Revue de presse

Jeudi 20 Octobre 2011

Les deux journaux font leur Une ce jeudi sur le mouvement contre la vie chère à Mayotte. Un mouvement endeuillé hier, par la mort d'un homme de 39 ans, dans le centre de Mamoudzou. Selon de nombreux témoins, l'homme aurait été atteint par un tir de flashball puis une bombe lacrymogène. Pour le préfet, il s’agit d’un arrêt cardiaque. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de la mort. Un blessé est également à déplorer. En raison de la situation à Mayotte, Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-mer, a décidé d'annuler sa visite à La Réunion.


Jeudi 20 Octobre 2011
FAITS DIVERS

C'est une information du Jir, une nouvelle enquête pour des faits présumés de harcèlement moral chez Air Austral a été ouverte par le parquet de Saint-Denis. Cette procédure fait suite à la plainte d’une employée licenciée en août 2010. L'ex-employée n'attaque pas directement le PDG ou la compagnie mais une cadre de l'entreprise.

ÉCONOMIE

"60 salariés sur le carreau", titre le Quotidien. "Une entreprise de 60 salariés du bâtiment liquidée", titre de son côté le Jir. L’entreprise David Construction Métallique, au Port, a été mise en liquidation, hier, par le tribunal de commerce de Saint-Denis. Le groupe comptait trois entreprises : David Construction Métallique, David Ferronnerie et David Ingénierie, soit un total de 65 salariés. L’entreprise a vu son chiffre d'affaires chuter de 40% à 50% en un an et son résultat net dégringoler, à -1,8 million d’euros. Ses créances s'élèvent à 1,5 million d'euros.

"Deux mois de retard pour les mangues", titre le Jir. Les pluies de juin ont bouleversé le cycle des manguiers. Le pic de production est attendu en janvier. Un décalage qui n’est pas sans conséquences sur le travail des professionnels. Une récolte tardive multiplie par ailleurs les risques de voir un cyclone détruire les arbres.

SOCIÉTÉ

Le Jir propose un dossier sur le mal-être au travail. "Le dur labeur des professeurs réunionnais", titre le journal. Harcèlement moral, perte d’autorité envers les élèves, manque de respect... la souffrance du corps éducatif est bien réelle, même si elle reste silencieuse. La semaine dernière, à Béziers, une enseignante s’est immolée par le feu dans son collège. Un acte de désespoir qui illustre ce problème. A la Réunion, les syndicats se mobilisent contre la souffrance au travail, mais l’académie se refuse à reconnaître la situation critique.

"Adriana Karembeu salue le travail des bénévoles réunionnais", titre le Jir. "Adriana Karembeu passe par la case prison", titre quant à lui le Quotidien. les deux journaux reviennent sur la visite de l'ambassadrice de la Croix-Rouge dans l'île. Après avoir inauguré la délégation locale de Saint-Paul, l’ancienne top model avait rendez-vous avec la presse, hier. L'occasion de présenter les actions menées par l'association. Adriana Karembeu et la délégation de la Croix-Rouge se sont ensuite rendues dans le Sud, à la prison de Saint-Pierre pour la visite du local Prison-Justice.

jeudi_20_octobre_2011.mp3 Jeudi 20 Octobre 2011.mp3  (6.51 Mo)


Jeudi 20 Octobre 2011 - 06:07
Amandine Dolphin - amandine.dolphin@zinfos974.com
Lu 867 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 06:51 [REVUE DE PRESSE] Lundi 21 août 2017

Dimanche 20 Août 2017 - 07:02 [REVUE DE PRESSE] Dimanche 20 août