Santé

Journée mondiale des soins palliatifs: Informer pour mieux accompagner

Le CHU (Centre Hospitalier Universitaire) de la Réunion et le GHER (Groupe Hospitalier Est Réunion) mobilisés à l'occasion de la journée mondiale des soins palliatifs… Cet après-midi, médecins, infirmiers, psychologues, assistantes sociales du GHER, en lien avec l'équipe mobile de soins palliatifs du CHU de la Réunion, ont animé des ateliers et des échanges avec le public.


Tous les ans, des millions de malades en phase terminale éprouvent des douleurs et une détresse inutiles, car ils ne connaissent pas les soins dont ils ont besoin ou parce qu'ils ne peuvent pas y accéder. La journée mondiale des soins palliatifs est une journée unitaire d'action qui permet de promouvoir et de soutenir les soins palliatifs dans le monde entier.

Qu'appelle-t-on soins palliatifs? Tous les soins actifs délivrés dans une approche globale de la personne atteinte d'une maladie grave, évolutive ou terminale. L'objectif de ces soins et de soulager les douleurs physiques et les autres symptômes, mais aussi de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle.

Ce jour, au GHER (Groupe Hospitalier Est Réunion), des médecins, infirmiers, psychologues, assistantes sociales… ont tenté de faire reculer les clichés qui circulent (coût, mise en place des soins, accompagnement,...). Cette journée est l'occasion pour les professionnels de santé de rappeler que les malades sont des personnes vivantes à part entière et non des patients en sursis ou des mourants.

Les soins et l'accompagnement sont interdisciplinaires. Ceux qui dispensent des soins palliatifs se refusent à provoquer intentionnellement la mort, s'efforcent de préserver la meilleure qualité de vie possible jusqu'au décès et proposent un soutien aux proches en deuil.

Il existe trois types de structures pour accueillir les patients en institution: les Unités de Soins Palliatifs (accueil pour une durée limitée), les équipes mobiles de soins palliatifs (aide, soutien, écoute active, conseils aux patients dans divers services), lits identifiés en soins palliatifs (connexion entre le domicile et les établissements).



Jeudi 9 Octobre 2014 - 16:42
Lu 1463 fois




1.Posté par noe le 09/10/2014 18:05
Je vois qu'on fait tout pour abréger la vie de nos grands malades ou vieillards sous les prétextes de leur empêcher de trop souffrir !

Je n'adhère pas !

2.Posté par idée le 09/10/2014 19:54
Noé on ne parle ici d'euthanasie mais d'accompagner les malades en fin de vie pour atténuer les souffrances

3.Posté par idée le 09/10/2014 20:00
Noé on ne parle ici d'euthanasie mais d'accompagner les malades en fin de vie pour atténuer les souffrances

4.Posté par Béa le 09/10/2014 23:24
Je profite de cette occasion pour remercier le service de la clinique ste clotilde pour leur aide dans l'accompagnement de ma mère.
bravo a cette équipe formidable

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales