Social

Jean-Hugues Ratenon : "Les maires doivent prendre leurs responsabilités"

"Ce n’est pas parce que Claude Hoarau à Saint-Louis anticipe une éventuelle annulation de son élection municipale en proposant d’augmenter de 100 € le salaire des employés communaux que nous devons le suivre". Alors qui va financer les contrats de droit privé de la fonction publique?


Le Collectif des organisations syndicales, politiques et associatives de La Réunion ne se satisfait pas de la réponse donnée il y a deux jours par l’Association des maires du département.

"Imaginez dans un même bureau, deux employés, l’un employé sur un contrat de droit public, l’autre sur un contrat de droit privé. Le premier a droit à une hausse de salaire de 100 €, le second n’est pas éligible à cette augmentation. Nous créons une autre inégalité".

"Cette situation est invivable aussi bien pour celui qui l’a obtenue que pour celui qui a été oublié dans les négociations". Jean-Hugues Ratenon, membre du Cospar "tient à rappeler aux politiques qu’ils ont été élus pour apporter un confort à ceux qui en ont besoin".
 

Roland Robert, maire de La Possession et président de l’Association des maires de La Réunion, "comprend la problématique" mais pose deux questions. "D’une part, au delà des trois ans, qui financera les 100 € proposés par l’Etat aujourd’hui? Et d’autre part, où trouver les moyens d’augmenter des milliers d’employés communaux, surtout dans le contexte actuel ?"

Si la réunion de l’AMDR, lundi soir, a été l’occasion d’adopter une position unanime, en l’absence de Claude Hoarau, critiqué "pour sa décision purement politicienne" par plusieurs de ses collègues, celle de cet après-midi à la préfecture confirmera la décision des maires "de ne pas mettre en péril leurs budgets par une hausse de salaire irréfléchie".
De son côté, le Cospar attend des propositions.
Mercredi 25 Mars 2009 - 07:26
Jismy Ramoudou
Lu 733 fois




1.Posté par daniel le 25/03/2009 08:17
il faudrait mettre au moins une fois des gens comme ratenon au pouvoir afin de voir s'il donnera tout ce qu'il demande car c'est bien beau de crier quand on est pas au pouvoir

2.Posté par David le 25/03/2009 08:31
Trop marrants ces politiques qui savent faire la morale aux boites privées mais qui ne savent pas comment faire pour appliquer à eux mêmes leurs beaux principes. Combien on parie que l'augmentation sera plus facile dans les boites privées que dans les communes ?

3.Posté par Denny CRANE le 25/03/2009 08:53
Huguette, t'es où ?
On ne t'a pas entendu sur ce coup là !
Tu es bien "chef d'entreprise" de la ville de St-Paul, montre l'exemple toi qui es si prompte à critiquer les patrons.
La critique est facile mais l'art est difficile.

4.Posté par Cambronne le 25/03/2009 08:54
2. Posté par David le 25/03/2009 08:31

Le pire c'est que justement ces maires qui n'ont eu cesse de se prévaloir d'être des gens respectables faisant qu'une fois de plus, il est possible que je ne plaise pas à tous les gentils Jacobins qui versent volontiers en ce moment dans une forme plus ou moins douce de populisme qui se voudrait "moral". A mon avis, il n'y aucune raison de partager les profits selon une règle arbitraire et tyrannique du type "un tiers pour les salariés, un tiers pour l'investissement, un tiers pour les actionnaires" et dites donc les Maires votre club privé il est encore ouvert après 4h00 du matin lorsque le show laser et la sono et fini parce que mes potes et moi même nous voudrions revoir la retransmission du Match de rugby Irlande pays de Galles on amène même le Whisky et les Bières .

5.Posté par mastercard le 25/03/2009 09:16
Il y a un aspect qui différencie fondamentalement la situation des maires et celle des employeurs privés: les seconds sont exonérés de charges patronales sur les 50 euros (cela a été voté dans la LODEOM au Sénat) mais pas les maires. Avec nos impôts nous paieront: les charges patronales du secteur privé, les 50 euros des salaires du secteur public et les charges sociales qui vont avec.
La LODEOM doit être examinée par les débuts en avril. Les députés-maires (Bello, Lebreton, Robert) vont-ils amender le texte pour être exonérés en cas d'extension des 50 euos?

6.Posté par darkalliance le 25/03/2009 09:18
A quand un sit-in devant les grilles de la RÉGION et du DÉPARTEMENT ? Répondez-vous Mr R .... !

7.Posté par Philippe Lew le 25/03/2009 09:39
Je félicite Monsieur Ratenon pour sa prise de position courgeuse face au désengagement de l'association des maires présidée par Roland Robert, ce dernier se déclarant pourtant un inconditionnel du Cospar. Je maintiens, pour ma part, que la commune de La Possession a les moyens nécessaires pour accorder cette augmentation aux plus démunis. J'invite les employés communaux de La Possession à exiger de leur maire qu'il arrête une fois pour toutes de favoriser les gros zozos et se pencher plutôt sur le sort de ces employés, qui chaque jour, tirent le diable par la queue.

8.Posté par darkalliance le 25/03/2009 09:59
Il y en a un qui a pris ses responsabilité : une augmentation des impôts locaux supérieure à l'inflation ! Quand je vous dis et affirme que nos politiques se foutent de la gueule de leurs électeurs. ... Et dans quelques mois, une nouvelle affaire va jaillir sur des marchés truqués ... On dit merci à qui ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales