Société

Jean-Pierre et Cédric Técher : Un étonnant parallélisme criminel pour le père et le fils


Jean-Pierre et Cédric Técher : Un étonnant parallélisme criminel pour le père et le fils
Le meurtre de Véronique Ferrère, tuée samedi dernier, fait rejaillir de la mémoire des plus anciens réunionnais le passé de Jean-Pierre Técher, le père de Cédric Técher, qui a avoué le meurtre de sa mère. Dans l'histoire judiciaire de la Réunion, Jean-Pierre Técher reste comme l'un des derniers condamnés à mort à avoir été gracié.

Militant de la cause des chômeurs bien connu à la Réunion, Jean-Pierre Técher a été condamné à mort pour assassinat par une décision de la Cour d'assises de la Réunion le 26 juin 1971. Jean-Pierre Técher avait été gracié par le président, Georges Pompidou, sa peine ayant été commuée en réclusion criminelle à perpétuité le 3 décembre 1973. Il fera 17 ans de prison. "Je n'évoque ce sujet que lorsque l'on me sollicite lors des anniversaires de l'abolition de la peine de mort en France", précise Jean-Pierre Técher, qui ne souhaite pas s'étendre davantage en pareil désarroi.

Depuis, le militant associatif n'a eu de cesse de s'engager aux côtés des chômeurs à travers son association Agir contre le chômage. Lors d'un séminaire à Maurice en 2010 dont le débat portait sur la peine de mort, Jean-Pierre Técher a rappelé qu'il était "contre la peine de mort" parce que "c’est une barbarie indigne d’un pays civilisé, indigne d’une démocratie. Parce qu’elle est contraire à ce que l’humanité a pensé de plus haut et rêvé de plus noble, parce qu’elle est contraire à l’esprit du christianisme, à la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, signée par la plupart des pays et qui consacre le droit à la vie", indiquait-il à l'époque dans le journal l'Express de Maurice.

Jusqu'aux aveux de son fils hier devant le parquet, Jean-Pierre Técher voulait encore croire à son innocence. Celui-ci a été mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire. L'ami de ce dernier, présent au moment des faits, a obtenu le statut de témoin assisté.
Mardi 16 Avril 2013 - 12:07
LG
Lu 4646 fois




1.Posté par ANIN le 16/04/2013 17:00
c'est vrai on y a tous pensé ! mais que dire de plus...

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 16/04/2013 18:07
Jean-Pierre Técher, le père de Cédric Técher, qui a avoué le meurtre de sa mère...../ .... condamné à mort pour assassinat .... / ......Jean-Pierre Técher a rappelé qu'il était "contre la peine de mort" parce que "c’est une barbarie indigne d’un pays civilisé, indigne d’une démocratie.
..... ? .....
Que devraient en penser les Victimes ?

3.Posté par Bambou le 16/04/2013 18:44
Un homme qui a donner la mort , de facon atroce et surtout pour une futilité, est contre la peine de mort ???????????????
Meme si c'est homme a purgé sa peine , quoi que il n'a pas été jusqu'à l'éternité de sa vie terrestre , doit , à mon sens , ne plus etre dans la société que l'on vie .est ce qu'une seule fois , il peu se dire et se redire ce qu'il a fait ??????
Non , il doit se retirer .Il est maudit

4.Posté par Piralex le 16/04/2013 19:04
Letchis y donne pas Longanis !

5.Posté par piment rouge le 16/04/2013 19:59
Le chien y fait pas le chat.

Condoléances à la famille endeuillée de cette femme victime.

6.Posté par Ladi Lafé le 16/04/2013 22:09
2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 16/04/2013 18:07 |

Jean-Pierre Técher, le père de Cédric Técher, qui a avoué le meurtre de sa mère...../ .... condamné à mort pour assassinat .... / ......Jean-Pierre Técher a rappelé qu'il était "contre la peine de mort" parce que "c’est une barbarie indigne d’un pays civilisé, indigne d’une démocratie.
..... ? .....
Que devraient en penser les Victimes ?

7.Posté par marcel le 16/04/2013 23:32
Il n'y a qu'en France qu'on peut voir cela, être condamné à mort, gracié donc à perpétuité et avoir une remise de peine aussi longue? je ne suit plus là!!! et en plus de laisser ce personnage être au devant de la scène comme c'est le cas!!!

8.Posté par Jack Karrity le 17/04/2013 08:01
"...contre la peine de mort" parce que "c’est une barbarie indigne d’un pays civilisé, indigne d’une démocratie. Parce qu’elle est contraire à ce que l’humanité a pensé de plus haut et rêvé de plus noble, parce qu’elle est contraire à l’esprit du christianisme, à la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, signée par la plupart des pays et qui consacre le droit à la vie..."

Que messieurs les assassins commencent... (Alphonse Karr)

9.Posté par JANUS le 17/04/2013 08:23
Foutez la paix à la famille TECHER ...

Ne trouvez-vous pas qu'elle souffre suffisamment aujourd'hui ...

Vous devriez avoir honte de critiquer ainsi des gens qui sont dans la peine et la souffrance ...

10.Posté par Aimé TECHER collectif OUBLI PA NOU le 17/04/2013 16:06
Je porte le même nom: TECHER .
Je connais bien Jean Pierre . Nous n'avons aucun lien de parenté du moins depuis bien des générations.. Lorsque je l'ai rencontré pour la première fois à SAINT DENIS c'était à ma demande . Je voulais comprendre comment vivait une association qui se préoccupe des chômeurs à LA REUNION . Je voulais partager avec lui et d'autres ce qui nous unissait, nous rassemblait puisque j'étais moi -même Président d'une association dont la vocation première est d'accompagner les chômeurs Réunionnais dans l'ouest Parisien.Association A.O.M.
J'ai été frappé par sa confession. Il m'a fait état de son passé. Après un moment difficile c'est la première fois que je dialoguais avec un condamné à mort gracié., j'ai ressenti chez Jean Pierre la volonté de se "racheter" dans cette mission qu'il se donnait : s'occuper des chômeurs alors que les biens pensants "hurler" , montrer du doigt ces même chômeurs.
J'ai revu Jean Pierre deux ans après . Ce sentiment que j'avais eu lors de ma première rencontre s'est à nouveau apparu. J'avais devant moi un militant qui donnait tout son temps pour accompagner ces chômeurs en situation difficile. Il était au service de l'autre.
J'avoue que Jean Pierre est pour moi la démonstration que l'HOMME peut CHANGER. L'HOMME ne peut être condamné à tout jamais. Il a en lui cette force d'être un être humain.Il a su le montrer.
Ce drame vécu , par cette mort atroce me demande de me poser la question : Pourquoi un tel meurtre ? Qui a pu pousser le Père puis bien plus tard le fils au même meurtre ?
Je me demande si devant tous ces meurtres atroces commis dans mon Péï il n'y aurait pas un phénomène qui engendre chez certains d'entre nous à aller à de tels actes inqualifiables !
Je ne peux pas ne pas penser à la souffrance de Jean Pierre à son fils Cédric et à toutes et à tous sont qui sont touchées, touchés par cette mort injuste.
Je cherche à comprendre pourquoi tant de meurtres, tant de violences inhumaines ! Chacune et chacun d'entre nous, nous sommes concernées, concernés. Cela n'arrive pas qu'aux autres ?
Pour comprendre je pose la question : est-ce que cette maladie que l'on nomme la maladie bipolaire n'est-elle pas un début d'explication?
Cette maladie engendre une telle violence chez la personne bipolaire . Connaître les conséquences de cette maladie peut nous faire comprendre pourquoi il y a de telles violences dans les familles.A mon grand regret il y a un vrai silence sur cette maladie et ses conséquences sur les personnes bipolaires et sur leur entourage.
Connaître pour comprendre. Comprendre pour expliquer. Comprendre d'abord pourquoi il y a tant de violences est ma démarche première.
Ma compassion va à toute la famille et à toutes les personnes touchées par cette mort injuste.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales