Revue de presse

Jeudi 10 Mai 2012

Le Jir fait sa Une ce jeudi sur un rebondissement dans l'affaire du braquage d'un fourgon de la parfumerie Mado. Le 27 décembre dernier, le chauffeur avait affirmé avoir été victime d’un braquage sur la quatre voies du Port. Une version qui n'a jamais vraiment convaincu les enquêteurs. L'employé a reconnu avoir tout inventé. Il a livré une nouvelle version selon laquelle il a laissé son camion sans surveillance et a ensuite constaté une effraction. A ce jour, aucune trace du butin. L'enquête se poursuit.

Le Quotidien fait quant à lui sa Une sur les difficultés rencontrées par les associations tamponnaises. Les annulations de projets et les pénuries de financement se multiplient au Tampon. Vendredi dernier, les élus ont voté contre la subvention de 100.000 à l'OMS, le Bato Fou est en procédure de sauvegarde, la Fedar est déjà en redressement... Les restrictions budgétaires de la commune mettent à mal la vie culturelle et sportive de la commune.


Jeudi 10 Mai 2012
FAITS DIVERS

L'information est reprise par les deux journaux : Gérard Éthève sera de retour à la barre de la cour d'appel aujourd'hui. La cour examinera une affaire de harcèlement moral sur une ancienne employée, mettant en cause l'ancien président du directoire et directeur général de la compagnie réunionnaise. Devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis, en août dernier, Air Austral avait été condamnée à 50.000 euros d'amende et Gérard Éthève à 15.000 euros.

Autre information que l'on retrouve dans les deux quotidiens : le radar fixe de la quatre-voie de Pierrefonds a flashé à tort, pendant trois jours des véhicules roulant à plus de 90 km/h. Sur cette portion de route, la vitesse est limitée à 90 km/h depuis le 18 avril. Seulement voilà, les panneaux de limitation de vitesse n’avaient pas été changés. 2483 automobilistes ont été victimes de ce manque d'information. La préfecture a indiqué qu'ils n'auraient pas à payer leur amende.

ÉCONOMIE

Les deux journaux s'intéressent aux contentieux qui opposent SFR et Only. La marque au carré rouge attaque Only pour publicité mensongère et réclame 126.500 euros suite à une publicité comparative. Déjà condamnée aux Antilles, Only attaque de son côté SFR sur une publicité pour la Neufbox. La décision sera rendue le 18 juin.

Le Jir et le Quotidien nous font visiter le site de la SRPP. Dans le cadre de l'atelier n°1 du "grand débat" sur le prix des carburants, les différentes parties ont pu avoir un aperçu des installations de la société réunionnaise de produits pétroliers, sur son site au Port. Volumes en stock, contrôle des habilitations, pesées des bouteilles de gaz... Le transit des carburants a été dévoilé. Si cette visite s'est révélée instructive, elle n'a pas abordé la question des profits générés par la société. Affaire à suivre donc.

SOCIÉTÉ

"Comment fonctionne le plan d’alerte aux populations?" s'intéresse le Jir. En cas de tsunami, de glissement de terrain, d’inondation ou de tout autre catastrophe naturelle, nous ne sommes pas forcément au courant des moyens mis en oeuvre pour avertir la population. Le Jir se propose de nous éclairer. Si en métropole, les mairies sont équipées de sirènes d'alerte, ce système n'existe pas à La Réunion. Le journal liste les différents moyens d'alerte mis en place par les villes réunionnaises.

Le Quotidien s'intéresse quant à lui à l'ouverture de la saison des goyaviers la Plaine-des-Palmistes. Les champs sont envahis par les cueilleurs depuis deux semaines, nous dit le journal. Le petit fruit jour acidulé a donc toujours la côte. La saison s'annonce très belle pour les producteurs qui ont commencé à livrer les coopératives.

jeudi_10_mai_2012.mp3 Jeudi 10 Mai 2012.mp3  (7.08 Mo)


Jeudi 10 Mai 2012 - 06:19
amandine.dolphin@zinfos974.com
Lu 755 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 06:58 [Revue de Presse] Vendredi 9 décembre 2016

Jeudi 8 Décembre 2016 - 07:08 [Revue de Presse] Jeudi 8 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales