Social

Journée internationale des personnes handicapées : Quoi de neuf ?


En 1992, l'Assemblée générale des Nations Unies proclame le 3 décembre Journée internationale des personnes handicapées. Des mesures ont alors été prises pour sensibiliser davantage les populations, améliorer la situation des personnes handicapées et leur permettre de bénéficier des mêmes chances que les personnes valides.

Par la suite, l'Assemblée a demandé aux États Membres de mettre l'accent sur la célébration de cette Journée afin de renforcer l'intégration des personnes handicapées dans la société. Forum handicap, foulées de l'espoir… Chaque année, les collectivités mettent place différentes actions à cet égard.

Sport et handicap à Saint-Denis

Ce fut le cas jeudi dernier à Saint-Denis, où environ 600 personnes en situation de handicap, ainsi que des scolaires, se sont rassemblés dans une ambiance festive, autour du sport sur le stade de Champ Fleuri (voir la vidéo). C'était le cas aussi pour le gouvernement qui, hier, a lancé la "première journée nationale de sensibilisation au handicap" dans les écoles. La décision d'organiser désormais chaque année une telle journée, dans toutes les académies de France, répond à un engagement pris en juin lors de la Conférence nationale du handicap.

L'intégration des personnes handicapées passe aussi par l'adaptation de nos maisons, de nos rues, de nos villes. A titre d'exemple, le label "tourisme et handicap" fête ses dix ans cette année, et quelle évolution ! En 2011, on compte 4 997 sites labellisés (30% gîtes et meublés, 12% hôtels, 17% hébergements de vacances et 10% lieux de patrimoine), avec, depuis trois ans, une progression annuelle moyenne de 15%. Une dynamique en place dans tous les départements de France métropolitaine, y compris Martinique, Réunion et Guadeloupe.

Que penser des "aidants sexuels"?

Parmi l'actualité qui touche le monde du handicap, il y a aussi ce rapport qui pose une nouvelle fois la question controversée des "aidants sexuels" pour les personnes handicapées. "Toute personne doit pouvoir recevoir l'assistance humaine nécessaire à l'expression de sa sexualité", dans un cadre juridique et éthique, pose d'emblée l'ex-député UMP Jean-François Chossy dans son rapport sur l'évolution du regard de la société sur les personnes handicapées, qui a été remis au gouvernement vendredi.

Alors que la ministre des Solidarités Roselyne Bachelot a déjà plusieurs fois exprimé son refus de légiférer sur la question, assimilant l'aide sexuelle à de "la prostitution", M. Chossy juge urgent de "réfléchir à des solutions" pour aider les personnes handicapées, mais aussi leurs familles et les professionnels qui les entourent.

Du nouveau pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées

L'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap est un autre volet. Selon les enquêtes, 80% des 1.61.OOO personnes en situation de handicap vivent en dessous du seuil de pauvreté. L'Agefiph, le fonds public pour l'emploi des handicapés, modifie profondément ses aides pour 2012.

Le renforcement de l'obligation d'emploi des handicapés consécutif à la loi du 11 février 2005 a entraîné une hausse importante de la collecte de l'Agefiph qui est passée de 420 millions d'euros à 613 millions d'euros, soit une hausse de 44%. Cette disponibilité budgétaire a permis à l'Agefiph d'abord de développer et d'expérimenter de nouveaux services, puis de faire face à la crise économique de 2008 et malgré la crise, l'emploi des travailleurs handicapés a continué d'augmenter.

Force est de constater que les entreprises (petites et grandes) font de plus en plus d'efforts en faveur de l'emploi des travailleurs handicapés (recrutements ou sous-traitance) et en toute logique, le montant des contributions recueillies par l'Agefiph baisse maintenant chaque année, c'est le cas en 2010 (-12%) et ce sera encore le cas en 2011.

Intouchables au cinéma, carton plein !

Pour 2012, la nouvelle offre d'intervention repose sur trois priorités : la formation des personnes handicapées à la recherche d'un emploi, la qualité de l'accompagnement/conseil délivré aux entreprises et aux personnes handicapées et une meilleure prise en compte des besoins des personnes handicapées éloignées de l'emploi qui rencontrent des freins liés à leur qualification, à leur âge ou à leur handicap.

Et puis pour un autre regard sur le handicap, il y a le cinéma ! Après le film "Le huitième jour" avec Pascal Duquenne, le film Intouchables fait un tabac. Pour ceux qui craignent de se retrouver face à des images larmoyantes, détrompez-vous, ce film est une réussite avant tout car il propose un moment de franche rigolade tout en passant quelques messages intéressants… Le film a déjà franchi la barre des 10 millions d'entrées.

Journée internationale des personnes handicapées : Quoi de neuf ?


Indicateurs sur les personnes souffrant de handicap à La Réunion 
  • 12 411 bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) à La Réunion au 31/12/2010.
  • 3 549 enfants sont bénéficiaires de l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH) à La Réunion au 31/12/2010.
  • L’accueil des enfants et jeunes handicapés offre une capacité de 1 316 places à La Réunion au 01/01/2010 : dont 63% concernent les déficients intellectuels, 13% les déficients sensoriels et 12% les poly-handicapés.
  • Le taux d’équipement d’accueil "enfance et jeunesse handicapée" est de 6,4 pour 1 000 jeunes de moins de 20 ans à La Réunion au 01/01/2010 (9,2 au niveau métropolitain).
  • La Maison Départementale des Personnes Handicapées de La Réunion dénombre 28 510 personnes handicapées bénéficiaires d’un droit à compensation actif au 1er octobre 2010 (3,4% de la population réunionnaise).
Samedi 3 Décembre 2011 - 07:29
Lu 1811 fois




1.Posté par Noé BABET le 03/12/2011 08:49
noe974
Bien penser que le handicap n'est pas réservé à une certaine catégorie ...

N'importe qui peut devenir handicapé suite à un AVC , un accident de la route ou domestique ...une maladie ...

Ayons un regard humain sur ce problème !
Respectons les places réservée de parking !
Aidons les enfants handicapés pour une meilleure insertion à l'école et plus tard au travail !!!!

2.Posté par L''''''''Ardechoise le 03/12/2011 10:54
Pourquoi une journée? C'est tous les jours qu'il faut agir, l'intégration ne passe pas seulement par des agencements pratiques, partout nécessaires, mais par le regard de l'autre et le respect.

3.Posté par L'Ardechoise le 03/12/2011 14:55
J'ai été parfois seule à réagir concernant les articles sur les handicapés, nous sommes deux cette fois-ci, c'est misère!
Le handicap ne fait pas recette.
Vous auriez du titrer sur la sexualité de ces personnes, déchaînement garanti!
Où va-t-on?
Amis, je vous soutiens de tout coeur.

4.Posté par djim momar taib niang le 03/12/2011 16:42
contacter le site www.apihdea.org

5.Posté par Choupette le 03/12/2011 17:32
On dirait que les handicapés n'intéressent pas la SNCF, ni la RATP.

Il n'y a qu'à se promener dans les couloirs ou sur les quais du métro parisien. Déjà valide avec une valise, c'est la galère.

Au XXIe siècle, ils en sont encore aux escaliers. Ne parlons pas des portillons qui sont de vraies guillotines !

Dans les gares d'un pays voisin, tout est organisé pour le confort des usagers (valides ou handicapés). Là où il y a des escaliers, il y a également des escalators ou même des ascenseurs.

Moi, c'est ma hantise de prendre le métro parisien. La dernière fois que je l'ai fait, j'ai eu une énorme pensée pour les personnes handicapées.

Ce qui m'étonne, c'est que personne n'est monté aux créneaux pour dénoncer ce système et exiger des accès aisés pour tous les usagers.

Voilà, c'était mon coup de gueule.


6.Posté par Gaston la gaffe le 03/12/2011 19:39
Choupette, il existe quand même quelques stations où le nécessaire est fait,et de plus en plus, ne soit pas si entière!
Il y en a encore où cela n'est pas simple, mais avec ta valise, tu n'es pas une handicapée, juste une personne lambda qui trouve que bon, hein, je voyage et l'on ne m'offre pas le confort que mon état exige!
Riquiqui, comme attitude! Tu fais quoi quand une personne handicapée n'arrive pas à passer un portillon? Tu l'aides? Tant mieux, tu fais partie d'une élite.

7.Posté par Thierry le 03/12/2011 19:51
A Post 3.

Combien adressent des critiques à mon ardèchoise mais qui au final ne doivent pas lui arriver haut à la cheville... et dans beaucoup de domaines... Finalement, c'est toi la Présidente....

8.Posté par Choupette le 03/12/2011 20:30
Réponse @ 6.Posté par Gaston la gaffe

Si moi, avec ma valise, j'ai dû galérer autant, je n'ose imaginer la personne handicapée. En fait si, je l'ai bien imaginée.

J'ai pu comparer avec la Belgique (n'est-ce-pas ?). Là-haut, la personne handicapée n'est jamais oubliée.
A Paris, le handicapé ou le voyageur valide avec bagage(s) a le choix, il est vra,i entre taxi et ... taxi.

Depuis leur création, les stations de métro parisien n'ont jamais connu aucun lifting. Ce sont vraiment des moches boyaux qui plus est impraticables.

C'est vrai que côté nostalgie, ils en tiennent une sacrée couche.


9.Posté par Gaston la gaffe le 03/12/2011 21:18
A Choupette : change de ligne, ma cocotte!
Tu ne prends jamais la 1, la 14 et bien d'autres...
Si tu avais connu le métro parisien lontan, bien lontan, OK, tu pourrais en parler ainsi, mais que sais-tu des rames cahotantes avec sièges en bois, du poinçonneur des Lilas, qui faisait des trous et des trous, encore des p'tits trous...
Dans plein de stations, il y a des ascenseurs (je te concède, parfois mal indiqués) et tu n'imagines pas les travaux et les efforts qui ont été faits. C'est pas fini, Paris ne s'est pas fait en un jour, pour les miracles, il faudra encore attendre un peu.
Au fait, as-tu pratiqué le métro londonien? Pas triste, tout comme leurs trains...
En ce qui concerne les Belges, que veux-tu, ces gens-là, y a pas à dire, ils ont la frite!
Paris, c'est une blonde, Paris, reine du Monde, Paris, je lui ai donné mon coeur et pratiquante assidue, j'ai toutes les ficelles pour passer les portillons et les faire passer à mes amis handicapés; et les autres, qui ont deux jambes, deux bras, eh bien qu'ils démerdent leur cari!
C'est comme dans une émission que tu n'as peut-être pas connu "La tête et les jambes"...

10.Posté par Gaston la gaffe le 03/12/2011 21:31
A 7 (encore l'Ardéche!) : celui de nous deux qui est élu prend l'autre comme ministre... première mesure : imposer la culture des violettes dans tous les jardins et sur tout les balcons.
Et prendre des mesures pour que tous les handicapés puissent venir les respirer où qu'elles soient.
Et leur offrir en prime un sourire, un clin d'oeil, un petit mot gentil au lieu de détourner le regard.

11.Posté par Thierry le 03/12/2011 23:39
A ma Gaffette...

La chandelle en vaut le jeu (ou l'inverse). je vais de ce pas déposer ma candidature. C'est par où la porte siouplé !!!!

N'empêche, que même en virtuel, je ne regrette pas d'avoir fais ta connaissance. T'es une nana TOP cool, super bien.... génialissime.... et bien que mes fameuses violettes magiques ne me coûtent pas un sous, c'est vrai, quand tu me les renvoies elles valent de l'or.

12.Posté par niang djim momar taib www.apihdea.org le 01/09/2013 17:10
nous organisons la semaine handicap emploi formation du 17 au 24 mars de chaque année
rv sur le site www.apihdea.org

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales