Politique

Jean-Jacques Vlody manifeste aux côtés de parents d'élèves handicapés

Ce lundi matin, les parents d'enfants en situation de handicap de l'Adapei (Association départementale de parents et amis de personnes handicapées mentales) ont manifesté contre la suppression d'un poste d'enseignant. Réunis sur le parking du marché du Tampon, ils se sont rendus ensemble devant l'antenne Sud du rectorat.

Présent ce matin, le député, Jean-Jacques Vlody a obtenu du Rectorat une réévaluation des moyens affectés à l'Adapei.


Suite à la suppression d’un poste d’enseignant pour la rentrée 2014 à l’Adapei, les parents d'élèves se sont mobilisés à plusieurs reprises afin que le Rectorat prenne en considération leurs inquiétudes. Soutenus par le député Jean-Jacques Vlody, ils ont saisi le Rectorat dès le mois de juillet sur la question des moyens affectés à l'Adapei.

En supprimant un poste d'enseignant, c'est toute l'organisation de l'Adapei qui a été perturbée sur ses deux structures du Tampon, IMP et IMPro. "Cette suppression d’un poste d’enseignant a entraîné pour les enfants une perte de 3 et 5 heures de temps scolaire, ce temps ne pouvant aucunement être remplacé par du temps thérapeutique et du temps éducatif", explique Jean-Jacques Vlody.

A l'école Antoine Lucas, où les enfants sont scolarisés en CLIS, les élèves n'ont plus école le vendredi après-midi. Sept jeunes de 19 ans ne sont désormais plus scolarisés. Au collège du 12ème, trois demi-journées de temps scolaire ont été supprimées ce qui a nécessité le recrutement d'une AVS chargée de surveiller les enfants dans le collège durant ces trois demi-journées.

De plus, l'ADAPEI pourrait être contrainte dans le cadre de cette réorganisation des moyens qui lui sont affectés, de supprimer la classe externalisée au collège du 12ème.

Après avoir demandé au Rectorat de "conserver les moyens qui étaient affectés à l’Adapei l'année scolaire précédente afin qu’elle puisse maintenir un poste supplémentaire et ainsi permettre aux enfants une scolarité dans de bonnes conditions", le député socialiste a obtenu ce matin "grâce à la mobilisation des parents d’élèves, la réévaluation des moyens affectés à l’Adapei. L’association et le Rectorat doivent à présent se rencontrer le plus rapidement possible compte tenu de l’urgence de la situation", annonce Jean-Jacques Vlody.

Jean-Jacques Vlody manifeste aux côtés de parents d'élèves handicapés
Lundi 13 Octobre 2014 - 16:36
Lu 934 fois




1.Posté par jim le 13/10/2014 18:51
Pourquoi le handicap n'attire pas l'attention de ceux qui ont en charge les programmes de l'éducation nationale or le handicap doit être aussi une priorité nationale avec des acteurs motivés et sensibilisés à cette cause!

2.Posté par Laurent le 13/10/2014 19:07 (depuis mobile)
Ce monsieur est membre de la commission education de l'assemblée nnationale. Que fait il pour l'éducation ? Au lieu de manifester, il devrait se mettre au travail. C'est quand même un peu gros !!!!

3.Posté par noe le 13/10/2014 20:21
Viendra-t-il aussi manifester ce jeudi devant la Préfecture ?

4.Posté par Môvélang le 14/10/2014 09:28
se faire voir à côté des handicapés est une chose (,) et aider les handicapés en est une autre!

5.Posté par ZembroKaf le 14/10/2014 11:35
Quel rigolo ce "grominet Vlody !!! alors que "son mini moi président" est à la barre et train couler LA France....il découvre qu'il y a des handicapés qui sont dans situations "inconfortables"...par des des lois votés...par lui député !!!


6.Posté par naty97430 le 14/10/2014 16:35
encore du m'as tu vu! Bordel... que des people dans ce gouvernement, on dirait des acteurs de télénovela... oh lala à quand le dernier épisode! Agir ils ne connaissent pas par contre paraître ça ils savent conjuguer... n'importe quoi!

7.Posté par Yabos le 14/10/2014 19:36
Ce petit monsieur s'accroche à toute les branches pour exister. C'est du grand n'importe quoi!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales