Politique

Jean-Yves Langenier répond "aux faiseurs d'opinion"


Jean-Yves Langenier répond "aux faiseurs d'opinion"
Depuis que j’ai rendu publique ma décision de ne pas me présenter aux élections municipales de 2014, divers commentaires ont été publiés à ce sujet dans les médias. Un bel exercice de démocratie qui a cependant ses revers. Le premier étant l’anonymat de certains courriers des lecteurs. Cet anonymat qui permet de faire sauter les verrous implicites que nous dicte notamment la notion de respect, ou encore celle de la mesure.

Cette liberté d’expression, qu’elle s’exerce sous le sceau de l’anonymat ou à visage découvert, signe de vitalité d’une société, requiert cependant un minimum de règles afin que son exercice ne bascule ni dans la démagogie ni dans la manipulation et que la bonne foi et la crédibilité des auteurs ne soient de fait disqualifiées par ces excès.

Je constate malheureusement qu’au nom de la liberté d’expression, on assiste de plus en plus à un déferlement de commentaires ou courriers des lecteurs suscités par des fantasmes et des règlements de compte sur fond de polémiques politiciennes dont les enjeux sont exacerbés par l’approche des élections municipales.

Que chacun s’exprime dans le cadre d’un débat démocratique avec en arrière-plan la campagne électorale est somme toute louable et bénéfique. Cependant, je déplore l’utilisation abusive de références à ma décision de ne pas me représenter ainsi que les interprétations tendancieuses qu’en font certains. Cette décision m’appartient et je ne reconnais à personne le droit de l’utiliser comme argument contre tel ou tel personnage politique, quelle que soit son appartenance idéologique.

Aux commentateurs, anonymes ou non, qui me citent en exemple pour mieux jeter le discrédit sur d’autres, notamment par rapport à ceux qui ont choisi de poursuivre leur engagement politique en sollicitant un nouveau mandat, je me permets de rappeler que la loi ne fixe, jusqu’à maintenant, aucune limite au nombre de renouvellement d’un mandat. Ainsi Aimé Césaire a été maire de Fort-de-France pendant 56 ans. Jacques Chaban-Delmas a été maire de Bordeaux pendant 48 ans. La sanction des urnes est seule juge.


Jean-Yves Langenier
Maire du Port
Vendredi 10 Mai 2013 - 07:25
.
Lu 1234 fois




1.Posté par électeur normal le 10/05/2013 08:45
Commentaire très sobre de monsieur Langenier qui mérite le respect.

2.Posté par allan le 10/05/2013 09:52
"la loi ne fixe, jusqu'à maintenant, aucune limite au nombre du renouvellement de mandat"....C'est là un tort qu'il faudra corriger. Un mandat est un "service public" que l'on rend, à un moment de sa vie à la société. Un renvoi d'ascenseur, en quelque sorte, pour ce que la société a fait pour soi. Et il faut laisser la possibilité aux autres, et notamment aux plus jeunes, de rendre ce service. En France, bizarrement, nombreux sont ceux qui font de la fonction d'élu, une profession. Et ils s'accrochent à leurs mandats contre vents et marées. N'y a-t-il pas d'autres raisons moins nobles qui les motivent ?.
Dans ces temps de réformes constitutionnelles, une modification de la loi en ce sens serait la bienvenue. Reste à déterminer le nombre de renouvellement opportun. Pourquoi ne pas se limiter à un seul renouvellement ?. Le débat est ouvert.

3.Posté par Philpali@974:droit dans nos bottes! le 10/05/2013 09:53
Bien que n'ayant pas saisi tout le sens de votre réaction à propos de ces commentaires "partisanes ou non", je m'en vais de ce pas vous répondre que la politique n'a jamais été aussi sale ces derniers temps. Comme vous le décrivez :"...on assiste de plus en plus à un déferlement de commentaires ou courriers des lecteurs suscités par des fantasmes et des règlements de compte sur fond de polémiques politiciennes.." Ce sentiment "d'injustice et de maltraitance" en vous est pareil à celui que nous le Peuple éprouvons devant les attitudes et agissements de la classe politique locale et nationale. A la différence que comme vous (tous) êtes engagés dans des responsabilités et batailles de pouvoir, qui à ces justes titres induisent forcément des interactions avec l'électorat.Et c'est le prix à payer surtout si celui-ci se sent manipulé et pris (encore une fois) pour le dindon de la farce. Pour ma part et portois que je suis,rien ne m'échappe dans la gestion politique des choses.J'ai eu l'occasion d'écrire ici même mon scepticisme quant à votre démarche de "passassion de flambeau..au poulain etc"..Dans une ville où tout laisse à penser à un éventuel retour de l'ancien maire(ce qui s'apparenterait à une prise d'otage des Portois)..permettez-nous Mr Langenier de le dénoncer (aussi) avec le même sentiment de frustation lequel vous anime aujourd'hui!Ce n'est juste qu'un retour des choses..une mise au point dont vous devriez en tenir compte au lieu de le vivre en toute adversité..Par contre si l'anonymat vous titille à ce point,tout comme pour les scrutin,c'est aussi un prix à payer.

4.Posté par portois le 10/05/2013 13:01
OUI c'est cette année que le maire du Port est le plus médiatique en 30 ou 40 ans de pouvoir communiste au port.

donc on a l'impression que depuis qu'il s'est délesté d'un certain poids, il parle. il était temps.

mais vive Huguette quand même, nous viens à zot en 2014.

5.Posté par 100 ans le 10/05/2013 13:04
si certains veulent se presenter jusq'ua l'age de 100 ans c'est leur probleme, mais quand c'est pour installer une monarchie, alors le peuple dira non forcement, on attend les urnes.

déjà que la gaingne in raclé en 2012 aux législatives, y vien à zot en 2014..

hihihihihiiiiiiiiiiii

6.Posté par Creole Lamda le 10/05/2013 19:25
MONSIEUR LANGENIER ,VOUS ÊTES UN HOMME POLITIQUE , DONC "UN HOMME PUBLIC" DONT LES DÉCISIONS ,LE MANDAT EST PASSé AU CRIBLE DE LA CRITIQUE : IL Y A CEUX QUI APPROUVE VOTRE BILAN MAIS IL Y A AUSSI CEUX QUI LE TROUVE MITIGE OU MAUVAIS : C'EST CELA LA VÉRITABLE DEMOCRATIE !!! IL NE FAUT PAS S'ATTENDRE ,APRÈS UN SI LONG MANDAT , A CE QUE ,UNANIMEMENT , LA POPULATION PORTOISE VOUS DRESSE UNE COURONNE DE LAURIER !!! IL N ' Y A QUE DANS LES RÉGIMES COMMUNISTES QUE CELA SE PASSE AINSI !!! QUELQU'UN A DIT QUE "VOUS AVEZ ÉTÉ UN BON PETIT SOLDAT DU P.C.R. : JE CROIS QUE C'EST LA VÉRITÉ ! MAIS , ENTRE NOUS , SINCÈREMENT,
VOUS AVEZ BIEN COMMIS QUELQUES ERREURS : VOUS N’ÊTES QUAND MÊME PAS COMME PAUL J’ESPÈRE ( "IN-FA -IBLE ) !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales