Social

Jean-Hugues Ratenon : "C'est une grande victoire"

Jean-Hugues Ratenon, président de l'association Agir Pou Nout Tout et membre du Cospar, a appris ce matin par notre rédaction la parution au Journal Officiel de l'extension de l'accord régional interprofessionnel à La Réunion. Voici sa réaction à chaud. Pour lui, "c'est une victoire pour tous les travailleurs".


Jean-Hugues Ratenon : "C'est une grande victoire"

ratenon_1_1.mp3 Jean-Hugues Ratenon.mp3  (900.66 Ko)


Vendredi 7 Août 2009 - 10:19
Melanie Roddier
Lu 1333 fois




1.Posté par William le 07/08/2009 12:20

C'est à la fin de la foire qu'il faut compter les bouses !

Il faut attendre avant de crier victoire ... il y aura victoire seulement si les entreprises survivront à cette nouvelle charge, c'est à dire si nous acceptons que ces 50 euros soient répercutés sur les prix de nos achats.


2.Posté par darkalliance le 07/08/2009 12:26
Le retour de 'Don CAMILLO' ?

3.Posté par Bibe le 07/08/2009 13:43
J'ai bien l'impression qu'on ne vit pas dans le même monde ...

4.Posté par HD le 07/08/2009 14:56
SUPER, EXTRAORDINAIRE, COOL........La plus merveilleuse nouvelle depuis que grâce à la main de l'homme on a mis le pied sur la lune.
Rendez vous compte mes chers concitoyens qui gagnez entre le smic et 1,4 smic les patrons vont vous faire l'AUMONE de 0€357 de plus par heure travaillée . Hé oui, j'ai bien écrit 0€ 357, car: pour un travailleur qui TRIME 35hrs par semaine le calcul est vite fait:
35hrs x 4 semaines = 140hrs 50€ / 140hrs = 0€ 357 (pour ceux qui compte en franc = 2, 34 francs)
Qu'en dites vous, chers concitoyens? Quand vous entendez le trés médiatique PASCAL THIAW-KINE tel Zorro défendre les "Trés Profiteuse Entreprise et les Plus Misérables Entreprises nous faire son cinéma?
Si toutes ces enreprises ne sont pas capable de faire l'aumone à leurs salariés de 0€357 , alors ne vous étonnez pas que la Réunion soit dans la MERDE et nous avec. (et cela risque de durer un bon bout de temps...)

5.Posté par Pierre Dupuy Junior le 07/08/2009 15:37
Qu'il faut multiplier par le nombre de salariés dans l'entreprise. Partons du seuil de 10 salariés : 10 (salariés) *50 (euros) *12 (mois) = 120 *50 = 6000 euros de moins par an au compte de l'entreprise... Ca peut peser sur des entreprises déjà en difficulté.

6.Posté par cris974 le 07/08/2009 16:18
C'est bien pour les travailleurs mais pour les milliers qui vivent des minimum sociaux, RMI, RSO et les retraites où en êtes-vous ? Cela est beaucoup plus difficile car ce sont vos coquins de copains qui tiennent les cordons de la bourse Une personne au RSO de 55 ans avec 470 euros/mois que peut-elle envisager surtout qu'elle doit payer la redevance TV, la taxe d'habitation et surtout elle ne bénéficie pas des primes, elle n'a pas eu droit aux 200 euros, elle n'a pas de prime de Noël..........Applaudissez-vous toujours votre grande victoire ? Elle ne peuvent pas rouler en BM

7.Posté par HD le 07/08/2009 16:24
Réponse à post 5:
Monsieur, quand une entreprise emploie 5, 10, 38,93, ou 4871,salariés cela veut dire que si cette entreprise est gérée efficacement, ces charges salariales ont été pris en compte dans le calcul de la marge à réaliser. Tous les ans un chef d'entreprise digne de ce nom établira un prévisionnel mensuel basé sur l'historique de la vie de l'entreprise et sur ses objectifs futurs ( augmentation de chiffre d'affaires, investissements, frais généraux, masse salariales...etc) .
Pensez vous sincérement que pour 0€357 par heure et par salarié, une entreprise ( correctement géré bien entendu) puisse mettre la clé sous le paillasson?
Si c'est effectivement le cas et bien il y a de gros soucis à ce faire en france et à la Réunion pour notre avenir et celui de notre pays!

8.Posté par coco le 07/08/2009 18:13
iol es bizarre ce monsieur raternon

9.Posté par stop ou encore le 07/08/2009 21:14
Post 5 et 7, n'oubliez pas les charges sociales, la taxe d'apprentissage calculée sur le montant des salaires, et tant d'autres choses qui rendent le calcul complexe. Malheureusement, oui, aujourd'hui, certaines entreprises sont à quelques petits milliers d'euros près dans leurs bilans, et à ces 0,357 euros/heure. Et les banques ne font plus aucun cadeau !
Il ne faut pas se réjouir trop rapidement. À vouloir demander d'un côté qu'on baisse les prix, et de l'autre qu'on augmente les salaires, on joue sur les extrémités. J'avoue que je déteste les extrémismes et les extrémistes.
J'ose faire le rapprochement avec un autre problème : la baisse de la tva dans la restauration. Croyez-vous vraiment que les restaurateurs ont baissé tous leurs prix et qu'ils vont bientôt embaucher? Pourquoi le gouvernement se montre t-il plus tatillon avec ces 50 euros cospariens, plutôt que d'aller vérifier si la baisse de la tva dans la restauration est effectivement appliquée. Pourquoi pas aussi une parution au journal officiel là dessus? Ca semble fort de café que l'état s'impose ainsi dans la gestion des entreprises privées. Si les citoyens décidaient de baisser l'impôt de chacun de (seulement) 50 euros unilatéralement, l'état serait-il content?
Lisez le dernier Marianne : à force de donner des cadeaux aux uns et aux autres, aux très puissants (et pas aux TPE et PME, qui sont la force vitale de l'économie) et aux plus humbles, on est en train d'envoyer la France dans le mur : le chiffre de l'endettement est faramineux, le critère de Maastricht est enfoncé (bientôt 8 %). De quelque côté de la barrière, patron ou salarié, smicard ou cadre, libéral ou artisan, tout le monde devrait être inquiet, et se serrer les coudes pour sortir la France et la Réunion de cette impasse. Ces 50 euros, c'est pire que de la poudre aux yeux, c'est un explosif à retardement. Bon sang, réveillez-vous!

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/08/2009 22:27
l'association de ratenon devra t elle financer les 50 euros en plus pour ses propres salariés..?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales