Politique

Jean-Yves Morel veut faire la lumière sur le foncier possessionnais


Jean-Yves Morel veut faire la lumière sur le foncier possessionnais
L'affaire Souprayenmestry n'est qu'un prétexte de plus. Comme chaque année à pareille période, l'opposition "Possession Avenir" se permet de noter l'action municipale.

Jean-Yves Morel se débat dans un premier temps à tordre "l'idée reçue" selon laquelle La Possession est une ville à pression fiscale modérée. Chiffres à l'appui, il retient bien au contraire que les trois taxes historiques sont maintenant "au-dessus de la moyenne des communes de l'Ouest". La taxe foncière a triplé comparativement à la mandature précédente et la taxe d'habitation a doublé. Le conseiller municipal a poussé son contrôle jusqu'à cibler l'évolution des dépenses réelles de fonctionnement (+61%) en rapport aux recettes (+42%) sur la période 2008-2013. Ce différentiel exprime un "signe du déséquilibre financier chronique de la gestion Robert", affirme Jean-Yves Morel. Maintes fois évoqué lors des dernières conférences de presse, ce volet ne constitue finalement qu'une mise en bouche.

Le personnel communal serait confronté quant à la lui à une "situation de désarroi". L'engagement pris sur la CDisation n'a pas été transformé, alors qu'il "constituait la plus vieille promesse du candidat Roland Robert en 1971 : sécuriser les emplois communaux". Il est grand temps selon le candidat de faire coïncider l'ancienneté des agents avec la grille de traitement de la fonction publique territoriale. Une ancienneté récompensée de manière progressive, allant de 5% d'augmentation à 35% pour les agents de plus de 35 années de service. Avec un vivier potentiel de 1.100 agents, il est de bon ton de ne pas se les mettre à dos.

Jean-Yves Morel ne veut pas non plus manquer l'opportunité de se démarquer de la majorité en place sur le sempiternel dossier des rythmes scolaires. Pas de demi-mesure à ce sujet : l'application dès la rentée 2013 de la réforme Peillon "dans notre ville est purement électoraliste", lâche-t-il. "Nos enfants trinquent aujourd'hui au fiasco total d'une réforme dont la mouture n'est pas bonne".

Alors que Roland Robert prévoit un référendum à la rentrée de l'été pour affiner le choix des parents sur la demi-journée travaillé, le mercredi ou le samedi, Jean-Yves Morel lance une contre-proposition dans le même registre de la consultation populaire. Il proposera ni plus ni moins - "si nous sommes aux commandes" - de demander "à l'ensemble des acteurs concernés s'ils sont favorables on non à la semaine de 4,5 jours". Même si la loi reste la loi et qu'elle s'impose à tous, l'éventuel futur maire imagine déjà faire reculer le ministre si ce référendum venait à indiquer un tollé des parents/personnel éducatif.

Un audit pour révéler la réalité du foncier disponible

A trois mois du premier tour, Jean-Yves Morel n'a pas goûté aux dernières annonces du conseil municipal mercredi dernier sur l'aménagement du littoral. "La reconquête du littoral possessionnais, c'est une situation qui perdure depuis 1976 (et la livraison en 2x2 voies). Depuis, successivement, ce projet revient avant chaque scrutin", stigmatise l'élu d'opposition. "Le maire nous fait miroiter un aménagement en nous aveuglant avec de belles photos". En tout cas, sur ces promesses, il ne veut plus se faire avoir.

Le dossier dont tout le monde parle reste le contentieux Souprayenmestry. L'ardoise est conséquente pour la collectivité : 12,6 millions d'euros, "soit la moitié du montant des recettes et impôts perçus à La Possession en 2013". Ne s'étant pas exprimé à chaud la semaine dernière, Jean-Yves Morel dit avoir voulu prendre le recul nécessaire. Au-delà de ce cas, c'est la gestion urbanistique du maire et de son équipe que le candidat des municipales montre du doigt. La Possession a essuyé cinq annulations du POS et du PLU, en 1995, 2002, 2005, 2006 et 2007, le plus souvent en raison de recours d'administrés. Le contentieux avec les consorts Souprayenmestry n'a jamais pénétré les murs de la salle du conseil municipal, affirme le conseiller municipal depuis 2001, "comme si il y avait des choses à cacher".

Face à ce cadeau empoisonné dont il pourrait hériter, Jean-Yves Morel serait dans l'obligation de commander un audit dès le mois d'avril pour "faire la lumière sur le foncier". Une dose de démocratie participative verra l'adossement d'un comité de pilotage assuré par des citoyens parmi lesquels l'ADIP est assurée d'avoir ses entrées. Elle qui "travaille dans l'ombre et sans moyen". Ne restera plus, une fois le tour du propriétaire finalisé, qu'à envisager une "solution mixte qui consiste à rétrocéder les biens non utilisés et vendre une partie de notre foncier" pour régler cette indemnité record. "Face à ce gâchis, les Possessionnais vont être les grands perdants", prévient Jean-Yves Morel, même s'il considère que "ce n'est pas aux administrés de payer la faute du premier magistrat".
Mardi 17 Décembre 2013 - 07:08
LG
Lu 943 fois




1.Posté par Eva le 17/12/2013 08:55
C'est la fin de l'année , on est dans nos achats de Noël. On a plus envie de regarder toutes les revues publicitaires et rêver à une belle fête.

2.Posté par jujube le 17/12/2013 09:31
Allez Jean Yves, il est temps de pousser cette équipe qui ruine la Possession...................

3.Posté par reponse a eva le 17/12/2013 10:27
Profite bien l'argent papi et des contribables car en 2014 c la fin.

4.Posté par A Jean-Yves le 17/12/2013 11:21
jean yves, il faut qu'on le pousse au 2eme tour ce maire qui a ruiné la possession ntre ville.
Puis il faudra que chacun prenne ses responsabilites en termes de soutien il ne faut surtout pas louper le coche.
Avec la chute de roro l pcr coulera plus encore et on pourra cntinuer à faire de la politique tranquillement mais si l dgs et son bof ainsi que le miare passe nus serons tous foutus pour un bout de temps.

Ce message ne s'adresse pas uniquement à jean-yves mais aussi a vanessa, Hubert, rupert et les autres sauf treport qui courera au 2eme tour vers son dgs prefere même si la totoche a li.

5.Posté par les voix du dgs le 17/12/2013 11:23
Le dgs de la possession apporte uniquement 2 voix pour le maire ainsi que son bofrere.

alors que les familles à la possession triment eux ils ont deja acheter plusisuer maisons sur la ville.

6.Posté par Gérard Jeanneau le 17/12/2013 11:30

Et celle qui va nous sortir de ce pétrin, c'est Vanessa Miranville !

7.Posté par patrice le 17/12/2013 12:51
Vivement 2014 pour qu'une nouvelle équipe arrive. J'ai eu la chance de rencontrer M. Morel et les autres candidats . Vanessa m'a déçu, les autres sont des anciens camarades du Maire.
Vous êtes le seul a m'avoir convaincu dans votre discours . On voit que vous maitriser vos dossiers du fait d'etre déjà dans l'opposition. Et c'est de ca que nous avons besoin. Je vote Jean Yves Morel en 2014.

8.Posté par coe pou di un bon nafer le 17/12/2013 12:57
reponse à 6

qu'elle s'allie à jean yves morel mais ce ne sera pas elle qu'on souhaite voir maire à la possession...

9.Posté par le barbier le 17/12/2013 13:23 (depuis mobile)
sans vouloir etre rasoir mais c une grosse CLAQUE qui taten au secondtour...ro.ro profitera des division

10.Posté par dyzdo le 17/12/2013 13:23 (depuis mobile)
Bravo mr Morel. Mais apres promis faut pas faire pareil.

11.Posté par titoulit le 17/12/2013 15:03
virer la sardine périmée oui, mais la remplacer par un brède pourri, c'est non, non et non, jamais!

12.Posté par courteaud le 17/12/2013 15:04
OUi jean Yves mais déjà la Mairie devrait posséder un recensement des biens mobiliers et immobiliers dans ses immobilisation sinon il faut déjà poser la question à la CRC qui contrôle depuis des années. Il est temps de mettre les cartes sur table et bonne chance.

13.Posté par Jo le 17/12/2013 15:30
post7, Morel pourquoi pas, mais il est entouré d'une bande de nuls, c'est son talon d'Achille. Ce serait inquiétant de voir toute cette bandes d'alimentaires décider pour nous

14.Posté par Caflakour le 17/12/2013 17:58
Post 13 Jo : Je trouve votre remarque désobligeante, diffamatoire et à tout le moins fausse. Je fais parti du groupe La Possession Avenir et je ne me sens pas du tout concerné par vos remarques qui n'engagent que vous et qui sentent la rancœur et l'ignorance.
Nous sommes une équipe soudée et compétente. Des personnes de qualité, avec des professions ou des passés professionnels tout à fait honorables constituent le groupe puis nous avons des jeunes, des personnes sans emplois, de blancs, des malbars, des noirs, des "zarabes", des mahorais... nous sommes à l'image de la société réunionnaise actuelle. Si cela vous dérange et bien c'est votre problème mais si nous sommes une bande de nuls que dire de l'équipe actuelle qui nous a amené doucement en 43 ans à la pire situation potentielle du département. Car si la ville est condamnée à payer les 12 millions de l'affaire Souprayenmestry (et sans mesure corrective afin de minimiser l'impact négatif), nous serons dans une situation financière catastrophique proche, voire même pire de celle de St Louis.
Cette nullité Monsieur Jo je ne vous vois pas la critiquer malgré le fait que ce maire avec cette équipe de bras cassés vous laisse une situation catastrophique... vous devez rouler pour eux !
Sachez monsieur que traiter des gens de "nuls" et "d'alimentaires" alors que vous ne nous connaissez pas. Attendez que nous soyons à la mairie !

15.Posté par darky le 17/12/2013 20:06
que dit la paierie communale...? les fiches immo sont elles à jour ..? sinon faut reprendre le travail réalisé en 99..hors foncier!

16.Posté par citoyenne le 17/12/2013 20:37
A Post 11. TITOULIT.

Faire des jeux de mots aussi nul c'est franchement idiot. Au moins Jy Morel et sa colistière F Sadon ont osé défendre les différentes affaires lors des conseils municipaux durant leur mandat; 2008 à 2014.Eux seuls ont participé et Robert n'a pas réussi à les achetés comme à son habitude. Combien d'opposants peuvent en dire autant. Même à l'heure actuelle parmi les dissidents il y en a qui sont retourné au bercail... sans oublier les anciens opposants. Jh savigny, c lebon et ceux que l'on entend plus...VOTEZ MOREL avec LA POSSESSION AVENIR

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales