Faits-divers

José Apou dépose plainte contre les magouilles lors de l'élection à la Chambre de commerce

En compagnie de son avocat, Maître Georges-André Hoarau, José Apou a annoncé qu'il avait déposé une plainte pour fraude, tricherie, et menaces. Cette plainte contre "X" concerne l'élection des représentants de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI).


José Apou dépose plainte contre les magouilles lors de l'élection à la Chambre de commerce
On reparle des dernières élections de la CCI et d'éventuelles fraudes dans ce scrutin. Bizarrement plus personne n'évoquait cela plus depuis l'élection du nouveau président, Ibrahim Patel . Une nouvelle fois, José Apou a dénoncé la stratégie frauduleuse dont il a été témoin, et a déposé une plainte contre X pour fraude, tricherie et menaces. Aujourd'hui, il organisait un conférence de presse au cabinet de son avocat, le Bâtonnier Georges-André Hoarau.

Vol du matériel de vote

Candidat sur la liste de la CGPME, conduite par Yvès Hoareau, José Apou se serait retrouvé en première ligne pour constater la fraude. C'est lors d'un déjeuner à Saint-André que l'équipe de campagne aurait présenté à José Apou la stratégie de récupération du matériel de vote destiné aux électeurs chefs d'entreprise. On lui avait également remis deux clés permettant d'ouvrir les boites aux lettres des entrepreneurs. Le lendemain, une autre réunion était organisée pour cibler et planifier les zones dans lesquelles ils allaient intervenir, notamment les zones industrielles.

Pour simplifier, l'équipe de campagne de la Cgpme aurait mis au point une magouille pour voler les bulletins de vote des entrepreneurs et voter à leur place. Ils se servaient pour cela de clés passes-partout réservées aux agents de la Poste. Cela explique pourquoi certains chefs d'entreprise n'ont jamais reçu leur matériel de vote. Toute cette partie du dossier est déjà connue publiquement puisqu'elle avait déjà été dénoncée par Ibrahim Patel et José Apou à la fin du mois de décembre, à la veille de l'élection de la présidence de la CCI.

Après avoir dénoncé les fraudes, il s'entend avec les fraudeurs

Ce qui est nouveau en revanche, c'est qu'il n'y a dorénavant plus qu'une seule personne qui semble s'intéresser à cette fraude : José Apou. Il accuse d'ailleurs le nouveau président de la CCI, qui représentait la Fedaction (les petits commerçants) lors des élections, de l'avoir utilisé et d'avoir ensuite comploté avec la Cgpme pour être élu président de la chambre.

En d'autres termes, après avoir révélé ces mêmes fraudes, il se serait entendu avec les fraudeurs pour être élu. José Apou accuse Ibrahim Patel qui avait à l'époque participé à une conférence de presse pour dénoncer ces magouilles et les "voyous" de la Cgpme. Selon lui, Ibrahim Patel l'aurait manipulé en se servant de "toutes les preuves qui étaient en sa possession".

Le nouveau président de la CCI a effectivement bénéficié du soutien des élus de la Cgpme lors de l'élection, notamment celui d'Yvès Hoarau, la tête de liste. Cette alliance semblait d'ailleurs contre-nature puisqu'on s'attendait davantage à une alliance Cgpme-Medef. On peut donc aussi s'étonner de ne pas voir le Medef réagir aux suspicions de fraudes électorales. Peut être est-ce parce que la Cgpme affirme détenir un film vidéo où l'on voit des patrons du Medef, et pas des moindres, ouvrir des enveloppes de vote, sortir les bulletins, les remplacer par d'autres, refermer l'enveloppe et la repasser avec un fer de façon à tout dissimuler...

Et la plainte de la Poste ?

Par ailleurs, on est toujours sans nouvelles de la Poste. Lors d'une conférence de presse le 22 novembre dernier, le directeur Thierry Crop avait réagi aux tentatives de corruption des agents de la Poste dénoncées par le Medef. Il avait annoncé avoir porté plainte contre "X" alors que des agents auraient été approchés pour qu'ils récupèrent directement du matériel de vote pour les fraudeurs.

Finalement José Apou a également porté plainte pour menace. Il avait déjà déposé une main courante à Saint-André car il recevait des menaces et des pressions, notamment du président de la CCI, qui le prévenait de ne pas porter plainte s'il ne voulait pas avoir d'ennuis. Il devrait y avoir de l'ambiance lundi lors de l'assemblée générale de la CCI...
Samedi 2 Avril 2011 - 18:50
Lilian Cornu
Lu 2128 fois




1.Posté par Vivien DURIEUX le 03/04/2011 00:43
"Celui qui dit la vérité doit être exécuté" Guy BEART

Vive le printemps arabe, pour donner tort à Guy BEART!?

2.Posté par Tikok le 03/04/2011 02:25
Marmaille, laiss ti patel travaill trankill la chambre de commerce, pou un fois un candidat la misère lé président
Marmaill, zot té ve encor bande gros blancs la té gagne?
Dommage Mr Apou lé pa élu, mi pense kil fodré donn à li un os pou ronger.
Mr Apou lé conseiller technique à la chambre, alor koi li pou fé? A méditer...

3.Posté par PFFFF le 03/04/2011 08:11
rassurez vous il ya tellemnt d'arrangement meme au niveau de marche non encore passé mais qui sont deja attribué

par exemple certain materiel info ou pour des emplacements de retsauration

se sont tous les memes

des voleurssssssssssssssssssssss

4.Posté par tinoune le 03/04/2011 10:00
donne mr APOU un place vice président tout suite aprés li va arrête fait le couillon li crois que nous lé bêt koué hier li lété avec ces même gens zordi li porte plainte arrête té heuresement zinfos lé là pou fait voir a nous zafer merci mr DUPUIS.


5.Posté par citoyen le 03/04/2011 10:01
tiens un commentaire vite ...avant que noe974 deverses ses conneries...

6.Posté par Benvoyons ! le 03/04/2011 10:34
Pourquoi avoir si tardé pour porter plainte ?

Un plaignant Saint Andréen + un avocat Saint Pierreois....comprenne qui pourra.

Apavou ne doit pas être si innocent que cela; d'où ses hésitations à porter plainte.

Désigner du doigt monsieur x, c'est diriger 3 doigts vers soi. C'est ce que Patel semble dire à Apavou.

Le vote démocratique à la sauce française risque de contraindre prochainement à la présence d'observateurs de l'ONU lors des scrutins, comme ceci se passe dans les républiques bananières de par le monde.


7.Posté par Cambronne le 03/04/2011 10:53
5.Posté par citoyen le 03/04/2011 10:01
tiens un commentaire vite ...avant que noe974 deverses ses conneries

déverse LOL excellente votre pertinence

8.Posté par Le Troll le 03/04/2011 14:33
Les politiciens sont plus malin !! Ils se noment tous vice president !! Comme ça pas de jaloux !! Tout le monde a sa part de gateau !!

9.Posté par môvélang le 03/04/2011 15:51
éléction début novembre, suivit d'une menace de plainte de patel,, on retire la plainte suite à un mayage et surtout obtention du poste du super chef!

plainte de apou plus de 4 mois après! quelle promesse n'a pas été tenue ????????????
on devrait commencer par foutre en premier le apou en geôle !

10.Posté par zombine le 04/04/2011 11:35
Curieux tout de même... car cette même personne qui a déposé plainte était présente toute la journée d'hier dans un grand hôtel de la côte ouest pour assister à la réunion de la centaine de présidents d'associations de commerçants à laquelle a participé Ibrahim Patel, le représentant de la Région David Lorion ainsi que le sous-préfet Monsieur Ballandras.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales