Politique

Jean-Jacques Morel pour que “La Réunion intègre l’espace Schengen”

Le délégué UMP pour la circonscription de Saint-Denis, a dit que La Réunion “regrettera le départ d’Yves Jégo, mais doit faire confiance à sa remplaçante Marie-Luce Penchard au secrétariat d’Etat à l’Outre-mer. Elle saura faire preuve d’impartialité dans les décisions qu’elle aura à prendre pour l’Outre-mer”.


Jean-Jacques Morel revient plus en détail sur le remaniement ministériel et le remplacement d'Yves Jégo par Marie-Luce Penchard sur la vidéo. Nous abordons ici le deuxième point de sa conférence de presse. L’évolution institutionnelle de La Réunion.

“J’ai souhaité être entendu par l’atelier Gouvernance. J’ai à cette occasion formulé un certain nombre de propositions. Je propose que La Réunion intègre enfin l’espace Schengen, pour qu’on ne demande plus aux Réunionnais de fournir, au départ et à l’arrivée, les papiers d’identité. Nous sommes des Français à part entière”.

“Concernant l’évolution statutaire, j’ai appelé à la plus grande vigilance”. Jean-Jacques Morel indique “s’il y a fusion entre le Conseil général et la Conseil régional comme le préconise le rapport Balladur. “En revanche, nous ne voulons pas de l’évolution spécifique à l’Outre-mer avec plus d’autonomie, souhaitée par les Antilles”.

Le délégué UMP de la circonscription de Saint-Denis s’inscrit aussi dans une évolution indispensable du statut des élus. “Aujourd’hui, ce n’est plus possible d’être président d’une grande collectivité et maire d’une ville ou député”.

“Regardez l’absentéisme lors du vote de la loi Hadopi. Je crois que les parlementaires sont tiraillés par plusieurs fonctions. Il y a nécessité aujourd’hui d’oxygéner la démocratie française”.
Vendredi 26 Juin 2009 - 14:17
Jismy Ramoudou
Lu 820 fois




1.Posté par une UMP déçue le 26/06/2009 22:23
Monsieur Jégo a été jeté comme un malpropre et Madame Chevry a réussi à placer sa "fifille". Décidément, c'est devenu quelque chose de naturel chez nos chers élus de tous bords, de placer leur progéniture ou parents proches aux postes clé. Quant à Marie-Luce Penchard, on nous l'a imposée pour les européennes sans consultation préalable. Ce fut le cas pour de nombreux militants qui ont voté plus par discipline politique que par affinité pour la candidate tête de liste.

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/06/2009 22:36
jjm qui ne se soucie de l'espace shengen, qu'après que cette situation ubuesque de pièces d'identité fût dénoncé sur zinfos ou le blog, par un internaute...comme quoi...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales