Revue de presse

Jeudi 20 janvier 2011

Le Jir fait sa Une ce jeudi sur l'interdiction prochaine de la vente de tisanes. L'Union Européenne souhaite que les tisanes soient soumises aux mêmes procédures d'autorisation que les médicaments, dès avril 2011. Des mesures qui provoquent l'incompréhension sur l'île, où les remèdes à base de plantes médicinales font partie du patrimoine local.
Le Quotidien fait quant à lui sa Une sur la polémique lancée par un animateur de la radio Couleur tropicale : le groupe réunionnais Ziskakan aurait été plagié par Mathieu Chédid. La chanson "Jamais seul" aurait été composée pour Johnny Hallyday par M, selon l'animateur. Elle présenterait de fortes similitudes avec le titre "Madagascar" de Gilbert Pounia. Le leader du groupe Ziskakan a indiqué ne pas vouloir entrer dans la polémique.


Jeudi 20 janvier 2011
FAITS DIVERS

Trois incendies de broussailles ont démarré à quinze minutes d'intervalle hier, à Duparc, à la Rivière-des-Pluies et à la tTechnopole. Sept casernes ont été mobilisées. Les incendies ont été maîtrisés en milieu d'après-midi. Une enquête a été ouverte.

Les deux journaux reviennent sur le spectaculaire accident qui a eu lieu hier, à la Possession, à hauteur de l'échangeur du Port-Est. La chaussée étant glissante, une conductrice a perdu le contrôle de son véhicule. La voiture a heurté un muret puis rebondi contre le rail de sécurité.Les trois occupants de la voiture, la conductrice, un bébé et un autre passager, s'en sortent indemnes.

ÉCONOMIE

"Le PMU ne connaît pas la crise", titre le Quotidien. En 2010, le PMU a enregistré un chiffre d'affaires de 165 millions d'euros. Sur l'île on compte 156 points de vente. Au total, 112 millions d'euros ont été versés aux gagnants. A la Réunion, la mise moyenne est de 3,79 euros, contre 2,75 en métropole.

"On n'a jamais dit Réunionnais dehors", cite le Jir. Le mouvement de grève des transporteurs à Mayotte a été suspendu hier. Les représentants syndicaux se défendent quant à la polémique lancée mardi : ils n'ont pas prononcé la phrase "Réunionnais dehors". Le préfet de Mayotte avait condamné ces propos par un communiqué.

SOCIÉTÉ

"De 13 à 32 caméras dans la ville", titre le Quotidien. Trente-deux caméras filmeront les faits et gestes des piétons, dans les rues de Saint-Denis. Dans six-mois, le dispositif de vidéo surveillance passera de 13 à 32 caméras, afin de lutter contre la délinquance. Le dispositif sera supervisé par la police municipale. Nouveauté : la police nationale au commissariat Malartic aura aussi accès aux vidéos.

SPORT

Nouvelle victoire pour les Experts. L'Équipe de France de handball a battu l'Allemagne 30 à 23, hier, lors de l'avant-dernière journée du tour préliminaire du mondial. Les Bleus ont donc un pied en demi-finale, puisque leurs résultats face aux autres équipes du groupe A sont conservés. Ils affronteront l'Espagne ce jeudi.

jeudi_20_janvier_2011.mp3 Jeudi 20 janvier 2011.mp3  (3.2 Mo)


Jeudi 20 Janvier 2011 - 06:00
Amandine Dolphin
Lu 1192 fois




1.Posté par noe le 20/01/2011 08:01
20/01/2011

1)Jeux : batailles coqs , loto , PMU ... on aime tenter sa chance , on est tj positif
2)Caméras :St Denis surveille la tranquillité des habitants : les voyous n'ont qu'à bien se tenir , sinon...
3)Mayotte : c'est vrai "On n'a jamais dit Réunionnais dehors" , on a dit "alé out caze band taré" ; le préfet a eu une mauvaise traduction !
4)Tisane : on est fort ici , on écoute trop les vieux , on boit tisane par-ci , tisane par-là , alors que le meilleur raffraîchissant est le coca ou la Dodo !

2.Posté par Feroz le 20/01/2011 17:15
Il va falloir parler un peu plus longuement du scandale de l'interdiction prochaine par bruxelles de la vente des plantes médicinales

3.Posté par vieutang412 le 20/01/2011 17:52
jusque dans les années soixante on avait pas de médecin la plaine des palmistes ou j'ai grandi, ma famille composée de huit enfants a pu survivre grâce aux plantes médicinales dont ma mère connaissait les bienfaits le seul médicaments que l'on connaissait c'était l'aspirine et l'Aspro et puis il y avait aussi le sel a purger ou l'huile de ricin administré systématiquement tous les ans aux enfants, depuis que les médicaments ont fait leur apparition, les maladies aussi se sont multipliées, on voit les dégats que cause certains médicaments qui provoquent les cancers ou autres maladies exemple (mediator) on attaque notre culture et nos traditions après l'alimentation et toutes les saloperies que l'on nous fait bouffer (OGM) bientôt on nous dira aussi qu'il faut des normes européennes pour notre nourriture ^lus de bichique, plus de carri ti jacque plus de zantaques et autres qui font partie de nos traditions culinaires et si ca continue on devra être élevés en batterie comme les volailles, ca a commencé avec les immeubles qui se construisent et des appartements de plus en plus petits, de qui se fout-on c'est l'Europe avec ses lobbies pharmaceutiques qui dirige nos vies, d'un autre côté en "balance"c'est ben laden qui veut islamiser le monde on ouvre une porte royale à Marine en 2012 actuellement, il ne nous manque que ça....

4.Posté par vieutang412 le 22/01/2011 06:39
A lire pour comprendre la politique tous azimuts des fonctionnaires de l'UE, concernant la filière médicamenteuse, Pourquoi ne pas commencer par les remèdes traditionnels ? (origines de la recherche) c'est plus facile que de s'attaquer aux lobies (mafias) pharmaceutiques
Gazette d'@rrêt sur images, n° 161
Ce que dévoile l'enquête sur le Mediator, sur le marché du médicament en France, est simplement terrifiant. Des lois que personne n'applique; dans les institutions chargées du contrôle sanitaire, des conflits d'intérêt à tous les étages; des médecins achetés par les "visiteurs médicaux" des laboratoires, à coups de caisses de champagne ou d'invitations exotiques. Résultat: dans les tiroirs des pharmacies, de véritables médicaments-bombes, de l'aveu même des pharmaciens. Et couvrant tout cela, une presse aveugle au "labo-business". Aveugle? A l'exception d'un journal, la revue Prescrire, ilôt préservé de la publicité et de toute accointance avec les labos, dans un océan de complaisances.

Ce n'est pas un hasard, si Prescrire a été la seule revue, &agrav e; révéler dès 2005 la nocivité du Mediator. Mais comment fonctionne cette revue ? C'est tout simple, décrit sur notre plateau son rédacteur en chef, Bruno Toussaint: en suivant des procédures scientifiques rigoureuses. Et elle en récolte aujourd'hui les lauriers: qu'elle pointe du doigt d'autres médicaments dangereux et les 20 Heures, repentants, tendent leurs micros. Avec quelques sourdes réticences. "Des ayatollahs !" ricane parfois le milieu. Oui, mais l'histoire, cette fois, a donné raison aux ayatollahs. La face de l'information médicale en sera-t-elle changée ? Regardez vite notre émission.

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3680

Daniel Schneidermann

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 07:00 [Revue de Presse] Mercredi 7 décembre 2016

Mardi 6 Décembre 2016 - 07:00 [Revue de Presse] Mardi 6 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales