Santé

Journée régionale e-santé: Échanger pour mieux soigner

Jeudi 10 Octobre 2013 - 16:14

Journée régionale e-santé: Échanger pour mieux soigner
Travailler ensemble à l'aide de nouvelles technologies. Le groupement de coopération sanitaire TESIS Réunion-Mayotte a organisé hier, à Boucan-Canot, une journée régionale autour du collaboratif au service de la santé et du médico-social. L'ARS OI (Agence régionale de santé de l'océan Indien), les adhérents de TESIS, les acteurs de la santé et du médico-social et des experts en nouvelles technologies ont répondu présents.

L’objectif était de susciter les échanges autour des outils de travail de collaboration et des TIC (technologies de l'information et de la communication). Les conférences, débats et ateliers ont abordé la façon dont ces outils peuvent, selon les organisateurs, transformer une organisation.

En effet, TESIS indique que les directives nationales et régionales en matière de santé prônent le partage et l’échange de données dans le cadre du "programme des systèmes d’information et de télémédecine (PSIT)" de La Réunion et de Mayotte. L’ARS OI préconise, elle, de "déployer la messagerie sécurisée afin de garantir la confidentialité et la sécurité du partage d’informations médicales entre professionnels de santé". Le but étant d'améliorer la coordination de tous les soins possibles autour d'un seul patient.

TESIS, acteur du développement de systèmes d’information de santé et de la télémédecine dans l’océan Indien, rassemble 26 adhérents, dont le CHU Réunion, la Croix Rouge de La Réunion ou encore le centre hospitalier de Mayotte. Il englobe la totalité des établissements de santé publics, plusieurs établissements privés, les principaux acteurs du secteur médico-social, ainsi que la plupart des professionnels de santé de La Réunion et de Mayotte.

Le groupement TESIS rappelle que les actions sont menées "avec un souci constant de rationalisation de la dépense publique et de la sauvegarde des intérêts économiques des adhérents".
.
Lu 1291 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter