Politique

Jean-Hugues Ratenon : "Cette visite présidentielle est capitale pour La Réunion"


Lors d'une conférence de presse donnée ce jour à Bras-Panon, le porte parole de l’ARCP, Alliance des Réunionnais Contre la Pauvreté, Jean-Hugues Ratenon, a fait part de ses craintes et des ses attentes concernant la visite du président François Hollande, demain dans l'île.

Pour lui, les réunionnais s'attendent à de grands changements avec cette visite présidentielle, "mais il n'en est rien". Si on se réfère à sa campagne présidentielle, François Hollande a emporté une victoire écrasante à La Réunion avec plus de 71,49% des voix en sa faveur, "un signe de désespoir mais aussi d'espoir en sa présidence" explique l'homme de Bras-Panon. À l'époque, "le contexte était déjà difficile" selon lui, "le chômage à La Réunion était déjà élevé, la pauvreté présente et les revenus faibles". Mais François Hollande n'aurait "pas tenu ses promesses" car "aujourd'hui, deux ans après, ces problèmes persistent voire s'aggravent" assure-t-il.
 
Jean-Hugues Ratenon regrette surtout l'absence d'un front commun de tous les politiques réunionnais, pour faire entendre les attentes de la population lors de cette visite "pourtant capitale pour La Réunion". "Il n'y a que des petites voix, chacune revendiquant ses intérêts propres, mais si les élus ne peuvent pas parler d'une seule et même voix cela pose un véritable problème" soutient-il.

D'après lui, il y a un risque pour que la visite du président de la République soit vaine et que les collectivités réunionnaises "passent à côté". Il craint que François Hollande ne fasse "que passer" sans être confronté à "un projet commun et des revendications conjointes" approuvées par les 24 maires, les parlementaires, la Région et le Conseil Général.

Parce qu'il existe "tellement d'injustices" à La Réunion, et que "l'on ne peut pas compter sur les élus", Jean-Hugues Ratenon annonce que l'ARCP répondra à l'appel de l'intersyndicale en se mobilisant devant la préfecture de Saint-Denis demain, à partir de 9h. Il invite d'ailleurs "le maximum de réunionnais" à se rendre à la manifestation pour qu'ils puissent scander leur "ras-le-bol".
Jean-Hugues Ratenon : "Cette visite présidentielle est capitale pour La Réunion"
Mercredi 20 Août 2014 - 11:49
Lu 797 fois




1.Posté par noe le 20/08/2014 13:31
Jean Hugues , le Bienheureux , qui sort de temps en temps de sa léthargie , pour nous pondre de belles remarques comme aujourd'hui sur la visite de notre Président ... Il aura peut-être l'occasion de lui serrer les mains ...

"Les hommes ressemblent aux maisons espagnoles, qui ont beaucoup de portes et peu de fenêtres. Il est plus facile d'y pénétrer que d'y voir clair." - (Jean-Paul)

2.Posté par Francette le 20/08/2014 15:02
Hollande s'en tape pas mal de ce que pensent les gens surtout celles qui ont voté pour lui.
De toute façon il ne tiendra pas longtemps avec le seul soutien des patrons qui pour une partie en demandent toujours plus pour eux et non pas pour l'entreprise. D'où la nécessité d'un contrôle des aides de l'Etat et des collectivités.

3.Posté par bilinbi le 20/08/2014 15:56
Qu'attendre de Hollande qui a fait in bertèl vide de promesse, selon certains il se serait engagé à faire ci et çà - ceux là n'ont pas compris ou on fait semblant de ne pas comprendre pour entrainer les réunionnais dans la mélasse socialiste. En fait les crieur de nwite d'aujourd'hui, ce sont les mêmes qui ont distribué tracts, et appel dans leurs meetings à voter pour le candidat socialiste Hollande. Qu'ils s'en mordent les doigts aujourd'hui, c'est un peu normal, ils n'ont pa s eu le graton tant attendu pour eux, mais encore une fois ils ont abusé le petit peuple, et ils continuent, J.H. Ratenon en fait parti de ceux là. Seul le LPLP a appelé à boycotter les élections présidentielles en proclamant que lé réniyoné lé pa là pou fait l’apwin, le colonisé n'a pas à choisir son bourreau. Et aujourd'hui encore le LPLP lance un défi aux pleureuses qui attendent tout de Hollande qu'ils se rejoignent dans le mot d'ordre suivant " Donnons la parole aux réunionnais, le peuple doit pouvoir choisir librement son destin. Arrêtez de décider à notre place." Les décisions nous concernant doivent être prises sur place par les réunionnais, d'autant qu'il est envisagé une réforme territoriale
« Pour une véritable décolonisation ouvrons le débat sur la réforme territoriale et donnons la parole aux réunionnais. Une réforme territoriale sans consultation préalable et imposée aux réunionnais, comme l'a été en son temps - en mars 1946 - la loi de départementalisation est inacceptable. C'est la solution que nous prépare le gouvernement français et François Hollande, qui arrivent jeudi à La Réunion. La seule solution qui respecterai à la fois, le choix souverain des réunionnais et le droit international, dans le cadre d'un réel processus de décolonisation, reste la voie du référendum. Donnons la parole aux réunionnais, le peuple doit pouvoir choisir librement son destin. Arrêtez de décider à notre place. Dans le cas contraire, les réunionnais sauront se faire entendre avec détermination face au pouvoir colonial." Il faudrait nous éviter que se renouvelle la mascarade de 1946, où des élus sans mandat ont décidé pour le peuple réunionnais. Les héritiers communistes de cette loi scélérate de 1946 en portent une lourde responsabilité devant le peuple réunionnais. Zot i débatt konm lo diab dann lo bénite pour faire porter aux autres leur responsabilités premières, et ils continuent, mètt ankor la pasé... Ainsi, ils jettent leur dévolue sur le président de la République française - qu’ils ont largement contribuer à l’élection

4.Posté par mbp le 20/08/2014 16:05
une bonne excuse pour se mettre en avant il devrait faire passer les difficultes des reunionnais a se nourrir tous les jours le prix des carburants et ne pas se satisfaire d un panier pourri ou les produits locaux s ont vendu plus chers que ceux de l exterieurs ACHETER PAYS OUI A CONDITION QUE CELA SOIT RENTABLE POUR NOTRE PORTE MONNAIE

5.Posté par Alexis le 20/08/2014 16:53
Ratenon sort de temps en temps pour faire prendre l'air à ses idées... Le résident s'en fout royalement !

6.Posté par JORI le 20/08/2014 16:54
Ratenon a du dire la même chose lors de la venue de Sarko et on a vu ce que cela a donné.

7.Posté par AIGLE BLANC974 le 20/08/2014 17:30
MAIS BIEN ENTENDU QUE LE PRESIDENT VA FAIRE SON" SHOW' AVEC LES ROITELETS PS LOCAUX COLLES A SES BASQUES !!!
CECI FAIT PARTIE D'UN ENFUMAGE PROGRAMME TOUT COMME EN METROPOLE D'AILLEURS, SUR : LE CHOMAGE,LA BAISSE DU POUVOIR D'ACHAT, LA DESINDUSTRIALISATION FRANCAISE , L'HYPERFISCALITE , L'INSECURITE GRANDISSANTE, LES 8 à 9 MILLIONS DE PAUVRES, L'IMMIGRATION MASSIVE , LES BAISSES SUCCESSIVES DES BUDGETS MILITAIRES MALGRE LES NOMBREUX THEATRES D'OPERATIONS DANS LE MONDE.....
ET CELA N'EMPECHE PAS LES TENANTS DU POUVOIR DE SE GAVER ET DE RIRE DE NOUS,PAUVRES CITOYENS QUI SOMMES DE PLUS EN PLUS PAUVRES !!!!
MAIS CECI PEUT S'INVERSER, DEJA L'AN PROCHAIN AVEC LES ELECTIONS REGIONALES EN ATTENDANT 2017 !!!!!

8.Posté par rr le 20/08/2014 18:49
Si cette visite présidentielle est capitale pour La Réunion, nous sommes mal barré!

9.Posté par A CAUSE DE JEAN HUGUES : LE BEZEMENT C''''EST MAINTENANT le 21/08/2014 00:35
Mr Ratenon, si aujoud'hui on en est là, c'est grâce à vous , et comme comme vous le dites si bien, grâce à des élus incompétents que vous êtes (je rappelle que vous êtes un elu: conseiller municipal). Comment voulez vous être crédible si à chaque élection vous appelez les électeurs à voter pour des chargeurs d'eau !!! On se demande qui peut encore vous croire ?

10.Posté par blacko le 21/08/2014 07:40
Il croit encore au pere noel ?

11.Posté par tonton le 21/08/2014 12:10
Monsieur Ratenon, je ne veux pas vous prendre l'espoir avant votre rencontre.
Mais après ce que j'ai vu et entendu ce matin, ça tourne plutôt à la
peine capitale pour la Réunion.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales