Sport

Jean-Patrick Bernet : L'espoir de la natation locale apprend au côté des grands

Il s'appelle Jean-Patrick Bernet, il a 18 ans et représente le plus bel espoir réunionnais pour le moment. Le meeting de l'Océan Indien est le moment phare de l'année pour nos nageurs locaux qui tentent de rivaliser avec les meilleurs internationaux, ou tout du moins apprendre à leurs côtés. Sur les deux tableaux, le jeune Réunionnais peut considérer sa mission accomplie à l'issue de la première journée du meeting.


Jean-Patrick Bernet : L'espoir de la natation locale apprend au côté des grands
Deux heures de natation par jour et 6 fois dans la semaine. Voilà le régime auquel se plie le jeune Jean-Patrick Bernet, sans conteste le meilleur nageur de l'île dans sa catégorie d'âge, même s'il tient à rappeler, modestement, que d'autres Réunionnais sont à son niveau mais qu'ils s'entraînent en métropole.

Hier lors de la première journée du meeting de l'océan Indien, le jeune Saint-Louisien a réussi à disputer la finale A (celle qui regroupe les mieux placés des séries) du 50m dos en compagnie du prestigieux Jérémy Stravius et du toujours médiatique Camille Lacourt, respectivement premier et second.

Steve Laude, entraîneur au Sainte-Marie Athlélique Club, veille la course de son élève
Steve Laude, entraîneur au Sainte-Marie Athlélique Club, veille la course de son élève
Jean-Patrick, qui finit sixième n'a aucun regret à avoir. Avec un chrono à 27'27 sec. (en série du matin) il se rapproche tout doucement du record réunionnais de Franck Schott (26'80), devenu conseiller technique et sportif depuis.

Sa spécialité : "il n'a pas de spécialité"


Steve Laude, son entraîneur du côté du SMAC (Sainte-Marie Athlélique club) se dit ravi de la journée de son protégé : "il améliore de deux secondes son record sur le 50 dos et pareil sur le 100 pap' ".

Sa polyvalence, selon son entraîneur, n'est pas un handicap pour dominer sur une et une seule distance. "Ce n'est pas plus mal qu'il soit bon sur toutes les disciplines (à l'exception de la brasse) car en cas d'échec et de doute sur une distance, il pourra avantageusement se rattraper rapidement sur une autre dans la foulée" nous avoue l'entraîneur qui se veut rassurant.

Une vision que partage Jean-Patrick Bernet pour qui les nages se complètent car "je peux même dire que le 100m me sert énormément sur le 200 sur l'aspect de la gestion de course et des temps forts par exemple".

Comme tous les meilleurs nageurs locaux ayant dominé leur distance sur le plan local viendra forcément le temps de la question d'un éventuel départ vers la métropole pour s'ouvrir d'autres possibilités. Si Steve Laude avoue sans mal "qu'il n'y a pas forcément les structures à la Réunion", il botte en touche quant au vœu de son champion, entre études et choix familiaux.

Jean-Patrick Bernet s'aligne au départ du 100m papillon hier après-midi
Jean-Patrick Bernet s'aligne au départ du 100m papillon hier après-midi
Franchir le pas ?

Jeune étudiant en physique chimie à la faculté du Moufia (raison pour laquelle il est passé du club de Saint-Louis pour rejoindre celui de Sainte-Marie), Jean-Patrick Bernet se donne le temps de la réflexion : "c'est vrai que plein d'autres copains ont décidé de continuer à progresser dans des clubs métropolitains mais pour l'instant je ne m'imagine pas dans le climat hexagonal" dit-il. Avec les nouvelles en provenance d'Europe, on n'a aucun mal à le comprendre.

Mais avant d'envisager un départ, le jeune prometteur de la natation réunionnaise aura l'occasion de rendre la pareille à Boris Steimetz et bien d'autres pour un relais 4x100 nage libre aujourd'hui (en fin d'après-midi) dans le bassin de Plateau Caillou. Une mise en jambe pour les deux champions locaux que l'on retrouvera (c'est moins sûr pour Boris Steimetz pour des raisons de calendrier) en juillet prochain dans le cadre des Jeux des îles.
Mercredi 29 Décembre 2010 - 07:33
Ludovic Grondin
Lu 2131 fois




1.Posté par noe974 le 29/12/2010 07:42
Nos jeunes talents se réveillent et c'est très bien : nou lé bon mê' !

Continuez à faire honneur à notre île !

2.Posté par Védé le 29/12/2010 08:00
Second dans la finale du 100 mètres papillon

3.Posté par mlp le 29/12/2010 10:12
Bonjour,
Pourquoi ne parle-t-on jamais du réunionnais Boris STEIMETZ (ancêtres réunionnais, même avec ce nom) et qui a vécu à La Réunion jusqu'à ses 18 ans avant de rejoindre le pôle France, médaillé d'or au championnat du Monde de Dubai (2010), médaillé d'argent au championnat du monde universitaire en 2009 et aux J.O ?
Qui s'entraîne et nage avec les plus grands de ce monde ?
Il est le 3ème réunionnais à avoir un titre olympique et pour l'instant continue ses études et son entrainement de nageur de haut niveau ?
Que se passe-t-il ? Pourquoi ne parle-t-on jamais de lui ???
C'est un bel exemple pour les jeunes réunionnais ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales