Politique

Jego : "Le Revenu supplémentaire temporaire d'activité de 100€ appliqué dès avril"


Jego : "Le Revenu supplémentaire temporaire d'activité de 100€ appliqué dès avril"
Le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, Yves Jégo, a annoncé mardi au Sénat que le Revenu supplémentaire temporaire d’activité (RSTA) de 100 euros pour les bas salaires serait appliqué "dès le mois d’avril".
Ce dispositif destiné à anticiper la création du RSA, qui ne sera appliqué qu’en 2011, "c’est 100 euros pour tous ceux qui travaillent s’ils ont moins de 1,4 smic", a précisé M. Jégo lors de l’examen du projet de loi de développement de l’outre-mer (Lodeom).
Il a indiqué qu’il serait appliqué dans les quatre départements d’outre-mer (DOM) et concernera "185.000 salariés qui vont dès cette année toucher ce RSTA pendant les 3 prochaines années".
La mise en place du RSTA est l’un des points du protocole d’accord signé début mars par le collectif LKP qui a mené la grève en Guadeloupe depuis le 20 janvier et les représentants de l’Etat.
La Lodeom est la "première réponse du gouvernement à la difficulté que traverse" l’outre-mer "un socle sur lequel il faut construire un nouveau modèle", a par ailleurs souligné M. Jégo.
"Nous voulons favoriser la production locale au dépend de l’importation" a-t-il souligné. "Ce sont 27.000 entreprises qui attendent les zones franches" a-t-il ajouté.
La Lodeom prévoit des mesures d’incitation par des exonérations de charges patronales et la création de zone franches pour les entreprises ultramarines.
Mercredi 11 Mars 2009 - 07:41
Pierrot Dupuy
Lu 1928 fois




1.Posté par Trouillomètre au maximum le 11/03/2009 09:48
Petit cours de réunionitude pour le préfet :

L'argent est une chose, mais ce n'est pas seulement ce qui est recherché. Il existe une tranche de la population dont chaque membre est nommé "Caniar". Ils veulent :
1- Du pillage (billets de banque, voitures "tunées", matériel électronique, vêtements de marque, objets de luxe, etc ...)
2- Du sport d'équipe (avec en face les forces de l'ordre, mais à bonne distance tout de même car le courage n'est pas leur principale qualité : on préfère les jets de projectiles suivis d'une fuite tactique plutôt que le corps à corps).
3- Ne pas travailler tout en réclamant du travail
4- Toucher de l'argent à ne rien faire.

Pour que la caniarditude se calme, il faudrait :
- soit plusieurs jours de pluie diluvienne
- soit un match de foot majeur à la TV lorsque les évènements arriveront à leur paroxysme et que les caniars seront un peu fatigués par quelques nuits courtes et des tendinites au bras droit.
- soit des syndicalistes intelligents et responsables.
- une dernière option mais conjoncturelle et en l'occurrence irréversible aurait été d'avoir un maire au passé judiciaire net, parce que le pas net joue un double jeu dans le style "contre espion on ne sait plus pour qui il travaille".

Alors :
- Téléphonez à méteo chaudron pour commander la pluie
- Téléphoner à la fédération français de foot pour programmer le match
- Faites travailler vos flics et RG pour démontrer les manipulations des syndicalistes (et autres ...) et la logistique au profit des caniars. Ensuite jetez les responsables en prison. D'ailleurs, je ne vois pas pourquoi je m'adresse à vous. Vous êtes pleinement conscient du rôle des syndicalistes puisque les évènements avaient été prévus et annoncés par avance par vos propres services. La seule chose que vous ne voulez pas faire est de poursuivre les "responsables logisticiens".

Tant que vous y êtes : téléphonez à Sarko et expliquez à lui qui a voulu la départementalisation de Mayotte ce qui s'y passera dans 15 ans. Il arrive que le chien qu'on nourrit vous morde la main quand il estime que la ration n'est pas assez importante.

2.Posté par Gérard Maillot le 11/03/2009 11:49


1. Posté par Trouillomètre au maximum le 11/03/2009 09:48
Petit cours de réunionitude pour le préfet :

L'argent est une chose, mais ce n'est pas seulement ce qui est recherché. Il existe une tranche de la population dont chaque membre est nommé "Caniar". Ils veulent :
1- Du pillage (billets de banque, voitures "tunées", matériel électronique, vêtements de marque, objets de luxe, etc ...)
2- Du sport d'équipe (avec en face les forces de l'ordre, mais à bonne distance tout de même car le courage n'est pas leur principale qualité : on préfère les jets de projectiles suivis d'une fuite tactique plutôt que le corps à corps).
3- Ne pas travailler tout en réclamant du travail
4- Toucher de l'argent à ne rien faire.

Pour que la caniarditude se calme, il faudrait :
- soit plusieurs jours de pluie diluvienne
- soit un match de foot majeur à la TV lorsque les évènements arriveront à leur paroxysme et que les caniars seront un peu fatigués par quelques nuits courtes et des tendinites au bras droit.
- soit des syndicalistes intelligents et responsables.
- une dernière option mais conjoncturelle et en l'occurrence irréversible aurait été d'avoir un maire au passé judiciaire net, parce que le pas net joue un double jeu dans le style "contre espion on ne sait plus pour qui il travaille".

Alors :
- Téléphonez à méteo chaudron pour commander la pluie
- Téléphoner à la fédération français de foot pour programmer le match
- Faites travailler vos flics et RG pour démontrer les manipulations des syndicalistes (et autres ...) et la logistique au profit des caniars. Ensuite jetez les responsables en prison. D'ailleurs, je ne vois pas pourquoi je m'adresse à vous. Vous êtes pleinement conscient du rôle des syndicalistes puisque les évènements avaient été prévus et annoncés par avance par vos propres services. La seule chose que vous ne voulez pas faire est de poursuivre les "responsables logisticiens".

Tant que vous y êtes : téléphonez à Sarko et expliquez à lui qui a voulu la départementalisation de Mayotte ce qui s'y passera dans 15 ans. Il arrive que le chien qu'on nourrit vous morde la main quand il estime que la ration n'est pas assez importante.

De nouveau...Je te copie!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales