Politique

Jean-Jacques Vlody veut des profs formés au créole


Jean-Jacques Vlody veut des profs formés au créole
La rentrée scolaire coïncide avec la rentrée politique. Jean-Jacques Vlody, député de la 3e circonscription, a tenu à relayer les dernières nouvelles en provenance de Paris. Avec certitude, le député de la Réunion annonce que notre Académie bénéficiera de 264 postes supplémentaires de professeurs et de personnels encadrant et administratif dès la prochaine rentrée 2013/2014. Une certitude qu'il tient de ses rencontres avec les ministres de l’Éducation et de l’Outre-mer, Vincent Peillon et Victorin Lurel, en décembre.

Le département de la Réunion tire son épingle du jeu : le gouvernement devait en effet distribuer une enveloppe de 3.000 postes sur l'ensemble du territoire national. Une promesse de campagne du candidat Hollande qui voulait combler les postes supprimés sous l'ère Sarkozy.

Dans le cadre de l'examen du projet de loi sur la refondation de l'Ecole, Jean-Jacques Vlody annonce vouloir améliorer les relations entre les enseignants et les jeunes élèves créolophones. Comment ? En imposant un module de formation de maîtrise du créole aux enseignants.

Longtemps évoqué dans le monde ultramarin, le député réunionnais espère aussi convaincre le gouvernement d'appuyer sa demande d'introduction de l'Histoire des outremers dans le programme d'enseignement de l'Education nationale.
Mardi 22 Janvier 2013 - 11:08
Lu 1661 fois




1.Posté par Jeff le 22/01/2013 10:21
Encore une "connerie". Il faudrait seulement que tous les enseignants soient d'origine créole, c'est-à-dire de langue maternelle créole, pour adapter leur pédagogie en utilisant le créole pour enseigner le français et d'autres langues.

Il ferait mieux de booster en subventionnant les associations qui font la promotion des langues créoles pour empêcher qu'elles disparaissent.

2.Posté par TEGO le 22/01/2013 10:38
Jean-Jacques Vlody, député PS de la 3e circonscription , un effacé s'exprima !

3.Posté par JEAN PIERRE FOURNIL le 22/01/2013 10:42
Plutôt d'accord pour introduire dans les programmes un volet sur l'histoire de la Réunion mais franchement contre pour des profs formés au créole. En fait, c'est un biais pour réserver les postes aux enseignants locaux. Pour la Polynésie, il faut connaître le tahitien pour pouvoir enseigner mais c'est un P.O.M, la Réunion est un département donc le texte s'il est voté par le Parlement sera invalidé par le Conseil Constitutionnel et s'il n'est pas invalidé un enseignant-principe de l'intérêt en cause- va pouvoir saisir le Tribunal Administratif et en appel le Conseil d'Etat et gagnera son procès.
C'est un peu comme s'il fallait connaître le catalan pour enseigner dans les P.Orientales, le breton en Bretagne, l'alsacien en Alsace, l'occitan en Languedoc.


4.Posté par Bernard GRONDIN le 22/01/2013 11:07
Loin d'être la solution magique, mais "en imposant un module de formation de maîtrise du créole aux enseignants" fraîchement débarqués, c'est prendre en compte la réalité créolophone des réunionnais et une façon de mettre en évidence, qu'il serait souhaitable et plus logique d'embaucher les nombreux réunionnais diplomés, qui attendent toujours de pouvoir travailler dans leur pays et au service de leur pays.

5.Posté par citoyen le 22/01/2013 11:14
Des profs formés au créole : à quel niveau ? CAP, BAC, licence, master, doctorat ???? Et pourquoi faire ? La langue de la République est le français me semble-t-il, et il serait plus utile de mieux l'enseigner pour qu'elle soit mieux utilisée par tous, enseignants... ou.... politiciens (locaux notamment !!)

6.Posté par loremz le 22/01/2013 11:27 (depuis mobile)
Moi Alain je voudrais qur les profs tetournent enseigner dans les classes au lieu d être ailleurs a dire des conneries commeça

7.Posté par noe2013 le 22/01/2013 11:50
Du n'importe quoi !
Ce député , quand il se réveille , pour exister , il ne sait que proposer des conneries ! ...profs formés pour enseigner le "créole" !!!!! Baratins , arriérés , idioties ...

8.Posté par ALEXANDRA le 22/01/2013 11:50
STOP aux imbécilités!!! Nous sommes en France et le Français est la langue de notre enseignement, de nos diplômes, ......
Le créole est parlé à la maison, en famille, entre amis, c'est une langue vernaculaire

9.Posté par le réunionnais le 22/01/2013 12:47
Mr Vlody voir avec les autres députés, quelle solution pour les profs en CDI (12 ans en poste) qui travail avec passion pour donner quelques chose à nos petits créoles.pas de concours ouvert pour la spécialité. Merci de faire remonter le message et de proposer une solution.expériences reconnues sur le terrain (milieu difficile)

10.Posté par bouboul974 le 22/01/2013 12:57
on remarque ici
les colonisés
faut croire que les échec des autre ne les touche pas, comment être aussi négatif pour que les élèves qui ne maîtrise pas bien le français puisse s'en sortir ; le faîte de mettre en place une section de langue régionale pour que les enseignant ne soient pas contraignants vis a vis des élèves pour que ceci progresse dans la langue française gêne certaine personne !!!
Je sui pour cette formule je pense à tous ceux et celles parce que le français été obligatoire n'a pu aller plus loin dans leur scolarité car ils étaient INCOMPRIS DANS LEUR LANGUE MATERNELLE

11.Posté par Pipangaye le 22/01/2013 13:07
Vraiment ce député n'a rien à proposer ! Un moyen détourné pour faire de la préférence régionale sans en avoir l'air, autrement dit : travail pour créole mais zoreil déor !!!

Moin lé créole mais mi peut pas empêche à moin de dire : Bravo Mr le Député !! Elle est belle notre France avec des dirigeants de votre accabit !!!

12.Posté par Zorro le 22/01/2013 13:24
Ma parole!
Vlody prend vraiment les créoles pour des imbéciles!
En vertu de quoi serions nous capables de suivre tous les programmes télé en français et pas les cours à l'école?
Mais comment faisons nous pour élire des gens aussi bas de plafond?

13.Posté par Zarin (Fabien ALARY) le 22/01/2013 13:36
L'écologie s'enseigne-t-elle ?

14.Posté par Dignité le 22/01/2013 13:38
C'est un sujet récurrent. Depuis le temps qu'on en parle. Vlody aurait dû se calmer en cette période où les lois dites sociétales divisent notre société. Ce sont des sujets qui éveillent les passions et occultent la raison.
Personnellement je ne suis pas contre s'il s'agit de permettre l'expression de capacités créatives chez nos jeunes enfants et non de leur permettre de trouver du boulot plus tard . Dans ce domaine là l'anglais voire l'allemand seraient plus appropriés.
A ceux qui sont contre, avez vous remarqué que notre société envahie par des images de cultures étrangères (séries américaines, jeux asiatiques etc..) est en train de perdre ses racines. Les jeunes de maintenant connaissent mieux "Rambo" que Leconte Delisle.
Si on ne fait rien, dans un siècle la culture créole aura disparu. Les carris , les brèdes, les rougails, les tisanes que nous confectionnaient nos grands mères seront remplacés par les "hamburgers".
Dans votre argumentaire ne restez pas au 1er degré et n'oubliez pas cet aspect des choses.
Merci de m'avoir lu.

15.Posté par Jeff le 22/01/2013 13:48
boubou, il semble que tu n'es pas compris, il faut des enseignants qui parlent les creoles et de préférence (je dirais même uniquement) un créole langue maternelle,car ils ne comprennent pas seulement les mots mais l'affectif et la culture dérrière, l'apprentissage universitaire ne comble pas certains manques e compréhension, il n'y a rien de colonnialiste là-dedans, faut pas mettre cela à toutes les sauces

L'utilsation des créoles à l'école primaire doit être un outil pédagogique rien d'autre. Et qui mieux que ceux qui ont vécus dans un environnement de langue créole pour enseigner mieux le francais et même d'autres langues : anglais, indi, chinois, etc.

16.Posté par taratata ! le 22/01/2013 13:52
Quelle démagogie ! comme si Vlody, prof d'histoire fantôme au détriment de la politique, ne savait pas que l'histoire de la Réunion est déjà enseignée au collège et lycée, c'est du n'importe quoi ; de plus l'enseignement en créole ne ferait qu'ajouter à la confusion pour des enfants qui ont déjà des difficultés dans leur parcours scolaire ; et que je sache les diplômes et les concours se font toujours en français, c'est donc vraiment vouloir isoler et communautariser les futures générations réunionnaises ; du grand n'importe quoi parce qu'il faut se faire voir et surtout continuer à faire du clientélisme comme a toujours su bien le faire Vlody ! dommage de gaspiller tant d'énergie à de si petite aspiration alors que les réunionnais ont tant besoin d'autres espoirs ; allez Vlody met toi enfin au travail té !

17.Posté par Bayoune le 22/01/2013 14:05
pipangaye, mi marss pou lo zafèr, insi va limite linvaziyon vizaze pale dan lékol, épi sar miyé pou détake la lang noute zanfan. Lo Vlody lé oportuniss, li trapp sa, li propoze, dizon pou kass lé kuy, mé li panss pa réèlman. Mwin mi vé krware sar in moyin pou ke noute zanfan li parle son lang é son maître va konprann ali, nora pa bezwin anvoye ali war in lortofonis, konm la fé èk mon zanfan. An pliss Pipangaye, mwin lé pou travaye pou kréol zorèy déor, konm i di anou kan nou lé an franss, i di anou osi nou viyin manze zot pain, alor ke nou manze in ti gazon de riz....

18.Posté par ndldlp le 22/01/2013 14:22 (depuis mobile)
Enfin un peu de courage !! il etait temps.

19.Posté par alex du sud le 22/01/2013 14:30
est-ce là le primordial? peut-il se creuser réellement le cerveau et trouver des solutions afin de sortir La Réunion du trou sans fond dans lequel elle s'enfonce? c'est cela l'important, le reste n'est que verbiage stérile, branlette intellectuelle et écran de fumée. Du boulot pour tous, et le reste viendra.

20.Posté par bouboul974 le 22/01/2013 14:31
@jef"il faut des enseignants qui parlent les creoles et de préférence (je dirais même uniquement) un créole langue maternelle,car ils ne comprennent pas seulement les mots mais l'affectif et la culture dérrière, l'apprentissage universitaire ne comble pas certains manques e compréhension, il n'y a rien de colonnialiste là-dedans, faut pas mettre cela à toutes les sauces

L'utilsation des créoles à l'école primaire doit être un outil pédagogique rien d'autre. Et qui mieux que ceux qui ont vécus dans un environnement de langue créole pour enseigner mieux le francais et même d'autres langues : anglais, indi, chinois, etc."
c'est vous que la rien compris ce n'est pas des enseignants Créoles qui faudrait, mais une utilisation de cette langue comme promontoire à la langue Française.

@ tarata on ne parle là pas d'histoire mais d'enseignement pur ceux et celles qui on des difficulté a apprendre le Français

d'accord avec Bayoun

21.Posté par kréolquoué le 22/01/2013 14:59
Mais de quel kréol ce bol K.K y parle; le créole st-joseph lé pas pareil kréol chaudron!!!..et l'enseignant Réunionnais qui part en bretagne; quel patois lu doit connaître pour enseigner bas. Il y a certaine chiasse qu'il faut s'en débarasser

22.Posté par Jeff le 22/01/2013 15:44
Boubou, ca veut dire quoi promontoire, je ne connais pas ce mot cré -lol- Je ne connais que trois synonymes : cap, saillie et pointe.

Je ne comprends rien à ce que tu veux dire, je dois être obtu mais pas promontoiru.

23.Posté par Boa Bill le 22/01/2013 15:47
15.Posté par Jeff le 22/01/2013 13:48
.../...L'utilisation des créoles à l'école primaire doit être un outil pédagogique rien d'autre.
... dites-vous et vous avez en partie raison.

Allez donc l'expliquer... Jeff... à tous ceux qui sont allergiques à cette langue régionale parlée par presque tous... partout dans notre petit DOM.

Allez donc l'expliquer à ceux qui peuvent vous parler de pédagogie, d'architecture, de tourisme voir même d'économie en se faisant passer pour des "espécialiss" ! Lol

Vous avez en partie raison parce que vous négligez l'aspect culturel !

Bertel de Vacoa

PS : J'anticipe sur les réponses des "gunéens & consorts"... parce que la langue maternelle ne saurait être dissociée de la culture qui va avec et que la maîtrise de sa langue maternelle est un gage de réussite pour apprendre facilement toutes les autres langues...


24.Posté par galimatias le 22/01/2013 16:11
D'accord avec J-J qui deviendra un grand professeur zistoir .

25.Posté par noe2013 le 22/01/2013 16:28
J'ai l'impression qu'il a fumé les tikalités en douceur ...Dire des conneries pareilles , c'est pas possible pour un prof (il est vrai que de nombreux profs fument le calumet de tikalité pour ouvrir mieux le cerveau) ...
Pas bien pour un député !

26.Posté par Bayoune le 22/01/2013 16:33
kréolquoué, bol kk, toute kréol isi la réniyon i konpran noute parlé, biyinsir si oulé in nouvo réniyoné larivé dann koff la départemantalizasiyon bann Vergès, ou pé pa konpran ke le kérol lé pa fé bligatwareman pou alé ansinye an Bretagne, vomiyé li rète dann son péi pou noute zanfan - épi pou fé in Réniyon Réniyonèz domin. Ou la di, na dé siass konm ou i fo rale la chasse pou fé partir, mé nadéfwa lé kolan. Mi yespère wa konprann sate mwin la ékri, é ou va réflési avan siyé in moukate dosi noute lang réniyonèz

27.Posté par Jeff le 22/01/2013 16:46
Tu vois bayoune, je pense qu'un réniyoné peut parfaitement enseigner en bretagne, mais je ne suis pas sur qu'un breton enseignant puisse apprendre le kréol baragwin pour ansinye korekman.

28.Posté par CREOLE LAMDA le 22/01/2013 17:24
LES ENSEIGNANTS QUI INTERVIENNENT DANS LES PETITES CLASSES ( MATERNELLES ,COURS PRÉPARATOIRES ....) doivent d'abord comprendre ce leur disent ces enfant:qui s'expriment facilement ,naturellement dans leur langue maternelle de tous les jours . C'est à partir du créole que doit se faire l'apprentissage du français : c'est aussi simple que cela !!!

29.Posté par ALEXANDRA le 22/01/2013 20:36
il commence par le créole et poursuit par l'arabe !!!

30.Posté par réunionnais éduqué ici par des profs métros également le 22/01/2013 21:02
post 28, il faut pas inverser les rôles : ce sont aux élèves de comprendre les professeurs et pas l'inverse !! Il ne faut pas donner aux enfants l'impression que la vie est facile et que tout leur sera apporté sur un plateau doré....
bouboul974, passer par le créole pour apprendre le français me semble une grosse perte de temps et d'énergie... A la légion étrangère, les légionnaires apprennent très vite le français sans passer par leur langue natale au point où, pour certaines langues rares, les tribunaux font appel à eux pour être traducteurs....

31.Posté par moin mi pense que ... le 22/01/2013 22:47
Comment un député peut il raconter de telles conneries par les temps qui courrent ? A t il besoin de justifier son billet en classe affaire ? Il aurait mieux fait de se taire, franchement !
Il est pressé d'annoncer les échanges qu'il aurait eu avec le ministre .... Histoire de dire, c'est grâce à moi que vous avez ceci, cela,... voyez je travaille pour vous ! Arrêtez cette hypocrisie de bas étage !
Quand on passe un examen ou on postule à un poste , on parle en créole ?
S'il y a un budget supplémentaire pour payer des profs, apprenez à nos enfants le français et surtout l'anglais qui serait bien plus utile.
Qu'est ce que cela va appporter de plus ?
Je suis réunionnais , ne renie pas le créole mais il faut que cela reste au sein de la famille. On le parle au quotidien ! Ca suffit amplement à mon sens !


32.Posté par @bouffon labourdonnais le 23/01/2013 00:28
post 31
apparemment t'es fier de maîtrisé la langue de ton maître

33.Posté par coup''d zic le 23/01/2013 05:50
comment faire lorsqu'un enseignant zoreil débarque dans un établissement, surtout primaire, et qu'il ne comprend pas un mot de créole, en plus de ne pas savoir la culture ?Je suis pour le volet Outre mer en métropole. Il ne s'agit pas d' apprendre le créole (option) mais de mieux faciliter les échanges entre les enseignants et leurs éléves. Bien sûr que le français et l'anglais doivent être primordiales. Mé kréol oubli pa ki ou lé . Néna un paket na honte de zot cultur.

34.Posté par Ouranos le 23/01/2013 07:04
Si l'on veut véhiculer sa culture, choisir une langue vernaculaire au lieu d'une véhiculaire est d'une crétinerie sans nom.

35.Posté par Critique acerbe le 24/01/2013 08:10
90% des gens qui ont commenté ne savent pas lire le français en même temps. Vlody ne veut pas que les cours soient donnés en créole, il veut que les profs aient un module de formation du créole. Cela ne changera rien au cours qui seront donner en Français, comme le veut l'école de la République. Allez les rageux, une petite verveine et ca ira mieux #malokipartout

36.Posté par Sly le 04/02/2013 17:00
Ousa nou sava? Oui, je me demande où va La Réunion? Où va-t-on? Je viens de lire les différents commentaires suscités par les propos de Mr Vlody et j'ai peur. Peur de l'ignorance de certains de mes concitoyens! Oui, je suis réunionnaise, créole et fière de l'être. Je ne veux pas rentrer dans la politique politicienne comme on dit, mais Mr Vlody fait ici une proposition très intéressante. Je suis dans l'enseignement et je vois tous les manques, je vois toutes les erreurs qui sont faites au fil des années dans le processus d'apprentissage. Oui, il est nécessaire de prendre en compte la langue maternelle des élèves pour favoriser leur apprentissage! Ceux qui disent le contraire sont des hypocrites ou des aveugles! Bien sûr pour les élèves qui ont de bonnes capacités ou qui sont plutôt moyens, ils vont toujours s'en sortir dans notre système scolaire, mais pour les autres? On va les laisser sur le bas côté, comme toujours, au lieu de prendre en compte leurs difficultés, qui pour certains (pas tous bien sûr, ce serait idiot de généraliser!), ont pour seule difficulté la langue. La langue de diffusion de l'information en classe!! Lorsqu'on passe au créole, certains plus faibles, finissent par comprendre et c'est aussi les valoriser en leur disant qu'ils ne sont pas plus bêtes que les autres parce qu'ils ne maîtrisent pas parfaitement une langue qu'ils ne pratiquent absolument pas dans leurs vies de tous les jours!!!!! Eh oui, pour ceux qui l'ignoraient encore, le créole est souvent la seule langue pratiquée dans un bon nombre de familles réunionnaises!!!! Et c'est tant mieux, car c'est notre culture, notre histoire, notre héritage! Mais ce n'est pas parce que je parle créole que je suis bête!!! A bas ces clichés colonialistes, svp!!!
Oui, un enseignant qui décide de venir enseigner à La Réunion se doit de comprendre un minimum la langue qui y est généralement pratiquée!!! C'est d'une logique que cela me semble stupide de devoir l'expliquer!! Et pour ceux qui disent que ce serait comme demander à un enseignant de maîtriser le breton, l'occitan, l'alsacien ou le normand s'ils veulent enseigner dans ces régions, eh bien je pense que c'est de l'ignorance qui fait parler!! Parce que demandez-vous quel est le pourcentage de la population dans ces régions à encore parler leur langue régionale et faites la comparaison avec La Réunion! Comparez ce qui est comparable et arrêtez de parler avec ignorance!! A La Réunion, 80% de la population parlent le créole dans leurs vies quotidiennes. Peut-on en dire autant dans ces régions? Quand je lis tous ces commentaires, je me dis que La Réunion a encore un long chemin à faire, mais qu'il faut arrêter de reproduire les erreurs du passé et qu'il faut aller de l'avant pour le bien de nos enfants!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales