillon? Pour faire passer la pillule amère auprès des fonctionnaires, il a annoncé un jour de carence supplémentaire pour le privé, en échange d'un jour nouveau pour la fonction publique.

Ce qui fait que, pour mettre soi-disant fin à une inégalité, on ne fait que la faire perdurer en appuyant une fois de plus encore un peu sur la tête d'un secteur privé dèjà pressuré à l'extrême !

Comme on s'en doute, les réactions ont été violentes, y compris au sein même de la majorité, et hier, François Fillon a dû faire marche arrière en annonçant qu'il renonçait au 4ème jour de carence dans le privé.

Cet exemple est à l'image de la politique menée par Nicolas Sarkozy.

Au lendemain des élections présidentielles de 2007, une majorité de Français était convaincue de l'immense absurdité de la loi Aubry sur les 35 heures, de son coût astronomique et des dysfonctionnements qu'elle allait engendrer dans les entreprises. Au lieu de supprimer purement et simplement les 35 heures, et les RTT qui allaient avec, on a fait mine de les garder tout en mettant en place un train de mesures destinées à en atténuer les effets, comme par exemple les heures supplémentaires défiscalisées. Un abbération encore plus grande que les 35 heures qu'elles étaient censées combattre.

Tout celà au prix d'un coût encore plus grand, donc d'un accroissement vertigineux de l'endettemment de la France, et d'un blocage différé du système. Ce blocage est aujourd'hui avéré dans le secteur hospitalier, incapable de permettre à ses médecins de partir 6 mois en vacances pour liquider leurs RTT et incapable dans le même temps de les leur payer, les caisses étant vides. Et nombre d'employés du privé sont dans la même situation, obligés souvent de renoncer à des vacances qu'ils sont incapables de prendre !

La même attitude s'est retrouvée dans la façon de gérer la retraite à 60 ans instaurée par François Mitterrand, une ineptie dans un monde où l'on gagne trois mois d'espérance de vie tous les ans, et qui aurait dû être remise en cause beaucoup plus tôt et de façon bien plus énergique.

Par manque de courage, j'y reviens, et pour ne pas prendre le risque de voir la Gauche et les syndicats descendre dans la rue, on a préféré temporiser, et acheter la paix sociale à coups de milliards... que nous n'avions malheureusement plus. Nous avons donc emprunté et encore emprunté, tandis que notre économie se sclérosait chaque année un peu plus, devenant de moins en moins concurrentielle, ce qui a entrainé les délocalisations que l'on sait et la perte de centaines de milliers d'emplois.

Chômeurs supplémentaires que la Gauche s'empressait de mettre en avant comme preuve selon elle de la mauvaise gestion du gouvernement en place et justifiant, toujours selon elle, son retour au pouvoir, pour faire une "autre politique".

C'est le serpent qui se mord la queue.

Mais justement, quelle politique? Apparemment, nos grands dirigeants de Gauche n'ont pas encore compris qu'on ne peut plus dépenser plus que l'on ne gagne. Ces nouvelles règles s'imposent à tous les dirigeants, quelles que soient leurs tendances politiques ou leurs pays, les socialistes grecs ou espagnols et les responsables de Droite italiens hier, et peut être les Français, les Américains ou les Allemands demain.

La campagne qui s'annonce va être de ce point de vue très intéressante. Que va faire François Hollande? Dire la vérité aux Français, au risque d'être impopulaire et de se voir reprocher par les plus extrêmistes d'avoir un programme identique à celui de Nicolas Sarkozy? Ou continuer à leur mentir, comme l'ont fait tous les candidats aux présidentielles sous la Vème République, et faire une politique au lendemain des élections totalement contraire à leurs promesses de campagne ?

Au risque de décrédibiliser encore un peu plus la classe politique française...
Pierrot Dupuy
Lu 3534 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

65.Posté par sgeg le 30/11/2011 19:57

opé cambronne ! tu es toujours là ? on ne te vois plus beaucoup intervenir...faut reconnaitre
que zinfos est devenu une vraie daube...plus que les plus ringards chiants gauchiottes fonx planqués agressifs pour défendre leur misérable petit bifsteak... qué misère de sa race !
y'a pas un autre site où on puisse un peu se marrer sans avoir affaire à tous ces cons ?

64.Posté par Cambronne le 30/11/2011 17:25

Qui est John Galt ????

63.Posté par sgeg le 30/11/2011 15:27

62
si t'as pas de souci , pourquoi tu la ramènes encore , dugland ?

62.Posté par Moukateur le 30/11/2011 14:50

@60
Mon souci ? Mais j'ai aucun souci mec, tout roule pour moi.
En revanche, toi t'as l'air d'en avoir un gros. Suffit de voir comment tu t'emportes qd Dupuy essaye de contredire ton charabia copié-collé du net, et comment tu prends un malin plaisir à casser du fonx sur zinfos.
Faut te calmer mec (ou te soigner). Y a pas que la fonction publique dans la vie. Si t'en as rien à foutre et que ta belle vie te plait tant que çà, eh ben tant mieux pour toi. Mais tes pathétiques réactions ne donnent pas cette impression...mais plutôt celle d'un frustré qui utilise zinfos comme défouloir.
Allez, sayonara.

61.Posté par Hamza le 30/11/2011 06:09

Blablabla... Vous êtes dans une bulle Mr Dupuy... Il serait temps d'en sortir tant vos analyses ne sont pas pertinentes...!!!

""Non, ce que je lui reprocherai, c'est une absence de courage en politique intérieure, à l'opposé de ce qu'il a fait à l'international.""

--> Vous pensez que Sarkosy a été courageux au plan international...?! Il faudrait peut être nous dire en quoi il a été courageux...?
En autorisant l'armée française a outrepassé la résolution 1973 en Lybie,... Résolution qui ne prévoyait pas les bombardements et encore moins le massacre de centaines, voir de milliers lybiens grâce à nos chères petites bombes françaises...

Sans oublier la fameuse crise de 2008 qui avait déjà été annoncé par des experts (ex: Olivier Delamarche) depuis 2006, mais dont Sarkosy ne semblait être au courant tant il est courageux...

"Au lendemain des élections présidentielles de 2007, une majorité de Français était convaincue de l'immense absurdité de la loi Aubry sur les 35 heures, de son coût astronomique et des dysfonctionnements qu'elle allait engendrer dans les entreprises."

--> Une majorité de français était convaincue de l'immense absurdité de la loi Aubry sur les 35 heures,..??? Il y aurait eu un référendum en 2007 sur la question des 35 heures...?

Arrêté de parler à la place des gens, c'est ridicule...
Quoi il y aurait eu peut être un sondage à l'époque...? Sondage sur 1001 personnes...? 1001/70 millions de français...? Très représentatif les sondages, en effet...!!!

Ah franchement le ridicule ne tue pas... Nous avons encore une fois la preuve...!!!

Bref, être passé au 35 heures aurait dû permettre aux employeurs d'embaucher mais au lieu de cela, la plupart des employeurs n'ont pensé qu'à leurs poches (ah elle est belle la solidarité nationale).


60.Posté par sgeg le 28/11/2011 20:16

58
j'ai répondu à ton si passionnant ouvrage par anticipation...voir post 59..
ceci dit je l'ai lu qu'une ligne et demi de ton truc , trop chiant , désolé !
c'était quoi ton souci ?

59.Posté par sgeg le 28/11/2011 19:51

57
tu n'es pas encore couché ?...mais mon petit , que veux-tu que le crédit ou le discrédit que tu veux m'attribuer du fond de tes illlusions puissent bien me foutre à moi , sans dèc !
tu seras encore en train de stagner dans ton jus de futur déçu de la vie que je serai depuis longtemps parti sur mon 50 pieds tout neuf faire le tour du mondeau long cours avec ceux
qui me sont si chers...mais je t'enverrai une carte si tu me le demandes poliment...
juste pour te motiver , car je t'aime bien , au fond !


58.Posté par Moukateur le 28/11/2011 19:37

sgeg (comme tant d'autres internautes qui ne ratent pas une occaz de manifester leur haine du fonx) n'est qu'un gros aigri qui passe son temps à vomir son fiel sur les fonx, sûrement car il n'a pas réussi à en devenir un...
Mec ! Tu gaves tout le monde avec tes jérémiades, tes pseudos arguments et démonstrations à 2 balles pompés sur le net !
On a tous compris qu'en réalité tu meurs d'envie de profiter toi aussi du "système" et d'être surrémunéré tout en te la coulant douce au soleil.
Si t'as trop la haine, et au lieu de gaspiller ton temps à vociférer sur zinfos, passes des concours !
Me dis pas que le grand sgeg qui sait tout et qui démontre tout n'est même pas foutu de réussir ne serait-ce qu'un concours de catégorie C ?
Ou bien l'idée de devoir peut-être aller bosser en métropole durant de longues années (avant de pouvoir se dorer la pilule sous le soleil réunionnais) t'a refroidi ?
Ou alors, tu vas crier haut et fort (peut-être pour te donner bonne conscience) que ta situation professionnelle actuelle te convient parfaitement et que t'as pas besoin de devenir un minable fonx planqué (image d'un fonx aux yeux des aigris) pour gagner correctement ta vie ?
Alors si c'est le cas, change de disque et arrête de verser ta bile sur chaque article qui touche de près ou de loin à la fonction publique.
C'est valable aussi pour tous les autres rageux; si çà vous fait tellement ch... qu'on vous traite d'aigris ou de jaloux, que pour rien au monde vous ne voulez devenir un ptit c.. de fonctionnaire (alors que vous passez votre temps à casser du fonx à la moindre occasion), et bien laissez-les tranquille et ne la ramenez pas autant.
Au fait sgeg, tu bosses ? Parce que pour avoir le temps de poster des comm' le matin ou en plein après-midi à une heure où les gens sont sensés bosser...Même moi, qui suis un de ceux que tu hais tant, j'ai pas le temps de surfer sur le net au boulot. Pourtant, il paraît que les fonx sont des planqués incompétents qui passent leur temps à rien foutre au travail.
Allez, les rageux de tous poils. Sur ce, je vous laisse réagir avec virulence à mon comm', à venir cracher votre venin en traitant les fonx de tous les noms (abrutis, incapables, planqués, arrogants, prétentieux,...); soulagez-vous, videz votre sac. C'est pas çà qui m'empêchera de dormir.

57.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 28/11/2011 19:03

55. Encore une fois, sgeg, vous êtes pathétique. Lorsque les chiffres ne vont pas dans le sens de vos fixations, ce sont les chiffres qui sont en tort ou ceux qui les donnent qui ne savent pas de quoi ils parlent ou un complot quelconque et souvent international pour dissimuler la vérité.

Pourtant, votre calcul ne tient pas la route dès qu'on y prête un peu attention: vous utilisez le revenu médian dans votre calcul au lieu du revenu moyen, votre moyenne de jours d'arrêts sort de nul part et vous partez du présupposé que les jours de congé maladie sont répartis équitablement sur l'échelle des salaires, ce qui ne peut qu'être faux. Du coup, vous arrivez à un résultat au moins 3 fois supérieur au résultat réel enregistré dans les comptes de l'Etat... Ou alors, les chiffres ont encore une fois été maquillés par un complot fonctionnairo-judéico-socialisto-maçonnique piloté depuis les Etats-Unis pour vous persécuter en montrant encore une fois à quel point vous êtes ridicule et imbu de vous même?

56.Posté par revolté le 28/11/2011 15:26

Vous êtes vous posé la question de savoir combien de personnes sont subrogées pour le bénéfice des indemnités journalières?

Par ailleurs vous êtes vous aussi posé la question de savoir combien de malades, les vrais, travaillent car s'ils prennent un arrêt maladie, ils ne sont pas payés les 3 premiers jours et en plus ils ont leur salaire diminué de moitié....

A la Réunion, vous êtes vous aussi posé la question de savoir combien de personnes bénéficient de cet "avantage" lorsqu'il y existe plus de 40% de la population active au chômage...

Pensez vous que, réellement, la fraude se situe à ce niveau?

Que l'Etat est en faillite parce qu'un assuré de revenu modeste, voir sans revenu utilise cette possibilité afin de percevoir un "ti quat sous' pour arrondir ces fins de mois!!!

Je pense que la FRAUDE, la vrai ne se trouve pas parmi les bénéficiaires des Indemnités journalières, mais au plus haut niveau, à un autre échelon où il est très difficile pour l'Etat de "cogner" dessus... C'est évident : il est plus facile de cogner sur un plus petit que de taper que sur un égal voir supérieur à soi !!!

55.Posté par sgeg le 28/11/2011 14:53

53
je ne vois ni où ni quand tu m'aurais mis " les mirettes en face des écoutilles " , comique !
tous les calculs que j'avance sont produits par l'ifrap dont la vocation est justement de dépister ce que l'administration cache au public....tu n'as simplement RIEN compris à ce que je t'ai répété X fois...tout comme le mouflet arrogant fils de qui tu sais...le pauvre garçon....
et comme tu ne trouves pas sur le net les "études" qui confirment ce que j'avance , tu déduis que ce j'écris n'est pas possible juste parce que ça dérange tes certitudes et la montagne de préjugés qui te servent de raisonnement...
ou plus simplement , tu fais oeuvre de mauvaise foi pour défendre ta corporation ?
car c'est la différence entre moi et vous , je n'ai rien à gagner à ce que les fonks voient leurs régimes ramenés au niveau de ceux du privé !
c'est juste que si cette situatiion persiste ce pays finira en faillite...
alors le jour ou cela se produira , je prendrai mes affaires et ma famile pour me tirer dans un pays moins absurde..y'a de quoi faire , le monde est vaste!

54.Posté par Caton2 le 28/11/2011 14:20

53. Je vais être bref pour ne pas accentuer votre pathologie.
"Avec la puissance comique ...d'une vaccination contre la grippe A." Puissance apparemment efficace mais dans le mauvais sens, si j'en juge aux résultats du vaccin, et à la colère que j'ai suscité chez vous.
"Lorsque l'on leur remet les mirettes en face des écoutilles". Pour voir quoi? le fond de la cale ou le ciel? À moins que vous vouliez qu'on mette un œil dans votre "déchirure" (sens étymologique d'écoutille), dans un désir inconscient d'être soigné.
Vous semblez très "colère" que je ne réponde pas à une de vos questions. Est-ce à propos de votre voyage? Vous avez peur que j'aie entendu parler d'un voyage que vous auriez fait? Si c'est ça votre question, je n'ai pas de réponse. Je vous imagine toujours navigant dans les espaces interstellaires, surtout lorsqu'on ne vous entend plus. Rien de secret.

53.Posté par - ANyMoRe COoPeR - le 28/11/2011 11:47

C'est marrant, on parle de crevards ou de crapules.., Et puis v'là le carton4 qui sort de sa boite. Avec la puissance comique ...d'une vaccination contre la grippe A.
Aussi désopilant que la Une d'un quotidien grec. Un certain 23 avril...
...Ah... ..Ces gens normaux...

Qui souhaitent de belles réformes, et qui ne trouvent, pas même le "courage", ..Celui de répondre en face des posts.

Ensuite, je serais "inquisiteur".... et c'est ceux-là qui tranchent de qui est cadre, et qui ne l'est pas, ..qui parlent de fonx à tt bout de post... qui souhaitent être "précis et sincère", ..et qui s'impatientent lorsque l'on leur remet les mirettes en face des écoutilles, avec leur approximation de "chiffrage"... Ce sont ceux-là ouais.., qui le prétendent.

Et, il n'est pas autoritaire, du tout... lorsqu'il valide AeRo.. comme un posteur pertinent.
..Des impubères... qui se font cyber-sommités. On aura tt lu.... effectivement.
..Ah.. Foutaises

...Alors, je n'ai jamais lu tes salutations silencieuses, ni perçu tes largesses de considérations... jusqu'à présent. Et c'est par pure distraction... que je suis venu calmer tes grds chevaux. Ravi de te lire moins "catégorique" ..sboubidou.

Passer d'un état d'équilibre à un autre... ne se fera pas sans douleurs. Nan.
..Vous pouvez exacerber tensions et ressentiments... comme bon vous semble, bien à l'abri, derrière votre guéridon.

..Ensuite ? Fonctionnaire ? ...j'ai bien trop de satisfactions... à assouvir.
Mais si ces réformes révisent les salaires à la hausse.... alors pourquoi pas !!

Au fait, les pseudo-réformistes... pouvez-vous "glorieusement" vous demander ce que nous coûte... la "démocratie" telle qu'elle s'exerce ds ce pays...?!
...Vous parait-elle assez directe...?!

oH Hisse ! oH Hisse ! ...&Goria..

;] !

52.Posté par sgeg le 28/11/2011 08:12

51
aéro avec ses " particularités " n'est pas le moins pertinent posteur de zinfos...je commençais
à apprécier ce dialogue mais c'est vrai que dans son post 50 , on sent bien que son côté free-wheeling-surréaliste a repris le dessus...
aura-t-il absorbé quelques substances psychotropes à l'insu de son plein gré ?
ses copains d'attac l'ont-ils appelllé pour le " recadrer " ?
car c'est vrai que ça repart sur le mode accusatoire !
alors je demande :
- en quoi dénoncer le compoprtement d'une minorité d'instits en rappelant au passage que se croire " cadre " au sens du privé de ce terme est inapproprié les concernant , mais tout en saluant la majorité silencieuse de tous ceux qui font leur travail avec passion et dévouement peut-il constituer un "procès d'intention" envers TOUS les enseignants ?
le reste est à l'avenant....je serais ravi de me faire arnaquer par les fournisseurs d'accès et je soutiendrais les garagistes qui profitent de l'ignorance en mécanique de leurs clients pour les massacrer au niveau de la facture ?
sur ces sujets , ceux qui me connaissent de près seraient morts de rire sachant les actions que j'ai mené à titre personnel sur ces sujets , précisément !
et donc je serais contre le rmi ? ...c'est juste ridicule , j'ai à maintes reprises ici proposé de réduire ou de plafonner la sur-rèm pour en redistribuer une part équitable à tous , salariés du privé , retraités , chômeurs et bénéficiaires des minimas sociaux afin que cet argent reparte dans le circuit économique et non à enfler la bulle immobilière ou finir dans les caisses d'hotels de luxe de maurice ou des seychelles...
je n'ai jamais vu aéro me soutenir dans cette argumentation qui vise pourtant à une plus grande équité sociale et aussi une meilleure efficacité économique...alors pourquoi ?
parce que ce grand " moraliste " , inquisiteur féroce et accusateur du reste du monde n'est probablement qu'un discret profiteur de cette prime " coloniale " ?
ça la fout mal pour un potentiel révolutionnaire !
mais bon..pas grave , on reprendra quand il ira mieux....

51.Posté par Caton2 le 28/11/2011 00:51

49. sgeg c'est pas bien ce que tu as fait. Aero commençait à raisonner comme un expert comptable, sans interlignes ni points de suspension, ni poignées de points d'exclamation ou d'interrogation, ni liens vers ses anciens délires. Bref, il revenait sur terre; il devenait normal.
C'était incroyable même si c'était triste et troublant, comme lorsqu'une météorite s'écrase sur terre et n'a plus comme apparence que celle d'un gros caillou tout terne.
Mais tu l'as trop poussé à raisonner et voila qu'il flippe de nouveau et qu'il nous fait une crise de délirium aerocharabiabrantesque!
Non, c'est pas bien ce que tu as fait. Quoique... je crois que je le préfère dans cet état. Toi aussi? Ne me dis pas que tu l'as fait exprès!

50.Posté par - ANyMoRe COoPeR - le 27/11/2011 23:09

Le temps béni... où les ahuris sur-excités répandent la bêtise et la haine à tt bout de post... est cramé par les 2 bouts lui aussi.

La mort du Kraken. C'est idem. ..Ce que j'ai connu, est arrivé à échéance. Lui.. Ô si !! C'est fini.
Si Trois-Bass' est devenu le dernier refuge du surf à la Run, alors... c'est qu'il est tps de demander à un hippie de jouir ds du plastique...

Ou de renoncer à l'huile essentielle de patchouli.

..Le bois de santal brûlera en sourdine. ...OK.
Mais ne compte pas sur "nous" ...pr une expression à demi-mots.
"Nous" ..Resterons libres. Créatifs. Anarchistes. Conscients. Joueurs. Rêveurs. Émotifs.
Une autre conception du Pouvoir.

Les comoriens ? Tous marginaux que nous sommes, nous restons observateurs et sensibles à ce qui se passe.... « Salut. On vous aime !! » Et c'est avec des yeux écarquillés que ceux-là nous rendent un sourire mi amusé, mi méfiant.

..tu m'étonnes...!!!

Le bilan de la Réunion....ils te le balancent sans sourciller : Trop de fonctionnaires. Et de RMiste. Assistanat Zone... Ultra périphérique.
Structure de la société. Voilà qu'on on serait donc.... en train de rechercher comme un coût à la départementalisation.
C'est grotesque. Assistanat ou modèle....? Et de développement jusqu'il y a peu..
La croissance ...par la consommation et les services.

...je serai à tes cotés, lorsque tu te montreras aussi véhément et "répétitif", envers les fournisseurs d'accès... Et ces conglomérats en mode furtif.

Car, tu vois ? "Nous" y sommes. La vérité éclate. ....J'T'd'mande Pardon?
Le procès d'intention que tu fais aux instit's, ...cette propension au carottage, pourquoi ne l'appliques-tu pas à ces garagistes qui te feraient des diagnostics... du genre véreux..?!
Ils tendent, ..vers l'infrason... tes cris d'orfraie... Lorsqu'il s'agit de monopoles. Et autres ententes illicites..

...Et où il apparaît que près de 50 % des agences bancaires de l'île sont rattachées à un seul groupe.

..Transparence ? Et autorité de la concurrence.
Afin que ne se s'organise pas, des combines en défaveur.. du consommateur.
..Ou du citoyen ?!

..Tu les crois honnêtes, ..ces privés qui répondent aux appels d'offres...?!!
Et qui escroquent plus ou moins "franchement", ..l'argent public.

49.Posté par sgeg le 27/11/2011 22:11

48 """ Mais comme la retraite c'est à vie pour tout le monde"""
la retraite à vie pour tout le monde....voila le rêve du futur énarque-cgtr ! LoL !

48.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 27/11/2011 19:17

35. Ce qui ne les empêche absolument pas d'être retracés dans les comptes de la sécurité sociale Par exemple, les études d'impact réalisé par le Sénat ont estimé le coût total du maintien des rémunérations pour les fonctionnaires d'Etat à... 400 millions. (http://www.senat.fr/rap/a11-078/a11-07815.html : "Les dépenses pour le maintien de rémunération des fonctionnaires en cas d'arrêt maladie figurent dans l'ONDAM. À ce titre, l'étude d'impact annexée au présent projet de loi de financement estime le coût des arrêts maladie des fonctionnaires de l'État relevant de l'ONDAM à 400 millions d'euros. " ) . Même en augmentant avec les fonctionnaires des deux autres fonctions publiques, ce serait plus qu'étonnant qu'on en arrive à plus de deux milliards.

Encore une fois, sgeg, vous avez un grave problème de lecture. Je ne dis pas qu'il faut remonter le salaire des fonctionnaires, vu qu'effectivement la garantie de l'emploi justifie des salaires plus faibles. Mais comme la retraite c'est à vie pour tout le monde, la logique voudrait qu'elle soit équivalente entre le privé et le public pour des niveaux de qualifications et de responsabilités équivalents. Or, c'est le cas (à 300 euros par mois près)

Du coup, quand je vois le niveau d'un cadre du privé que je ne nommerais pas, ça me fait rire d'entendre que les fonctionnaires ont des "carences" :p

47.Posté par sgeg le 27/11/2011 13:18

46
nous n'allons pas passer la nuit là dessus non plus...je n'aime pas me répéter...
mais juste un point concernant le commentaire " glané sur la toile "...
qu'un prof des écoles (un instituteur) se considère comme un " cadre " au sens que l'on lui connait dans le privé est simplement risible...franchement !
il faut tout ignorer du monde de l'entreprise privée pour oser dire un truc pareil...
ceci dit , que les rémunérations des enseignants soient trop faibles, je veux bien en convenir.
il faudrait mieux payer ceux qui se " défoncent " pour les enfants et...virer tous ceux qui n'en ont rien à faire et qui profitent en particulier du système incroyable d'indemnisation des arrêts
de travail de la fonction publique , payés à 100% jusqu'à 90 jours par an...
en alignant le régime des arrêts maladie sur ceux du privé ( 3 jours de carence et 50% du salaire ) , on pourrait justement dégager des moyens pour mieux rémunérer les profs...
le temps béni où il était possible de profiter du beurre et de son argent est révolu !

46.Posté par - ANyMoRe COoPeR - le 27/11/2011 12:37

sgeg (post 43): ....l'état cotise à hauteur de 55% (moyenne) sur les salaires des fonks alors que les employeurs privés cotisent à hauteur de 15,5 % des salaires de leurs employés.

Ce n'est pas complètement vrai. L'Etat participe à hauteur de :
- 27,3%, pour les fonctionnaires des collectivités locales,
- 65,39% pour retraités civils de l'Etat,
- et de 114,14% pour les militaires.
Source : Le journal du Net

Il s'agit ici du taux appliqué à l'assiette (salaire brut) pour le paiement des cotisations patronales de l'Etat, ..part dédiée au risque "Vieillesse" (pensions de retraites et veuvages) de ses "salariés".

De plus, j'ai trouvé d'où vient ton chiffre :
Rapport sur les pensions de retraite de la Fonction Publique. (page 10)

Enfin, un simple commentaire glané sur la Toile :

Je suis d'accord pour une équité des cotisations mais :
Je demande à être rémunérée comme dans le privé : professeur des Ecoles, bac + 4, considéré comme cadre technique, travaillant sur une base de 39 h /semaine (et non 35 h, je peux vous affirmer que je les dépasse souvent...), rémunérée sur 10 mois et non 12 (les grandes vacances ne nous sont pas payées), aucune prime. Ayant passé un concours avec un taux de réussite de 20 % . Je gagne, au bout de 16 ans de carrière, net, 1800 €. Je crois bien que pour un cadre, ce n'est pas très élevé....
Alors, oui, nous n'avons pas les mêmes pourcentages de cotisations, mais ma voisine, qui a bac + 2 et qui travaille dans une entreprise d'informatique, gagne comme moi, a un comité d'entreprise, des tickets restaurants, des primes d'intéressement (tous les petits à-côtés que nous n'avons pas), et avec les RTT est aussi souvent que moi en vacances. Alors expliquez-moi l'équité ?
Et ne me parlez pas du risque de licenciement, puisque bientôt, dans la fonction publique, ce sera possible ! D'ailleurs, je vous signale que nous cotisons pour 1 % pour le chômage.
Dans l'attente de votre réponse.

45.Posté par - ANyMoRe COoPeR - le 27/11/2011 11:28

....relis Toi sgeg.

A ton post 33, tu écris : le différentiel de calcul des pensions entre le public et le privé (---) coûtent 66 milliards par an à la collectivité... Par an.

...tu réalises ce que tu écris..?

L’étude, et ce chiffre que tu évoques (66 milliards), concerne les engagement financiers de L'Etat au titre des retraites. Et, il semble être décrit (mais sans l'étude, comment je peux savoir.. il ne reste que ma jugeotte...!!!) que SI on diminue la participation de l'Etat ds ces cotisations, c'est à écrire... : SI on augmente la part de cotisation des salariés, (ici les fonctionnaires) ..on diminuerait "le besoin de financement" des engagements financiers de l’État au titre des retraites.... de 66 milliards.

C'est à dire pour le paiement des retraites futures !!!

Tu parles toi-même de "besoin supplémentaire" et de, "l'engagement de l'état pour les retraites des fonctionnaires avoisine 1200 milliards" ...ds ton post 41. (!!!!)

Et c'est effectivement une dette publique, et l'on parle d'ailleurs de dette "implicite" puisque :
contrairement à un acteur ordinaire, qui doit se conformer aux règles légales, l'État a le pouvoir de fixer et de modifier les règles. Rien n'oblige ce dernier à appliquer plus tard les règles qu'il applique aujourd'hui et, sur le plan strictement légal, l'État ne prend aucun engagement financier à l'égard de ses agents (contrairement aux engagements qu'il souscrit dans le cadre de marchés publics, par exemple). Il peut, par exemple, baisser à tout moment les pensions, ou allonger la durée de service pour bénéficier d'une pension. En d'autres termes, on peut contester jusqu'à l'existence des engagements implicites, à l'égard des agents actuellement en service, voire à l'égard des actuels retraités.


...Ensuite, excuse-moi de t'avoir induit en erreur à mon post 42, mais ce chiffre de 250 milliards indique les dépenses de personnel des 3 fonctions publiques ET des employés de la Sécu (!!!). Pas les cotisations pour le personnel de la Fonction Publique. ...j'avoue.

.."L'audace" avec laquelle, tu engages des calculs t'appartient. Mais je te trouve assez périlleux, ..voire malhonnête.

L'Etat cotise à hauteur de 55% de la cotisation "vieillesse" des fonctionnaires..!! Pas 55% de l'ensemble des cotisations "risques Sécu" (maladie, accidents du travail et maladies professionnelles, famille ET vieillesse). ....Fais gaffe...

..puisque tu dis rechercher la réalité....!!

Ensuite, très clairement... les sommes aux dépenses de personnel de la Fonction Publique reste colossales. Grave !! Cela représente environ 40% du budget de l'Etat.

Et une réflexion doit être menée, et des chiffres clairs présentés davantage, j'en conviens parfaitement. Il faut néanmoins rester prudent. Les chiffres ne traduisent pas tout.
C'est un peu le drame, ..que connait la Fonction Publique Hospitalière...

Et puis au sujet de l'armée, ..que je ne connais très mal... il y a un ex-je-ne-sais-quoi qui écume ce site, et tu remarqueras que je ne lui ai jamais fait la réflexion.
Tant c'est vrai, ...n'y risque t-il pas leur vie....??! ...et pourrais-tu lui donner un coût, toi..?!

Cette réflexion, et ces discussions sont possibles, ...afin de faire évoluer favorablement nos institutions, et les finances de l'Etat. C'est d'ailleurs, à chacun des postes Dépenses de l'Etat que nous devrions appliquer ce principe de transparence et de rééquilibrage.

Cette réflexion sur nos institutions est possible... c'est pourquoi je comprds mal ta haine, et le mot est faible, lorsque tu parles de fonks, de caste... et j'en passe.

Le système est à faire évoluer. C'est très clair. Mais il est complètement ridicule et abjecte, que de vouloir caractériser chaque fonctionnaire... comme responsable et criminel.

Sur la nature, l’établissement et le fonctionnement de ces institutions, ..ils sont aussi coupables que toi.

La France, on l'aime ou on la quitte. ...Y parait....

On aime quelqu'un pr ce qu'il est, et donc on l'aime pr tt ce qui l'a fondé, ce que cette personne EST au moment où l'on parle, Here & Now, et donc de son histoire, de son parcours. Et du courage d'apprécier sincèrement En quoi tout ceci est lié.

De l'absence de couilles ou de la nécessite de prdre des pincettes...
La délicatesse de ceux qui tiennent le bistouri.

Au fait, autres pistes ds la recherche de cette chasse aux dépenses :
..tu as une idée de que pourrait nous faire "gagner"... un système politique, où l'on s'affranchirait du principe du représentant élu...?!!

Dit autrement, ..un système où nous renoncerions à l'élection.

44.Posté par Dignité le 27/11/2011 09:52

Voilà un article qui me fout les boules. Il traduit bien la pensée d'un mec de droite qui, au demeurant , n'est pas antipathique comme bonhomme.
En restant sur le plan des idées, il doit être un des rares à estimer que le désastre économique du sarkozysme est essentiellement dû à la crise mondiale. C'est sûr que le bouclier fiscal et les autres mesures de la loi TEPA n'y sont pour rien. Les millions d'euros versés à des milliardaires (comme Liliane Bettancourt) au titre de ristournes d'impôts, et ce en pleine cure d'austérité due à la... fameuse crise mondiale, étaient d'une rare pertinence. Idem, pour les millions d'euros versés à un certain Tapie Bernard dans le cadre d'un "arrangement" destiné à contourner les tribunaux de la République.
Quant au complet sur les 35 heures je dirai seulement que si Mr Dupuy avait vécu en 1936 il aurait sûrement été contre la semaine de 40 heures . Et , en remontant encore le temps il aurait été contre la semaine de 48 heures, puis milité bien sûr pour que les mômes de 10 ans continuent à travailler dans les mines.
Mr Dupuy, sachez que l'ouvrier allemand travaille moins que l'ouvrier français alors qu'il n'a pas les 35 heures. Sachez aussi que le retraite à 60 ans est loin d'être un cadeau pour ceux qui ont bossé dur toute leur vie dans des conditions pénibles. Il n'y a que les cols blancs ( comme vous?) qui travaillent dans la "clim" à l'abri de "coups de soleil" pour voir dans cette mesure une hérésie économique. Placez vous du côté de ceux qui triment au quotidien pour porter un jugement de valeur sur ce que vous dénoncez avec autant d'indignation.
Votre article est une insulte à la misère des plus humbles. Il est indigne de votre intelligence et dénote un esprit de caste. Vos aïeux ont dû sûrement faire partie des "dominants" , imprégnés d'un état d'esprit colonialiste, pour que vous soyez aussi indulgent avec la pensée de droite (extrême).

43.Posté par sgeg le 27/11/2011 09:14

42
reprenons....l'état cotise à hauteur de 55% (moyenne) sur les salaires des fonks alors que les employeurs privés cotisent à hauteur de 15,5 % des salaires de leurs employés.
il est très compliqué d'avoir des chiffres précis et sincères en ce qui concerne la fonction publique qui a tendance à masquer les avantages dont elle bénéficie. c'est pourquoi l'ifrap travaille à enquêter et procède par recoupements pour déduire ses chiffres , je n'arrive pas à retrouver leur article que j'avais déniché du temps du débat sur les retraites il y a quelques mois de cela....mais nous n'avons besoin ni toi ni moi de l'ifrap pour calculer ce surcoût !j'annonce 170 milliards de salaires et le figaro 250 de dépenses totales charges incluses ?ok!
donc 250-170 = 80 milliards de charges patronales et 80/55% x( 55-15=40%) = 58 milliards , on est proche des 66 milliards , disons une fourchette entre 50 et 70 milliards de cotisations
suplémentaires si tu veux ?...cela reste une énorme dépense quel que soit le chiffre exact !
et donc si l'état doit cotiser un tel montant suplémentaire , c'est bien pour assurer la survie de ses divers régimes de retraite , et c'est forcément par les différences de rémunération de ces régimes de retraite comparé au privé que ces besoins suplémentaires existent....
alors les causes étant multiples , il n'y a pas d'étude précise point par point sur le sujet , il faudrait estimer le montant des pensions moyennes si le calcul était sur 25 ans et non 6 mois (plus faible forcément) , il faudrait calculer combien représente le coût des enseignants qui partent après 15 ans de service si ils ont eu trois enfants , il faudrait calculer l'incidence des retraites de militaires actifs seulement 20 ans , il faudrait calculer le montant que représente le différentiel d'âge de départ (plus jeune dans le public) , il faudrait estimer le surcoût d'un reste-à-vivre bien plus important chez les fonctionnaires dont les emplois sont souvent moins pénibles même si ils se plaignent tout le temps..etc..etc..un travail bien compliqué !
mais je peux te garantir que si TOUS les fonctionnaires , l'armée etc..avaient un régime de retraite calqué sur celui du privé , ces cotisations patronales payées par l'état , ces 50 à 70 milliards n'auraient pas à de sortir des caisses de l'état...alors je suis désolé de le redire...
les régimes de retraite des fonctionnaires sont une ruine pour ce pays au bord de la faillite !
que penses-tu du régime de retraite des militaires au fait ?

42.Posté par - ANyMoRe COoPeR - le 27/11/2011 02:38

...il y a un problème avec tes chiffres sgeg. Ou avec tes "explications".

....tu parles ici des "engagements de retraite" portés par l’État.

Un rapport sur l’état de la fonction publique (La documentation française) indique qu’en 2005, les dépenses de personnel (rémunérations d’activité, cotisations et contributions sociales, prestations sociales et allocations diverses) des trois fonctions publiques s’élèvent à 190,7 milliards d’euros : 61,5 % pour l’État, 20,2 % pour la territoriale et 18,3 % pour l’hospitalière.

Un article du Figaro indique lui, le chiffre de 250 milliards d'euros, ..en y incluant les dépenses de personnel pour la Sécurité Sociale.

...très sincèrement, j'ai eu beau chercher mais.... nulle part, je ne retrouve une quelconque étude, qui démontre qu'en alignant le calcul des retraites de la fonction publique sur le privé... l'on pourrait soulager le budget de l'Etat de près de 66 milliards. En euros...!!!

..La hausse du taux de cotisation salariale des fonctionnaires... pourrait diminuer le besoin de financement ..de 66 milliards. Admettons. Pas le budget (!!)

Un budget, s'établit à l'année. Pourquoi tu compares ce chiffre.. "ou besoin de financement"... avec le "coût" de la masse salariale (par an donc)..?! ...je ne comprds pas...!?

Qui plus est, "masse salariale" Définition INSEE :
cumul des rémunérations brutes des salariés de "l'établissement" (hors cotisations patronales).

...tu pourrais nous mettre un lien vers l’étude ?

41.Posté par sgeg le 26/11/2011 20:50

39
le chiffre de l'ifrap de 66 milliards représente le différentiel de cotisation patronales entre le public 55% (l'état , nous tous) et le privé 15%...ce différentiel représente 40% de la masse salariale totale des fonctionnaires qui est d'environ 170 milliards.
ce besoin supplémentaire est la conséquence du calcul des pensions bien plus favorable sur 6 mois au lieu de 25 ans ce qui réhausse les pensions des fonctionnaires au dessus de celles du privé , phénomène récent aggravé par les difficultés croissantes des salariés du privé à accumuler une carrière complète en raison de périodes de chômage inévitables pour la plupart d'entre eux....autre facteur , la durée , les fonctionnaires partent plus tôt et vivent plus vieux en raison d'une pénibilité très inférieure à la moyenne des actifs...et oui !
un autre facteur entre en ligne de compte , la durée des pensions à " engager " pour les militaires qui partent après 20 ans de carrière en moyenne et qui souvent cumulent ensuite un emploi avec leur retraite , au détriment d'un chômeur....
ce déséquilibre ira en empirant car les retraités seront de plus en plus nombreux ramenés au nombre de fonctionnaires actifs en raison de la baisse programmée des effectifs et de l'allongement de la durée de la vie.
la masse des droits de retraite de la fonction publique est en totale disproportion par rapport au nombre d'actifs , c'est donc l'état qui doit mettre la main à la poche pour éviter la faillite du système , ce sera de pire en pire sauf réforme drastique.
actuellement , l'engagement de l'état pour les retraites des fonctionnaires avoisine 1200 milliards...c'est une dette publique , elle est connue des marchés , et explique une part de
la défiance actuelle qui pourrait mener à la dégradation officielle de notre AAA....

40.Posté par ti colon le 26/11/2011 19:22

Ils continuerons à mentir, comme l'ont fait la plupart des candidats aux présidentielles sous la Vème République, et ferons une politique au lendemain des élections totalement contraire à leurs promesses de campagne! Ils appellerons cela de la stratégie, et les Français dans leur ensemble,resterons béats d'admiration devant "le vainqueur" !!
C'est sûr qu'ils contribueront à décrédibiliser encore un peu plus cette classe politique française... Ainsi va "la chose" qui finira par nous engloutir...
Est-ce cela le destin de la France ?
Français qu'avez-vous faire de votre libre arbitre et de votre pouvoir ?
Nous sommes les ultimes responsables...
La chose ne peut vivre que si nous l'alimentons....

39.Posté par - ANyMoRe CooPeR - le 26/11/2011 17:37

sgeg (post 33) : une autre étude de l'ifrap démontre que le différentiel de calcul des pensions entre le public et le privé , 6 mois contre 25 ans , qui est entièrement financé par l'état à travers des cotisations patronales de 55% contre 17% dans le privé coûtent 66 milliards par an à la collectivité...

Or, voici les chiffres :

L'ensemble des prestations (retraites) versées en 2010 en milliards : total 270 mds€

Régimes de base : total : 190 ( en milliards €)

cnav (salariés du privé): 94

fonction publique d'Etat : 45

régime agricole : 14

Fonction publique hospitalière et territoriale : 14

Autres régimes spéciaux (sncf, ratp...) : 15

Artisants, commerçants, professions libérales : 8

Régimes complémentaires : 80 mds€

ARGIC - ARRCO (salariés du privé) : 62

Autres régimes complémentaires : 18
___________________________________________________________


45 + 14 = 69, soit 69 milliards d'euros, versés pour les pensions des fonctionnaires (Etat, Hospitalière, Territoriale).

Ce qui signifie, que sgeg voudrait qu'on ne paye que (69 - 66), soit 3 milliards (!!!), ..l'ensemble des fonctionnaires à la retraite.

...ya pas comme un ptit souci là..??!!!

...tu peux nous ré-expliquer ?! ...j'ai pas compris.....

38.Posté par nicolas de launay de la perrière le 26/11/2011 12:19

dans le privé, les RTT sont remises à zéro à la fin de chaque année.
si le salarié n'a pas eu le temps de les prendre, hélas..on ne peut pas tous avec la générosité démagogique de nos députés.


37.Posté par nicolas de launay de la perrière le 26/11/2011 12:16

sauf que les 35 heures ne sont pas une anomalie économique..rappelons le ..

36.Posté par noe le 26/11/2011 08:41

Finalement ce ne sont pas les congés de maladie qui font agrandir le trou de notre Sécu , ce sont les pseudos malades eux-mêmes ...
On mange trop ! On bouffe trop gras , trop sucré ! On abuse de tout ! On fait tout le temps , la fête !
Constats :
-on tombe malade
-on a le diabète
-on devient au fil des années ...obèse
-on fume trop
-on boit trop d'alcool comme le rhum (pas les bons champagnes)
-on a des cancers
-on vit trop vieux
-on fait trop de soins !!!!!

Ce sont nos hôpitaux qui coûtent trop chers et pourtant on n'est pas mieux soigné aujourd'hui ...Il suffit d'aller dans les services d'urgence ...on vous parque dans un coin pendant toute la journée comme un cabris qu'on va sacrifier dans la chapelle ....

35.Posté par sgeg le 26/11/2011 08:08

34
mais que racontes-tu encore avec tes sources venues d'un journal de défense du fonks ?
le total des arrêts maladie que tu cites correspond à ceux du PRIVE payés par la sécu !
les arrêts maladie des fonks ne sont pas payés par la sécu mais par leur employeur, l'état qui continue simplement de les payer sur justificatif d'absence.
si on calcule une moyenne de 15 jours d'arrêt pour 6 millions de fonks et un salaire journalier
médian de 100 euros par jour , on arrive à un total de 9 milliards. ( notons au passage que 6 millions de fonks dépensent autant en arrêts que 18 millions de salariés du privé ) sachant que la durée est 30% plus longue que dans le privé (15 jours contre 12,5) et que le taux d'indemnisation est de 100% contre 50% , on peut calculer que le surcout est de :
9 /0,3 + 9/2 = 7,2 milliards d'euros.
dit autrement ; si les fonctionnaires prenaient des arrêts maladie de la même durée et aux mêmes conditions d'indemnisation que les salariés du privé , ces arrêts ne coûteraient "que" 1,8 milliards aux finances publiques C à D au contribuable !
par ailleurs , tes arguments concernant les retraites sont juste risibles , prends ta carte de la cgtr qu'on en finisse , tu parles déja comme eux !
les différences de salaires , tu dis ? mais tu oublies la garantie de l'emploi à vie !
et tu t'imagines que les cadres du public "valent" ceux du privé ? ....quelle inexpérience !
les quelques cas que j'ai observés , cadres venus du public dans ma boite, n'ont pas tenu 6 mois tellement ils étaient dépassés à la fois par le rythme de travail et aussi par les risques aux conséquences personnelles de se faire virer en cas d'erreur qu'ils n'arrivaient pas à assumer , trop habitués à vivre planqués les pauvres biquets !
et quand tu trouves normal que l'etat , nous les contribuables , nous venions compenser de notre argent leurs carences , c'est que tu ne comprends pas non plus d'où vient l'argent des fonks et surtout que pour un furtur fonks toi même , tu as déja cette absence de respect des deniers publics qui caractérise cette caste si prompte à se servir sur le dos de la collectivité.

34.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 26/11/2011 01:09

33. Vous, vous avez un sérieux problème avec les chiffres: 1°) les arrêts maladie représente une part infime du budget de la sécu et ne sont donc pas un poste de réduction des dépenses valables, 2°) que la territoriale et l'hospitalière y aient plus recours certes (et encore, faute de chiffres précis pour le privé, c'est même pas certain) . Et encore, pour l'hospitalière, c'est un jour de plus par an en moyenne, loin d'un braquage à main armée donc. Cela étant, il n'en reste pas moins que l'on reste dans les normes européennes en matière de temps de travail effectué sur l'année en moyenne, c'est à dire que si les congés maladies sont plus utilisés d'autres items le sont moins. Quant à votre calcul, vous feriez mieux de ressortir la calculette: l'économie que vous attendez est égale... au montant total des arrêts maladie, justifiés ou non, tout régime confondus dans le budget de la sécu! (il y a le lien de libé plus haut qui le dit mais si ce n'est pas suffisant pour vous, vous avez un chiffrage proche ici: http://www.top-mutuelle-sante.com/blog/2011/02/le-cout-des-arrets-maladies-en-france/ ) . Complètement fantaisiste donc. 3°) Pour les différences de pension de retraites, elles sont en réalité quasi nulles à niveau de qualification égale entre le privé et le public vu que le public à tendance à moins bien payer ses diplômés que le privé (pour un cadre, la différence est de moins de 300 euros: http://www.agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents/reperes/Montant_retraites.pdf ) et avec un salaire net inférieur (selon l'insee, le salaire net annuel moyen des cadres de la fonction publique (catégorie A) est d'un peu plus de 30000 euros. Il dépasse les 47 000 euros dans le privé et le semi public) . Ce qui signifie que les cotisations salariales à la charge de l'employeur compensent à peu de chose près le salaire plus faible et qu'il n'y a pas de déséquilibre massif.

33.Posté par sgeg le 25/11/2011 21:27

quand je vois les raisonnements tenus par notre futur (?) énarque , qui trouve que 13 jours payés à 100% et 10 jours à 50% , c'est pareil pour la collectivité....que la fonction publique territoriale plus l'hospitalière qui explosent le compteur avec 18 jours et plus de moyenne des
arrêts maladie c'est juste un détail pas interressant à déveloper...
je me dis que ce pays est définitivement FOUTU ! LoL !
l'ifrap a chiffré la différence de ce que coûtent les arrêt maladie publics à ce qu'ils coûteraient si les conditions y étaient les mêmes que dans le privéc à ?...7,5 miliards par an !...un détail ?
j'ai donné le calcul et le lien ifrap dans un de mes précédents posts sur le sujet...
par contre dire que les propositions de sarko reviennent à pisser dans un violon , c'est vrai !
il faudrait mettre 3 jours de carence à tout le monde et un taux de remboursement de 50% comme dans le privé , on verrait directement la durée chuter de moitié...
le gain pour la collectivité serait de 7,5 milliards = le dernier volet du plan de rigueur fillone !
une autre étude de l'ifrap démontre que le différentiel de calcul des pensions entre le public et le privé , 6 mois contre 25 ans , qui est entièrement financé par l'état à travers des cotisations patronales de 55% contre 17% dans le privé coûtent 66 milliards par an à la collectivité...
les avantages des fonctionnaires en matière d'arrêt maladie ET de retaite coûtent à la nation des sommes proches du déficit budgétaire total... une ruine !
cette aberration qui pouvait exister du temps de la croissance nous conduit droit dans le mur en ces temps de recession...mais c'est très bien , l'heure de vérité approche !

32.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 25/11/2011 19:50

Ce qui est surtout intéressant c'est qu'un article du monde ( http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/11/16/arret-maladie-quelles-sont-les-differences-entre-public-et-prive_1604427_3224.html#ens_id=1563976 ) montre qu'en réalité le nombre de jours de congés maladies pris par les salariés est a minima égal à celui des fonctionnaires d'Etat, si ce n'est plus élevé. Je cite: " i[Pour la fonction publique d'Etat, les derniers chiffres disponibles datent de 2003. Le nombre de jours d'arrêt maladie est de 13 jours par an en moyenne par agent. [...] Côté privé, l'assurance maladie ne compte que les jours indemnisés, après les trois jours de carence. Deux cent trois millions de jours ont été indemnisés en 2010, ce qui, rapporté au nombre de salariés du privé, donne une moyenne de 10 jours indemnisés par salarié. Tous ayant bénéficié des trois jours de carence, cela représente, au minimum, 13 jours par salariés en 2010, sans compter les arrêts de moins de trois jours.]i" Après, en revanche, c'est (nettement) plus élevé chez les fonctionnaires territoriaux ou hospitaliers (jusqu'à 18 dans la territoriale) .

A cela s'ajoute que dans les faits, la fraude aux assurances maladies représente une paille dans le déficit de la sécurité sociale: les arrêts-maladie, justifiés ou non, représentent 2 à 3% du budget total de la sécu les grandes années. Sachant que les vérifications de la sécu ramènent environ 10% de fraudeur, ça ramène l'effet de la fraude à 0,2 à 0,3% du budget total de la sécu ce qui est, comment dirais, relativement mineur. (un billet assez intéressant chez Libé là dessus: http://resultat-exploitations.blogs.liberation.fr/finances/2011/11/am.html )

De plus, contrairement à une forme de "mythe", l'absentéisme au travail n'est pas plus répandu en France qu'ailleurs, toutes raisons confondues (on est dans la moyenne européenne, en fait, même si nos arrêts maladie ont tendance à être un peu plus longs) et la durée du temps de travail français est en réalité très proche de celle de l'Allemagne (http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2011/11/24/temps-de-travail-la-comparaison-trompeuse-avec-le-modele-allemand_1608266_1471069.html#ens_id=1607996) entre autres grâce à l'effet des négociations collectives et des heures supplémentaires.

Donc du coup, pas de bol, mais non, les réformes proposées par Sarkozy en la matière sont une cautère sur une jambe de bois.

31.Posté par nrj le 25/11/2011 19:31

Les services publics sont un vecteur essentiel de l’égalité entre les citoyens...
Il faut les défendre et les protéger sans oublier le privé ...
Egalité de traitement entre le privé et le public !!!

30.Posté par la plume le 25/11/2011 19:13

Les commentaires (10, 14, 20, 29) sont carrément + intéressants que l'article.
Vive le net !

29.Posté par - ANyMoRe CooPeR - le 25/11/2011 17:48

Avant de discuter du coût possible, discutons éventuellement... de la nécessité même des fonctionnaires..!! ..Discutons ouais, de la nécessité même de cette notion de Service Public. ...Pourquoi pas ?!!

L'argumentation pourrait se tenir, ...à partir du rôle tenu par ceux là, chargés de vérifier l'accessibilité des locaux aux PMR par exple. Et puis à ces prévisionnistes, chargés d'identifier.. les moyens de les en évacuer... en cas de péril. L'on pourrait évoquer le rôle des employés du Trésor qui oeuvrent à collecter l’impôt (et l'exple de la Grèce nous révèle toute son importance!!), Ou encore toute cette administration, dont le travail fut solennellement salué récemment... et qui luttent contre la fraude, à l'aide ou aux prestations sociales.

..Nous pourrions y rajouter pêle-mêle, ..la Sécurité Civile, les prévisions météorologiques, le contrôle de la qualité de l'Eau, l'Etat civil... et puis de l’intérêt d'avoir une Police.

Aux frontières ?!

Des missions certaines donc. Et plus ou moins "hautement" commanditées.
Plus ou moins, "dignement" organisées. ...C'est clair !!

Tout un chacun, ..voudra t-il bien admettre.. ces raisons d'Être ?!!
Que l'on associe.. à un Etat de droit. Avancé. Et "civilisé".
..Garantissant au mieux, les droits et les devoirs... La liberté ou la "qualité de vie" ...de ces ressortissants.

Une fois que nous avons redéfini ces objectifs, ...ces missions... et ces buts à atteindre, abordons alors, le coût de l’exercice de ces missions.

Performance, efficacité, management.... La mise en oeuvre d'une amélioration continue, ..et de réelles démarches qualité pourquoi pas (développement des e-services, indicateurs de qualité, tableaux de bords, retours d'experience) ,en bref, de tout ce qui pourrait favorablement faire évoluer la Fonction Publique... ...ds le sens de la diminution des dépenses publiques.

C'est à écrire, ...améliorer leur rentabilité.
Ce type de démarche reste parfaitement envisageable. Et nécessiterait d'ailleurs, de sérieux "investissements." Pourquoi ne pas en parler en ces termes, ..plutôt que de parler de "trahison" et de "confiance"..!?

Quel autre réflexion pouvons-nous mener sur ce coût ?

Et bien faisons donc l'hypothèse, d'un fonctionnement de ces missions.... sans fonctionnaires. Du tout !! Et imaginons le transfert total de ces "compétences" vers le Privé.

Ce qui demeure comme "interrogation"..., c'est l'idée de contrôle.

En effet, au nom de quoi et ds quelles mesures, ..les intérêts privés chargés d'assurer ce Service Public... se montreraient fidèles aux principes mêmes, et "généraux", qui les commandent ?!!

Ne pouvons nous craindre par exple, que l'entreprise chargée de vérifier si les ambulanciers, ou autres "taxis"... font bien les kilomètres qu'ils déclarent, ..se retrouvent de mèche, avec les dit "professionnels"..?! Pire, imaginons que les entreprises obtenant ce "marché" à Nantes, soit moins compétentes.. que celles l'ayant obtenu ds le Vaucluse... (!!)

...ça me rappelle vaguement la fiscalité de l'Eau... c't'affaire....Les eaux désabusées...

Mieux, ..imaginez que des entreprises chargées de relever les infractions ou excès ds l'usage des pesticides (et/ou autres modalités du contrôle des pratiques pr une "agriculture raisonnée"...) soit issue d'un groupe plus large, ayant intérêts... à la vente des rémanentes et toxiques molécules.... plus hauts citées.

Un autre exple ? Et bien, supposez qu'afin de réduire son coût d'activité, Dupuy ne modère plus nos interventions ici. Plus de modération à posteriori en tt cas, ..et plus d'opérateur pour valider les commentaires... Zinfos établirait "en lieu et place" comme une Charte, définissant ce qui est attendu, ce qui est permis, ce qui est interdit... (comme d'autres établissent Constitution, ou codifications d'ailleurs..) et intimant à chacun, de "bien vouloir" le respecter.

Croyez-vous sincèrement... qu'un tel fonctionnement soit pérenne...??!
Et fidèle à ces principes : Liberté, Egalité, Solidarité.

28.Posté par noe le 25/11/2011 16:46

Pour plus de justice , 3 jours de carence pour tous : public et privé !

Ne rien rembourser , est mieux !
Plus d'abus , plus de congés bidon donnés par des médecins en quête de fric ....

M. le Président , le peuple est avec vous !

27.Posté par Jean le 25/11/2011 16:20

Dans la famille Dupuy, je préfère Pierre Frédéric. Je le trouve beaucoup plus neutre que son pater... Ce qui ne veut pas dire que les articles de Pierrot sont toujours dénués d'intérêt, loin de là ! Mais question neutralité... Et sans neutralité, pas de vérité !

Seules devraient compter la vérité et la justice pour l'homme juste.

Faire comme Pierrot, choisir des éléments indiscutables mais d'une importance moindre, pour cacher, voire travestir, d'autres éléments tout aussi indiscutables mais d'une importance majeure, cela ne relève pas d'une parfaite honnêteté.

Les commentaires 1 et 4 devraient inciter Pierrot à revoir sa position sur Sarkozy et l'obliger à écrire un autre billet plus proche de la réalité sarkozienne.

Et qu'il ne dise plus que Sakozozo manque de courage car ce cynique diviseur de Français est monstrueusement calculateur et ne recule jamais dans ses forfaits. Il ne procède que par mises en scènes et par enfumages successifs !

26.Posté par - ANyMoRe CooPeR - le 25/11/2011 16:13

C'est fabuleux en effet, ..comment à partir d'un coup de semonce "courageusement" adressé à N. Sarkozy, ..M. Pierrot Dupuy s'aventure ds cette pseudo-confrontation Droite-Gauche de haute voltige. Pseudo puisque partisane. Et un discours, ..ou mise en opposition..., que je considère comme de plus en plus obsolète. Totalement non appropriée. ...Anymore...

Se faisant d'ailleurs, il minimise ou renie.... le travail réalisé par cette gouvernance.

Car le candidat Sarkozy fut bel et bien élu sur ces bases, ou approximation idéologiques.

Accordons-nous un rapide survol, parmi ces quelques mesures, visant à.... la baisse des Dépenses Publiques (admettons) :
La fermeture de la vanne à l'embauche publique (non remplacement d'un départ à la retraite sur deux, diminution du nombre d'organisation et d'ouverture aux concours,..)
Et puis ces coupes budgétaires plus que conséquentes, qui ont bel et bien, été initiés puis menés (..Réforme de la Santé.., ..Réforme des Universités.. -et ses corollaires !!-..Education Nationale (nombre d'élèves par classe, fermetures des maternelles publiques envisagées).

Et puisque l'on parle d'un usage des médias "remarquable", voire inédit sous la Ve République... je relève de très grosses fautes de communication.

Manque de tact. ..Ou de conviction ? ....Comprend t-il L’intérêt général....

..Ce qui ressort d'ailleurs, c'est cette difficulté recurrente à imposer son intégrité. Sa loyauté. Sa sincérité. Ce en quoi il croit. ..ses stratégies restent obscures.

Stigmatiser. Diviser. Et Désigner. ..de plus coupables que d'autres...
Voila je trouve, ..un réel manque d'imagination, et de noblesse ds le discours.

Puisque que celui-ci est censé représenté la Nation. L'ensemble. Le tout est possible...

Caricaturer ? Un peu à l'image de cette question-appréciation Franco-française qui consiste à considérer le mérite, par l'effort.

...Et où le fait de sortir le plus tard... de l'usine ou du bureau, ou d'être le plus accablé ou crevé,..au retour... et que d'afficher "vaillamment" ces tristes visages inquiets, ...Serait-ce à cela alors que l'on reconnait La France qui se lève tôt..?! L'harassement, comme étant seul digne... de "respectabilité".

Cela n'est plus exact il me semble... Ni actualisé.
..L'honorabilité, n'est pas la performance.
Tout comme un certain nombre d'efforts, ... n'implique pas tjrs le résultat escompté.

Surtout s'ils ne sont pas adéquats. Et/ou mal coordonnés.

Et compliqué, ou chiant, ..ne signifie pas -forcément- efficace.

Tout comme performance ...ne signifie pas... coût élevé.

..Demandez à un des derniers compositeurs de Madonna, ..s'il se sent stress.. ou s'il se lève tôt ?! Ou encore ? Et bien comprenez toute cette jeunesse qui ne rêve que de devenir footballeurs pro,..ou rappeur à succès... car cela leur assurera plus surement la possibilité, de se payer l'entrecôte du jour, ..et le Rasteau... qui viendrait avec..?!

Le talent, l'intelligence, ...et puis une certaine dose de lucidité... comprendre le monde tel qu'il est fait, être attentif son évolution, peut vous ouvrir la voie du succès.

Ainsi que celle de la fortune.

..je ne sais pas moi mais... qui considère la pyramide des âges sur l'île, et qui est sensible à la déstructuration du système familial traditionnel... (qui a été plus tardive ici!!), peut très bien imaginer l’intérêt d'investir... ds ce que l'on nomme les EHPAD. ...Aujourd'hui.

Mieux ? ..associer le retrait de l'Etat ds cette mission d’accueil de la petite enfance, et puis le nombre inestimable de demandes... et le si peu de places disponibles, pourrait incliner certains... à viser juste.

Et le travail n'est plus, ..quelque part... synonyme de réussite.

..En tt cas, plus seulement :
..Vous avez besoin d'une voiture pour travailler. Vous l'achetez.
Du coup, vous travaillez pour pouvoir la payer.
/// Et QUi est, le joueur de première base (!!!?!!) ///

Le crime ne paie pas certes.... mais pourquoi alors, sont-ce ceux, qui sont le plus doués pr le mensonge, ..qui se retrouvent au Pouvoir ?!

25.Posté par Caton2 le 25/11/2011 15:58

23. Bien visé, sgeg, sur la bonne cible. Mais tu prêches dans le désert, comme moi. La sur-rèm est une drogue puissante qui ici, inhibe tous les cerveaux, ou presque.
Tout juste peut-on dire, comme je le fais, comme tu le fais, que de deux maux, il faut choisir le moindre.
Quant à l'article de Pierrot, il est le reflet de l'exception culturelle locale, qui consiste à prendre ce qui pourrait être le bon virage, avant les élections nationales, au cas où ça serait localement et conjoncturellement le bon choix. Quitte à enfoncer quelqu'un de son camp au plan national.
Je n'ai jamais pris part au lynchage, pourtant très "branché" de Sarko. Pas seulement parce que je n'aime pas les lynchages, mais aussi parce qu'il y a toujours eu pire, à gauche. Pour s'en persuader, il n'y a qu'a penser qu'on a heureusement échappé à DSK...
Pour revenir au sujet de l'article, absence de courage; bof. Par rapport à quoi, par rapport à qui? Il faut remonter à De Gaulle pour trouver un évident courage chez un politique. C'est bien loin. Depuis que j'observe Hollande, et notamment ces derniers jours, je me dis qu'il n'y a pas trop besoin de réfléchir pour savoir lequel des deux sera le plus courageux. D'autant que Sarko, dans un deuxième mandat, ne pensera plus à sa réélection, mais à sa trace dans l'histoire.
Sur les jours de carences, je crois que Fillon a bien fait de faire marche arrière en ce qui concerne le privé. Pour s'en convaincre, il n'est qu'a consulter les statistiques de l'INSEE qui comparent les arrêts de maladie du public et du privé. Pourquoi emmerder les salariés du privé avant les élections? C'est se tirer une balle dans le pied.

24.Posté par cassebonbon le 25/11/2011 15:19

De toute façon il faut bien trouver des bouc-émissaires à la crise!
Après le Karcher qui a propulsé Nicolas (mettant tout sur le dos des immigrés via une poignée de dealers et autres voyous) voilà que d'autres "privilégiés" peuvent re-propulser un Nicolas bien content de raviver cette flamme de l’ignorance qui habite certains.
Vous ne voyez pas les effets de la privatisation? Sélection à l'école, des retards et des queues pas possibles à la sncf..
De toute façon, en cas de casse programmée de la fonction publique, les fonctionnaires ont de l'expérience et des diplômes pour se reconvertir dans le privé et cela aggravera la crise et le chômage car par définition les sociétés privées cherchent la rentabilité et la rémunération de ses actionnaires. Exemple: les militaires après 15 de service ne trouvent aucun problème à trouver un emploi en complément de leur retraite.

23.Posté par sgeg le 25/11/2011 14:56

un paquet des fonk's qui écrivent ici qui ne savent pas bien d'où vient l'argent qui les paye...
le trou de la sécu c'est pas eux puisque c'est l'état qui paye surtout les 90 jours à 100% , le problème des retraites c'est pas eux puisque c'est l'état (leur employeur) qui paye 3 fois plus de cotisations patronales pour calculer sur 6 mois contre 25 ans , la su-rèm c'est pas eux non plus puisqu'ils ont gagné un concours etc..etc...? LoL !
c'est vrai qu'il faut être d'une mauvaise foi absolue pour oser dire que la fonction publique française avec ses avantages délirants et coloniaux par rapport à notre situation économique va finir par mener ce pays à la faillite...tôt ou tard...
il faut dailleurs voter hollande , on plongera plus vite qu'avec l'autre bricolo pétochard...
on pourra enfin remettre de l'ordre dans ce foutoir sur de bonnes bases !

22.Posté par La Zélie le 25/11/2011 14:26

Quand un employé est en arrêt maladie, ce n'est pas lui qui a signé cet arrêt maladie!!! C'est un médecin, le professionnel de la santé!!!

Si Sarkozy avait du vraiment du courage, il regarderait du côté des médecins comment ils soignent les malades en enrichissant l'industrie pharmaceutique.

Quant à votre perception de la crise, je vous recommande ce blog: [http://www.pauljorion.com/blog/]
c'est assez ardu au départ, il faut s'accrocher mais on comprend pourquoi on a une crise et comment nos politiques, de quelques bords qu'ils soient, contribuent à notre asservissement pour les 1000 milliardaires du monde.

J'ai découvert ce blog grâce à ce site où vous pourrez lire des billets très éclairants:
http://2ccr.unblog.fr/2011/11/22/les-milliardaires-vous-remercient-2/ (Texte original et intégral sur Le collectif des va s’y milliardaires http://www.zinfos974.com/)

http://2ccr.unblog.fr/2011/11/25/chantage-a-l%E2%80%99emploi-2/

et pleins d'autres!

21.Posté par cassebonbon le 25/11/2011 14:07

Que de bêtises racontées dans votre billet!
1) l'argent, il y en a en France et en europe. 50 milliards en niches et fraudes. Pourquoi ne pas instaurer le prélèvement à la source? Car la droite protège ses intérêts et ses amis.
2) La classe ouvrière vote le pen alors qu'il n'y a pas pire corrompu que le clan le pen.
3) le régime général des fonctionnaires n'a jamais été en déficit et une, deux ou trois journées de carence n'apportera rien à la sécurité sociale du régime général.
4) Pourquoi les gens veulent une bon système éducatif, de meilleurs hôpitau...tout en cassant les gens qui y travaillent?

20.Posté par metencor le 25/11/2011 14:03

Voilà que M. Dupuy déplore le manque de courage du Voyou de la République et que le fiston vire quasi anti sarkosyste primaire. Les élections approchent, les vents tournent et les girouettes avec. Juste un truc que le couillon que je suis, ne comprends pas: comment la France peut-elle être un pays en faillite, quand les grandes entreprises françaises n'ont jamais fait autant de bénéfices et que les hypers riches n'ont jamais été aussi riches? Ça doit être à cause de ces salops de pauvres, salops de fonctionnaires, salops d’assistés qui ont le culot de tomber malade.
Pour M. Dupuy qui a l'air d'être autant journaliste qu'il a été agent immobilier, vous feriez bien de revoir vos sources. Selon un rapport du député UMP (quel traitre) la fraude sociale s’élèverait à 20 milliard d'euros, dont 3 à 5 milliard de fraude pour les cons de pauvres, qui se croient encore à l'époque des 30 glorieuses, et 15 à 17 milliards pour les entreprises qui ne paient pas leurs cotisations patronales. La cour des comptes est sur la même ligne. Mais c'est le figaro, la Pravda de Sarkozy qui a raison.

Comme le dit si bien le ministre multi-cumulard Laurent Wauquiez, qui lui n'est pas du tout un assisté de la république, il faut que les gens se responsabilise. Visiblement M. Dupuy qui désormais vit enfin grassement des subsides de la région, mais pas en assisté bien sur, est d'accord avec lui.

19.Posté par CADET Jean Alain le 25/11/2011 13:21

La crise est LA raison que tous les politiques sortent pour expliquer qu'ils sont dans l'incapacité de diriger le pays. Sarkozy a juste augmenté la dette de la France de 4 ou 500 milliards à lui tout seul comme un grand ! c'est pas joli ça ?
Sauf que M. Dupuy vous avez oublié de mentionner dans votre analyse que M. Sarkozy fait grosso modo 80 milliard de cadeaux fiscaux à ses amis du CAC 40 (qui entre nous ne se gène pas pour s'octroyer chaque année de grasses augmentations : le salaire d'un grand patron du CAC 40 ? environ 150 smic !!
Si la fiscalité de la France revient au même niveau que l'an 2000, cela rapporterait 100 milliards dans les caisses de l'Etat !
Donc c'est possible de rétablir les choses à condition d'avoir le courage que très peu ont. Si vous avez deux minutes allez écouter l'analyse d'un vrai économiste : http://www.dailymotion.com/video/xlzj4x_manifeste-pour-eviter-l-effondrement_news://

18.Posté par kitouni le 25/11/2011 12:02

Petit kaniki mais grandes réflexions !! ok avec toi !

17.Posté par jean Jouhis le 25/11/2011 11:27

té vraiment un mek de DROITE PIERROT
vivement 2012 que l on fete la Berezina de 1812 de Napo
et ce sera en meme temps celle de Nabo

il aura fait croitre la dette souveraine de 500 milliards arrivant ainsi a 1600 !
et fait perdre a la france son AAA ! (assuré pour 2012 ! )

il a eu TOUT FAUX , meme son pote johnny est tjrs en suisse et faché
mais bizarrement PERSONNE N A VOTE POUR LUI
MDR

il a reussi UN COUP "faire eliminer DSK" (tant c'est GROS)

16.Posté par salarié du privé le 25/11/2011 10:16

Et comme la fraude fiscale suffirait a payer 4 trous de secu on se demande comment l'ump pourra occulter cela encore longtemps.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter