Social

Josette Brosse en rajoute une couche!

Josette Brosse s’est faite un nom à La Réunion dans la lutte contre le chikungunya, en tant que présidente de l’association "L’ile de La Réunion contre le chikungunya". Fidèle à ses actions de santé publique, celle-ci s’est scandalisée il y a peu par l’arnaque des couches jetables, toxiques, polluantes et chères. Josette Brosse a décidé de militer pour les couches lavables.


"Je suis allée voir la composition des couches jetables, je ne l’ai jamais trouvée", affirme Josette Brosse.
Malgré l’effort effectué depuis les langes de nos grands-mères, les couches lavables ont encore du mal à s’imposer face aux couches jetables, majoritairement utilisées par les parents.
Pourtant, en se documentant un tant soit peu, il y a de quoi être effrayé par les couches jetables, qui représentent, au passage, une tonne de déchets, cinq arbres par enfant et près de 1.500 euros de budget sur trois ans…
Ces couches contiennent des produits hautement toxiques qui peuvent, au contact de la peau et sur long terme, affecter la santé de l’enfant.
"Je vais écrire aux maires de toutes les communes de La Réunion qui ont en charge des crèches afin qu’ils prennent conscience du problème et utilisent des couches lavables. D’autant que financièrement c’est plus intéressant", explique Josette Brosse.
Un trousseau de couches lavables coûte 400 euros, lot qui pourra resservir pour plusieurs enfants, alors que le budget moyen des couches jetables pour un enfant est de l’ordre de 1.500 euros...
Mardi 9 Décembre 2008 - 07:56
Melanie Roddier
Lu 1446 fois




1.Posté par papapio le 09/12/2008 08:13
Cette Dame est vraiment Super... Notre association SOS PGDR de Droits de Défense des Pères (la seule non subventionnée par le département) à eu un échange trés constructif avec cette Dame... Vous savez aussi, que la flaterie gratuite n'est pas de notre habitude au regard de la gravité de la situation. Alors, Respect à vous madame, pour votre Hônnéteté d'esprit, votre clairvoyance sur la nécessité IMPERIEUSE de faire respecter par les pouvoirs publics, la Complémentarité Educative Votée mais Bafouée depuis 14 ans...Et oui, cette histoire de couches est incroyablement dangeureuse. Il faut savoir queelle multinationales détiennent le monopole de ce produit, pour saisir la difficulté de votre, de notre tâche... Nous vous aiderons autant que possible à faire admettre le message...Je suis papa, je sais ce que changer un Enfant et gérer le linge represente de dispositions. Nos machines modernes nous le permettent, nous le devns bien à la confiance naturelle de nos Enfants...

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/12/2008 12:45
très très très bonne action...je sais pas qui importe les couches lavables, mais il doit être allé brulé un cierge ...

3.Posté par Josette Brosse le 09/12/2008 12:47
Procter et gamble pour ne citer que cette firme. Les couches jetable représentent un vrai lobbing. Quelles grandes surfaces oseront s'y attaquer ? Quelles communes oseront mettre en adéquation le langage écolo-environnemtal-santé ?
OUI, c'est un vrai scandale, OUI, nous sommes en train de fabriquer de futurs adultes stériles, inféconds, OUI, nous sommes en train de fabriquer des adultes avec des problèmes neurologiques.
OUI, nous sommes TOUS coupables, coupables de faire l'autruche, coupable de ne pas nous opposer à ces firmes qui détruisent la planète, coupables de voir nos forêts utilisées à des fins mercantiles et coupables d'utiliser du pétrole et coupables de laisser utiliser des produits chimiques pour confectionner ces couches.
OUI, nous TOUS coupables de la future catastrophe sanitaire impliquant nos bébés, nos enfants et notre futur.
Merci à papapio de son aide, nous ne seront pas de trop.

4.Posté par Fanette le 09/12/2008 18:29
J'aimerais bien savoir si Mme J.Brosse a eu des enfants. Si oui, à quelle époque. Cela se voit qu'elle n'est pas à la maison avec 1 ou plusieurs marmots à changer toutes les 3 heures et même plus. Je voudrais bien voir les couches lavables dans des familles nombreuses,les crèches, les garderies, les hôpitaux... Place, hygiène...
Au lieu de proposer des couches lavables, pourquoi, ne se pencherait-on pas sur une étude des couches, biodégradables, en papier ou d'autres matières (il y a un marché à prendre). Les femmes d'aujourd'hui travaillent. Les personnes qui les gardent n'ont pas que ça à faire que de laver les couches. A moins qu'elles les regroupent afin de les donner à chaque parent en fin de journée.
Alors, d'autres propositions ?

5.Posté par Aster le 09/12/2008 19:32
Tout je garde ma fille à la maison et elle porte des couches lavables et je la change l'effort à faire n'est pas si important et insurmontabe que cela; et surtout à qui doit on penser en premier lieu !!! faut il sacrifier la santé de ses enfants sous prétexte que ça nous fait "chier" de lui changer ses couches;devenir maman est une véritable responsabilité et il faut savoir assumer ses choix;
pour ce qui est des crèches il existe de nombreuses crèches qui ont adopté les couches lavables (http://blog.grandirautrement.com/index.php/post/2007/04/10/52-des-creches-qui-acceptent-les-couches-lavables) la liste est loin d'être exhaustive et il me semble même qu'il en existe à la Réunion.
un argument que l'on oublie souvent de dire c'est que les couches jetables à force de garder bébé "au sec", lui fait oublier ce que c'est que de faire pipi ou caca !! Alors il reste avec plus longtemps qu'il ne devrait !!!
Avec les couches lavables, bébé fait bien plus vite le lien entre pipi-caca et inconfort; ainsi l'âge de la propreté est bien plus vite atteint.
"Les femmes d'aujourd'hui travaillent. Les personnes qui les gardent n'ont pas que ça à faire que de laver les couches."
vous croyez vraiment qu'elles vont les laver une par une !!! et la machine à laver alors ça existe pas??? Ca demande juste un peu d'organisation.
Au fait à la maison, quand on les garde soi-même ce n'est pas indispensable de leur mettre tout le temps une couche à nos marmots, ils sont bien à l'aise tout nu surtout avec les chaleurs qu'on connait !!!
Et puis c'est bien d'informer. Les parents qui le souhaiteront, choisiront les couches lavables. Si vous Fanette vous vous sentez incapable de gérer cette situation c'est une chose. mais ne considérez pas que pour autant que Les autres mamans ou personnels de crèches ou d'hôpital ne sauront pas se débrouiller; c'est tout de même pas si difficile !!!!

6.Posté par Vous en tenez tous une couche ! le 09/12/2008 19:36
Les couches lavables servent pour bébé, mais aussi pour pépé !

Quelle économie !

7.Posté par pauline le 09/12/2008 20:00
oui Fanette ! d'autres propositions comme essayer avant de juger ! mon fils est aux couches lavables depuis sa naissance, je travaille, papa travaille, BB va a la creche et tout le monde a adopté les couches lavables !
Josette si vous menez une action, nous autres altermamans et aussi les alterpapas seront a vos cotés pour militer !
en ce qui concerne les couches jetable soit disant ecolo...la pour le coup c'est potentiellement une arnaque, on a testé, elles ne sont que partiellement biodégradables et en plus leur couleur (papier recyclé) ne plait pas donc ils les améliorent en les blanchissant !!

8.Posté par papapio le 09/12/2008 20:20
Oui Fanette: C'est vrai et trés difficile à substituer, mais nous devons le faire, nous n'avons tout simplement pas le choix. Il ne s'agit surtout pas de revenir à l'ancien temps des lavoirs et autres corvées. bien sur que Oui, vous avez raison, si cette option du jetable devait être envisagée ou possible, pourquoi pas...Reste que le coup du jetable, quelle que soit la matière est insoutenable, particulièrement en temps de crise et pour les ménages les plus modestes.

9.Posté par Josette Brosse le 09/12/2008 21:08
Réponse Fanette, j'ai eu deux enfants, 1974 et 1980 et je travaillais, premier-né, des langes, départ maison, O6 H 30 du mat, passage chez la nourrice et retour maison 20 h 30, passage chez la nourrice avec le ballot de langes qu'il fallait laver. Deuxième, moitié-moitié. Alors s'il vous plait, libre à vous de vouloir empoisonner vos enfants, mais maintenant vous le savez.

10.Posté par Josette Brosse le 09/12/2008 21:40
Oui Pauline et Papapio, il nous faut être nombreux pour faire changer les mentalités. Comme je le dis souvent, nous n'avons qu'une seule Terre et nous, nous sommes de passage, alors autant que faire ce peut, laissons propre la Maison avant de fermer définitivement la porte.

11.Posté par Albert Ebasque le 10/12/2008 05:28
Plus facile de changer les couches que les mentalités....c'est que ça colle le caca!

12.Posté par Ulysse le 10/12/2008 07:40
Bravo Josette (que je ne connais pas) pour cette nouvelle croisade utile et salutaire.

Dans le même ordre d'idée ce serait bien de réhabiliter le mouchoir en tissu, doux et qui sent bon, infiniment plus agréable qu'un K...
Et puis nous faisons chez nous une surconsommation insensée de serviettes papier, couverts et assiettes plastique.

Que d'économies à faire ! Et puis faire la vaisselle à plusieurs c'est souvent le fun ...

Ce ne sont donc pas les croisades qui manquent.
Remarquons d'ailleurs l'effet pervers de l'apparition du "jetable" : Il a induit que jeter est devenu normal, naturel. Pas s'étonner alors de la montée de l'incivisme et des dégats sur l'environnement.



13.Posté par jimmy renaud le 10/12/2008 10:10
bonjours
je prend note de cela et je souhaite que d'autre seron comprendre car cela et pour tous et chacun merci du message bonne continuation dans la préservation de la nature et de tous et chacun des étre humin

14.Posté par jimmy renaud le 10/12/2008 10:24
re bonjours j'ai oublier de vous dire je suis quebecois et je suis tomber par hasard sur se document (reportage) et cela nous concerne vraiment tous en tant que simple passeur sur saite planéte qui appartien a tous merci

15.Posté par DocNoNo974 le 10/12/2008 11:11

En réponse à Fanette : En France il serait temps d'arrêter de se plaindre, de chuiner et surtout de n'apporter aucune réponse constructive ......
Moi même papa poule d'un enfant qui a 9 ans maintenant, j'ai été abasourdi par l’aspect polluant et les risques sanitaires des couches jetables. Et même si c'est trop tard pour mon fils si demain il est prouvé que cela à porté atteinte à la santé de mon fils, je serai le premier à montrer du doigt les responsables concernés par la santé publique.
J'ai donc cherché sur l'ile et sur le net qui propose des couches lavables et je me rends compte encore une fois qu'on est à la bourre en France !
Il serait temps de laisser la facilité de coté, et de vraiment se sentir investi de ce que deviens notre planète et de ce subirons nos enfants dans le futur.
Arrêtons de polluer par fainéantise et irresponsabilité.
Je rappelle à tout le monde que nous sommes tous des terriens ........

16.Posté par andremctp le 10/12/2008 11:19
Ce qui est formidable avec Josette Brosse, c'est qu'elle essaye toujours de sortir les gens de leur merde, que ce soit pour le chikungunya et maintenant les couches. Nous sommes de la même génération et comme elle nous avons eu des couches à laver. Et même mieux, c'est ma femme qui les a confectionner à partir de vieux draps de sa grand-mère. Le problème, c'est qu'actuellement les couches lavables sont trop chères et par conséquent le prix devient dissuasif, car il en faut au moins une douzaine. Alors il ne reste plus qu'à les confectionner ou vous les faire prêter.
Bon courage Josette pour ta nouvelle croisade.
P.S. Depuis quelque temps je n'ai plus accès au site IRCC . Est ce normal ?

17.Posté par marc2005 le 10/12/2008 12:44
Avant de coller n'importe quoi sur les fesses de vos chères têtes blondes pour vous faciliter la vie, faites comme Josette, informez vous sur les nuisances des couches jetables pour la santé des enfants et bien entendu pour l'environement.
Lisez donc aussi ces pages : http://groups.msn.com/Lescoucheslavables/liens.msnw
Pour ne plus en tenir une couche ;)

18.Posté par pierre681 le 10/12/2008 13:52
je trouve sa bien ce qu'elle dit car la terre est vachement pollué quand on y reflechie vive le recyclage

19.Posté par Et alors ? le 29/04/2009 17:43
Pour moi ce sont les couches lavables qui sont des arnaques environnementales. On culpabilise encore les parents et on crée un nouveau marché qui remplace l'ancien, point barre. Et on feint d'ignorer que l'impact "déchet" des couches jetables est largement contreblancé par les impacts "consommation d'eau" et surtout "rejet d'eau usagée" et "rejet de détergents" dans la nature. N'importe quoi, vraiment... Les jeunes parents se font tous arnaquer par ces boboteries. C'est comme la nouvelle mode de dire qu'il faut donner le sein à la demande jusqu'à pas d'age. Les femmes qui donne le biberon sont maintenant regardées comme de mauvaises mères et on ferme les yeux sur les gamins élevés au sein jusqu'à 3 ou 4 ans, qui souffrent de graves carences immunitaires et organiques, qui sont ultra en retard sur leurs courbes de croissance etc...
Qu'on arrete avec ces arnaques soient disant écolo-naturo-bobo, de grace !!!

20.Posté par NoNo de Basse Terre le 29/04/2009 18:31
Encore une fois des critiques non constructives Monsieur ou Madame "et Alors" !!
J'aurais préféré vous entendre dire qu'il serait bon de voir comment diminué les contraintes de coup du lavable quand à la pollution de ces dernière qu'avez vous comme référence écrite qu'on puisse s'instruire ou comme vous le dites au début (Pour moi ) ce sont vos conclusions personnelle ?

21.Posté par El bourracho le 29/04/2009 19:14
Dommage que des gens sans cervelle ne sachent que baver sans solution à l'appui, alors que les couches-culottes sont en train de fabriquer de futurs adultes stériles. Quand on est feignants s'est facile de raisonner comme vous. Le futur de la Terre vous importe peu, vous en battez les c... si un homme et vous perdez le peu de cervelle qui vous reste si vous êtes une femme et une mère de surcroît.

22.Posté par NoNo de Basse Terre le 29/04/2009 19:27
Re " Et Alors ?"

On a pas les meme sources, ça confirme ce que je disais plus haut ! (Booouuuuuuuu !)

"Les jetables sont faites de pulpe de papier, de plastique et de matières chimiques absorbantes. Leur fabrication nécessite 3,5 fois plus d'énergie, 8 fois plus de matières premières non renouvelables et 90 fois plus de matières premières renouvelables que celle des couches lavables. Les jetables produisent 60 fois plus de déchets et génèrent 2 fois plus d'eaux usées. "

23.Posté par thierry le 29/04/2009 21:48
Et pour les serviettes hygiéniques, on fait comment ? l'impact sur la planète doit être drôlement sérieux aussi...
Et le papier hygiénique, quel gâchis!!!
existe t'il du papier lavable ?

24.Posté par NoNo de Basse Terre le 29/04/2009 22:45
Thierry >>> Et la C..nerie c'est malheureusement pas lavable. !

Fort dommage et très polluant.

Et c'est avec ça qu'on doit penser à l'avenir !!!

C'est pas rassurant !

25.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/04/2009 23:32
http://www.eco-sapiens.com/acheter-Papier+toilette,WC,Entretien+de+la+maison.html

26.Posté par Et alors ? le 30/04/2009 09:16
On pointe le défaut caché (par un lobby donc, alors que vous les pointez en face) des couches lavables et vous nous insultez. Et c'est nous qui ne sommes pas constructifs ? Qui ne faisons que baver et nous fichons de l'avenir de la Terre ? Et ben dites donc !

Les couches jetables sont banalisées depuis plus de 30 ans et, en France pour ce qui nous intéresse, la natalité n'a jamais été aussi forte depuis le baby-boom ! Problème de stérilité ?

Vous parlez d'une conception dangereuse des couches jetables, mais bizarrement, au lieu d'appeler à des innovations qui en modifieraient la composition, vous préférez répétez, tel un perroquet, le discours bobo-new age-pseudo-hippie qui voudrait que l'on abandonne purement et simplement un instrument de facilitation du travail parental, d'émancipation des mères (avec d'autres, comme le biberon, tiens tiens ! on y revient !), pour une solution qui, tout aussi bizarrement, arrange les intérêts d'un autre lobby, celui des fabricants de détergents et machines à laver! Vous êtes complètement à coté de la plaque...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales