Economie

Jérôme Louault: "Caroupaye a tort de faire de la politique"

Conseil d'ami ou petit coup de pression subliminal ? Le patron de la société Louault, et de RMS à la Réunion, commente l'actualité sociale d'un client un peu spécial : Jean-Bernard Caroupaye. Il conseille à son "copain Bernard" d'arrêter de jouer les héros et de se consacrer à son activité d'entrepreneur, avant tout.


Jérôme Louault est de passage dans l'île durant au moins 6 semaines chaque année d'où il gère la société RMS
Jérôme Louault est de passage dans l'île durant au moins 6 semaines chaque année d'où il gère la société RMS
Le trublion de la FNTR est-il le nouveau robin des bois façon locale ? Jérôme Louault, dirigeant de la société du même nom en métropole - spécialiste dans la fabrication de remorques et semi-remorques - et dirigeant de Réunion Matériels Services (RMS), à la Réunion, ne le voit pas ainsi. Il implore son "client et néanmoins copain depuis 2002", Jean-Bernard Caroupaye, de rentrer dans le rang.

"Jean-Bernard est client chez nous depuis le début", se remémore Jérôme Louault, un poids-lourd de la fabrication de matériels pour le BTP en métropole. Il débarque tout juste de Roland Garros que les murs ont des oreilles. "Le téléphone n'arrête pas de sonner", rigole-t-il. Le chef d'entreprise reste une semaine dans le département. "Une personne est informée de ma venue, puis le dit à dix autres personnes, les dix informent 100…", s'amuse-t-il. Mais c'est surtout vers Jean-Bernard Caroupaye que le chef d'entreprise "flèche" ses conseils.

"Il a un encours de quelques milliers d'euros chez nous. Il se tient à cet encours. Bien sûr qu'il n'est pas assurable d'un point de vue assurance-crédit mais du fait de la confiance que l'on a en lui et depuis le temps que l'on travaille ensemble, je lui fais confiance, il me paye régulièrement sur des règlements type 60 jours", désamorce-t-il, alors que des rumeurs faisaient état d'impayés du client Caroupaye envers RMS, notamment dans l'achat de camions. Il n'en est rien selon Jérôme Loault, si ce n'est "4 à 5.000 euros" tout de même à régler.

"Une grande gueule, comme Mongin"

"Je pense que Bernard a tort de faire de la politique. S'il s'arrêtait de faire de la politique, ses affaires, à mon avis, iraient mieux. Je le connais depuis 2002, comme une multitude de clients réunionnais d'ailleurs, je n'ai pas honte de dire que Bernard Caroupaye est un client et un copain. Bernard est quelqu'un qui aime bien être en avant, maîtriser ses discours qui parfois sont alambiqués. Et je pense que de temps en temps, ses paroles vont plus loin que ses pensées et ça l'entraîne dans des conséquences pas calculées. Après, on est avec ou contre Bernard Caroupaye, c'est tout simplement parce qu'il est le premier à dire : "ou vous êtes avec moi ou vous êtes contre moi". Ses idées ne sont pas forcément les meilleures, mais ne sont pas non plus les plus mauvaises pour l'île de la Réunion". Pour Jérôme Louault, il est évident qu'à force d'être une "grande gueule", il dérange un certain nombre de personnes.

Jérôme Louault: "Caroupaye a tort de faire de la politique"
Il dresse un parallèle entre Caroupaye et Mongin. "Joël a les mêmes qualités et défauts que Bernard. Raison pour laquelle les affaires de Joel Mongin ne se sont jamais développées, parce qu'il parle un peu trop", juge-t-il. "Il faut quand même avoir le courage de faire ce qu'ils font. Personnellement je ne le ferais pas et je pense qu'on ne peut pas mélanger la politique et les affaires. Ils ont tort de mélanger les deux". Au-delà des caractères bien trempés des deux bonhommes, il n'en reste pas moins que la conjoncture n'aide pas le BTP et les transporteurs à fanfaronner.

"Le problème de fond aujourd'hui, c'est que s'il y avait plus de travail, toutes ces personnes, et notamment Bernard Caroupaye, auraient beaucoup plus d'argent dans leurs poches ! Bernard a une PME, il n'a pas de multi-nationale ! Il est entouré de sa famille mais une entreprise familiale, quand son chef d'entreprise n'est pas à sa tête, y'a un moment où ça ne va plus", en référence à l'omniprésence du représentant de la FNTR dans l'actualité.

La route du littoral en mer : le "plus mauvais choix" pour le BTP

Le brossage de portraits sans concession qu'il fait de ses connaissances vaut pour les élus de notre département.

"Les politiques doivent anticiper l'activité. Or, aujourd'hui, le changement de couleur politique fait que l'île est dans une cocotte minute. Il y a 30% de chômage. Il fallait une continuité des travaux sur l'île après la route des tamarins. Alors que le tram-train était proposé par les communistes, l'UMP arrive et dit : on n'en veut plus ! Il faut savoir que ça va coûter des dizaines de millions d'euros d'annulation. On n'a pas trop le droit de le dire mais Il y aura de la compensation sur les appels d'offres pour éviter que les entreprises réunionnaises qui ont eu des pertes d'exploitation liées à cet abandon de tram-train, aient une compensation sur la route du littoral. Si les politiques avaient anticipé, on aurait fini la route des tamarins, le tram-train, la route du littoral puis on avait le tunnel des trois virages à faire (de Saint-Benoît au Tampon). On en avait pour 20 ans de travaux à l'île de la Réunion. On dit que ça va coûter de l'argent. C'est faux, ça va générer de l'emploi. Qui dit emploi dit impôt, ce qui génère aussi de la consommation. En arrêtant les travaux, on a généré du chômage et donc du social. C'est le cercle vicieux connu par la métropole et les Dom-Tom actuellement. Ce n'est pas le social qui sauvera notre économie. Aujourd'hui, on ne pense plus qu'à comment allons-nous obtenir des bulletins de vote aux prochaines élections au travers du social", déplore l'intéressé.

En passant, il braque son oeil d'observateur régulier de la vie locale dans le choix du tracé en mer de la route du littoral. "Le choix du tracé est le plus mauvais pour les Réunionnais. C'est une idiotie de passer par la mer, ça n'arrange que quelques personnes. L'intérêt de la faire sur la montagne, c'est qu'on avait tous les matériels à l'île de la Réunion. La route du littoral va générer très peu d'emploi pour les Réunionnais", tire t-il de son expérience dans le milieu.

--------
RMS est installée depuis fin 2005 à la Réunion, avec deux associés issus du groupe Caillé. Jérôme Louault est le propriétaire de RMS. Réunion Matériels Services a fait venir les marques Hitachi et Man à la Réunion. Elle compte une vingtaine de salariés. Lors du dernier exercice, la société a réalisé 6,5 millions de CA. En métropole, le groupe (partie remorques) embauche 110 salariés plus une quarantaine en Bulgarie. Son chiffre d'affaires : 15 millions d'euros.
Mercredi 24 Juillet 2013 - 04:48
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 4096 fois




1.Posté par Le Taliban. le 24/07/2013 05:43
Bien parler!
Voila au moins une personne qui est du métier.
C'est pas un chasseur à la Défisc. Bravo.

2.Posté par informé le 24/07/2013 07:00
aucun intérêt !!!!

3.Posté par TiPayet le 24/07/2013 07:19
Monsieur Caroupaye n'a qu'a faire comme tout les chefs d'entreprise. Payé ses dettes sociales et fiscales. S'il ne peut pas le faire qu'il met la clef sous la porte. Moi si je dois 1000€ aux impots on me saisie mon compte. Comment lui peut atteindre une dette de 1,4M€. Comment fait-il pour répondre à des marchés public sans être a jour de ses cotisations. Comment fait-il pour emprunter de l'argent alors qu'il n'en a pas (a moins que ce soit sous le matela

4.Posté par Kasser lékui le 24/07/2013 09:07
en clair, tu veux lui dire de s'arrêter car à force de trop faire les impôts et autres """préstateurs "" qui sont fraudés risquent de fouiner un peu trop dans vos affaires et de découvrir encore plus de petites manipulations dont les victimes risquent de réclamer
Impots, RSI, et autres

5.Posté par MARONAZ le 24/07/2013 10:52
pé éte caroupaye i dwa arét fé son zés, mé lé pa domoun déor i dwa di ali sa! kisa ilé boug la, akoz li sa pa mét lorde koté son bor laba! asé souplé.

6.Posté par fl le 24/07/2013 12:53
très belle article M Jérôme Louault a un parlé franc et honnête ce qui est pas le cas de tous

7.Posté par JCB le 24/07/2013 16:31
Vous avez de drôle de "copain' Mr Louaut Bernard ne vous doit que 5000 euros une broutille et combien aux autres entreprises que je ne citerais pas...le fisc quelques millions d'euros, les charges j'en passe et des meilleurs , ses employés payés à coup de trique et bossant dans de super conditions d' hygiènes et sécurités du travail allez donc visiter son super dépôt.. c'est bien de se la jouer je suis à peine arrivé sur l’île que le téléphone n’arrête pas de sonner la star est la je passe une semaine et me délecte de mes bons conseils... la nouvelle route du littoral c'est nul etc..... contentez vous d'essayer de construire des portes engins fiables ce sera déjà pas mal et arrêtez de vous la jouer

8.Posté par ange le 24/07/2013 20:00
eh ben ! un patron qui parle.... faut qui vienne du bateau mère........ Jérôme Louault est au dessus du lot ... et fait des fotes de saint axe... mettez (sic) ... on comprendra mieux............ quant au sujet du jour....... Jérôme Louault n'a plus besoin de machin ....ah non ! .... machin peut pas faire sans Jérôme Louault ....danc ..... j'admets ..... bon témoignage

9.Posté par son avis sur la route du littoral le 24/07/2013 20:40
C'est bien qu'un professionnel qui sait de quoi il parle dise la vérité sur le projet de route du littoral :

"La route du littoral en mer : le "plus mauvais choix" pour le BTP
En passant, il braque son oeil d'observateur régulier de la vie locale dans le choix du tracé en mer de la route du littoral. "Le choix du tracé est le plus mauvais pour les Réunionnais. C'est une idiotie de passer par la mer, ça n'arrange que quelques personnes. L'intérêt de la faire sur la montagne, c'est qu'on avait tous les matériels à l'île de la Réunion. La route du littoral va générer très peu d'emploi pour les Réunionnais", tire t-il de son expérience dans le milieu."

Je l'ai toujours pensé. La Région veut faire croire que ça va générer un maximum d'emplois pour des Réunionnais, c'est de la propagande et pas de l'information.

10.Posté par polo974 le 24/07/2013 21:20
""" On dit que ça va coûter de l'argent. C'est faux, ça va générer de l'emploi. """

ça va coûter de l'argent (beaucoup, même) et ça ne va pas créer d'emploi à long terme...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales