Blog de Pierrot

Jean-Louis Rabou pète les plombs...

Mardi 12 Août 2008 - 10:27

Jean-Louis Rabou me fait les honneurs de la Une du JIR de ce matin. Son titre : "Les mauvaises fréquentations de Pierrot Dupuy"…
L’article, comme souvent avec Jean-Louis Rabou, est écrit dans un style difficilement compréhensible, et vous avez été nombreux à m’avoir téléphoné depuis ce matin pour obtenir des explications.
Pour vous éviter de dépenser inutilement vos unités téléphoniques, je vais vous raconter toute l’histoire ici…

Il était une fois… un certain Patrick Floch (je donne son nom puisque JLR l’a déjà fait) que j’ai dû rencontrer une demi-dizaine de fois dans ma vie. Et la dernière doit remonter à deux ans, à la suite d’un entretien qu’il avait sollicité pour me soumettre une injustice subie selon lui par un de ses amis. Voilà le niveau de la "mauvaise fréquentation" dont parle Jean-Louis Rabou.
Patrick Floch m’a également appelé en tant qu’auditeur deux ou trois fois sur Radio Festival. Étant foncièrement opposé aux idées d'extrême-droite (j'ai souvent eu l'occasion de le dire à l'antenne) et connaissant les idées parfois excessives de mon interlocuteur, j’étais particulièrement vigilant au cours de ses interventions et aucun dérapage n’a été constaté à l’antenne.
Maintenant que le décor est planté, revenons-en au motif (apparent) de l’ire de Rabou.
Le Patrick Floch en question aurait, selon Jean-Louis Rabou, tenu des propos antisémites et racistes sur le forum de Clicanoo, le site internet du JIR. Ce qui a motivé la fermeture du site.
Jean-Louis Rabou est le patron du JIR et il fait ce qu’il veut dans son journal. Mais qu’il me permette malgré tout de m’étonner.
Des propos diffamants ou injurieux, on en reçoit tous les jours dans les commentaires d’un site internet. Et mon Blog n’échappe pas à la règle. Mais, dans ce cas, il suffit de "modérer" le site, c'est à dire de faire en sorte que les commentaires ne soient publiés qu’après avoir été lus et validés par un journaliste.
C’est ce que je fais sur mon Blog (vous voyez souvent des "Censuré par Pierrot Dupuy"…) et c’est, à ma connaissance, ce qui existait au JIR.
Alors, si des propos injurieux et racistes sont malgré tout passés sur le forum de Clicanoo, la faute n’en incombe-t-elle pas avant tout au JIR, et par voie de conséquence à son patron ?
Jean-Louis Rabou lui, en bon démocrate, décide de punir la totalité des internautes du JIR et ferme le forum.
Ce faisant, il allume l’incendie et Patrick Floch se répand sur les ondes de Freedom et envoie un commentaire sur le Blog.
A l’intérieur, deux passages litigieux dont l’un, le plus grave, remet en cause insidieusement le massacre des Juifs par les nazis durant la Seconde Guerre Mondiale.
J’agis dans ce cas comme d’habitude : je censure les passages litigieux et publie le reste.
Le problème, c’est que dans le reste, il s’en prend assez vertement à Jean-Louis Rabou. On était, à mon sens, dans la polémique acceptable, et je n’ai vu aucune raison de censurer ces passages.
Vous pouvez vous-mêmes en être témoins : même quand on me critique, je publie les commentaires. Je ne vois pas pourquoi je ne l’aurais pas fait pour Jean-Louis Rabou.
Dans la foulée, je reçois dimanche à 18h44 un texto du patron du JIR que je vous livre: "Censurer un nazi pour le rendre publiable c’est être complice. C’est l’héberger. Décidément Pierrot, c’est moche. Et sale. Et tu n’as plus de leçon à donner".
Ce à quoi j’ai répondu le soir même: "Je ne m’attribue pas le droit de priver quelqu’un définitivement de parole. Ma conception de la démocratie est simplement de lui interdire de diffamer et de dire des choses illégales. Même lorsqu’on me critique, je publie".
On en était resté là, et je pensais que les choses allaient en rester en l’état.
C’est donc avec surprise que je découvre à la Une du JIR d’aujourd’hui le fait que j’aurais parait-il de "mauvaises fréquentations"…
Patrick Floch est aussi intervenu sur les ondes de Freedom. Pourquoi Rabou n’a-t-il pas titré : "Les mauvaises fréquentations de Camille Sudre et Pierrot Dupuy" ?
Au-delà des suites que je pourrais donner à cette affaire, je me dis que notre camarade Rabou a véritablement pété les plombs…
Je tenais à vous faire part rapidement de la vérité, pour vous ayez tous les éléments en votre possession.
Mais l’affaire du forum de Clicanoo n’est que la partie émergée de l’iceberg. J’aurai l’occasion de revenir très rapidement sur d’autres aspects de ce dossier, bien plus importants et bien plus intéressants…
A très bientôt donc…
Pierrot Dupuy
Lu 355 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter