Politique

Jean-Hugues Ratenon dévoile son projet de "bateau-bus" pour La Réunion

Au cours d'une conférence donnée ce samedi à Sainte-Marie, Jean-Hugues Ratenon, candidat aux prochaines régionales, a dévoilé en détails son projet de transport en commun autour de l'île, appelé Bateau-Bus. Voici son communiqué :


A l’heure de la campagne électorale en vue des élections Régionales de décembre prochain, bon nombre de débats vont s’orienter autour de la problématique du transport dans notre île. Certains candidats en ont fait leurs principaux argumentaires de campagne, à entendre les informations relayées par les différents médias.
 
Il s’agit de promouvoir la construction de la Nouvelle Route du Littoral pour certains d’entre eux ou de tergiverser sur des projets de rails pour d’autres. On a même parler de projet de bus supplémentaires sur les réseaux routiers pour dissuader les déplacements par véhicule individuel. Pour ce qui est du projet de la Nouvelle Route du Littoral, compte tenu de l’avancée des engagements commerciaux en cours, il serait inconcevable, voir irresponsable de faire machine arrière. Pour autant, un certain nombre de questions demeurent quant à la sécurité, à la fiabilité et l’efficacité de celle-ci dès lors que sa livraison viendrait à être effective.

Et, si ces concepteurs se targuent des bienfaits de cette Nouvelle route pour les réunionnais, notamment sur le plan économique,  cet effet de levier ne sera durer tout au plus que le temps de sa construction. Qu’en sera-t-il de l’ensemble des salariés ou prestataires qui auront contribué à sa réalisation à la fin du chantier. Faudra t-il envisager la construction d’autres routes. En aurions-nous les moyens quand bien même il y en aurait des besoins ?

Rappelons que la Région Réunion sera endettée pour les quarante prochaines années pour les 622 millions d’euros empruntés auprès de la Banque Européenne d’Investissement et de la Caisse de Dépôt et de Consignation.
 
Opportunité

Le contexte actuel met en exergue plusieurs constats. Plus de 89% des déplacements se font en voiture, avec un réseau routier de plus en plus saturé dont les liaisons entre les différentes régions sont insuffisantes (par exemple, où est la route rapide des Plaines reliant l’Est au Sud ?).

Face à cela, nous avons une offre de transport en commun qui d’une part n’a pas la côte auprès des réunionnais mais encore, rencontre actuellement des difficultés dans leur exercice de mise en place entre les différents réseaux de cars.

Bref, tout ceci a un coût en terme financier pour les collectivités (entretien des routes, infrastructures…) ainsi que pour les usagers de la route (tous les frais en lien avec l’entretien d’un véhicule ,assurance, carburants, entretien du véhicule etc.).

Mais aussi en terme environnemental, nous avons développé une forte dépendance aux énergies fossiles, alors que celle-ci est en voie d’extinction dans quelques années ; mais aussi, plus de 50% des gaz à effet de serre proviennent des transports. Le foncier est de plus en plus rare, l’espace d’exploitation se réduit.

Face à ces constats, nous avons d’une part l’obligation de nous questionner sur les orientations politiques à prendre en matière de transport en commun afin de réduire le tout automobile.

Et d’autre part, notre projet a pour finalité de rendre les transports en commun plus attractifs, fiables et performants, pour donner une alternative à la voiture personnelle. Il est urgent d’améliorer le réseau bus et développer d’autres modes de déplacements en commun complémentaires.

Nous devons avant tout faire un retour en arrière pour comprendre notre développement et regarder vers le futur. A chaque époque, un moyen de transport adapté en fonction des besoins mais l’un ne doit pas supprimer l’autre.

La vie nous offre, le ciel, la terre et la mer, ces 3 éléments, présentent un déséquilibre en matière de déplacement de l’être humain à La Réunion.

Compte tenu de notre superficie, de notre territoire, l’espace aérien n’est pas adapté au déplacement quotidien des habitants, par la même occasion l’espace terrien, arrive de plus en plus à saturation, compte tenu d’un aménagement du territoire mal maitrisé.

Le rail a été abandonné et la mer non exploitée. Nous sommes d’accord sur la nécessité d’un réaménagement du territoire, en déployant toutes les mesures pour faire sauter les bouchons, faciliter le déplacement des individus en mode transport collectif. Nous donner de l’espace en prenant de l’espace.

L’élargissement doit être opérée le plus rapidement possible afin d’assurer un avenir plus serein à notre territoire et à la population.

Pour cela, nous préconisons :

Préconisation 1 : La nécessité de mettre en place une route rapide EST/SUD (la route des Plaines) pour un développement plus harmonieux de notre territoire en réduisant le temps de parcours soit Saint-Benoît/ St-Pierre en 30 minutes.

Objectifs :
  • Diminuer le flux de voiture EST/NORD/OUEST et SUD/OUEST/NORD
  • Décentraliser les pôles administratifs du Nord et développer des zones d’activités
 
 Préconisation 2 : Le projet rail doit voir le jour ;

Objectifs :
  • Diminuer l’importation de véhicules
  • Limiter l’importation d’énergie fossile
  • Fluidifier le réseau routier
NB : Au vu des financements publics et des grands travaux engagés, le financement du projet rail reste incertain sur les 10 prochaines années mais tout de même reste une nécessité. A ce jour, il est à notre sens pas opportun de s’arrêter sur tel ou tel tracé. Cela dépendra des finances disponibles et des besoins à court et long terme sur le territoire.
 
Préconisation 3 : Nous estimons que le téléphérique devras voir son apparition dans le ciel de la Réunion.
 
Préconisation 4 :  La mer un territoire à exploiter, vectrice de résilience de l’économie réunionnaise. C’est la raison pour laquelle notre groupe, en guise de réponse à la question de désenclavement des routes, de relance de l’activité économique dans le cadre d’un développement endogène, pérenne et durable, de l’amélioration des conditions de vie des réunionnais au travers de leurs différents déplacements tant personnels que professionnels, propose à la population réunionnaise de se tourner vers la « Route des mers ». Elle nous attend, sachons prendre en compte cette opportunité que nous avons trop négligé.

Repenser et réajuster le développement de La Réunion en y associant la mer, voilà un des enjeux pour la prochaine mandature régionale.

Lors du conseil national de la mer et des littoraux du 18 janvier 2013, le ministre délégué chargé des transports, de la mer et de la pêche, monsieur Frédéric CUVILLIER, a estimé que « nous ne pouvons plus aborder la mer de manière aussi sectorielle que dans le passé. C’est la volonté de ce gouvernement : définir la mer comme un tout, un ensemble cohérent qui puisse être source d’emplois et de croissance ».
 
Aujourd’hui nous ne pouvons plus nous permettre de tourner le dos à la mer et, force est de constater que ce projet en même temps que de répondre aux enjeux économiques, touristiques et sociaux n’en demeure pas moins un projet à la mesure des capacités budgétaires de la Région Réunion. Mettons en place des bato-bus, un enjeu stratégique de développement économique et social majeur.

Le bateau-bus, un moyen de transport naviguant innovant

Le bateau-bus est un mode de transport innovant et une alternative à la voiture et les cars. C’est un bus aquatique qui a l’avantage de pouvoir circuler sur la mer à grande vitesse pour transporter confortablement des passagers sur une longue distance dans un délai assez court et de s’insérer en milieu urbain par le biais des ports déjà existants et à venir.
Le bateau utilisé pour les transports en commun aura une organisation similaire à un réseau de bus urbain. Il est aussi prévu une facilité d’accès aux personnes à mobilité réduite.

L’enjeu et la stricte nécessité de notre projet 
 
  • Bâtir La Réunion à l’horizon 2025 pour le million d’habitants
  • Changement des habitudes en matière de déplacement
  • Offrir une alternative aux toutes automobiles
  • Inverser la courbe d’importation d’automobiles
  • Favoriser le transport en commun en améliorant l’offre en infrastructure pour les non véhiculés
  • Fluidifier le réseau routier
  • Limiter les émissions à effet de serre
  • Offre touristique/développement du tourisme : découverte de la Réunion    par la mer et dynamisation de la fréquentation des côtes de l’île (activité de loisir/détente)
  • Favoriser des zones d’échanges commerciaux et de services autour des   quais de débarquements et d’embarquements= Au service du développement urbain et économique du territoire
  • Créateur d’emploi direct, indirect et pérenne.
  • Un atout pour les déplacements intercommunaux /intercostaux en améliorant les conditions de transport, le bateau-bus offre des temps de parcours plus fiables et plus réguliers pour les usagers.
  • Amélioration et promotion  de l’offre de formation quant à l’accès des filières et débouchés des métiers de la mer
 
 4.3/ Une carte réseau bato-bus à l’horizon 2025
 

4.4/Pour ce faire… Aménagement des stations

3.4.1/Actuellement, 5 ports existants pouvant accueillir les batobus :
*Le port de la Pointe des Galets
*Le port de Saint-Gilles-les-Bains
*Le port de Sainte-Marie
*Le port de Saint-Pierre
*Le port de Sainte-Rose
  • Adapter et/ou renforcer ces infrastructures portuaires pour le trafic des passagers (dotation d’un système d’information par guichet et d’une billetterie ; La mise en place du système d’information voyageur)
  • Mettre en place des navettes bus
Cette projection n’est pas exhaustive et les études nous permettrons de définir les lieux exacts de gares maritimes et de lieux destinés qu’à des lieux d’embarcations et débarcations.
 
4.4.2/Construction de ports ou d’embarcadères
Construction de 7 autres stations (ports ou embarcadères).
Saint-Denis, Saint-André, Saint-Benoît, Saint-Philippe, Saint-Joseph, Saint-Louis, Saint-Leu.
 
 4.4.3/ L’achat des bateaux
Nous avons contacté la société Smart Own FZE à Dubaï. Voici quelques éléments techniques de réponses:

La société nous propose le Waveshuttle 56. C’est un bateau adapté pour les océans. Il peut fonctionner en état de la mer 6.  Le WAVESHUTTLE 56,  est une version bus classe affaires pour 48 passagers. Le bateau est livré en standard avec toilette, une cuisine et une chambre à coucher pour deux personnes de l’équipage avec leur toilette privée. L'équipement standard comprend générateur, climatisation, propulseur avant, propulseur arrière, navigation Garmin avec radar. La disposition Waveshuttle 56 est entièrement personnalisable et nous pouvons ajouter / supprimer des sièges, cabines et réorganiser les partitions tel que requis par le propriétaire. C’est un bus aquatique à grande vitesse. Un bateau bien entretenu peut vivre 20 ans ou plus.
Le tirant d’eau du Waveshuttle 56 est de 1 mètre et 10 cm. S’a veut dire nous avons besoin d’une profondeur minimum de 1 mètre 10 cm pour opérer ce navire.
 Le prix CIF de la version Waveshuttle 56 Bus classe affaires (48 passagers + 3) est 1, 395,000 USD
 
 Modalités de paiement, garanties:
 
Le Waveshuttle 56 nécessite 7 mois pour fabriquer + transit de 45 jours
Les modalités de paiement sont liées à la construction : avance de 25%, 25 % avant le montage des moteurs et 50 % à l'achèvement et avant exportation. En cas de bateau en stock le paiement est de 100% en avance avant exportation. Nos bateaux sont livrés avec trois années de garantie sur les défauts d'usine (coque et pont). Les moteurs sont garantis par leur fournisseur.

4.4.4/Le bateau-bus en image

Jean-Hugues Ratenon dévoile son projet de "bateau-bus" pour La Réunion

 

Jean-Hugues Ratenon dévoile son projet de "bateau-bus" pour La Réunion
Samedi 5 Septembre 2015 - 16:22
.
Lu 87485 fois




1.Posté par lucas le 05/09/2015 18:34 (depuis mobile)
C coule! Et quelles sont les propositions pour desservir les hauts?

2.Posté par Gérard Manvuça le 05/09/2015 19:03
Et voilà que nous découvrons un Ratenon expert en transport maritime!!!De quoi donner le mal de mer aux Réunionnais que nous sommes qui avons toujours tourné le dos à la mer tant celle ci n'est pas sure . Pecheurs, surfeurs, baigneurs le savent bien....
De surcroit, nous découvrons aussi un Ratenon qui sait écrire, mises à part quelques fautes de vocabulaire et de syntaxe. Mais il vaut mieux lire ça qu'etre aveugle...
A t-il fait un stage dans les cases à lire et à écrire de la région ??? De quoi vit cet individu ? Quel est son métier ? et surtout qui le manipule ??? et dans quel but ? Il faut se poser ces questions .
comment un individu de cet acabit peut-il avoir pour ambition de briguer la présidence, au mieux , de la région Réunion ? au pire d'obtenir une petite " place bordage " au conseil régional ?
La Réunion et les Réunionnais seraient-ils tombés si bas pour voter pour un pareil personnage ???

3.Posté par Nono le 05/09/2015 19:07
Bonne analyse, bon projet. La mer n'a été que trop délaissée au profit du tout voiture.

4.Posté par TANGAGE ET ROULIS le 05/09/2015 20:14
Pourrait-on avoir la carte saisonnière de la houle,
TANGAGE et ROULIS sont les deux maîtres mots de Mr Ratenon.

5.Posté par Zarbi le 05/09/2015 20:22
Un peu utopique ce projet ; pour l'Ouest , de St Denis à St Pierre : c'est faisable , mais doublé St Pierre route du Sud et l'Est par la côte au vent ... bon courage , sacs à vomi obligatoires !
Et il faudra trouver des clients kamikazes pour rentabiliser l'affaire sur le long terme ; le réunionnais craint la mer , à juste titre , et à part les zoreys de passage j'en vois peu pour s'embarquer pour Miquelon .
Est ce que Mr Ratenon a passé sa vie sur la mer ? Zarbi une bonne partie . Avec le tape-cul qu'il nous présente il faut la journée complète pour faire le tour ; un hydro-glisseur pourrait le faire ... et encore !

6.Posté par KLD le 05/09/2015 21:16
ben , viens gouté ," les usagers de la mer" , cher à certains surfeurs et autres "goyave de France" la puissance de l'océan indien " ...............zot bile y sa monté , oté Jean hugues , assez réver !

7.Posté par giloo le 05/09/2015 21:36
Enfin on se rencontre qu'il y a de l'eau autour d'une ile. Comment faisait-on avant ??

8.Posté par giloo le 05/09/2015 21:54
Enfin on se rend compte qu'il y a de l'eau autour d'une île

9.Posté par Bizness le 05/09/2015 22:11
ok j'avoue, c'est une idée et un projet respectable et je salue aussi votre travail d'explication, mais d'une part vous êtes trop couillon pour dire que c'est de vous, donc je rejoins pour demander qui manipule RATENON ne serait ce pas VERGÈS ou plutôt VIRAPOULLE? Et d'autres part désolé mec, même si c un bon projet vous ne lutterez pas contre l'océan Indien. Trouve un autre safari aussi intéressant mec!!!

10.Posté par JACKIT le 05/09/2015 22:35
Oté Ratenon quand n'ora la houles les rat enon quitte le bateau bus arrettttttttttttttttttttttttte déconnait dont.

Par contre mi conné que ou lé expert pour monte les Associations une pour être Directeur est toucher plus de 3000,00 euros par mois et l'autre pour faire de la politique tout ça subventionner avec nos impôts.

11.Posté par Nono le 05/09/2015 23:39
@6 Ha l'excuse de l'Océan Indien, indomptable et dangereux.... Le seul ferry qui relie la Réunion et Maurice est Mauricien. Quand aux Seychelles...

www.easyvoyage.com/reportage/seychelles-la-valse-des-transports/a-bord-des-navettes-inter-iles-595


Les usagers de la mer, c'est marrant, mais il y' en a partout sauf ici.

12.Posté par Zorro le 05/09/2015 23:53 (depuis mobile)
Et voilà le chargeur d'l'eau en chef qui s'invente ingénieur...

13.Posté par L''''INDÉPENDANT le 06/09/2015 00:01
Du grand n'importe quoi... Alors ainsi faire rouler un train à la réunion aurait pour avantage jje cite"Limiter l’importation d’énergie fossile ???????
Comment compte t'il faire rouler ses trains ?
Tirer un câble EDF depuis la métropole pour alimenter son train en énergie "propre" ?
Ça me rappelle un certain comique écolo rigolo de saint paul, jean erpeldinger qui déclarait que des voitures électriques à la réunion n'étaient pas non polluante !!!
Mais le tram train qu'il défendait, oui ! Faudrait qu'il explique... Et notre ratenon qui persiste dans la même logique...
Pour son bateau bus, déjà le fameux "vomiora" qui reliait la reunion maurice rendait tout le monde malade (il a déjà oublié) , alors son petit bus sera comme un fétu de paille dans la houle qu'il devra encaisser de travers...
M'étonne pas que ratenon ait soutenu notre capitaine de pédalo, deux sacrés loups de mer... lol !

14.Posté par KLD le 06/09/2015 00:43
"Pour son bateau bus, déjà le fameux "vomiora" qui reliait la reunion maurice rendait tout le monde malade ": fectivement , pourtant un peu marin ( en toute humilité ), ma la essayé à l'époque ..... et , la bile était y sorte pour "deux trois certains " ! Ratenon , assez réver !

15.Posté par zen dette le 06/09/2015 00:53
Arréte moucaté don les gars ! C'est une excellente idée. Il pourra, dans la foulée, optimiser ce projet avec la création d'un mode de déplacement complémentaire aérien quotidien qu'on pourrait par ex. baptiser "Hopé, Hopé" mettant en place des navettes horaires d'avions style ATR pou les travailleurs ou Falcon pou les patrons, avec le concours de Air France ou Air Austral,pour assurer les liaisons entre le sud : Pierrefonds ( TAK sera content), l'ouest ( avec une remise aux normes de l'ancien aérodrome de la Possession-Le Port (pas d'inquiétude, les sous on saura dans la poche de qui les trouver), le Nord avec l'aéroport Roland Garros et l'Est avec la construction d'une piste du côté de St-André, St-Benoit voire Bras-Panon (il paraît qu'il y a là-bas des politiciens gros propriétaires terriens prêts à donner une partie de leur terre pour l'intérêt général: leurs noms sont déjà connus).
Goûte à nous! Il est interdit d'en rire, c'est pas une idée en l'air.

16.Posté par noe le 06/09/2015 07:32
Il a raison !
Pourquoi goudronner et cimenter toute la Réunion quand on a la mer autour ?
L'utilisation des routes maritimes est la bonne solution pour aller d'une ville à l'autre ...
En ce moment la route reliant Ste Rose et St Philippe est coupée et cela pose des soucis pour beaucoup ... S'il y avait des bateaux pouvant relier St Philippe et Ste Rose ou St Benoit ... la solution était trouvée !
Donc moins de bouchons les matins car les gens prennent le bateau !
ça se fait comme ça en Chine !

17.Posté par Goyavier le 06/09/2015 08:04
Mon pays bateau bus ou ça Ratenon y mène a nou. MDR

Pour éviter les effets de la houle, il faut opter pour le sous-marin bus. Recyclons le submersible qui vient d'arriver.

A la veille de Régionales, c'est le concours d'idée la plus excentrique du transport en commun. Et le lendemain des élections ? Finit la rigolade, toute l'énergie est consacrée à caser les copains aux postes de vice-président et autres chargés de missions. Ce sont les seules promesses électorales qui sont tenues.

18.Posté par chabouq le 06/09/2015 08:39
Mi voudrait savoir comment y fait si le bato bus y largue à ou au port pour monter jusqu'à Dos D'ane ou bien saint-pierre pour mont la plaine des cafres. Est-ce que n'aura bus Et puis un projet comme çà y sera réalisable lorsque nos petits enfants seront à leur tour des grands parents? Il est permis de rêver et de raconter n'importe quoi, avant les élections tout est possible. Mais après lorsque les élus sont en place, y a plus rien. ils se contentent de ramasser le pognon et de regarder le petit peuple du haut de leur gros 4 x 4.

19.Posté par Bayoune le 06/09/2015 10:12
Raton la pa invante le fil a koupé le beurre. Depuis bien longtemps les patriotes réniyoné avaient lancé cette idée dans leur journal Fanal et le Rénioné. Ils écrivaient, que la Réunion dispose d'un boulevard maritime gratuit, qui demandait qu'à être exploité, et servir la Réunion. Dans des pays où cette solution n'existait pas, des canaux ont été créés pour assurer une déserte fluviale ou maritime. Comme en France avec ses divers canaux, à Madagascar le canal des Pangalanes? Le canal des Pangalanes est un canal de l'est de Madagascar construit au XX siècle. Long de 700 kilomètres, il relie Farafangana à Tamatave, ville portuaire. Pourquoi à la Réunion ne pas se servir de la mer pour nos divers transports. Bin lé vré, la France avec ses multinationales ne vendraient autant de carburant polluant. Pour ceux qui prétendent que la mer est mauvaise autour de la Réunion, croient-il que la Méditerranée serait une mer tranquille, une mer huileuse? Alé tire in fèye, pran de ti bwa alé zoué dann la taye.
En puisant dans les idées des patriotes réniyoné, Mr Ratenon a peut être décidé de rejoindre le combat des indépendantistes pour une Réunion Réniyonèz - ( i fo pa révé) comme d'autres rejoignent les patriotes sur le développement de la Réunion par l’autosuffisance alimentaire. Produire pou noute namnam, fé travay réniyoné, o liyé fé travaye péyi zétranzé pou noute riz, poute mayi, pou noute zwaniyon, l'ail, pwa, enfin toute sate i pouss isi, i fo planté. Il est évident que Mr Ratenon, en tant que départementaliste avoué, par opportunisme use de cette idée comme un slogan de sa campagne. Si les idées nationalistes captivent les consciences réunionnaises, qu’ils soient rassurés que Ratenon ne sera sera jamais un patriote réniyoné. Il aurait déjà rassuré son entourage,, qu’il n’est pas in lindépandantiss. En tant smicar ? sa volonté serait d'accéder à la gamèle « de moman la France... » opportuniste sé konmsa i di? Malérèzman li lé pa tousèl, li suive son bann kamarad du p"c"r, qui ont toujours roulé avec le sytème colonial. La compagnie des Kolabos au risque de s'épuiser trouve du sang nouveau dans une jeunesse lobotomisée qui se complait sous la domination, inpé konm Figaro yèr, ke la trayi son ban frar esklav.

20.Posté par pascalrun le 06/09/2015 10:29
b[moi, je propose des avions bus, avec des mini-aéroports dans chaque entreprise et centre-commerciaux

21.Posté par ferdi le 06/09/2015 12:00
cela existe en Malaisie au départ de Singapour des ferry très rapides desservent depuis très longtemps toutes les île aux alentours

22.Posté par comique le 06/09/2015 12:24
Des petit bateaux dans des creux de 6 ou 7m, va falloir mettre à disposition des passager des sacs à vomi!

23.Posté par Bateaux bus: pourquoi pas? le 06/09/2015 12:51
Franchement, après le TER du démago de Saint-Leu, ces projets me paraissent bien plus réalistes.

Je suis contre les GRANDS PROJETS RUINEUX ET TAPE A L'OEIL SORTIS DU CHAPEAU AVANT LES REGIONALES.

Les propositions de Ratenon sont déjà un peu plus modestes et moins tape à l'oeil (sauf le rail, mais je sus contre, tape à l'œil, ruineux, non rentable. Qiuant à la route des Plaines, ça fait partie des projets routiers plus ou moins inévitables et d'un coût moins élevé que la NRL, le rail, etc....).

1 - Route des plaines: pourquoi pas. Oui, ça fluidifiera le trafic. Mais je croyais qu'il fallait arrêter avec les énergies fossiles? Pas très cohérent tout ça, non?.

2 - Le rail: NON NON NON . RUINEUX et non RENTABLE. IL faut préférer un renforcement du réseau bus entre villes et TCP dans les villes. JRH dit d'ailleurs par euphémisme que son financement est incertain dans les 10 ans... Mdr: ruineux, oui. Faut arrêter de prendre les CONS-tribuables du bon Dieu pour des canards sauvages...!

Papy Vergès, sors du cops de Ratenon et laisse tomber cette variante du Tram train...!

Faire croire qu'avec le train on va arrêter les importations de voiture et la consommation de pétrole est un leurre et un mensonge.

Ca pourra tout au mieux, comme tout transport en commun, les limiter. Les locos à venir, elles fonctionneront comment: avec des moteurs diesels (produits pétroliers, donc) ou électriques (électricité créée avec des moteurs diesels...)?

3 - Des téléphériques: pourquoi pas, mais ça restera un transport mineur en volume (nombre très limité de passagers) . Coût? Rentabilité?

4 - Bateau bus: OUI, Mais restera mineur: (seulement 48 passagers par bateau) et le temps de déplacement plus long (compter le temps d'attente pur ll'embarquement et ça va moins vite qu'une voiture ou un bus....). Quels coûts (nouvelles infrastructures à créer, coût du carburant, maintenance, personnels utiles...)?)Et quelle rentabilité (prévisions de fréquentation...°?

L'aspect touristique (retombées économiques) des téléphériques et bateaux bus n'étant pas à négliger.

Maintenant, j'espère que ce projet de bateau bus n'est pas là pour uniquement se démarquer de DR et de sa NRL et ses 2000 bus écologiques qu'on attend toujours d'ailleurs.... , dans le cadre d'un programme électoral racoleur ...

A boire et à manger donc, au final, ces projets.

Seul le projet de bateaux bus semble avoir été un peu étudié, et on sent un peu de réflexion sur les transports, mais les autres propositions, pas vraiment, car aucuns chiffres ne sont donnés pour ces autres projets....

Peut mieux faire!

Ca sent les projets électoralement opportunistes quand même tout ça...

24.Posté par Capitaine Craddock le 06/09/2015 14:46
Encore un professeur Nimbus qui n'a jamais essayé de faire le tour de l'île en bateau! De Saint-Denis à L'Etang-Salé, passe encore (mais aucun intérêt, on a la route des Tamarins), mais plus au Sud et sur la côte Est, bonjour les dégâts! Ou quand l'incompétence est une vertu à La Réunion...

25.Posté par li le 06/09/2015 17:29
Et si j habite a grand galet ? Kombien transpor mi prend pou ariv su lo bato va amène a mwa sin dni?
Le reseau bus taxi est mal pensé mal foutu. Qu on règle dabord ce problème. Ensuite on pourra se permettre de voir plus grand.
Toujours a focaliser sur sin pier sin dni...
Et les autres????tant que vous ferez votre fixette sur la desserte des 2 capitales, les reynioné s'obstineront a "voiturer". Le reynioné ne vit pas qu a sin dni sin pièr sin pol. Ou pluto na poin rien k' lé reynione de sin pier sin pol sin dni ke nana in boulo...loin de la kaz.

26.Posté par revolutionnaire le 06/09/2015 22:59
il y a tellement de grands moucateurs à la réunion qui se croient plus intelligents que les autres, alors qu'en réalité ils se font constamment couillonner par les politiciens qu'ils apportent leurs appuis et leur vote. Arrête à zot dont, fermez là et essayons ensemble de trouver des solutions qui pourraient sortir la réunion du tout voiture. Je ne suis pas un fervent de Ratonon, mais il a le mérite de sortir cette idée. Analysons, si c'est bon ok, et ça ne l'est pas trouvons autre chose. C'est si difficile d'éviter la critique gratuite ???

27.Posté par nine le 07/09/2015 09:40
Bien pensé Mr Ratenon, nous vivons sur une île et nous avons tout intérêt à exploiter l'eau qui nous entoure au lieu de monter des projets pharaoniques qui dénaturent notre environnement et nous endettent et tout ça sans jamais nous demander notre avis,,,ce projet de bateau bus et innovant et attrayant pour nous usagers de la route et habitants de la run mais aussi pour les touristes qui se verront offrir un nouveau service,,D'UNE PIERRE DEUX COUPS,,,au lieu de critiquer changeons nos valeurs, préférons de loin quelqu un qui a un peu moins de tchatche mais qui a des idées et de l'ambition,,c'est ce qui manque à la Réunion

28.Posté par Bayoune le 07/09/2015 10:17
Konm pou ki sonne le glas... Pou kisa roule le sous marin Ratenon. Nou va konète biyinto, lor du 2ème tour, si li arive en pozisiyon de négocier. Il va rejoindre sa famille politique qui a appelé à voter Hollande, qui reste le président prédateur de tous les acquits sociaux de 1945 de la casse sociale, et du mépris, et du mensonge. Prêt sans doute à manger à tous les râteliers, pourquoi Ratenon avec ses dalons ne se tourneraient pas vers Didier Robert, rien ne nous étonnera de sa part et ses camarades avec, y compris les démolisseurs de la CGT. Ratenon s'est déjà costumé en Comorien pour les captiver et capter leur voix.

29.Posté par Zorro le 07/09/2015 11:00
Autres idées à creuser (pour les régionales suivantes):
- Des chevaux bus
- Des sous marins bus
- Des ballons dirigeables bus
- Des charrettes boeuf bus
- Des vélo bus
- Des "à pied" bus

30.Posté par Bayoune le 07/09/2015 23:40
Zot toute la bliyé ti trin 11, sétadire bèze à pate!!! bus. On entend tous les gens se plaindre de l'organisation de la desserte par les transports en commun. Il faut pas oublier celui qui qui a organisé le nouveau système des bus, ou, parfois il faut faire 2km à pieds pour arriver à un arrêt officiel, sinon lo bus i pass dovan oute nez. Bin sà, pou sate la oubliyé, sé le travail du fils à papa vergès, ni artrouve tipiyèr de la Riv des galets qui a organisé un foutage de merde à entendre les auditeurs de radio KK koméraz.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales