Politique

Jean-Paul Virapoullé : “C’est une journée historique pour La Réunion”

L’annulation partielle de la DUP (Déclaration d’utilité publique) prononcée par le Tribunal administratif à l’encontre du projet de tracé du tram-train a fait réagir le sénateur de La Réunion : “C’est le principe constitutionnel de précaution qui a prévalu”.


Jean-Paul Virapoullé : “C’est une journée historique pour La Réunion”
“Ce 23 avril est une journée historique pour notre région puisque, de manière très courageuse, le Tribunal administratif de Saint-Denis a jugé que sur une portion de tracé de 570 m situé dans la commune de Saint-Denis, le tram-train n’avait pas d’utilité publique”.

Jean-Paul Virapoullé, comme à son habitude, ne fait pas dans la demi-mesure après le jugement du Tribunal administratif qui a annulé la Déclaration d’utilité publique du tracé du tram-train pour la partie comprise entre la rue Gasparin et la rue des Molières.
Sur l’aspect juridique, le parlementaire commente ainsi la décision du TA : “Le tribunal a considéré que sur cette portion de tracé, la vie des passagers aurait été mise en danger compte tenu des caractéristiques géologiques de l’endroit”.
Selon lui : “C’est donc le principe constitutionnel de précaution qui a prévalu et c’est l’ensemble de la population réunionnaise qui doit s’en féliciter car ainsi, ce sont des vies humaines qui seront épargnées”.

La décision du TA a des conséquences importantes aux dires du sénateur de La Réunion. “Le tracé en provenance de Saint-Paul vers Saint-Denis, ou de Sainte-Marie vers la mairie de Saint-Denis aboutit respectivement à une impasse tant au niveau du Pont Vinh-San qu’au niveau de la mairie de Saint-Denis”.
 “Avec ce jugement et malgré l’appel probable à Bordeaux, c’est l’ensemble du projet qui est désormais techniquement et financièrement impossible”.
L’annulation de l’arrêté d’utilité publique sur 570m “entraîne obligatoirement la définition d’un autre projet avec un nouveau tracé, ce qui nécessitera beaucoup de temps et rendra caduc le plan de financement qui dépend des subventions de l’Etat français, de l’Europe et, bien évidemment, des emprunts contractés par la Région”, a conclu Jean-Paul Virapoullé, sénateur de La Réunion.
Jeudi 23 Avril 2009 - 18:06
Jismy Ramoudou
Lu 1101 fois




1.Posté par Tamarin des Hauts le 23/04/2009 18:11
décidément, il n'en rate pas une, notre Jean-Paul que le monde entier nous entier nous envie (mais nous supplie de garder)! Une journée historique, rien que ça! Pour lui, tout est fini, la messe est dite! Dès qu'il s'agit de proférer une ânerie, le jean-Paul ne légine pas sur les moyens! Conseillons-lui charitablement de lire les attendus de la décision du TA et surtout, rappelons-lui que ce n'est pas parce qu'on est convincu d'une sottise que cette sottise devient vérité universelle!
Notre grand pêcheur devant l'Eternel affirme: “C’est donc le principe constitutionnel de précaution qui a prévalu et c’est l’ensemble de la population réunionnaise qui doit s’en féliciter, car ainsi ce sont des vies humaines qui seront épargnées”.
Que n'a-t-il agi ainsi il y a 33 ans, lorsqu'il est agi de construire la route du littoral qu'il a contribué avec ses amis politiques de l'époque, notamment du Conseil général, à mettre en place. N'est-ce pas le même Jean-Paul qui, quelques annéesplus tard, brûlant ce qu'il avait adoré, qualifiait cette même route du littoral de "croisette de la mort"?
Sans doute la notion de "principe de précaution" n'avait-elle pas droit de cité à cette époque ou l'on n'osait imaginer un seul instant que des blocs de rocher puisse avoir l'idée saugrenue de se détacher de la falaise pour venir s'écraser sur la route en contrebas, avec au passage des vies humaines...
Hélas, il y a 33 ans, il ne s'est trouvé personne pour oser aller contre la volonté politique dominante et porter devant les tribunaux l'utilité publique d'une route qui a tant tué depuis 1976...
On ne saura jamais si cette décision du TA aura contribué à sauver des vies humaines. mais une chose est sûre: elle aura contribuer à ce que l'homme qui ne légine pas sur les moyens la ramène une fois de plus pour jouer les enfonceurs de portes ouvertes.

2.Posté par hasbeen looser le 23/04/2009 18:37
n importe quoi celui là.... n importe quoi, il fait con curence au lefevre ( le roquet ) du gouvernement ... vraiment horibilis .. gnannnnnnnnn qu'il n'insupporte ..... bonne retraite et surtout tais toi jean pol pot, version droitus imbecilus

3.Posté par franck974 le 23/04/2009 20:51
si le tram ne vient pas, effectivement nous pourrons constater une perte historique de financements européens et également des milliers d'emplois non pourvus.
en outre, une congestion des déplacements véhicules d'ici cinq ans

y a t il des raisons de fêter cela ?
objectivement ? (et sans être pour la région)

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/04/2009 21:46
et la version gauchus stupidus...elle règne à la région, à la sr 21..? que pierre vergès ait la dignité et le courage de démissionner..combien vont coûter ces petites négligences, pour un projet aussi important pour la Réunion que le tram train..? l'humilité est une valeur que certains ont oublié..à force de se croire au dessus des lois...

5.Posté par FRANCO le 23/04/2009 22:35
merci tamarins des hauts de confirmer aux ZINOFONAUTES qui ne s'en serait pas aperçu votre choix politicen sans équivoque. Comme vous ( et quelques autres du même type) nous accusez assez d'être anti-vergès de façon quasiment obsessionnelle et maladive, je constate que vous êtes anti-virapoullé d'une façon aussi outrancière que nous. Pour ma part, la polémique que les tenants de la MCUR ont lancé sur une base raciale et raciste m'amène à prendre du recul et à refuser l'enfermement zorey-réunionnais par lequel ils entendent camoufler l'essentiel : que leur combat est avant tout le combat de leurs intérêts matériels, idéologiques et politiciens à l'approche des régionales et du maintien de leur emprise sur l'argent public qu'ils veulent pérenniser pour que la succession de leur dirigeant soit asuré filialement. Après 10 ans de gestion de la région :
@ le tourisme est en quasi faillite,
@ la pêche est naufragée pour les Réunionnais (alors qu'apparemment M. Virapoullé semble avoir prouvé qu'elle offre de sérieux atouts de développement limités à sa famille mais la région aurait pu et dû l'étendre aux Réunionnais),
@l'export est au point mort,
@le rôle de la Réunion dans la zone des Mascareignes et vers le COMESA réduit à la protion congrue,
@ la dégradation du pouvoir d'achat (qui n'est pas plus le seul résultat de la crise que le tourisme ne l'était du seul "chik") des Réunionnais livrés aux adeptes de la profitasyon réunionnaise, ces gens de la Réunion économique qui se sont gavés depuis deux décennies avec la bénédiction de notre grand Paul Vergès (n'est-il pas allé rendre visite à l'un d'entre eux en Inde tout récemment comme chacun l'a constaté sur ce site )
@ les 70 000 chômeurs,
@ les 110 000 illettrés, autant qu'avant !
@ les 300 000 bénéficiaires de la CMU,
@ les 52% de familles sous le seuil de puavreté,
@ le creusement depuis 2001 de la fracture entre la Réuion d'en Haut et la Réunion d'en Bas dont on parle tant pour quémander à l'Europe de quoi goinfrere toujours plus nos pauvres riches jamais assez riches,
@ les milliers de familles sans continuité territoriale pendant que nos "chers élus" de la région sont eux sans cesse dans les avions de LA compagnie de leur pourvoyeur d'indemnités, missions, voyages, jetons de présence,etc..
@ les prix scandaleusement abusifs de LA compagnie des élus sur les vols de la zone qui ghettoïsent les Réunionnais et freinnent les échanges régionaux avec comme meilleur exemple Réunion-Maurice, réunion-Mayotte, Réunion- Mayotte, réunion- Madagascar, les merveilleux jack-pots des élus de la région et du conseil général ,
quel bilan édifiant qu'on va essayer de faire oublier avec la route des Tamarins qui ne coûtera que la bagatelle de 450 millions € de plus au budget initial que nous devrons payer de nos impôts ! Quand au futur gouffre financier du tram-train, je suis très heureux d'apprendre de l'hilare de service Ti Pierre, que quoi qu'il en coûtera, il SE FERA !!! Evidemment ce n'est pas lui qui paie, lui, il encaisse avec ses indemnités, ses salaires que la région lui en assemblée plénière lui a autorisé de percevoir. Combbien il gagne Ti Pierre qui ne recule devant aucune dpense qui pou lui deveinne des recettes . Serai-ce le même secret d'état que pour François et ses sdalons ? Vous voyez tamarins des hauts qu'il y a beaucoup à dire sur la Vergès family !

6.Posté par adrien le 23/04/2009 22:39
N'empêche que sur le dossier du tram train et celui de la maison des civilisation JPV a été le premier a faire entendre sa différence. Aujourd'hui il est rejoint par d'autres associations qui partagent ses combats.
Vergès a dépensé 100 millions d'euros d'étude pour en arriver là.
C'est lamentable.

7.Posté par floc'h patrick le 24/04/2009 00:21
Merci les gars ils n'ont toujours pas compris qu'il y a vait une autre puissance silencieuse ...trop libérale pour eux ...

8.Posté par ludovic leste le 24/04/2009 02:08
Je n'irait pas à dire journée historique, par contre j'approuve la décision du TA parce que je ne crois pas au tram-train.
1- Il ne fera pas de transport de marchandise.( quoiqu'en dise ces promoteurs les rails prévu actuellement ne sont pas prévu pour)
2- Pour rentabilisé se projet il faudrait avoir un flux de voyageur énorme.( malheureusement pour aller acheté une baguette à 50 m nous prenons notre voiture, tous sont pour le tram en pensant que sont voisin libérera la route pour lui. sans penser que sont voisin pense pareil)
3- La question énergétique et encore plus problématique, ou va t'on trouvé l'énergie nécessaire pour faire fonctionner se belle engin? ils parlent de construire une nouvelle centrale thermique, combien cela va couter? n'ont t' il pas augmenter le prix des combustibles? ce qui va nécessairement faire grimper la note énergétique pour tous le mondes.
4- Quand ils disent qu'il va améliorer la qualité de vie des gens, j'y crois encore moins. Voudriez vous vraiment passer 1 heure et 20 minutes dans cette engin de sainte Marie à saint Paul ? Moi non, et nous n'avons pas encore vu le calcul entre saint Denis et saint Pierre!
L'exemple de la France m'horrifie encore plus, avec même l'obligation de sa propre police.
5- Non des moins, vous vivez à Paris vous prenez un billet d'avion pour faire un voyage de plus de 13000 km, que recherchez vous? un dépaysement? ou l' Europe? l' impact sur le tourisme qui pour moi sera un atout majeur pour notre développement de demain, serait désastreux .

9.Posté par jina le 24/04/2009 07:19
tiens le zoo a ouvert ses portes

10.Posté par Jubilation 57 le 24/04/2009 08:07
Le Jean-Paul, il confond.
Cette décision du T.A ne remet pas en cause le projet du TRAM-TRAIN.
Ce vieux en Politique aurait dû s'y mettre bien plus tôt à réfléchir à la manière de circuler autour de l'ILE. 30 Ans de retard, nous devrions aujourd'hui pouvoir faire le tour de l'Ile de la Réunion sur une 4 voies et sur ligne ferrée.
DEBRE l'aurait fait!

11.Posté par muriel.mayer le 24/04/2009 08:34
On prend le problème par le petit bout de la lorgnette: c'est-à-dire l'aspect le plus politicien qui soit.
Sur la seule question de l'utilisation du tram-train comme moyen de transport: Jean-Paul Virappoulé propose comme alternatif un transport en site propre routier". Cela revien à mettre des bus sur des routes déjà largement encombrées et comme on connaît les errerements du transport en bus, on peut dire que la solution est condamnée par avance;
Or, en enferme le tram-tram dans sa seule et unique dimension: celui du transport de voyageurs. C'est la raison qui pousse par exemple à proposer un tracé qui passerait en bas plutôt qu'en haut de la Montagne.
Cependant le tram-train doit être le moyen, l'axe autour duquel il faut réorganiser l'aménagement de chaque commune traversée. Le Tram-train doit servir de moyen pour une structuration économique et urbaine. C'est parce que cela fait peur à la commune de Saint-Denis -qui a peur de ne pas disposer de tous les moyens pour cela- que celle-ci est réticente.
Si le tram train ne se fait pas on va rater une occasion de mettre un peu d'ordre dans l'urbanisation anarchaique de chaque commune. Un exemple: où est le centre de Saint-Denis? Le centre historique (rue Mal Leclerc)? Champ Fleuri qui avait été construit pour être un nouveau centre? LA zone autour de Carrefour présentée comme "l'autre centre de Saint-Denis"?

12.Posté par jean-michel LAURENT le 24/04/2009 09:16
Comme trop souvent, Antoine Franco est excessif. A le lire on dirait que le conseil régional, sa majorité et son président sont responsables de tout ce qui arrive à La Réunion. Sans écarter leur part de responsabilité, comment expliquer que certains problèmes qu'il soulève sont communs aux 4 DOM et datent souvent de plusieurs décennies? Un exemple et un seul: l'illettrisme dont le taux est le même à La Réunion qu'aux Antilles?
Comment peut-on ne pas signaler la responsabilité des autres? La pêche, par exemple, est devenue sous son aspect hauturière de la seule et unique compétence communautaire.
L'économie, en général, est tributaire de décisions prises par le gouvernement qui en fixe les principales règles: les salaires (SMIC), la defiscalisation, les exonérations de charges etc, etc..
A trop vouloir prouver, Antoine France se complique lui-même la tâche par ses excès.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales