Economie

"Journée de la réconciliation": Banques et entreprises, alors, amis?


"Journée de la réconciliation": Banques et entreprises, alors, amis?
Après l’annonce, jeudi dernier, d'une "journée de la réconciliation" organisée à la Chambre du Commerce et d'Industrie de la réunion (CCIR), ce lundi 28 avril, des experts comptables, des représentants bancaires, et de la Région, ont rencontré les visiteurs et les ont informés sur les moyens de financements possibles pour leurs projets professionnels. Les gérants, les entrepreneurs et les créateurs de futurs entreprises ont défilé à la CCI de Saint-Denis, par curiosité ou pour trouver des réponses concrètes. Ils ont pu assister à des conférences et ateliers thématiques, en plus de rencontrer des professionnels du financement.  
 
Catherine Achminov, gérante de "Campus réussite", qui propose une année de préparation pour les concours de médecine et des métiers du paramédical, s’est rendue à cette journée. Cela fait six ans qu’elle dirige son entreprise et elle a su "faire face à des problèmes de taille". Conflits avec son ancien expert- comptable qu’elle a licencié économiquement récemment ou tout simplement manque de moyens à cause de la crise économique, ces difficultés l'ont poussé à chercher des solutions pour tenir le cap. "J'ai vu l'annonce de cette journée dans le journal et l'accroche m'a tout de suite plu. Une banque à l'écoute ça fait rêver !", témoigne-t-elle.

"Il y a des choses que j'ignorais possibles"
 
Ce qui a aussi séduit cette chef d'entreprise, c'est l'idée de rassembler sur un même lieu autant de futurs partenaires potentiels, qu'elle ne connaissait même pas pour la plupart. "Il y a des choses que j'ignorais possibles, qui m'étaient totalement inconnues et qui s'avèrent finalement indispensables", explique-t-elle. Pour elle, "la rencontre est importante", le contact en vis à vis facilite beaucoup les échanges professionnels.
 
Catherine Achminov n'a cependant pas souhaité se rendre à l'une des tables rondes organisée dans la matinée, ne trouvant pas la démarche très constructive. "Tout le monde pointera du doigt l'autre et ça ne nous fera pas avancer. Je préfère une rencontre directe", justifie-t-elle.
 
Ibrahim Patel, président de la CCI, espère mettre en œuvre ces rencontres environ deux fois par an. Pour Catherine, c'est essentiel, "pour prévenir les difficultés financières de son projet". Des étapes bilans lui semblent très importantes car les entreprises ont "besoin de ce feedback". Elle continue : "Si les banquiers ou comptables ne voient les gérants que lorsque ça ne va pas, alors la conversation est déjà mal partie, c'est néfaste pour la relation professionnelle".
 
"La Réunion a un fort potentiel de développement"
 
Le soucis du développement économique de l'île à "fort potentiel", que décrivait déjà Didier Robert président du Conseil Régional, lors de la conférence de présentation de cette journée, a été respecté. Plusieurs stands présentant les aides et subventions de la Région ainsi que les plate-formes de financement personnel de projet ont été dressés.
 
Dans cette optique de crowdfunding (financement participatif) le site internet "Pocpoc" (première plate-forme de la Réunion) propose aux internautes d’aider en un clic les porteurs réunionnais de projets "ayant du sens et qui s’inscrivent dans une constante et dans un développement durable" d’après le représentant sur place.
 
Tel est le cas d'Alexandre Dupuis, jeune réalisateur diplômé des Beaux-Arts et d'une première année à l'ILOI. Il projette de réaliser un court métrage et se renseigne sur des possibles financements. N'étant "pas très à l'aise avec les prêts bancaires" il préfère se tourner vers des subventions régionales. "C'est là où j'aurais le plus de chances d'avoir des aides, pour mon matériel par exemple", explique-t-il.
 
Alexandre a entendu parler de la journée après avoir fait une formation de cinq jours à la CCI sur "la gestion d'une entreprise par les jeunes créateurs et entrepreneurs". Aujourd'hui, il repart avec des "pistes sérieuses" et un rendez-vous fixé, pour établir son dossier.
 
"Les banques ne nous laissent pas tomber"
 
Elles étaient cinq  banques à avoir répondu à l'appel pour cette journée de prospection et d'information. Entre deux visiteurs, Richard Dieudonné, directeur d'agence pour la BRED, nous confis avoir déjà accueilli une trentaine de personnes sur trois heures. Autour de lui, il y a la queue auprès des conseillers, les gens défilent et vont de stands en stands prospectus sous les bras. "Seule une cliente m'a dit qu'elle était déçue, car elle pensait pouvoir ouvrir un dossier et obtenir un financement sur place, alors que nous ne pouvons que donner des rendez-vous. Elle venait de Saint-Louis pour la journée", explique-t-il.
 
Malgré tout, la matinée semble en ravir plus d'un, une entrepreneuse se dit même : "Ah ! Enfin, les banques ne nous laissent pas tomber" en arrivant. Richard Dieudonné comptabilise déjà deux voire trois contrats à venir "sûrs". Il raconte : "la prise de contact est immédiate, c'est très efficace pour donner un maximum de renseignements". Finalement, "c'est action-réaction", ironise-t-il.
 
Cependant, les conditions de prêts n'ont pas changé pour autant. "On donne les conditions, sans modifications, mais on explique pourquoi, on montre différemment et le client comprend mieux", explique le représentant bancaire. Pari gagné pour Ibrahim Patel, qui a amorcé un premier pas vers une meilleure coopération entre ces partenaires économiques.

"Journée de la réconciliation": Banques et entreprises, alors, amis?
Mardi 29 Avril 2014 - 10:44
Maëlys Peiteado
Lu 1182 fois




1.Posté par ASSENJEE.M le 29/04/2014 11:50
Les banques sont vos amis tant que vous êtes solvables,par contre si vous commencez à avoir des soucis financiers,c'est une autre histoire!

2.Posté par Poudre aux yeux ! le 29/04/2014 12:47 (depuis mobile)
Les banques sont à la solde de la caste dominante soit les lobbies qui font la loi depuis des décennies ici ! Si vous devenez gênants pour eux, les banques vous descendent sans scrupule en fermant le robinet (article 60 du code monétaire et financier

3.Posté par Bobby le 29/04/2014 13:08
Il faut reconnaître a Mr Patel de la ténacité dans l'action en faveur des PME ... Qui sont les premieres pourvoyeuses d'emplois sur la Réunion...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales