Blog de Pierrot

Jean Simonetti touché en plein vol...

Samedi 2 Août 2008 - 15:54

J'ai reçu ce soir un communiqué officiel de l'UMP signé de Marie-Luce Penchard, la secrétaire nationale de l’UMP en charge de l’outre mer.

Cette dernière tient à préciser "que la mission diligentée au sein de la fédération de la Réunion vise uniquement à relancer une dynamique auprès d’adhérents en organisant des débats publics et préparer une synthèse des différentes sensibilités qui s’expriment à l’intérieur du mouvement au plan local. Cette mission doit avant tout, organiser les prochaines élections locales internes au parti en vue du renouvellement des cadres et membres du comité départemental qui auront lieu au mois de novembre au plus tard.

Cette mission provisoire n’a pas vocation à proposer à la direction du parti des sanctions ou des ultimatums concernant les cadres de la fédération. Il appartiendra aux instances locales qui seront élues démocratiquement de faire éventuellement des propositions sur la base d’une ligne politique qui sera clairement définie à l’issue des journées de l’UMP Réunion qui seront organisées en fin d’année dès la mise en place du nouveau comité départemental".

Voilà qui apparait fort comme un désaveu de Jean Simonetti, qui avait récemment lancé un ultimatum à Nassimah Dindar d'adhérer au groupe UMP du Conseil général et de virer le PS de sa majorité, au risque s'il elle n'obtempérait pas, de se faire exclure de l'UMP...

Ce communiqué officiel confirme, comme je vous l'avais indiqué, que Nassimah compte encore des soutiens à Paris, et que l'UMP semble là bas comme ici traversé par des courants parfois contradictoires.

Reste à savoir maintenant si Marie-Luce Penchard a uniquement parlé au nom de l'UMP et de son amitié pour Nassimah, ou si elle a pris l'avis de l'Elysée avant de s'exprimer publiquement puisqu'il semblerait que ce soit Nicolas Sarkozy lui même qui piloterait l'opération "exclusion du PS" de la majorité départementale.

Et reste aussi à voir comment va réagir Jean Simonetti, après s'être fait désavouer publiquement de la sorte... Il va finir par regretter d'avoir accepté cette "mission suicide"...

Il ne lui reste à mon avis qu'une seule solution : démissionner, et obliger ainsi la direction de l'UMP au plus haut niveau à se positionner. Soit il est désavoué, et il s'en va. Soit il est confirmé dans ses fonctions, et c'est Marie-Luce Penchard, par ailleurs fille de Lucette Michaud-Chevry, qui devra faire ses valises...

Mais il débarquera demain à Paris avec deux atouts de taille dans la valise : outre le soutien massif des militants dans sa démarche de clarification au sein du mouvement, il pourra se targuer d'être celui qui aura réussi à fusionner les deux groupes de Droite de la Région dans un groupe unique "UMP et apparentés". Une tâche titanesque sur laquelle tout le monde s'était cassé les dents jusqu'à maintenant, et qui est une réalité depuis ce matin...
Pierrot Dupuy
Lu 618 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter