Revue de presse

Jeudi 10 mars 2016

Le Quotidien n'y va pas par quatre chemins. "Le procès de l'année" qualifie les deux jours de procès qui se tiennent à compter de ce matin au palais de justice de Saint-Pierre. Les juges auront la lourde tâche de faire surgir la vérité lors du "procès des emplois politiques" comme le mentionne à son tour le Journal de l'Ile. L'affaire amène à la barre des politiques de premier plan : Nassimah Dindar, Bachil Valy et Jean-Jacques Vlody notamment.


Faits divers

"Palais de justice : la poudre suspecte frappe encore". Le Quotidien relaye le sentiment général de lassitude devant ces alertes en série suite à la découverte de colis et/ou d'enveloppes contenant de la poudre. Le procédé semble amuser son ou ses auteurs qui met en branle - mesure de précaution oblige - à chaque fois, toute une armée de secouristes spécialisés dans le risque chimique.


Ce mercredi a été marqué par un fait divers de plus sur la route. Un jeune homme de 20 ans a laissé sa vie sur la route de Bourg Murat à la Plaine des Cafres. Les indices et témoignages laissent à penser qu'une perte de contrôle sur une chaussée glissante est à l'origine de la collision fatale. Les occupants du fourgon contre lequel le véhicule du jeune homme est allé percuter avant de finir sa route dans le décor, s'en sortent indemnes.

"Malversations aux goonies : la ville partie civile". Le Journal de l'Ile, comme l'ensemble de la presse, a été informée hier par la mairie de Saint-Paul que cette dernière comptait réclamer des comptes à l'ancienne présidente de la structure spécialisée dans le périscolaire. L'ancienne dirigeante devra répondre en juillet prochain de détournement de fonds. Et pour la bagatelle de 200.000 euros.

Economie

L'entreprise de BTP Recobat de nouveau dans le dur. A peine sortie d'un plan de redressement il y a un an, l'entreprise spécialisée dans le gros oeuvre et la maçonnerie n'a que partiellement honoré les salaires de ses employés le mois dernier. Depuis lundi, ils sont en grève pour marquer leur mécontentement. Ils attendent du tribunal de commerce, devant lequel l'entreprise se présente le 16 mars, soit vigilant. A lire dans le Jir.

Ça coince lors des négociations obligatoires annuelles. Patronat du BTP et intersyndicale n'optent pas pour la même lecture de la situation dans le secteur. Capeb et FRBTP excluent pour l'heure toute revalorisation des salaires cette année. Autre son de cloche côté syndical : "la crise sert de prétexte depuis 4 ans". CGTR, CFDT et CFTC attendent d'avoir accès aux documents retraçant les aides fiscales et exonérations auxquelles les entreprises ont eu droit pour se faire une idée plus précise du contexte "de crise"...
Jeudi 10 Mars 2016 - 07:19
Lu 1619 fois




1.Posté par Eno2016 le 10/03/2016 10:39
Ce procès comme tous les procès touchant les politiciens ainsi que les maires sera plombé dès le départ par des non-lieux sûrement !
Les procureurs comme les juges pensent d'abord à leur carrière .... moins on touche aux politiques et plus on monte de grade !

2.Posté par Le Jacobin le 10/03/2016 12:29
Non-lieux..Non-lieux..Non-lieux.. Non non non non non!!!!

Je est un autre.

Arthur RIMBAUD 15 Mai 1871

Quand vous ne savez rien foutre de votre cerveau et de vos mains faite de la politique.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 06:58 Dimanche 4 décembre 2016

Samedi 3 Décembre 2016 - 06:32 Samedi 3 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales